La culture du cannabis en extérieur est un processus qui peut remplir de joie et qui permet aux cultivateurs de passer plus de temps à développer une connexion avec la nature. Les grands espaces associés à la culture du cannabis en extérieur permettent aux cultivateurs de produire des plantes bien plus grandes, et d’atteindre des rendements bien plus conséquents. Cependant, la culture en extérieur n’est pas sans défis. La nature est le foyer d’un tas d’animaux qui se repaîtront de vos plantes et n’en feront qu’une bouchée.

PROTÉGER SON CANNABIS DES ANIMAUX AFFAMÉS

Les animaux sauvages communs qui adorent le cannabis comprennent, les cerfs, les souris et les rats ainsi que les insectes. Les animaux de compagnie comme les chiens et les chats sont aussi connus pour creuser des trous, déféquer près des plantes et les consommer. La prévention en ce qui concerne ces animaux est très bien documentée. Cet article s’occupera d’autres animaux qui sont généralement moins pris en compte dans la culture en extérieur. Les écureuils, renards, ratons laveurs, taupes et autres posent une sérieuse menace à vos plants d’extérieur. Continuez à lire cet article pour apprendre à déceler les signes de ces animaux dans vos jardins, et comment les empêcher de causer de sérieux dégâts.

TAUPES

Les taupes sont les excavateurs de la classe des mammifères. Ces bestioles souterraines ont évolué afin de posséder des membres supérieurs puissants et des pattes larges leur permettant de creuser des tunnels avec brio. Les taupes ne ciblent pas votre cannabis intentionnellement, et elles ne s’en gavent pas afin de survivre, à la place, elles préfèrent les vers et autres petits invertébrés. En fait, la présence de taupes peut même être bénéfique, elles peuvent aérer le sol. Cependant, il est clairement possible que les taupes endommagent vos plants en creusant leurs tunnels trop près du système racinaire. Trop de dégâts sur ces structures et vos plantes auront du mal à assimiler les nutriments et l’eau depuis la rhizosphère.

TAUPES

LES SIGNES LAISSÉS PAR LES TAUPES

Bien qu’il soit rare de voir une taupe, leur présence est quant à elle évidente, c’est un vrai soulagement, car il est pratiquement impossible de contrôler les dégâts de ses racines. Les signes les plus évidents de la présence de taupes sous votre jardin sont les taupinières, des monticules de terre que les taupes repoussent du sol durant la construction de leurs tunnels.

CONTRÔLER LES TAUPES

Une des manières efficaces d’empêcher les taupes de ravager vos racines de cannabis est de placer un filet anti-taupe sous terre. Créez une cage cylindrique ou en forme de cube à l’aide de maille de fer quelques mètres sous terre là ou vous souhaitez cultiver, laissez le dessus comme le dessous ouvert. Cela permettra de protéger vos racines contre les taupes et leurs tunnels tout en permettant à la plante d’avoir assez d’espace pour étendre son système racinaire.

Les pièges à taupes sont une méthode de prévention viable. Ces pièges peuvent être simplement placés dans les tunnels une fois qu’ils auront été localisés. Allez vérifier ces pièges une fois par jour puis débarrassez-vous des animaux vivants capturés aussi loin de votre jardin que possible.

Le compagnonnage des plantes est une autre option intéressante pour la capture de taupes. L’épurge est une plante bisannuelle dont les racines exsudent une substance connue pour repousser les taupes. Enfin, les répulsifs à taupe électriques sont très efficaces. Ces appareils semblables à de petits poteaux sont plantés dans le sol et émettent une vibration basse fréquence qui imite les prédateurs et taupes rivales.

LES GÉOMYIDÉS

Tout comme les taupes, les géomyidés ont évolué pour creuser des tunnels souterrains. Ces rongeurs fouisseurs appartiennent à la famille des Geomyidae, constituée de 35 espèces. Ils développent des réseaux de tunnels souterrains afin de collecter et stocker de la nourriture. Ils survivent principalement grâce à une alimentation composée de racines, arbrisseaux et légumes, mais ils n’ont rien contre quelques feuilles et quelques racines de cannabis de temps en temps. Ces animaux sont largement solitaires en dehors de la saison de reproduction, leur nature territoriale signifie qu’ils vivent souvent dans des systèmes de tunnels séparés.

LES GÉOMYIDÉS

LES SIGNES LAISSÉS PAR LES GÉOMYIDÉS

Il y a plusieurs signes à surveiller afin d’être au courant et d’empêcher la présence de géomyidés dans votre jardin cannabique. Contrairement aux taupes, les géomyidés émergeront avec joie du sol pour venir consommer vos plantes. Si vous remarquez des parties de vos plantes qui auraient été mâchées, un géomyidé pourrait être coupable. Si vos plantes sont encore petites, alors peut-être qu’une ou deux auront complétement disparues. Les géomyidés produisent aussi des monticules de terre alors qu’ils commencent à creuser leurs tunnels. Une des manières de les distinguer des taupinières, c’est par la petite excroissance qui peut se former soit au centre, soit sur les côtés du monticule.

CONTRÔLER LES GÉOMYIDÉS

En tant qu’excavateurs, les géomyidés peuvent aussi être contrôlé à l’aide d’une cage placée dans le sous-sol et utilisée contre les taupes. Étant donné qu’ils ont tendance à sortir du sol et mâchouiller les feuilles, il est aussi intéressant d’ériger une cage autour des plants.

Les géomyidés ne pourront pas tolérer l’odeur de l’huile de ricin et de l’ail, ce qui signifie que ces deux alliés botaniques peuvent être utilisés pour pousser les géomyidés à quitter leurs tunnels et à se trouver un nouveau logis. Verser des infusions d’ail ou de l’huile de ricin dans les entrées des tunnels pour que les géomyidés comprennent qu’ils ne sont pas les bienvenus dans votre carré de cannabis.

LES RENARDS

Une bataille ancestrale se livre entre les fermiers et les renards. Ces mammifères omnivores de taille moyenne appartiennent à la famille des canidés, ils vivent souvent en petit groupe familial et résident dans des terriers souterrains. Ils agissent à la fois comme des charognards et des prédateurs, et seront ravis de cibler bétail et végétation pour survivre. Les renards ont une grande capacité d’adaptation et peuvent vivre à la fois en milieu rural et suburbain, de ce fait, ils posent une sérieuse menace aux cultivateurs de cannabis de ces deux environnements.

LES RENARDS

LES SIGNES LAISSÉS PAR LES RENARDS

Les renards peuvent causer des dégâts significatifs au jardin en piétinant les plantes et en mâchouillant les tuyaux et systèmes d’arrosage. Ils marquent aussi fréquemment leur territoire avec leurs urines et matières fécales. Les renards sont connus pour déterrer les plants les plus jeunes, et sont spécialement attirés par ceux fertilisés au fumier, au sang séché et à la poudre d’os.

CONTRÔLER LES RENARDS

Il est particulièrement difficile de contrôler et d’empêcher la présence de renards dans un jardin. Les grillages ne seront probablement pas efficaces étant donné la nature agile des renards qui leur permet de sauter par-dessus. En matière de contrôle des renards, il s’agit bien souvent d’accepter leur présence et de s’adapter si possible. Si vous repérez des trous de renards dans votre jardin, remplissez-les immédiatement avant qu’ils ne deviennent de vrais terriers. Utilisez des engrais végétaux plutôt que de la poudre d’os ou du sang séché réduit les chances de voir des renards trainer autour de vos plantes. Enfin, les appareils émetteurs d’ultrasons pourraient aider à repousser les renards. Cependant, l’intelligence de ces créatures peut les pousser à s’habituer au bruit, et après un certain temps, à ce qu’ils le perçoivent comme sans danger.

LES RATONS LAVEURS

Les ratons laveurs sont des mammifères très intelligents de l’Amérique du Nord qui ont été introduits dans certains pays d’Europe et d’Asie. Leur régime consiste principalement en des animaux et aux alentours de 30 % de plantes. Ces bestioles de taille moyenne sont connues pour entrer dans vos jardins à la recherche de leur repas préféré : les vers de terres.

LES RATONS LAVEURS

LES SIGNES LAISSÉS PAR LES RATONS LAVEURS

Pour mettre la patte sur ces délicieux mets, les ratons laveurs utilisent leurs pattes avant pour creuser la terre, laissant ainsi derrière eux de gros trous. Si cette activité a lieu au pied d’un de vos plants de cannabis, cela pourrait lui être fatal.

CONTRÔLER LES RATONS LAVEURS

Heureusement, ces dégâts massifs peuvent être empêchés en ôtant de la tête des ratons laveurs l’idée-même de creuser. Une rapide pulvérisation d’huile de ricin est un excellent répulsif permettant de protéger la zone. Assurez-vous de faire des pulvérisations régulières au moindre signe de ratons laveurs, car le répulsif finira toujours par disparaître.

LES LAPINS

Bien que terriblement mignons, les lapins peuvent provoquer de sérieux dégâts aux cultures de cannabis s’ils ne sont pas contrôlés. Ces petits mammifères de la famille des Leporidae se trouvent sur tous les continents (sauf l’antarctique), et c’est pourquoi tous les cultivateurs devraient être au courant de leur présence.

LES LAPINS

LES SIGNES LAISSÉS PAR LES LAPINS

Les lapins sont aussi une espèce amatrice de tunnels qui se régaleront des racines et des feuilles de votre cannabis. Une manière simple de savoir s’ils se baladent dans votre jardin, c’est l’abondance de crottes sphériques qu’ils laissent derrière eux. De la même manière, vous remarquerez probablement de grands accrocs sur vos feuilles voire des disparitions complètes de feuilles. Si vous avez aussi des arbres dans votre jardin, alors vous remarquerez que l’écorce à la base du tronc est aussi manquante.

CONTRÔLER LES LAPINS

Le grillage est une solution simple et efficace contre les lapins. Des grillages étudiés spécifiquement pour lutter contre les lapins peuvent être achetés afin de les tenir à distance. Si leur présence dans votre jardin persiste, alors l’étape suivante sera de mettre en place un grillage électrique. Vous pourrez aussi utiliser de grandes cages pour les piéger en guise de deuxième couche défensive, elles garderont les lapins en vie et vous permettront de pouvoir vous en débarrasser loin de votre jardin.

LES ÉCUREUILS

Les écureuils sont des rongeurs acrobates et agiles, indigènes de l’Amérique du Nord, de l’Eurasie et d’Afrique. Il existe différentes espèces d’écureuils, certains résidant dans la canopée d’autres creusant des tunnels.

LES ÉCUREUILS

LES SIGNES LAISSÉS PAR LES ÉCUREUILS

Les écureuils vivant dans les arbres ont un régime alimentaire consistant principalement en des noix et des graines, ils viendront rarement se repaître de vos plantes. Cependant, les ont l’habitude de creuser des tunnels dans les jardins pour y déposer la nourriture à consommer plus tard. Ces trous peuvent sévèrement endommager les racines du cannabis et les tiges inférieures. Les écureuils de terre peuvent être encore plus problématiques. Ces créatures creusent des tunnels sous vos plantes et se nourrissent du système racinaire.

CONTRÔLER LES ÉCUREUILS

Ériger un filet autour de vos plantes peut suffire pour empêcher les écureuils de creuser trop près de ces dernières. Si votre jardin dispose de mangeoires à oiseaux, alors il est intéressant d’en acheter qui soit conçu pour résister aux écureuils. Les écureuils peuvent aussi être capturés en posant des pièges et relâchés loin de vos plantes. Pour empêcher les écureuils terrestres d’endommager votre système racinaire, installez une cage en maille métallique autour de vos plantes à 60 cm en dessous de la surface.

LES OISEAUX

Les oiseaux sont une épée à double tranchant pour votre jardin. Ils sont souvent les bienvenus, car ils permettent de lutter contre les prédateurs, dévorant nombreux insectes qui peuvent endommager vos plantes. Mais d’un autre côté, ils ont un appétit certain pour les graines de cannabis. Bien que ce ne soit pas un problème pour la plupart des cultivateurs qui souhaitent obtenir des fleurs et non pas des graines, ceux qui cherchent à produire des graines dans un objectif de sélection devront trouver des méthodes pour se débarrasser des oiseaux.

LES OISEAUX

LES SIGNES LAISSÉS PAR LES OISEAUX

Un signe évident de la présence d’oiseaux aux alentours de votre jardin est de se rendre compte que des graines sont manquantes. De plus, les oiseaux sont connus pour creuser des trous sous la surface du sol afin de faire des réserves de nourriture pour du printemps à l’automne.

CONTRÔLER LES OISEAUX

Une manière d’empêcher les oiseaux d’accéder à votre récolte, c’est de les distraire, accrochez des mangeoires à oiseaux dans les arbres avoisinants afin de leur proposer une cible de choix. Cependant, cela peut avoir des inconvénients si plus d’oiseaux sont attirés vers votre jardin. En ajoutant à cette tactique un filet, cela devrait être suffisant pour que vos graines ne courent pas le moindre danger.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.