La culture du cannabis en extérieur présente de nombreux avantages : plus d’espace, de meilleurs rendements, le soleil sur la peau… Toutefois, ces avantages n’arrivent pas seuls. Les cultivateurs en extérieur doivent être vigilants pour éviter que la faune locale ne fasse un festin de leur récolte.

Si les pucerons et les aleurodes sont parmi les plus tristement célèbres nuisibles du cannabis, les chenilles peuvent également faire des dégâts. Apprenez comment les éviter et les éliminer ci-dessous.

QU’EST-CE QU’UNE CHENILLE ?

Les chenilles représentent le stade larvaire de toutes les espèces de papillons de nuit et de papillons, et les chercheurs estiment qu’il en existe plus de 175 000 espèces dans le monde.

Ces insectes au corps mou mesurent entre 1 mm et 14 cm de long. La majorité d’entre eux sont strictement herbivores, à l’exception d’une minorité carnivore et cannibale.

Les chenilles se différencient des autres espèces larvaires par une anatomie spécifique. Leurs principales caractéristiques sont les suivantes :

• Un maximum de cinq paires de pattes
• Douze stemmata (yeux simples)
• La présence de crochets sur les protubérances (membres qui leur permettent de grimper facilement)
• Lignes de clivage en forme de « Y » ou de « V » sur le devant de la tête

Nous voyons rarement le comportement intéressant des chenilles à l’œil nu, toutefois, un examen plus approfondi révèle le monde fascinant de ces créatures—de leurs défenses chimiques à des comportements sociaux uniques comme la formation d’alliances avec les fourmis.

LES CHENILLES VONT-ELLES TUER MES PLANTS DE CANNABIS ?

Au minimum, les chenilles causeront des dommages à vos plants de cannabis. Une infestation mineure laissera des trous éparpillés sur les feuilles nourricières, et un problème plus important peut entraîner des dommages mortels qui ne peuvent être réparés.

Sur les milliers d’espèces de chenilles, certaines sont plus fréquemment problématiques pour les cultivateurs de cannabis. La fausse-arpenteuse du chou[1], par exemple, préfère brouter la surface des feuilles nourricières, en utilisant ses pièces buccales à siphon pour enlever les morceaux de tissu tendre.

D’autres espèces vont directement vers d’autres parties de l’anatomie de la plante, comme les tiges. Si cette composante structurelle majeure est compromise, une plante peut ne jamais s’en remettre. Pour ces raisons, vous devez être constamment à l’affût des chenilles, prêt à les retirer de votre espace de culture.

LES CHENILLES VONT-ELLES TUER MES PLANTS DE CANNABIS ?

COMMENT REPÉRER UNE INFESTATION DE CHENILLES

Une infestation de chenilles peut aller de quelques trous gênants dans le feuillage à la dévastation totale d’un spécimen et à la perte des rendements. Quelle que soit la gravité de l’infestation, ces créatures affamées laissent toujours dans leur sillage certains des symptômes ci-dessous.

Trous irréguliers : Les chenilles vont dévorer vos feuilles, mais elles ne seront pas carrées ! Elles laissent des trous de formes étranges dans les feuilles nourricières, dont la taille varie de plusieurs millimètres à plusieurs centimètres de diamètre.

Dommage aux tiges : Des espèces comme la pyrale du chanvre contournent les feuilles et décident de se régaler de la matière plus dense que l’on trouve dans les tiges et les branches. Elles font un trou à la surface du tissu et percent à l’intérieur de la structure.

Fleurs mâchées : Les espèces de pyrales s’attaqueront également à vos fleurs—un spectacle déchirant que tout cultivateur prendra mal. Elles s’enfouiront dans vos têtes et se délecteront de la résine et des précieux composés phyto-chimiques qu’elles contiennent. Elles visent principalement la base des têtes en développement, ce qui entraîne le flétrissement et la mort de la fleur.

Jaunissement des feuilles : Les dommages causés à vos plantes—en particulier aux tiges—peuvent affecter le transport de l’eau et des nutriments. Les feuilles situées au-dessus du point d’endommagement commenceront probablement à jaunir en raison d’un manque de ces composants vitaux.

Croissance ralentie : Il y a de fortes chances que vous ayez remarqué l’infestation au moment où vous vous rendez compte que vos plantes sont rabougries. Les dégâts causés par les chenilles peuvent stresser les plantes, réduisant leur taille et leur productivité.

ÉLIMINER LES CHENILLES DES PLANTS DE CANNABIS

Bien qu’elles puissent causer de réels dégâts, les chenilles sont relativement faciles à éliminer. De nombreux jardiniers conventionnels utilisent une bouteille de pesticide comme solution, mais la plupart des cultivateurs de cannabis n’aiment pas pulvériser leurs plants et leur terre vivante avec des produits chimiques nocifs.

Heureusement, il existe de nombreux moyens naturels et biologiques de mettre fin à la horde de chenilles qui se baladent dans votre jardin. Voici les moyens les plus simples.

Enlèvement physique : Les chenilles sont parfaitement visibles à l’œil nu. Contrairement aux pucerons, elles sont faciles à repérer. Si vous n’avez affaire qu’à une poignée de spécimens, il suffit de les ramasser, de les placer dans un bocal et de les déplacer dans un cadre naturel proche. De nombreuses espèces sont nocturnes, alors préparez-vous pour une chasse nocturne.

Guêpes parasites : Pourquoi passer de potentielles heures à ramasser les chenilles de votre culture alors que votre propre armée d’insectes utiles peut faire le travail à votre place ? Les guêpes parasites s’attaquent aux chenilles et utilisent leur corps pour pondre leurs œufs. Bien que les moyens pour régler le problème soient horribles, la nature a conçu cette espèce pour s’attaquer aux chenilles.

Mantes religieuses : Maîtres de la furtivité, ces tueuses au sang-froid attendent patiemment sous les feuilles, cachées dans les fleurs, et derrière les tiges, que leur proie fasse le premier pas. Ces insectes prédateurs brutaux mais rapides font un travail efficace pour réduire les populations de chenilles.

Pulvérisations bactériennes : Ces pesticides naturels contiennent des espèces bactériennes qui nuisent aux chenilles, sans présenter de risque pour les plants de cannabis ou les personnes qui les fument. Évitez d’administrer ces pulvérisations trop proches du moment de la récolte. Les formules contenant du Bacillus thuringiensis feront l’affaire.

ÉLIMINER LES CHENILLES DES PLANTS DE CANNABIS

COMMENT ÉVITER LES CHENILLES SUR LES PLANTS DE CANNABIS

Comme le dit le vieil dicton : Mieux vaut prévenir que guérir. Vous pouvez prendre certaines mesures pour éviter que les infestations ne s’installent au départ, ce qui vous permet d’économiser du temps, des efforts et des plantes endommagées.

Insectes bénéfiques : Apporter des insectes à titre préventif permet de réduire au minimum le risque d’infestation. Ajoutez ces insectes patrouilleurs avant même de transplanter en extérieur pour leur permettre de constituer une population importante.

Tissus barrière : Ils ne sont peut-être pas jolis, mais ils sont efficaces. Installez un cadre en bois et une couche de tissu autour de votre culture pour empêcher les chenilles de les atteindre physiquement pour festoyer et pondre des œufs.

Huile de neem : Dérivée d’un arbre d’Asie du Sud, l’huile de neem sert de pesticide naturel. Elle contient des substances phyto-chimiques qui ont un effet dissuasif sur les insectes lorsqu’elle est administrée par arrosage du sol ou par pulvérisation foliaire.

CHENILLES ET CANNABIS : POUR CONCLURE

Les chenilles sont de jolies créatures qui contribuent à la biodiversité de tout jardin. N’oubliez pas qu’elles deviennent des papillons qui finiront par polliniser votre potager ! Cependant, l’agriculture reste un bras de fer entre notre ambition de cultiver des aliments et des herbes et le désir de nombreuses créatures de les manger.

La prévention est la meilleure stratégie. Si vous savez que votre jardin est un endroit concerné, utilisez des barrières en tissu et des insectes dès le début de la saison de culture. Si vous cultivez pour la première fois ou si vous n’avez jamais eu de problèmes de chenilles, regardez comment les choses se passent. Vous pouvez toujours utiliser les méthodes énumérées ci-dessus pour protéger vos plantes et garantir une bonne récolte.




Sources Externes
Avertissement:
Ce contenu est conçu dans un but purement éducatif. Les informations fournies proviennent de recherches rassemblées depuis des sources externes.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.