La culture du cannabis peut être un hobby à la fois excitant et aux résultats satisfaisants ? 

Thrips Cannabis Pest

QUE SONT LES THRIPS ?

Les thrips sont un problème auquel les cultivateurs de canna ont l’habitude de faire face. Ce sont de petits parasites qui sucent littéralement la sève des plantes. Les thrips englobent plusieurs espèces. Ils peuvent être de minuscules insectes ailés (se mesurant en millimètres), ou ils peuvent avoir une apparence pâle, tels un petit vers.

Peu importe leurs espèces, les thrips font le malheur des cultivateurs du monde entier. Ils peuvent se reproduire jusqu’à 12 fois par an. Lorsqu’ils sont adultes, ils peuvent survivre en volant d’une plante à l’autre. En dehors du cannabis, la plante favorite des thrips semble être le coton, même s’ils sont à même d’endommager bien d’autres types de plantes. Mais ils semblent vraiment adorer le cannabis ! Malheureusement, ils sont particulièrement dévastateurs lorsqu’ils apparaissent au début du stade de croissance.

Les thrips les plus menaçant envers le cannabis sont une espèce appelée Frakliniella Occidentalis. Ces thrips sont des insectes blanc-jaunes pouvant voler. Ils pondent leurs œufs au sein même de la plante. Les premiers signes de leurs présences sont de petite taches ou de petits points argentés, sous les feuilles. C’est comme ça que les thrips pondent leurs œufs. Ils sont également faciles à louper.

Pire encore ? Bien qu’ils ne soient pas une menace significative pour les cultivateurs d’extérieur, ils se développent extrêmement bien en intérieur. Les cultures d’intérieurs et les serres de cultures sont leurs environnements préférés. Ils adorent les hautes températures. Les thrips peuvent aussi être persistant s’ils ne sont pas traités correctement. Et s’ils ne sont pas éliminés assez tôt, ils peuvent réduire votre récolte de manière significative.

Prévention Et Contrôle Des Thrips

PRÉVENTION ET CONTRÔLE DES THRIPS

La meilleure manière de vous débarrasser vous-même des thrips, c’est de commencer par ne jamais en être infesté. Assurez-vous de minutieusement désinfecter votre espace de culture avant de commencer votre culture. Cela ne signifie pas seulement ne pas laisser la moindre tâche dans l’espace, mais également vous débarrasser de tous les matériaux organiques morts.

Une fois que l’espace de culture est en place, installer des adhésifs anti-insectes. Tout comme le papier-tue-mouche, ces pièges à insecte attraperont la plupart des insectes volant dans votre secteur. Les insectes seront collés à la bande. Problème résolu.

Éradiquer les thrips dès qu’ils apparaissent est le seul moyen de sauver vos récoltes et de prévenir d’une nouvelle infestation. La meilleure méthode, (sans utiliser de lourds produits chimiques) est d’utiliser du savon de potassium (potasse) ou de l’huile de neem. La pyréthrine et la rotenone sont aussi de bonnes options, néanmoins utilisez-la avec précaution et modération, car la pyréthrine est hautement toxique pour les abeilles.

Les produits à base de spinosad sont également biologiques et sans danger pour les animaux, les enfants, et les plantes. Le spinosad est un pesticide biologique produit à partir de la fermentation de certains types de bactéries présentes dans la terre. Cela forme un insecticide pouvant être utilisé à la fois comme spray topique ou appliquer sur les racines. Lorsqu’ils sont ajoutés à l’eau, ces produits ne sont bons que pour 24 heures, alors ne mélangez que ce dont vous avez besoin sur le moment précis.

Si vous souhaitez utiliser des produits chimiques pour nettoyer votre espace de culture, essayez d’utiliser des substances les moins chimiques possibles. Rappelez-vous d’utiliser à la fois un masque et des gants tout en manipulant des produits chimiques toxiques.

L’introduction de prédateurs naturels, tels que l’Orius Laevigatus (la punaise de lit commune) est un autre moyen de protéger votre récolte des thrips.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander