Recyclez vos tiges de cannabis pour tirer le maximum de vos cultures !

Sommaire:

Si vous n'êtes pas du genre à effriter vos tiges avec vos têtes, vous remplissez probablement vos sacs poubelle de tiges, ou vous en avez une collection impressionnante. Si vous faites partie du premier groupe, nous avons des informations qui pourraient vous pousser à les conserver. Cependant, si vous faites déjà partie de ceux qui les collectent, c'est votre jour de chance.

QUE FAIRE AVEC VOS TIGES DE CANNABIS ?

En fait, ces tiges sont bien plus qu'un simple déchet à éliminer quand vous grindez votre herbe de cannabis. En fait, si vous en collectez suffisamment, elles peuvent même suffire à vous faire planer correctement. Et si vous ne voulez pas planer, vous pouvez même leur donner une seconde vie sous la forme d'objets d'art et d'artisanat, ou même de paillis ! Comment ? Nous allons vous présenter tout ceci en détail.

FUMEZ-LES

La solution la plus simple, même si c'est la moins recommandée, est de passer vos tiges au grinder et de les fumer. C'est toujours une sensation peu agréable et la fumée contient de nombreux composés indésirables issus de la cellulose dans les tiges. La cellulose provoque également une température de combustion des tiges très élevée — plus que suffisant pour vous brûler la gorge et les poumons. Une fois de plus, ce n'est pas recommandé, alors faites attention. Très peu de gens le font, mais certains choisissent de les fumer quand même.

FUMEZ-LES

CHARAS

Difficile de faire du hasch plus pratique. Pour obtenir du charas, commencez par frotter vos tiges entre vos mains. Ensuite, frottez vos mains ensemble au-dessus d'un récipient pour obtenir une petite quantité de hasch. La quantité peut vraiment être infime. Cependant, si vous traitez 100 grammes de tiges avec une teneur en THC moyenne, vous pourriez être impressionné avec la quantité de hasch que vous aurez réussi à récolter. Le résultat fini est un tas de hasch aux saveurs multiples, et difficile de faire plus à l'ancienne !

KIEF

Pour débuter le processus, prenez juste vos tiges, cassez-les et placez-les dans un sac plastique refermable. Placez ensuite ce sac au congélateur et laissez-le jusqu'à avoir plus de tiges à ajouter. À chaque fois que vous y ajoutez des tiges, secouez bien le sac. À chaque fois que vous secouez le sac, les cristaux de résine désormais congelés vont commencer à se détacher des fragments de tige. Lentement mais sûrement, vous allez accumuler un joli tas au fond du sac. Quand vous déciderez de tamiser pour éliminer les tiges, vous aurez un beau tas de kief prêt à fumer !

HASCH BUBBLE

De même, si vous voulez du hasch Bubble de qualité, la première étape est de congeler les tiges. Toutefois, au lieu de les secouer, vous allez les passer au mixeur. Utilisez la recette de la méthode au mixeur présentée dans notre guide pour préparer du hasch — remplacez juste « l'herbe » par « les tiges ». Si vous suivez bien les instructions, en répétant le processus 4–5 fois, vous obtiendrez du hasch Bubble de qualité.

N'OUBLIEZ PAS LA DÉCARBOXYLATION

Avant toute chose, si vous voulez utiliser la teneur en THC de vos tiges, la décarboxylation est cruciale. À première vue, le nom pourrait suggérer un processus complexe, mais cela signifie juste qu'il vous faudra les faire chauffer à un moment ou un autre. Ce processus crée le THC facilement absorbable et immédiatement psychoactif à partir de son précurseur chimique le THCA. De quoi rendre alors les tiges parfaites pour les teintures, le hasch, les extraits et les aliments.

Pour décarboxyler, répartissez uniformément vos tiges sur une plaque de cuisson et passez-les au four à 110 °C (ou 100 °C pour un four à convection) pendant 60 minutes. Après la décarboxylation, vos tiges seront prêtes à être consommées !

THÉ ET CHAI

Pour commencer, vous allez avoir besoin d'une bonne poignée de tige que vous n'avez pas frottées pour en tirer du hasch. Commencez par verser 450 ml d'eau et une cuillère à soupe d'huile de coco dans une petite casserole. Hachez et ajoutez-y vos tiges, puis portez lentement le mélange à une ébullition douce mais pas à gros bouillon, en remuant continuellement. Laissez bouillir ainsi pendant 7 à 8 minutes, car le liquide doit réduire. Filtrez pour retirer vos tiges, laissez le mélange refroidir un peu et savourez !

L'infusion de cannabis nature peut avoir un goût un peu rude, vous pourriez donc envisager d'ajouter d'autres plantes et des édulcorants dans votre boisson. Pour une infusion simple, de la menthe, du citron, du miel du sucre ou n'importe quel sachet de thé parfumé peut masquer le goût. Si vous préparez du thé Chai, ajoutez de la cardamone, du poivre et du gingembre pour ce goût traditionnel qui en fera un délice savoureux et pétillant.

THÉ ET CHAI

LIQUEUR DE CANNABIS

Le whisky, la vodka ou la tequila avec un degré d'alcool de 40 % ou plus peuvent dissoudre la résine de cannabis. Nous avons une bonne recette de vodka infusée au cannabis ici, mais le processus général est assez simple.

Faite décanter l'alcool de votre choix dans un bocal en verre à fermeture hermétique pour y avoir un accès plus facile. Laissez-y les tiges reposer pendant une semaine environ. Quand vous aurez assez fumé pour récolter une autre poignée de tiges, les vieilles auront déjà libéré tous leurs trésors dans le mélange.

Pour que la puissance puisse s'accumuler, ce petit projet peut demander plusieurs mois et une bonne quantité de poignées de tiges. Mais au final, vous aurez un bon effet combiné alcool-cannabis, sous forme d'une puissante boisson bien pratique.

BEURRE AU THC ET AUTRES ALIMENTS

Si vous avez suffisamment de tiges pour remplir la moitié d'une casserole, alors le beurre infusé au THC est au menu ! Remplacer les têtes par les tiges dans cette recette de cannabeurre vous donnera un produit similaire, mais avec un effet bien plus léger. Quand la recette vous suggère « 28 g d'herbe », remplacez par « autant de tiges que possible ». Utiliser votre beurre dans des créations culinaires ajoutera une agréable sensation planante à vos plats.

EN APPLICATION LOCALE

Les produits d'application locale infusés à l'herbe sont peut-être une des méthodes les moins conventionnelles de profiter du cannabis. Ces dernières années, ce type de produits est devenu assez populaire. En plus d'hydrater votre peau, les lotions et crèmes au cannabis peuvent aider à prendre soin de vos muscles d'une toute nouvelle manière. Elles font aussi des merveilles pour les articulations souples, tout en prenant particulièrement soin des peaux rouges et sensibles. Heureusement, nous avons déjà une recette pour une lotion au cannabis ! Notez toutefois que vous allez remplacer « 15–30 g de fleurs » par 2–3 x la quantité de tiges, ou aussi proche que vous le pouvez.

ART ET ARTISANAT

Vous pourriez ne pas y penser souvent, mais il y a bien des choses à faire avec le cannabis en plus d'en savourer les effets. C'est une matière première végétale naturelle comme les autres, ce qui signifie qu'elle a de nombreuses applications en art et artisanat !

ART ET ARTISANAT

PAPIER

Cela pourrait vous sembler assez peu conventionnel, mais n'oubliez pas que le chanvre est une des principales alternatives au papier à base bois. C'est ainsi que le papier à base de tiges est loin d'être bizarre, même s'il est un peu grossier.

Le plus difficile pour fabriquer du papier sera d'abord de créer un bac. Vous pouvez utiliser un collant étiré autour d'une armature en fil de fer, ou une vieille moustiquaire agrafée sur un cadre en bois. L'idée est d'avoir une surface plane et perméable qui laissera s'échapper l'eau contenue dans la pulpe.

Ensuite, dans un mixeur, combinez une quantité égale de tiges et de papier ordinaire. Ajoutez suffisamment d'eau au mélange pour qu'il puisse être libre de bouger et d'être mixé. Quand le mélange est devenu une bouillie avec seulement un minimum de parties solides encore intactes, versez-le uniformément sur le bac. Secouez doucement le bac jusqu'à répartir uniformément la pulpe. Si vous fabriquez une très grande feuille de papier, vous aurez besoin d'une raclette pour bien aplanir le tout. Laissez la pulpe s'égoutter et sécher. 24 heures plus tard, décollez doucement votre feuille de papier et étendez-la pour la faire sécher. Coupez selon vos besoins et utilisez selon vos désirs !

TISSEZ PETIT

Même à petite échelle, les tiges et petites branches peuvent être débarrassées de leurs fibres externes. Ce processus, appelé décortication, implique un des outils les plus sophistiqués qui soient : vos mains. Rassemblées par une matrice en cellulose, il faut frotter ces fibres entre vos doigts pour les séparer en brins individuels. Ces longueurs de fibres individuelles peuvent alors être alors tressées en de petites longueurs de ficelle brute. Si vous avez assez de tiges, les possibilités créatives sont infinies ! Pourquoi ne pas faire un magnifique bracelet maison ?

TISSEZ PLUS GROS

Cependant, si vous êtes un cultivateur amateur possédant encore plus de tiges, les possibilités s'élargissent. Quand vous débarrassez les troncs et branches principales de leurs fibres bien plus longues, vous pouvez commencer à créer des décorations, des paniers et même de quoi tricoter si vous tissez assez long !

PAILLIS

Pour terminer, vous pouvez même utiliser vos tiges pour cultiver vous-même plus de cannabis ! Plus spécifiquement, vous pouvez utiliser une broyeuse à végétaux (ou avec une autre méthode) pour transformer les tiges en bon paillis. Ce paillis protégera le sol sous lui, de quoi assurer que les plants conservent autant que possible leur eau de pluie. Pour ce qui est de l'application correcte d'un paillis dans le processus de culture, il y a bien plus d'informations à couvrir, mais on espère avoir attisé votre curiosité !

METTEZ À PROFIT LES HUMBLES TIGES DE CANNABIS

Vous avez vu ? Aucune raison d'en vouloir à la petite tige ! Il y a tout un monde d'utilisations possibles si vous avez les bons équipements et vous pouvez même planer avec si vous gérez bien ! On espère que cet article vous aura aidé à réaliser à quel point le plant de cannabis peut être polyvalent !

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.