Comment faire la différence entre les bonnes et les mauvaises têtes de cannabis.


Il ne vous a probablement pas fallu longtemps après avoir commencé à fumer de l’herbe pour réaliser les différences entre les têtes de cannabis. Tout le monde a beau affirmer avoir une super herbe, vous avez probablement remarqué que parfois l’herbe n’est pas au top. En revanche, quand vous avez du cannabis de qualité entre les mains, ça se voit tout de suite.

Pour vous garantir de n’acheter que les meilleures têtes, apprendre les différences entre une herbe haut de gamme et de la mauvaise herbe rachitique est crucial. Vous n’avez pas non plus besoin d’être un connaisseur, car les caractéristiques permettant de faire la différence peuvent être vues et senties sans aide. Apprendre les différences vous aidera à faire vos achats, c’est certain, mais ce sera particulièrement utile pour juger les plants dans votre propre plantation. Ce qui pourrait alors vous aider à prendre les mesures éventuellement nécessaires.

Types De Têtes De Cannabis

Les fleurs de cannabis peuvent être catégorisées dans différents spectres de qualité. On pourrait parler du collant, du profil de terpènes, du goût, de la texture ou d’un ensemble d’autres facteurs. Pour rester simples, nous avons réduit le choix à trois catégories basiques : les têtes de faible qualité, moyenne qualité et qualité supérieure.

Mauvaise Qualité

Le cannabis de mauvaise qualité a une piteuse apparence, principalement parce qu’il parcourt de longues distances après avoir été tassé dans de petits paquets. Connues outre-Atlantique sous le terme révélateur de « brique d’herbe », ces têtes arrivent souvent à destination sous forme de cubes denses.

Rarement cultivé pour la qualité ou avec le moindre soin, ce type de cannabis est cultivé par des producteurs uniquement motivés par le profit. Souvent présent sur le marché noir, le cannabis de mauvaise qualité vient généralement du sud de la frontière, que ce soit aux États-Unis ou en Europe.

Bien sûr, certains cultivateurs amateurs ayant l’intention de vendre peuvent toujours produire accidentellement du cannabis de cette qualité. Les cultivateurs débutants font souvent des erreurs pendant la culture et obtiennent des têtes sèches et peu remarquables.

Parmi les signes révélant un cannabis de mauvaise qualité, on retrouve :


  • Apparence : moins coloré que des têtes de meilleure qualité, souvent plus sombre, avec plus de marron.
  • Toucher : semble friable, insipide et mal séché au toucher ; le manque de collant indique une faible teneur en trichomes.
  • Odeur : un manque de terpènes, ainsi que leur éventuelle dégradation, entraîne un manque flagrant d’odeur, excepté l’humidité et la moisissure.
  • Goût : ces têtes seront agressives pour la gorge et auront un goût amer, terreux et épicé.
  • Effets : l’herbe de mauvaise qualité vous fera toujours planer, mais des niveaux en THC plus faibles sont probables.

Qualité Moyenne

Les cultivateurs amateurs du monde entier produisent principalement des têtes qui se retrouvent dans cette catégorie. Ces têtes se distinguent du cannabis de mauvaise qualité grâce à leurs meilleures couleurs, leurs odeurs renforcées et leurs parfums distincts.

La plupart des cultivateurs réussissent à suffisamment ajuster leurs nutriments, leur planning d’arrosage et leurs variables environnementales pour produire du cannabis de cette qualité. Le facteur le plus important est cependant les efforts consentis et la fierté de leur travail.

Si vous cherchez à obtenir des têtes de qualité moyenne, ou que vous voulez juste éviter les mauvaises, recherchez ces caractéristiques :


  • Apparence : teinte de vert plus clair, une couverture brillante de trichomes, un aspect bulbeux sain, des pistils orange protubérants. Peut avoir de petites feuilles résineuses supplémentaires pour grossir les têtes.
  • Toucher : compact, collant et retrouve son aspect après avoir été légèrement pressé.
  • Odeur : l’odeur sera agréable et remarquable, mais pas trop envahissante.
  • Goût : vous devriez pouvoir goûter les terpènes à chaque bouffée.
  • Effets : des niveaux de trichomes et cannabinoïdes plus élevés produiront des effets substantiellement plus forts que l’herbe de mauvaise qualité.

Qualité Supérieure

De la bombe. Haut de gamme. Une tuerie.

L’herbe de qualité supérieure a bien des surnoms, mais ils décrivent tous son goût intense et ses effets stupéfiants. Ces têtes sont difficiles à se procurer en dehors des grandes villes et des zones de culture de l’herbe. Généralement, il s’agit de la production de cultivateurs expérimentés et de maîtres sélectionneurs dans des centres comme la Californie du Nord, l’Espagne et les Pays-Bas.

Vous trouverez ces têtes de type pépite dans des bocaux, sur les étagères de dispensaires et coffeeshops très bien notés. Si vous êtes à la recherche des meilleures têtes qui existent sur le marché, recherchez les indicateurs suivants :


  • Apparence : parfaitement taillé, de type pépite, coloré, des pistils orange foncé avec une couche brillante de trichomes.
  • Toucher : ces pépites seront bien gonflées, extrêmement collantes, avec un niveau d’humidité parfait.
  • Odeur : elles dégageront un profil de terpènes prononcé, fort et complexe – fermez les fenêtres pendant que vous fumez cette herbe.
  • Goût : parfaitement préservés, de riches profils de terpènes réveillent les papilles.
  • Effets : les profils de cannabinoïdes soigneusement ajustés apportent un éventail d’expériences, allant de puissants effets psychoactifs jusqu’aux sensations CBD à tête claire.

Comment Différencier Les Bonnes Têtes Des Mauvaises : Le Guide

On espère que les grandes règles générales présentées plus haut vous faciliteront la vie pour déterminer la qualité des têtes, mais les choses peuvent être un peu plus complexes. Nous allons maintenant nous pencher sur les détails et examiner les fleurs de cannabis d’un peu plus près.

Odeur

Comme nous l’avons vu, les molécules aromatiques connues sous le nom de terpènes sont responsables de l’odeur emblématique de l’herbe. Toutefois, en dépit d’une base similaire, la plupart des variétés dégagent des odeurs uniques, grâce aux différentes concentrations de terpènes.

Vous connaissez probablement les petites structures brillantes à la surface des têtes de cannabis et des petites feuilles résineuses. Ces glandes en forme de champignon – les trichomes – produisent des terpènes pendant la période de floraison.

Vous saurez que vous avez affaire à de l’herbe de haute qualité quand la vague olfactive des terpènes vous arrive tout de suite après avoir ouvert votre réserve d’herbe. Même si une odeur agréable et du cannabis de qualité ne sont pas inconditionnellement liés, le premier est un indicateur probable du second. Des touches de fleurs, de carburant, de terre, d’épices, de sucres, de fruits, d’agrumes et de baies comptent parmi les arômes les plus courants.

La qualité d’un profil de terpènes d’une variété dépend de plusieurs variables :

  • Génétiques : certaines variétés sont génétiquement équipées pour produire plus de terpènes aromatiques que d’autres, surtout grâce à des pratiques de croisements sélectifs.
  • Séchage et affinage : les génétiques ne font pas tout. Correctement sécher, affiner et stocker le cannabis préservera le profil de terpènes et donnera meilleur goût aux têtes.
  • Les bons nutriments : pendant la phase de floraison, les plants de cannabis ont une plus forte demande en potassium et en phosphore et ont moins besoin d’azote. Si vous gérez bien cet équilibre, vous produirez des fleurs à l’odeur fantastique.
  • Terre vivante : une forte population microbienne aidera les plants à accéder à tous les nutriments nécessaires pour développer un profil de terpènes optimal.
  • Compagnonnage végétal : de nombreux cultivateurs affirment que le basilic planté à proximité du cannabis aide à en améliorer l’odeur.

Petite Astuce de Culture : renforcer les terpènes améliorera l’odeur et le goût de vos plants. Choisissez des variétés comme Lemon Shining Silver Haze et Haze Berry pour avoir un avantage génétique dès le départ.

Comment Différencier Les Bonnes Têtes Des Mauvaises : Le Guide

Couleur

Même s’il ne faut généralement pas se fier aux apparences, il est tout à fait possible de juger les têtes de cannabis par leur apparence. De nombreux facteurs indiquent la qualité pour un œil averti et la couleur est l’un des plus importants.

Bien entendu, les fleurs de cannabis existent sous toutes sortes de teintes de violet, orange, vert et rouge. Ce n’est pas tant la couleur qui révèle la qualité, mais plutôt sa vivacité. En effet, les fleurs de cannabis saines et bien cultivées ont un aspect brillant et vif au regard.

Un tel éclat signale de bonnes génétiques, de solides techniques de culture et un affinage et stockage adapté. En revanche, le cannabis de mauvaise qualité semble mat, fade et pâle. Ces têtes sont souvent d’un vert foncé au marron, ternes et peu attirantes.

Petite Astuce de Culture : rincer les plants au bon moment aidera à éviter l’accumulation de nutriments excédentaires dans les fleurs et à éliminer la brûlure due aux nutriments.

Astuce Supplémentaire : jouez avec vos génétiques et la température pour cultiver une herbe violette ! Commencez avec des génétiques comme Purple Queen pour accroître vos chances de réussite.

Pistils Orange/Marron

En regardant de près à la surface des fleurs de cannabis, vous remarquerez un paysage en miniature – des vallées, des sommets et tout le reste – composé de différentes glandes, organes et structures. Et parmi ce paysage, ce sont les pistils qui se distinguent le plus.

Ces mèches de type poil sont les organes sexuels de la fleur de cannabis femelle, qui servent de réceptacle pour le pollen mâle. Quand cette poussière génétique entre en contact, la fleur devient fertile et se transforme bien vite en graine.

Au-delà de leur rôle biologique, les pistils sont un marqueur de progression utile. Au début de la phase de floraison, ces organes reproducteurs affichent un blanc brillant. Avec les semaines qui passent, leur aspect tourne à l’orange foncé bien marqué.

Vous devriez toujours rechercher des pistils orange foncé quand vous observez des têtes. La récolte devrait idéalement avoir lieu quand au moins 70 % des pistils sont de cette couleur. Ceci indique que les têtes sont mûres, arrivées à maturité et prêtes à être récoltées. Les fleurs dont les pistils sont principalement blancs indiquent un cannabis pas encore mûr. Si on les laisse un peu plus longtemps, ces fleurs arriveront à maturité et libéreront un profil en cannabinoïdes et terpènes complet.

Petite Astuce de Culture : récoltez au bon moment, en vous assurant que les pistils aient la bonne couleur au bon moment. Vous allez devoir faire preuve de patience avec des variétés comme Amnesia Haze, car elles possèdent une période de floraison légèrement plus longue.

Pistils Orange/Marron

Cristaux/Résine

Les trichomes sont la structure la plus abondante à la surface des fleurs de bonne qualité. À l’œil nu, ils prennent la forme d’une fine couche de cristaux qui brillent à la lumière d’une lampe ou à la flamme d’un briquet.

Ces structures en forme de champignon comportent une tête bulbeuse au sommet d’une tige étroite. Dans cette tête, des cellules spécialisées dans la production de résine œuvrent sans relâche pendant la phase de floraison. La résine coule vers le bas est recouvre graduellement la majorité de la surface de la fleur. Cette résine – et ses composés phytochimiques actifs – aide à protéger les têtes contre les attaques des insectes et les températures extrêmes.

La substance renferme un complexe éventail de molécules. Parmi celles qui nous intéressent le plus, on retrouve les cannabinoïdes comme le THC et le CBD, ainsi que des terpènes comme le myrcène, le pinène et le limonène. Plus une fleur possède de trichomes, plus elle produira de résine. Plus il y a de résine à la surface d’une tête, plus il y aura de cannabinoïdes et de terpènes prêts à être consumés, vaporisés ou mâchés et avalés.

Vous pourrez déterminer la teneur en trichomes et en résine d’une tête juste en la regardant et en la prenant en main. Notez comme elle brille, son collant et jugez de la résistance générée alors que vous décollez vos doigts de la fleur.

Petite Astuce de Culture : utilisez les facteurs environnementaux pour renforcer la production de trichomes. Des variétés comme ICE sont génétiquement programmées pour développer de grandes quantités de trichomes.

Dense/Aéré

La sensation au toucher des têtes dans la main indique beaucoup sur leur qualité. Chaque cultivateur espère des têtes denses et lourdes à la fin de la saison de culture. Ces fleurs renferment simplement plus de masse, ont l’air bien plus saines et sont plus agréables à fumer.

Moudre des têtes de cannabis denses donne presque l’impression de doubler leur taille. Même un petit morceau de fleur compacte peut être moulu pour rouler un bon joint. En revanche, les têtes aériennes seront décevantes en donnant moins de matière végétale. Ces fleurs lâches sont souvent le résultat de conditions de culture moins optimales, d’un manque de lumière ou d’une carence nutritive.

Les têtes trop aérées n’ont pas seulement l’air moins appétissantes, car vous aurez aussi besoin d’utiliser plus de votre récolte à chaque fois que vous roulez un blunt ou préparez une douille. Des têtes denses offriront une résistance au toucher et retrouveront leur forme originale après avoir été pressées. Les têtes trop aérées s’écraseront presque et sembleront bien plus friables au toucher.

Petite Astuce : les fleurs sativa et indica ont tendance à avoir un aspect différent : sachez ce qu’il faut surveiller en choisissant.

Astuce de Culture : utilisez de puissantes lampes pour cultiver des fleurs denses et compactes.

Dense/Aéré

Graines

La présence de graines n’est jamais un signe de fleurs de qualité. Le terme même de sinsemilla – un nom parfois donné à une herbe de qualité exceptionnelle – fait référence aux fleurs sans graines.

Vous vous souvenez des pistils protubérants dont on a parlé plus tôt ? Quand le pollen d’un plant mâle atterrit sur les pistils, il démarre un processus de changement de l’activité biochimique dans la fleur de cannabis. Le plant détourne son énergie et ses efforts de la production de résine collante vers celle de graines.

Les fleurs avec des graines n’atteignent pas des sommets de puissance et de maturité parce que les ressources sont plutôt dirigées vers les efforts de reproduction. Les graines de cannabis alourdissent aussi les fleurs, ce qui signifie que vous payez plus au poids pour moins de fleurs. Si vous achetez un gramme d’herbe et que vous y trouvez 200 mg de graines, vous avez gaspillé de l’argent. Cela peut sembler ne pas être beaucoup, mais au bout de 50–100 achats, cela fait beaucoup de têtes perdues.

Les graines qui passent inaperçues peuvent aussi gâcher une session fumette. Les graines explosent quand la combustion du joint arrive, de quoi perturber votre calme et inonder vos poumons d’une fumée agressive.

Petite Astuce de Culture : apprenez comment éviter la pollinisation pour ne pas avoir de graines dans votre herbe.

Tiges

Fumer des tiges est soit un accident, soit une tentative désespérée. Les tiges ne contiennent qu’une teneur infime en cannabinoïdes et produisent une fumée agressive pour les poumons. Cependant, la présence de tiges dans votre pochon n’est pas forcément révélatrice d’une mauvaise herbe.

Cela indique plutôt que le processus de préparation a été trop rapide. De plus, vous avez payé pour tout ce poids supplémentaire ! Quand vous achetez dans un dispensaire ou un coffeshop, évitez les têtes avec trop de tiges. Autrement, demandez simplement au vendeur de les tailler pour vous avant d’acheter.

Petite Astuce : elles n’ont pas autant de valeur que les têtes, mais vous pouvez utiliser les tiges pour préparer bon nombre de produits faits maison, du hasch aux produits appliqués localement.

Bien Taillé ou Plein de Feuilles

La taille de l’herbe signifie l’élimination des feuilles résineuses – de petites feuilles qui poussent dans et autour des fleurs de cannabis. La présence des petites feuilles résineuses ne rend pas automatiquement le cannabis de mauvaise qualité, mais elle peut faire une grande différence.

Tout d’abord, des têtes bien taillées ont simplement un bel aspect. La taille donne à la tête une belle apparence de pépite et l’esthétique et un trait quasi universel chez les fleurs de qualité supérieure.

Ensuite, l’excès de petites feuilles résineuses va impacter le poids de la fleur. Vous voulez payer pour des têtes et non des feuilles. Enfin, la présence de feuilles résineuses peut causer des problèmes pendant le processus d’affinage. De petites poches d’humidité peuvent s’accumuler, de quoi créer un bouillon de culture pour les pathogènes et impacter le goût de l’herbe.

Petite Astuce de Culture : vous pouvez tailler votre herbe avant ou après le séchage.

Moisissures

Les moisissures ne gâchent pas seulement le goût du cannabis, mais provoquent aussi potentiellement des problèmes de santé. Inhaler des spores fongiques peut avoir mauvais goût et aller jusqu’à l’infection pulmonaire.

Une herbe moisie révèle de mauvaises pratiques de séchage, affinage et stockage. Les champignons ont besoin de hauts niveaux d’humidité persistante et surviennent surtout sur les fleurs vivantes et celles affinées dans de mauvaises conditions.

Les dispensaires, cultivateurs et coffeeshops réputés ne devraient jamais avoir d’herbe moisie en stock. Certains magasins placent même des loupes sur leur comptoir pour permettre au consommateur de vérifier lui-même. Considérez les têtes moisies comme infumables si vous voulez ne courir aucun risque, peu importe leur qualité autrement perçue.

Petite Astuce de Culture : apprenez comment évier les moisissures en cultivant et affinant votre herbe. Les variétés résistantes aux champignons comme Royal Moby sont bien moins susceptibles d’être sujettes aux moisissures.

Nuisibles

Le risque de voir un insecte dans votre tête fraîchement achetée est assez faible. Si des nuisibles étaient installés sur le plant d’où vient la tête, le cultivateur les aurait probablement retirés avant de les mettre en vente. Quoi qu’il en soit, c’est toujours une possibilité.

Mais que vous indique un insecte trouvé dans une fleur de cannabis ? Cela pourrait signifier que le cultivateur n’a pas protégé ses plants d’une infestation. Si les insectes ont infligé suffisamment de dégâts, les têtes pourraient venir d’un plant ralenti et sous-développé. Ce qui signifie que leur qualité globale pourrait ne pas être optimale.

En revanche, la présence d’un insecte indique aussi des pratiques de culture naturelles et biologiques. Même s’il n’est pas agréable de trouver un insecte dans son herbe, la plupart des fumeurs préfèrent avoir à retirer des insectes que d’inhaler des pesticides.

Petite Astuce de Culture : repoussez naturellement les insectes avec des méthodes biologiques de contrôle des nuisibles.

Collant

Plus une herbe est collante, plus il est probable qu’elle soit puissante. Une teneur en résine plus élevée indique des niveaux de cannabinoïdes plus élevés. Les fleurs de qualité supérieure seront collantes au toucher et certaines laisseront même des petits morceaux de résine sur la paume de votre main. Elles pourraient être difficiles à manipuler, mais l’effet qu’elles offrent vaudra très certainement les efforts supplémentaires.

Petite Astuce de Culture : cultiver biologiquement garantira un cannabis de meilleure qualité et plus propre.

Collant

Goût

Après avoir passé en revue tous les autres attributs de votre tête, le test du goût complète le processus. Goûter vos têtes – et en ressentir par la suite les effets – est le seul véritable moyen de connaître la qualité du cannabis que vous avez entre les mains.

Il existe deux principaux facteurs à prendre en compte quand vous inhalez les premières bouffées : le goût et la douceur de la fumée. Combinées, ces deux variables permettent aux fans de cannabis de faire l’évidente distinction entre le cannabis de mauvaise, bonne et excellente qualité.

Si vous pouvez goûter aux fleurs que vous envisagez d’acheter, gardez chaque bouffée sen bouche pendant un moment. Les fleurs de qualité moyenne et supérieure laisseront des parfums évidents de fruits, de fleurs, de Skunk, de carburant, de baies ou de sucré. En revanche, l’herbe de mauvaise qualité aura un goût relativement fade, ou même de foin.

La douceur de la fumée révèle la qualité du processus d’affinage des fleurs. Des têtes de qualité supérieure, affinées pendant une durée de temps parfaite, produiront une fumée douce comme de la soie. Une herbe de mauvaise qualité donnera une sensation agressive de brûlure dans la gorge et vous poussera à tousser violemment.

Petite Astuce de Culture : préservez les molécules formant le goût de vos fleurs de cannabis en rinçant, taillant et affinant.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.