Les composés phytochimiques présents dans le cannabis cru sont très différents de ceux que l’on trouve dans la fumée après avoir allumé des têtes. Si nous vous disions que manger un sac de têtes de cannabis crues ne vous fera pas planer, nous croiriez-vous ?

La vérité c’est que le cannabis cru ne contient pas de molécules psychotropes ; ou plutôt, il en contient des quantités extrêmement faibles. À la place, ces têtes fraiches et collantes sont riches en précurseurs chimiques connus sous le nom d’acides cannabinoïdes. Il faut une réaction moléculaire thermique — connue sous le nom de décarboxylation — pour convertir les acides cannabinoïdes non psychotropes en cannabinoïdes que nous connaissons et apprécions.

La Décarboxylation : Qu’Est-Ce Que C’Est ?

Continuez votre lecture pour tout savoir sur la décarboxylation. Vous découvrirez le mécanisme, comment décarboxyler vos propres têtes et pourquoi vous devez également décarboxyler les variétés riches en CBD.

La Décarboxylation : Qu’Est-Ce Que C’Est ?

Le mot décarboxylation ressemble à un terme complexe que vous avez probablement oublié en cours de chimie. Malgré la façon dont il sonne, il décrit en fait un processus chimique super simple qui étaye l’expérience du cannabis.

Tomber amoureux du cannabis ravive souvent l’amour de la science chez de nombreux fumeurs et cultivateurs. Servez-vous de votre passion pour l’herbe et préparez-vous à apprendre ce qui se passe vraiment lorsque vous appliquez une flamme sur vos têtes cultivées à la maison.

  • Que Sont Les Acides Cannabinoïdes ?

En regardant de plus près vos têtes, vous avez probablement remarqué une couche de petites structures cristallines. Ces glandes — appelées trichomes — s’efforcent à pomper une résine pleine d’acides cannabinoïdes comme le THCA et le CBDA.

Tandis que la science du cannabis continue de progresser, les chercheurs découvrent que ces molécules ont des effets uniques. Toutefois, le THCA ne produit aucun effet psychotrope et n’est pas très utile à ceux qui souhaitent planer.

Lorsque vous appliquez une flamme au bout d’un joint, ou que vous appuyez sur le bouton de votre vaporisateur, vous exposez ces molécules à des températures élevées. Cette chaleur provoque ensuite l’éjection d’un groupe carboxyle, un processus rapide appelé décarboxylation. Ce processus convertit le THCA, le CBDA et d’autres acides cannabinoïdes en leurs cannabinoïdes correspondants (c’est-à-dire en THC, CBD, etc.), ce qui nous permet de bénéficier de leurs effets si familiers.

  • À Quelle Température Se Produit La Décarboxylation ?

La décarboxylation se produit généralement à la même température pour le CBDA et le THCA. Lorsqu’ils sont exposés à des conditions de 110 °C de manière constante pendant 30–45 minutes, les deux se transforment en CBD et THC, respectivement. Pourtant, cette température est suffisamment basse pour garder les terpènes aromatiques et autres substances phytochimiques recherchées intactes.

Que Sont Les Acides Cannabinoïdes ?
  • Avantages De La Décarboxylation

La décarboxylation offre de nombreux avantages. Bien que le fait de fumer convertisse instantanément le THCA en THC, il y a des avantages à décarboxyler votre cannabis avant même de le fumer.

Activation Des Cannabinoïdes

La décarboxylation active les éléments psychotropes du cannabis (THC) ainsi que ses éléments holistiques (CBD, etc.). Si la décarboxylation est obligatoire avec le fait de fumer et vaporiser, les comestibles nécessitent une préparation un peu plus poussée pour être efficaces.

Évite Les Agents Pathogènes

La décarboxylation offre également des effets protecteurs. Bien que les fleurs de cannabis soient généralement beaucoup plus sûres à la fin du cycle de culture, des agents pathogènes peuvent encore frapper les têtes pendant leur stockage. La décarboxylation permet d’éliminer leur humidité, ce qui minimise le risque que des agents pathogènes microbiens gâchent votre récolte.

  • Pourquoi Vous Devriez Décarboxyler Les Variétés À CBD

Tout comme vous devriez décarboxyler votre herbe à forte teneur en THC pour en ressentir les effets, vous en bénéficieriez également avec vos fleurs à CBD. Pendant le processus de décarboxylation, le CBDA se transforme en CBD. Bien que le CBDA présente des effets intéressants, le CBD offre des avantages bien plus connus. Avant de fabriquer des comestibles, teintures ou huiles à partir de vos têtes à CBD, assurez-vous de les décarboxyler pour obtenir les meilleurs résultats.

Température De Décarboxylation Pour Le THC Et Le CBD

Les températures de décarboxylation sont largement les mêmes pour la plupart des principaux cannabinoïdes. Comme mentionné plus haut, une température de 110 °C, maintenue pendant 30–45 minutes, permet de faire le travail.

Points D’Ébullition Des Cannabinoïdes, Terpènes Et Flavonoïdes

De nombreux fumeurs de cannabis confondent décarboxylation et vaporisation (point d’ébullition). Bien que la décarboxylation se produise naturellement lors de la vaporisation, le point d’ébullition de divers cannabinoïdes, terpènes et flavonoïdes peut varier considérablement en fonction de la volatilité du composé phytochimique en question.

Consultez les réglages de température recommandés ci-dessous lorsque vous souhaitez vaporiser votre cannabis.

  • Cannabinoïdes

Les cannabinoïdes se vaporisent à des températures différentes, ce qui signifie que des vaporisateurs aux réglages précis peuvent cibler des cannabinoïdes spécifiques. Modifiez la température en fonction de la variété que vous consommez — vous constaterez que des réglages différents fonctionnent mieux pour les têtes à forte teneur en THC que pour ceux à forte teneur en CBD.

THC 157°C
CBD 160–180°C
  • Terpènes

Les terpènes sont à la base des saveurs délicieuses et uniques de chaque variété de cannabis. De plus, ces molécules entrent en synergie avec les cannabinoïdes pour amplifier leurs effets.

Caryophyllène 119°C
Myrcène 166–168°C
Cinéole 176°C
Limonène 177°C
Linalool 198°C
Terpinéol 218°C
  • Flavonoïdes

Les flavonoïdes complètent également la phytochimie complexe du cannabis. Ces molécules sont associées à des effets antioxydants, entre autres. Certaines d’entre eux sont présentes dans tout le règne végétal, tandis que d’autres sont propres au cannabis.

Apigénine 178°C
Cannflavin A 182°C
Quercetin 250°C

Kief Et Concentrés Décarboxylés

Le kief et les concentrés de cannabis offrent une expérience plus puissante que les fleurs seules. Les cultivateurs récoltent généralement le kief à l’aide de grinders ou de plateaux de tamisage, ce qui veut dire que les trichomes ne sont pas exposés à des températures élevées pendant le processus. De plus, certaines méthodes de préparation des concentrés n’atteignent pas le point de décarboxylation.

Pour garantir une puissance maximale, nous vous recommandons d’utiliser la même procédure que celle décrite ci-dessus pour décarboxyler vos têtes de cannabis/kief avant de préparer ces produits.

Comment Décarboxyler Du Cannabis

Pour les fumeurs et les adeptes de la vaporisation, la décarboxylation est un processus ayant lieu naturellement en raison du processus de chauffe. Bien que beaucoup moins raffinées que les méthodes ci-dessous, l’ignition de votre cannabis à l’aide d’une flamme décarboxyle les cannabinoïdes et les terpènes de manière instantanée, vous permettant d’assimiler et de profiter très rapidement de leurs effets. Cependant, la chaleur excessive produite par cette méthode est connue pour « tuer » certains des composés volatiles. La vaporisation est un peu plus contrôlée, l’appareil viendra chauffer dans le but d’activer le THC et d’autres cannabinoïdes et terpènes à une température précise, permettant ainsi d’accéder à une dose quasiment intégrale de chaque composé.

Décarboxyler
  • La Méthode Du Four

La méthode de décarboxylation la plus répandue, surtout en matière de production de produits comestibles, consiste à simplement « enfourner » son cannabis. Cette méthode se déroule en quelques étapes que voici :

1. Effritez votre cannabis jusqu’à ce qu’il soit assez fin pour être réparti équitablement sur une surface fine.

2. Disposez du papier de cuisson sur une plaque de cuisson.

3. Versez votre cannabis sur la plaque en vous assurant de bien le disperser.

4. Préchauffez votre four à 115 °C et placez votre plaque au four pour une durée d’approximativement 45 minutes tout en mélangeant votre cannabis à mi-cuisson.

Décarboxyler

Il est très important de surveiller la température de votre four durant ce processus. Cuire ses têtes de cannabis à une température plus élevée pourrait sembler être une bonne idée afin d’accélérer la cuisson, mais il y a de grandes chances pour que cela dégrade les cannabinoïdes et le rende potentiellement impropre à la consommation. Cuire à une température plus basse pour une durée plus longue est généralement considéré comme la méthode la plus sûre et la plus efficace pour la décarboxylation de votre cannabis.

Même si cette méthode est la plus répandue (et la plus sûre pour beaucoup), il existe plusieurs autres manières de décarboxyler votre cannabis.

  • La Méthode Du Micro-onde

Si vous n’avez pas 45 minutes pour faire cuire votre herbe au four, cette méthode est parfaite. Même si elle demande un peu plus de manipulations, vous pouvez utiliser votre bon vieux micro-ondes pour décarboxyler votre cannabis en quelques minutes. Voici comment faire :

1. Comme les méthodes précédentes, broyez votre herbe à une consistance moyenne. Placez-la dans un bol ou plateau pour micro-ondes.

2. Faites cuire au four micro-ondes à puissante élevée pendant environ 90 secondes.

3. Sortez votre herbe et sentez-la. Elle devrait avoir une odeur forte et prononcée, mais pas de brûlé. Si ce n’est pas encore le cas, remuez-la un peu et passez-la de nouveau au micro-ondes pendant 60–90 secondes.

Décarboxyler

Faire cuire le cannabis au micro-ondes est un peu plus délicat que d’utiliser un four traditionnel, car vous n’avez aucun contrôle sur la température. De plus chaque four à micro-ondes est différent, vous allez donc devoir ajuster en temps réel selon le modèle que vous avez chez vous.

Si vous vous inquiétez de brûler votre herbe avec cette méthode, essayez d’utiliser un réglage à puissance plus faible et de faire cuire vos têtes un peu plus longtemps. Surveillez toujours vos têtes pour vous assurer qu’elles ne brûlent pas et utilisez votre nez pour déterminer si elles ont bien été décarboxylées.

Peu importe la méthode que vous choisissez pour décarboxyler votre herbe, n’oubliez pas : lentement et doucement. Utiliser des températures élevées pour chauffer rapidement votre cannabis risque de brûler les cannabinoïdes et les terpènes, ce qui détruira la puissance et l’arôme de votre herbe. Tenez-vous-en aux basses températures et prenez votre temps et vous obtiendrez une herbe parfaitement activée, prête à être utilisée dans vos recettes préférées.

  • La Méthode Sous-vide

Cette méthode est probablement notre deuxième méthode préférée pour décarboxyler le cannabis après la méthode du four. Comme l’eau bout à 100 °C, il est littéralement impossible de brûler votre herbe avec cette méthode. De plus, comme vous allez utiliser un thermomètre, vous aurez aussi un contrôle de près sur votre température pour vous garantir d’activer tous les cannabinoïdes dans vos têtes.

Voici comment décarboxyler votre herbe en utilisant la méthode sous-vide :

1. Broyez votre herbe à une consistance moyenne, placez-la dans un sachet sous-vide et fermez le sachet pour faire le vide d’air.

2. Si vous avez un autocuiseur sous-vide de précision, réglez-le à cuire à une température de 95 °C. Placez votre sachet dans l’autocuiseur et faites cuire environ 1 heure. Si vous n’avez pas d’autocuiseur sous-vide, remplissez une casserole avec de l’eau et portez à ébullition à grand feu.

3. Une fois l’eau à ébullition, baissez le feu et utilisez un thermomètre pour garder votre eau à une température de 95–100 °C.

4. Placez votre sachet d’herbe fermé sous-vide dans l’eau et faites cuire pendant environ 60 minutes.

Avec la méthode sous-vide, la patience est un élément clé. Cette méthode prend notablement plus longtemps que les autres de la liste, mais les résultats sont vraiment constants.

  • La Méthode Naturelle

Il faut noter que le cannabis se décarboxyle naturellement avec le temps et qu’il le fait de lui-même. Son exposition aux éléments suffit à ce que le THCA se transforme graduellement en THC, puis le THC se transformera en un cannabinoïde nommé CBN. Cependant, ce processus est incroyablement lent, la chaleur sera certainement nécessaire pour accélérer les choses. Quelle que soit la méthode pour laquelle vous opterez, la décarboxylation est essentielle pour « libérer » le pouvoir psychotrope de l’illustre THC.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.