The RQS Blog

.


By Luke Sumpter

Lorsque l’on cultive du cannabis en extérieur pour la première fois, il ne faut pas longtemps avant que l’on réalise l’envers du décor. Alors que l’idée même d’avoir un jardin luxuriant ressemblant à la Comté, faire d’énormes économies d’énergie et pouvoir ne faire qu’un avec la nature peut vous inciter à semer des graines, vous allez malgré tout devoir faire face à toutes sortes d’adversaires (à la fois microscopiques et visibles à l’œil nu) pour qui vos plants de cannabis ne sont rien d’autre que leur prochain repas. Parmi ces ennemis rôdeurs, les limaces et les escargots sont les plus ravageurs. Lorsqu’elles sont laissées à elles-mêmes, ces bestioles gluantes dévorent rapidement les feuilles de cannabis.

Alors, que faire pour résoudre ce problème ? Vous découvrirez ci-dessous comment les limaces et les escargots affectent les plants de cannabis, comment les combattre lorsqu’ils apparaissent et comment les empêcher d’infliger des dégâts en premier lieu.

Comment les limaces et les escargots affectent-ils les plants de cannabis ?

Les limaces mangent-elles les plants de cannabis ? Oui. Les escargots mangent-ils les plants de cannabis ? Aussi ! Les limaces et les escargots sont des gastéropodes qui, à l’instar des patelles et des ormeaux vivant dans les océans, appartiennent à la classe des Gastéropodes. Le mot « gastéropode » vient du grec Gastropoda et signifie « ventre-pied » : un terme qui décrit la contraction musculaire sur la face inférieure des limaces et des escargots.

Bien qu’elles n’aient pas de pattes, ces créatures sont étonnamment mobiles : les escargots peuvent parcourir jusqu’à 200 m en une seule journée. Les escargots et les limaces n’ont pas non plus la grande bouche des mammifères herbivores, mais cela ne les empêche pas d’infliger de sérieux dégâts aux feuilles de cannabis. Ces deux créatures possèdent des mâchoires pourvues de milliers de dents microscopiques. En utilisant une sorte de râpe buccale (la radula), elles sont capables de déchiqueter n’importe quelle feuille pour se rassasier.

Les limaces et les escargots sont-ils la même chose ?

Bien qu’ils partagent des similitudes, plusieurs différences clés séparent les limaces et les escargots. Ces derniers portent sur leur dos une coquille de carbonate de calcium en forme de spirale faisant office d’armure évolutive pour se protéger des prédateurs. Les limaces, quant à elles, n’ont pas de coquille extérieure dure. Dans l’ensemble, les espèces d’escargots sont plus grandes que les limaces. Ces premiers peuvent atteindre une longueur de 25 cm alors que ces derniers ne dépassent pas les 15 cm. Malgré leur coquille, les escargots se déplacent également plus rapidement que les limaces à un rythme d’environ 1 mm/s. Au-delà de ces différences, ces deux créatures se nourrissent principalement de tissu végétal, y compris les feuilles de cannabis.

Signes de dégâts causés par les limaces et les escargots sur les plants de cannabis

Vous n’aurez pas de difficulté à identifier les dégâts causés par les limaces et les escargots dans le jardin. Les principaux signes à rechercher sont les suivants :

Des trous irréguliers et ouverts sur les feuilles Des bordures de feuilles rongées
Des sillons de mucus visqueux sur le feuillage et le sol La disparition complète des jeunes plants

Les limaces et les escargots peuvent frapper à n’importe quel moment de la saison de culture et sont plus susceptibles d’attaquer si vous leur fournissez involontairement un environnement attrayant. Cependant, les plants plus âgés ont plus de chances de survivre à une attaque malgré quelques trous dans leur feuillage. Les limaces et les escargots commettent les plus gros dégâts plus tôt dans la saison, au printemps et ont la capacité de dévorer des semis entiers.

Comment se débarrasser des limaces et des escargots sur les plants de cannabis ?

Ainsi, si vous observez des trous et des traces de mucus visqueux sur vos feuilles de cannabis, comment faire pour éloigner les limaces et les escargots de vos plants ? Par chance, il est plus facile de s’attaquer aux limaces et aux escargots qu’à des ravageurs plus abondants et persistants comme les pucerons et les acariens. Dans certains cas, il suffit de les ramasser et de les déplacer alors que d’autres solutions impliquent d’introduire d’autres formes de vie dans le jardin pour dévorer ces gastéropodes herbivores. Dans ce qui suit, nous allons passer en revue les principales options pour mettre un terme à une attaque de limaces ou d’escargots.

     Les enlever manuellement     

Comme les limaces et les escargots sont relativement gros, de nombreux cultivateurs réussissent à défendre leurs cultures en les ramassant et en les déplaçant ailleurs. Cependant, vous devrez choisir le bon moment pour que cette méthode soit efficace. Les escargots et les limaces n’aiment pas trop la chaleur et la lumière du jour. De ce fait, ils attendent la nuit ou l’aube pour sortir de leur sommeil et chercher leur nourriture. Si vous espérez les traquer, armez-vous d’une lampe de poche juste avant de vous coucher ou dès votre réveil le matin. Pendant la journée, vous pouvez également cibler de manière préventive les limaces et les escargots en soulevant des pots, des briques et tout autre endroit abrité proche où ils sont susceptibles de se terrer.

     Attirer des prédateurs naturels     

Si vous avez un problème de limaces ou d’escargots et que vous n’avez pas le temps de les chasser tous les jours, vous pouvez compter sur Dame nature pour s’en charger. En créant un environnement attrayant pour les prédateurs naturels, vous verrez le nombre d’escargots et de limaces diminuer de façon significative.

Creusez un petit étang pour encourager des crapauds et des grenouilles à y élire domicile, appliquez du paillis sur vos parterres pour que des coléoptères s’y réfugient, installez des mangeoires à oiseaux pour que l’escadron anti-limaces patrouille le secteur. De plus, si vous avez beaucoup de broussailles et des longueurs d’herbe variées dans votre jardin, cela attirera les hérissons qui adorent se nourrir de limaces et d’escargots. Les orvets sont un autre allié potentiel, car ils sont attirés par les endroits chauds et abrités comme les tas de compost, les rondins de bois et les tas de pierres.

     Utiliser des pièges pour attraper et relâcher     

Si vous n’avez pas le temps ou l’énergie de vous promener pour dénicher des limaces et des escargots, vous pouvez les faire venir à vous, puis les piéger. Les pièges pour captures d’animaux vivants sont les plus éthiques et évitent d’avoir à utiliser des pesticides ou des poisons. Vous pouvez ensuite relâcher les bestioles dans un endroit éloigné de votre jardin.

Une autre méthode (un peu plus agressive) consiste à utiliser une substance qui attire également les humains : la bière. Insérez un gobelet en plastique dans le sol près de vos plants de façon à ce que le rebord du gobelet dépasse tout juste de la surface du sol. Remplissez le récipient à moitié avec de la bière : les limaces et les escargots ne peuvent pas résister à son arôme et ils tombent dedans et meurent ivres. Le seul problème de cette méthode ? D’autres formes de vie, y compris celles qui sont bénéfiques pour votre jardin, tomberont également dans le piège et connaîtront le même sort, alors n’utilisez les pièges à bière qu’en derniers recours.

     Les nématodes comme allié de choix     

Les nématodes sont des vers microscopiques qui jouent un rôle fondamental dans le réseau trophique du sol. Il existe plusieurs types de nématodes : certains mangent des champignons, d’autres des bactéries, d’autres encore rongent les racines des plants et d’autres enfin s’attaquent aux limaces. Certaines espèces de nématodes vivent comme des parasites à l’intérieur des limaces et constituent un moyen de lutte biologique efficace contre ce ravageur. Il existe de nombreux produits à base de nématodes que l’on peut simplement arroser dans la terre.

Comment repousser les limaces et les escargots des plants de cannabis ?

Vous n’avez pas besoin d’attendre de découvrir des dégâts sur vos plants de cannabis pour commencer à prendre des mesures contre les limaces et les escargots. Comme le dit le vieil adage, il vaut mieux prévenir que guérir. La mise en place de barrières physiques et la culture de plants aux effets bénéfiques à proximité peuvent aider à repousser les limaces et les escargots avant qu’ils n’enfoncent leurs dents microscopiques dans vos plants de weed. Découvrez ces stratégies plus en détail ci-dessous.

     Construire des barrières en cuivre     

Les limaces et les escargots n’aiment vraiment pas certains matériaux, dont le cuivre. Au contact de cet élément, ces créatures ressentent quelque chose de similaire à un choc électrique. Si vous cultivez directement dans le sol, pensez à créer un périmètre de maille ou de fil de cuivre autour de la base de vos plants de cannabis. Si vous cultivez dans des contenants ou des parterres surélevés, vous pouvez acheter une bande de cuivre adhésif et l’appliquer sur le bord de vos parterres ou contenants pour servir de barrière protectrice. L’efficacité de cette méthode est cependant discutable.

     Couvrir le sol avec des coquilles d’œuf et de la terre de diatomée     

Les coquilles d’œufs et la terre de diatomées aident également à repousser les attaques de limaces et d’escargots. Son tranchant microscopique irrite leur ventre mou et les oblige à aller chercher un casse-croûte ailleurs. Les coquilles d’œuf sont les plus facilement accessibles. Après avoir cuisiné une omelette, mettez de côté les coquilles, écrasez-les en une poudre grossière et saupoudrez-les autour de vos plants. La terre de diatomée, une poudre fine composée de squelettes fossilisés d’algues microscopiques, a un effet similaire.

     Ajouter des plantes compagnes dans votre jardin    

Comme leur nom l’indique, les plantes compagnes servent à protéger le cannabis d’un large éventail d’adversaires dont les limaces et les escargots. Vous pouvez considérer les plantes compagnes comme des « plantes sacrificielles », c’est-à-dire des espèces qui occupent une place prioritaire dans le menu des repas souhaités par les limaces et les escargots. En plantant du basilic, de la laitue, des épinards et des choux à proximité de vos plants, vous détournerez ces bestioles affamées. En plus de leur sacrifice ultime, ces plants vous alerteront aussi de la présence de limaces et d’escargots avant qu’ils ne s’attaquent à vos plants de cannabis.

Bonne chance, soldat

Vous êtes maintenant équipé de plusieurs stratégies pour faire face aux limaces et aux escargots sur les plants de cannabis et pour les empêcher de s’immiscer chez vous. Il ne vous reste plus qu’à avancer sur le champ de bataille de votre jardin en sachant que vous avez les armes nécessaires pour protéger vos plants de l’un de leurs prédateurs les plus ravageurs.




AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.