Rien n’est pire que d’investir du temps, des efforts et de l’argent pour cultiver du cannabis et de rencontrer des invités indésirables qui dévorent vos précieuses plantes. Outre les acariens et autres bestioles, la mouche du terreau est un parasite courant du cannabis. Apprenez comment repérer, prévenir et éliminer les mouches du terreau en utilisant le guide ci-dessous !

QUE SONT LES MOUCHES DU TERREAU ?

Les mouches du terreau sont des moucherons minuscules, sombres et de courte durée de vie qui ressemblent à de petites mouches. Si vous êtes infesté, vous les verrez sauter sur le sol. Contrairement à d’autres parasites du cannabis, les mouches du terreau ne s’intéressent pas beaucoup aux feuilles ou aux fleurs de votre herbe, car ils vivent dans le sol. À la place, les larves rongent les racines et les endommagent. Comme le système racinaire est essentiel pour une croissance saine, une infection de mouches du terreau peut poser problème.

Heureusement, les mouches du terreau ne sont pas les pires nuisibles que vous puissiez rencontrer. Si vous avez des plantes matures avec un système racinaire solide, les mouches du terreau peuvent être plus une nuisance qu’une catastrophe. D’un autre côté, ils peuvent constituer une menace sérieuse pour les jeunes plants et les plantules. Une infestation massive laissée sans surveillance peut également être un problème pour les plantes plus grandes.

D’OÙ VIENNENT LES MOUCHES DU TERREAU ?

Les mouches du terreau sont presque toujours une indication de conditions humides dans votre salle de culture, et surviennent généralement lorsque les plants de cannabis sont trop arrosés.

Cycle de vie

Le développement des mouches du terreau se fait en quatre étapes : l’œuf, la larve, la nymphe et l’adulte. Dans des conditions favorables chaudes et humides, les femelles adultes déposent des centaines d’œufs dans le sol. Les larves se nourrissent pendant environ deux semaines, puis se nymphosent près de la surface du sol. Après 3–7 jours au stade de nymphe, les mouches du terreau adultes émergent et vivent pendant environ huit jours. Il faut environ 3–4 semaines pour que les mouches du terreau adultes se développent à partir des œufs.

Comme les spores fongiques nous entourent partout et presque tout le temps, les moucherons n’ont besoin que de conditions humides et de matière organique pour apparaître. Souvent, leurs œufs sont déjà inclus dans un sol non stérilisé acheté en magasin.

X

QUE FONT LES MOUCHES DU TERREAU AUX PLANTS DE CANNABIS ?

Les mouches du terreau ne considèrent pas les racines de votre cannabis comme leur nourriture préférée. Ils préfèrent dévorer les champignons et la matière en décomposition dans le sol. Mais ils deviennent un problème lorsque la matière organique du sol est épuisée. Dans ce cas, les larves de mouches du terreau dévorent et endommagent les capillaires des racines et les tendres racines de cannabis elles-mêmes.

Symptômes d’une infestation de moucherons :

• Lorsque les racines sont endommagées, les plantes peuvent présenter divers signes de maladie, notamment des feuilles jaunes, un flétrissement, des taches et un affaissement.

• Des symptômes de carences en nutriments peuvent se produire (croissance maladive, décoloration des feuilles, etc.) malgré un pH correct et des nutriments appropriés.

• Les plantules s’affaiblissent, tombent et meurent (« fonte des semis »)

• Retard de croissance et faibles rendements.

COMMENT REPÉRER UNE INFESTATION DE MOUCHES DU TERREAU

Une infestation de mouches du terreau est relativement facile à diagnostiquer. Les mouches du terreau sont petites, mais vous pouvez les voir si vous vous approchez de vos plantes. Voici comment les repérer :

• De toutes petites « mouches » rampant et sautant sur la terre autour de vos plantes.

• Des asticots blancs qui se tortillent dans la terre. Ils ne sont pas aussi faciles à repérer, car ils sont très petits et peuvent être cachés dans la terre.

• Sinon, des problèmes inexplicables pour des plants, notamment des feuilles pâles, des taches, des feuilles aux bords bruns et des plantes tombantes. Les signes peuvent varier et peuvent sembler d’autres problèmes et maladies de plantes.

COMMENT ÉLIMINER LES MOUCHES DU TERREAU DES PLANTS DE CANNABIS

Dans un certain sens, les mouches du terreau peuvent être une bonne chose, car ils vous alertent des problèmes liés à votre arrosage. Lorsqu’ils apparaissent, c’est presque toujours parce que vos plantes sont trop arrosées. Heureusement, il est relativement facile de s’en débarrasser :

Arrosez moins fréquemment

La première chose à faire, et la plus importante, est de repenser votre routine d’arrosage. Laissez le sol s’assécher complètement entre les arrosages—ce sera parfait. La plupart du temps, si vous faites cela, le problème des moucherons disparaîtra de lui-même.

Pièges collants jaunes

Procurez-vous des pièges collants jaunes à la jardinerie et placez-les autour de vos plantes. Ces pièges attirent les mouches du terreau, qui s’y collent. Sachez que les pièges jaunes ne suffisent pas à éradiquer entièrement une infestation. Mais ils sont un bon indicateur de la présence (ou non) de mouches du terreau et peuvent empêcher nombre d’entre eux d’harceler votre terre.

X

Huile de neem

Si vous êtes victime d’une infestation de nuisibles, vous n’avez pas besoin de vous acharner avec des insecticides chimiques. L’huile de neem peut vous aider à maîtriser votre infestation. C’est aussi une bonne mesure préventive. Traitez la couche supérieure de votre sol avec cette huile pour éliminer les larves.

Terre de diatomée

La terre de diatomée est un autre moyen de se débarrasser naturellement des insectes. Saupoudrez la poudre fine sur le sol autour de vos plantes. Cela devrait permettre de se débarrasser des insectes en un rien de temps.

Souffler de l’air sur le sol

Un simple ventilateur permanent soufflant doucement de l’air sur votre sol présente de nombreux avantages. Rendre la vie misérable pour les insectes en est un. Cela permet également d’assécher le sol plus rapidement pour éliminer définitivement les moucherons.

Bactéries BT

Certains producteurs connaissent la bactérie Bacillus thuringiensis pour se débarrasser des chenilles. Il existe une variété de ces bactéries, le Bacillus thuringiensis israelensis, qui fonctionne pour les mouches du terreau. Il suffit d’y ajouter de l’eau.

Neemazal - Neem Oil

L’huile de neem fait office de manière complètement naturelle de protéger votre cannabis des nuisibles.

Acheter Neem Oil

COMMENT ÉVITER LES MOUCHES DU TERREAU

La prévention est toujours préférable au traitement—voici ce que vous pouvez faire pour éloigner ces nuisibles.

Arrosez moins souvent !

Plus que tout, faites attention à la quantité d’eau que vous donnez à vos plantes ! Des conditions humides et chaudes sont propices à la prolifération des mouches du terreau. Laissez le sol se dessécher. Si vous n’êtes pas sûr du moment où vous devez arroser, vous pouvez faire le « test de levage ». Il vous suffit de soulever votre plante avec son pot et de comparer le poids de la plante complètement arrosée par rapport à celle qui est sèche. N’arrosez que si le pot vous semble sensiblement plus léger.

Couvrez la terre

Comme les mouches du terreau vivent et se reproduisent dans la terre, vous pouvez la recouvrir de sable, de gravier ou de perlite pour les empêcher de s’y installer confortablement. N’oubliez pas, cependant, que même si le fait de couvrir le sol peut empêcher l’apparition des moucherons, vos plantes peuvent encore être gorgées d’eau.

Stérilisez votre sol

Parfois, on ne peut tout simplement pas empêcher l’apparition d’insectes, comme lorsqu’ils sont déjà présents dans le sol. Pour être sûr, stérilisez d’abord votre terre. Pour ce faire, mettez un peu de terre dans un récipient plat allant au four, comme un plat de cuisson, et recouvrez le tout de papier d’aluminium. Placez un thermomètre à viande au centre et faites cuire pendant au moins 30 minutes à 82—93 °C. Pendant que vous y êtes, veillez à ce que vos pots et votre espace de culture soient également propres. De cette façon, vous pouvez réduire au minimum les risques de maladies, de champignons et d’infestations de nuisibles de toutes sortes.

Envisagez des milieux de culture alternatifs

Si vous constatez que vos plants de cannabis sont fréquemment « envahis », envisagez de les cultiver dans un autre milieu de culture. Lorsque vous cultivez de l’herbe dans du coco, de la perlite ou en hydroponie, les infestations de nuisibles sont moins probables.

LISTE DES PROBLÈMES ET DES NUISIBLES RÉCURRENTS

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.