Les aleurodes sont un nuisible commun ayant le potentiel de causer des ravages sur votre culture de cannabis cultiver.

Dans cet article, nous examinons les aleurodes, ce qu’ils sont, comment s'en débarrasser et comment protéger votre culture contre les infestations futures.

Pour plus d’articles comme celui-ci, des astuces de culture et encore bien plus, n'oubliez pas d'ajouter notre site à vos favoris. Veillez également à vérifier sur notre précédente publication pour plus de conseils sur la prévention des nuisibles du cannabis.

QUE SONT LES ALEURODES ?

L'aleurode est un nuisible commun qui affecte une grande variété de plantes, y compris le Cannabis. Ils ont un comportement très semblable à celui des araignées rouges et se trouvent habituellement sur la face inférieure des feuilles où ils volent les nutriments essentiels de la plante.

Whiteflies pest cannabis

Les aleurodes ressemblent à de minuscules papillons blancs avec un corps jaune et font environ 2 millimètres de long. Les adultes se trouvent généralement sur les parties supérieures des plantes, tandis que les nymphes se retrouvent plus bas.

Les aleurodes posent généralement des œufs sur la face inférieure des feuilles. Les œufs sont habituellement gris ou jaunes et présentent une forme semblable à celle d'un cône. Les adultes peuvent pondre jusqu'à 400 œufs, qui éclosent généralement en moins d’une semaine.

Les œufs éclosent en nymphes aplaties qui se nourrissent de la plante pendant environ un mois avant de devenir adultes. À cet âge, ils vivent encore pendant environ 4 semaines.

SIGNES DE PRÉSENCE D'ALEURODES

Les aleurodes sont relativement faciles à repérer. Les mouches adultes volent généralement autour de la plante ou sont regroupées sur la face inférieure des feuilles. Le fait de secouer une plante les fera s'envoler, ce qui les rendra plus visibles

Les œufs sont normalement déposés en groupes circulaires d’environ 30-40 et se trouvent sur la face inférieure des feuilles.

En se nourrissant, les aleurodes percent les feuilles des plantes afin d'aspirer les éléments nutritifs. Cela laisse des taches blanches sur le dessus des feuilles, qui est encore un autre signe évident que votre plante est infectée, même si vous n'y repérez pas directement les mouches. De grandes populations peuvent entrainer le jaunissement des feuilles ou même la mort totale.

Les aleurodes consomment généralement plus de nutriments qu’elles ne peuvent en digérer. Ils sécrètent ces excès de nutriments sous la forme d'une substance sucrée et collante, appelée miellat. Si vos plantes sont infestées, gardez un œil sur les éventuelles traces de miellat sur les feuilles de vos plantes car il peut servir de milieu de culture pour une moisissure noire qui peut entraver la photosynthèse de la plante.

Le miellat attire également les fourmis, ce qui peut entraver davantage la présence d'autres prédateurs naturels des aleurodes, aggravant potentiellement la situation dans votre espace de culture.

COMMENT CONTRÔLER/PRÉVENIR LES ALEURODES CHEZ LE CANNABIS :

Comme avec n'importe quel nuisible, il est toujours préférable de prendre des mesures préventives contre les aleurodes pour commencer. Il est toujours plus difficile de se débarrasser d'un nuisible que de s'en protéger, et de grandes populations d'aleurodes peuvent être particulièrement difficiles à gérer (et ne tardent pas à se former).

Whitefly lifecycle
Comme toujours, nous suggérons que vous restiez loin des pesticides chimiques, car ils peuvent tuer d’autres insectes qui se nourrissent naturellement d'aleurodes. De plus, la plupart des nuisibles du jardin sont doués pour développer une résistance aux pesticides, ce qui peut aggraver la situation à l’avenir.

Comme lorsqu’on traite pour les araignées rouges, nous vous suggérons de vous occuper de tous les facteurs environnementaux qui pourraient causer votre infestation tout d’abord, puis de suivre par un rinçage au jet d'eau et la taille de vos plantes.

LES FACTEURS ENVIRONNEMENTAUX

Les aleurodes aiment quand il fait chaud et se développent dans des conditions où il n’y a pas (ou peu) de prédateurs pour eux. Par conséquent, il est important de s’assurer que votre espace de culture est exempte de poussière et tout autres insectes qui peuvent naturellement gêner leurs prédateurs (comme les fourmis).

Assurez-vous également que la température de votre espace ne soit pas trop élevée (entre 20 et 25 ° c ou 68-77ºF est idéal).

Si vous remarquez quelques aleurodes dans votre espace de culture, baissez un peu la température pour limiter une infestation plus grande (essayez de descendre sous les 20 ºC ou 68ºF mais faites attention à ne pas endommager vos plantes).

Enfin, assurez-vous que votre chambre de culture soit bien aéré, une étape importante pour lutter contre la plupart des nuisibles du jardin.

TAILLER ET RINCER AU JET D'EAU

Une fois que vous vous êtes occupé des facteurs environnementaux qui pourraient contribuer à votre problème d’aleurodes, il est temps de tailler les feuilles infectées. Assurez-vous de jeter toute reste de taille immédiatement afin d'éviter la contamination des autres plantes.

Vous pouvez essayer de rincer vos plantes au jet d'eau Cependant, les œufs d’aleurodes sont difficiles à enlever des plantes et peuvent nécessiter une certaine pression d’eau qui peut endommager vos plantes.

Ensuite, nous vous recommandons certaines des techniques suivantes pour se débarasser des aleurodes.

AUTRES MOYENS DE CONTRÔLE

INTRODUIRE DES INSECTES PRÉDATEURS

Les coccinelles, les chrysopes et les acariens prédateurs se nourrissent les aleurodes et de leurs œufs. Si vous ne l’avez pas déjà fait, nous vous suggérons fortement d'introduire ces insectes dans votre environnement car ils vous aideront à contrôler un large éventail de nuisibles (y compris les araignées rouges).

Nous vous recommandons de commencer par des coccinelles. Pour plus d’informations sur l’utilisation de coccinelles dans votre jardin de cannabis, cliquez ici.

LES INSECTICIDES BIO

Si vous n’êtes pas en mesure de prévenir ou de contrôler une infestation d'aleurodes en utilisant les méthodes ci-dessus, vous pouvez essayer certains des insecticides bio suivants :

Oil cannabis whitefly pest organic insecticides

Essentria IC3 : Ce produit contient un généreux mélange d’huiles horticoles et peut être appliqué directement sur vos plantes sans les abîmer. N’oubliez pas d’en appliquer généreusement avec un pulvérisateur, et de l’utiliser tous les jours car il reste actif pendant environ 8 à 12 heures.

Spinosad : Tous les produits de Spinosad sont totalement bio. Nous conseillons de pulvériser les plantes directement pour tuer les mouches en contact ainsi que d'en ajouter au cours de l’arrosage pour aider à repousser les aleurodes et autres parasites à l’avenir.

Les savons insecticides : ils sont idéaux pour traiter précisément des zones infectées de vos plantes. Essayez de ne pas en mettre directement sur les têtes et envisagez de les utiliser plusieurs fois pour vous assurer que tous les nuisibles soient morts dans votre espace de culture.

LES HUILES

Les huiles essentielles et horticoles deviennent de plus en plus populaire pour contrôler et se protéger des nuisibles. L’huile de neem est sans doute une des huiles essentielles les plus couramment utilisées sur le cannabis et les autres plantes, mais les rumeurs disent que d'autres feraient l'affaire.

En plus de l’huile de neem, vous pouvez essayer les huiles d'eucalyptus, romarin, citron et cannelle. Il suffit de les mélanger avec de l’eau et de les appliquer à vos plantes avec un pulvérisateur. Essayez de ne pas en mettre directement sur vos têtse car ils peuvent modifier leurs profils aromatiques.

Sinon, vous pouvez traiter vos plantes périodiquement avec des huiles horticoles. Nous recommandons généralement l'utilisation d’huiles végétales, comme le canola, le soja ou le coton. Elles sont généralement moins susceptibles d'altérer l’odeur de vos têtes.

LISTE DES PROBLÈMES ET DES NUISIBLES RÉCURRENTS

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander