La décarboxylation : qu’est-ce que c’est ?

Le THCA (acide tétrahydrocannabinolique) est l’acide précurseur du THC. Cela signifie que sans le THCA, le THC n’existerait pas. Dans son état naturel, le THCA ne provoque pas les effets psychologiques pour lesquels le THC est célèbre. Cependant, au travers du processus de décarboxylation (l’application de chaleur) un groupe de carboxyle est retiré (le « A ») et le THCA brut est converti en THC consommable.

Pourtant, le THCA semble tout de même avoir son utilité. En théorie, dans la nature, le THCA fait office de répulsif acide à l’encontre de menaces telles que des prédateurs ou des nuisibles. De plus, des recherches précoces suggèrent que le THCA soit capable de provoquer des effets bienfaisants, y compris anti-inflammatoires et neuroprotecteurs. La recherche suggère que s’il est maîtrisé correctement, le THCA pourrait montrer un bon nombre des mêmes bienfaits thérapeutiques que le THC, mais sans les effets enivrants.

COMMENT DÉCARBOXYLER DU CANNABIS

Pour les fumeurs et les adeptes de la vaporisation, la décarboxylation est un processus ayant lieu naturellement en raison du processus de chauffe. Bien que beaucoup moins raffinées que les méthodes ci-dessous, l’ignition de votre cannabis à l’aide d’une flamme décarboxyle les cannabinoïdes et les terpènes de manière instantanée, vous permettant d’assimiler et de profiter très rapidement de leurs effets. Cependant, la chaleur excessive produite par cette méthode est connue pour « tuer » certains des composés volatiles. La vaporisation est un peu plus contrôlée, l’appareil viendra chauffer dans le but d’activer le THC et d’autres cannabinoïdes et terpènes à une température précise, permettant ainsi d’accéder à une dose quasiment intégrale de chaque composé.

  • LA MÉTHODE DU FOUR

La méthode de décarboxylation la plus répandue, surtout en matière de production de produits comestibles, consiste à simplement « enfourner » son cannabis. Cette méthode se déroule en quelques étapes que voici :

1. Effritez votre cannabis jusqu’à ce qu’il soit assez fin pour être réparti équitablement sur une surface fine.
2. Disposez du papier de cuisson sur une plaque de cuisson.
3. Versez votre cannabis sur la plaque en vous assurant de bien le disperser.
4. Préchauffez votre four à 115 °C et placez votre plaque au four pour une durée d’approximativement 45 minutes tout en mélangeant votre cannabis à mi-cuisson.

Il est très important de surveiller la température de votre four durant ce processus. Cuire ses têtes de cannabis à une température plus élevée pourrait sembler être une bonne idée afin d’accélérer la cuisson, mais il y a de grandes chances pour que cela dégrade les cannabinoïdes et le rende potentiellement impropre à la consommation. Cuire à une température plus basse pour une durée plus longue est généralement considéré comme la méthode la plus sûre et la plus efficace pour la décarboxylation de votre cannabis.

Même si cette méthode est la plus répandue (et la plus sûre pour beaucoup), il existe plusieurs autres manières de décarboxyler votre cannabis.

Décarboxyler
Décarboxyler
Décarboxyler
  • LA MÉTHODE DU MICRO-ONDE

Si vous n’avez pas 45 minutes pour faire cuire votre herbe au four, cette méthode est parfaite. Même si elle demande un peu plus de manipulations, vous pouvez utiliser votre bon vieux micro-ondes pour décarboxyler votre cannabis en quelques minutes. Voici comment faire :

1. Comme les méthodes précédentes, broyez votre herbe à une consistance moyenne. Placez-la dans un bol ou plateau pour micro-ondes.
2. Faites cuire au four micro-ondes à puissante élevée pendant environ 90 secondes.
3. Sortez votre herbe et sentez-la. Elle devrait avoir une odeur forte et prononcée, mais pas de brûlé. Si ce n’est pas encore le cas, remuez-la un peu et passez-la de nouveau au micro-ondes pendant 60–90 secondes.

Faire cuire le cannabis au micro-ondes est un peu plus délicat que d’utiliser un four traditionnel, car vous n’avez aucun contrôle sur la température. De plus chaque four à micro-ondes est différent, vous allez donc devoir ajuster en temps réel selon le modèle que vous avez chez vous.

Si vous vous inquiétez de brûler votre herbe avec cette méthode, essayez d’utiliser un réglage à puissance plus faible et de faire cuire vos têtes un peu plus longtemps. Surveillez toujours vos têtes pour vous assurer qu’elles ne brûlent pas et utilisez votre nez pour déterminer si elles ont bien été décarboxylées.

Peu importe la méthode que vous choisissez pour décarboxyler votre herbe, n’oubliez pas : lentement et doucement. Utiliser des températures élevées pour chauffer rapidement votre cannabis risque de brûler les cannabinoïdes et les terpènes, ce qui détruira la puissance et l’arôme de votre herbe. Tenez-vous-en aux basses températures et prenez votre temps et vous obtiendrez une herbe parfaitement activée, prête à être utilisée dans vos recettes préférées.

  • LA MÉTHODE SOUS-VIDE

Cette méthode est probablement notre deuxième méthode préférée pour décarboxyler le cannabis après la méthode du four. Comme l’eau bout à 100 °C, il est littéralement impossible de brûler votre herbe avec cette méthode. De plus, comme vous allez utiliser un thermomètre, vous aurez aussi un contrôle de près sur votre température pour vous garantir d’activer tous les cannabinoïdes dans vos têtes.

Voici comment décarboxyler votre herbe en utilisant la méthode sous-vide :

1. Broyez votre herbe à une consistance moyenne, placez-la dans un sachet sous-vide et fermez le sachet pour faire le vide d’air.
2. Si vous avez un autocuiseur sous-vide de précision, réglez-le à cuire à une température de 95 °C. Placez votre sachet dans l’autocuiseur et faites cuire environ 1 heure. Si vous n’avez pas d’autocuiseur sous-vide, remplissez une casserole avec de l’eau et portez à ébullition à grand feu.
3. Une fois l’eau à ébullition, baissez le feu et utilisez un thermomètre pour garder votre eau à une température de 95–100 °C.
4. Placez votre sachet d’herbe fermé sous-vide dans l’eau et faites cuire pendant environ 60 minutes.

Avec la méthode sous-vide, la patience est un élément clé. Cette méthode prend notablement plus longtemps que les autres de la liste, mais les résultats sont vraiment constants.

  • LA MÉTHODE NATURELLE

Il faut noter que le cannabis se décarboxyle naturellement avec le temps et qu’il le fait de lui-même. Son exposition aux éléments suffit à ce que le THCA se transforme graduellement en THC, puis le THC se transformera en un cannabinoïde nommé CBN. Cependant, ce processus est incroyablement lent, la chaleur sera certainement nécessaire pour accélérer les choses. Quelle que soit la méthode pour laquelle vous opterez, la décarboxylation est essentielle pour « libérer » le pouvoir psychotrope de l’illustre THC.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.