La culture de cannabis biologique est un processus gratifiant, son résultat est une récolte propre et exempte de produits chimiques. Cultiver de manière biologique profite non seulement aux cultivateurs et aux gens qui consomment leur cannabis, mais c’est aussi bien meilleur pour l’environnement. Un des plus grands défis pour un cultivateur biologique, c’est le contrôle des parasites.

Bien que les pesticides chimiques soient en effet efficaces pour protéger les récoltes contre les invasions d’insectes, ils sont un désastre pour l’environnement. Il a été découvert que certains pesticides détruisaient les populations d’abeille et étaient même liés à des maladies chroniques chez l’humain. Des résidus sont aussi souvent découverts dans les produits après la récolte, ce qui signifie que chaque bouffée de fumée de cannabis non-biologique contient ces produits chimiques nocifs.

Ce n’est pas parce que les cultivateurs biologiques n’utilisent pas de produits chimiques qu’ils sont à court d’options en termes de défenses contre les parasites. Un moyen efficace, naturel et absolument fascinant de gérer les parasites est d’introduire des insectes bienfaisants à votre environnement de culture. C’est ce que l’on appelle le contrôle biologique des nuisibles. Plusieurs espèces d’insectes prédateurs se nourrissent des parasites communs du cannabis et il ne leur faudra pas longtemps pour en réduire le nombre.

En choisissant de prendre des insectes pour faire office de gardien de vos récoltes, vous boosterez la biodiversité de votre jardin, vos plantes seront en sécurité, et vous empêcherait de futurs dommages sur un environnement déjà bien fatigué. De plus, voir ces mini-patrouilleurs arpenter vos feuilles et vos tiges à la recherche de quelque chose à se mettre sous la dent est passionnant. Observez, perdez-vous dans ce spectacle, et laissez la voix de David Attenborough vous submerger !

Ci-dessous, nous passerons en revue certains des insectes les plus bénéfiques pour que votre jardin reste exempt de nuisibles.

LA CHRYSOPE VERTE SE DÉBARASSERA DES PUCERONS

Les chrysopes vertes sont des insectes de la famille des Chrysopidae. Ces créatures fines et vert clair possèdent de grandes ailes généralement translucides et des yeux composés dorés. Ils atteignent une longueur d’entre 1 et 1,5 cm et leur pic d’activité dans l’hémisphère nord s’étend de mai à septembre. Les spécimens adultes sont nocturnes par nature et se réveille après le coucher de soleil pour se repaître de nectar, de pollen et de miellat. Cependant, les larves sont bien plus brutales et préfèrent faire un festin des **pucerons en grande quantité, ce qui leur vaut le titre de « lions des pucerons ».

Les chrysopes vertes femelles pondent leurs œufs dans des structures semblables à des fils attachés aux feuilles. Les larves finissent par en émerger se mettent directement en chasse des pucerons. Certaines sont capables d’en dévorer jusqu’à 100 par semaine. De plus, après avoir dévoré les fluides internes d’un puceron, les chrysopes vertes se mettront à porter les carcasses sèches de leur victime en tant que déguisement, leur permettant ainsi de mener des attaques discrètes sur les pucerons naïfs tout en les protégeant des prédateurs. Bien que macabre, ces petites larves sont efficaces dans la réduction du nombre de pucerons qui aurait autrement stoppé la croissance de la plante, endommagé les feuilles et potentiellement répandus des maladies.

Il a aussi été découvert que les chrysopes vertes chassaient d’autres nuisibles tels que les aleurodes, les cicadelles et les cochenilles. Les jardiniers peuvent attirer cet insecte bénéfique vers leur espace en plantant de l’aneth, de l’angélique, des marguerites, de la coriandre et bien d’autres plantes.

LA CHRYSOPE VERTE SE DÉBARASSERA DES PUCERONS

LA COCCINELLE, CE PRÉDATEUR FORMIDABLE

Les coccinelles sont une autre espèce d’insecte ayant un appétit massif pour les pucerons et elles se délecteront également des aleurodes et des doryphores. Ces créatures appartiennent à la famille des Coccinellidae, leur taille varie entre 0,8 et 18 mm et on peut en trouver des noirs, des jaunes et des orange. Elles sont utilisées en agriculture pour booster la taille des récoltes, ce que l’on peut attribuer au fait qu’elles chassent et dévorent les insectes herbivores.

La coccinelle commence à dévorer les insectes au début de sa vie, sous la forme larvaire, ou elles dévorent les pucerons par centaines. Une fois leur taille adulte atteintes, les coccinelles sont capables de dévorer 50 pucerons par jour, on estime qu’elles dévorent aux alentours de 5 000 de ces nuisibles durant toute leur vie. Elles chassent aussi les araignées rouges, ces minuscules créatures très dangereuses pour vos récoltes.

Les coccinelles peuvent être introduites dans votre jardin en cultivant des plantes qui les attireront. On y trouve l’aneth, le pissenlit, la fougère, la coriandre et le géranium.

LA COCCINELLE, CE PRÉDATEUR FORMIDABLE

LA MANTE RELIGIEUSE : LA QUINTESSENCE DE L’INSECTE PRÉDATEUR

La mante religieuse est une icône des insectes connus pour sa discrétion, sa patience et sa dangerosité sans précédent. Originaires des régions tropicales et subtropicales du monde, certaines espèces peuvent se trouver dans le monde entier. Ces insectes ont reçu leur nom la position semblable à celle d’une prière de leurs avants bras raptoriaux, mais aussi car elles semblent être dans un état de méditation dans lequel elles pénètrent afin d’attendre leur proie. Elles se déplacent avec une intelligence extrême, imitant les brindilles au vent en se balançant d’avant en arrière à chaque pas. Mais alors que le moment est venu, elles frappent avec rapidité et détruisent leurs proies.

Les mantes s’attaquent principalement aux invertébrés tels que les araignées, les frelons et les fourmis, mais vous serez peut-être choqué d’apprendre qu’elles peuvent aussi tuer et consommer des vertébrés tels que des grenouilles, des lézards et même des oiseaux. Les mantes sont des prédateurs généralistes se nourriront de n’importe quel insecte qui croisera leur route pour satisfaire leur faim. C’est une bonne nouvelle en matière de nuisible, mais cela signifie qu’elle vous débarrassera aussi des autres espèces bénéfiques.

Si les mantes sont adaptées à votre climat de culture, elles pourront être attirées en plantant des membres de la famille des roses et des framboises.

LA MANTE RELIGIEUSE : LA QUINTESSENCE DE L’INSECTE PRÉDATEUR

UTILISEZ DES ACARIENS PRÉDATEURS CONTRE LES INVASIONS D’ARAIGNÉES ROUGES

Comme nous l’avons déjà dit, les araignées rouges ont un appétit vorace pour les plants de cannabis. Ces minuscules créatures appartiennent à la famille des tetranychidae et résident sous les feuilles où elles créent de petites toiles de soie et se nourrissent de la sève des plantes. Les signes d’invasion d’araignées rouges incluent des marques de morsures sur les feuilles, des toiles allant des fleurs aux feuilles et de petits œufs trouvables sous les feuilles.

Par chance, les araignées rouges peuvent être combattues à l’aide de l’acarien prédateur Phytoseiulus persimilis. Cet acarien prédateur est une minuscule créature qui atteint une taille de près de 0,5 mm et compote des taches orange et légèrement rouges. Ces acariens consomment entre 5 et 20 araignées rouges et se reproduisent bien plus vite que leurs proies. Étant donné leur efficacité dans la chasse, ils peuvent facilement mettre fin à une invasion d’araignées rouges.

Une étude scientifique a montré que la menthe était bonne pour attirer les acariens prédateurs.

UTILISEZ DES ACARIENS PRÉDATEURS CONTRE LES INVASIONS D’ARAIGNÉES ROUGES

LAISSER LES RÉDUVIIDÉS PATROUILLER AU SEIN DE LA CANOPÉE

Les réduviidés sont des prédateurs qui se sont adaptés pour pouvoir détecter, traquer et détruire leurs proies. Ces traits sont un bec pointu et perçant, de longues pattes et des yeux ronds. Ils sont considérés comme des prédateurs importants dans les jardins, où ils aident à limiter les populations de pucerons, cicadelles et criocère de l’asperge. Ils sont également connus pour chasser et consommer des chenilles. Les réduviidés utilisent une tactique similaire à celle utilisée pour chasser une proie : la patience. Soit ils traquent tranquillement leur victime, soit ils attendent calmement et implacablement jusqu’à ce qu’ils puissent utiliser leur membre d’alimentation afin de venir perforer leurs proies et leur injecter une toxine mortelle.

Les réduviidés sont attirés par un tas de plantes comme les légumes et les plantes à fleurs. Servez-vous du compagnonnage des plantes pour augmenter la biodiversité de votre jardin et vous croiserez ces petites bêtes en un rien de temps.

LAISSER LES RÉDUVIIDÉS PATROUILLER AU SEIN DE LA CANOPÉE

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.