By Luke Sumpter

Ces pesticides biologiques mettront un terme aux activités des nuisibles.


Les cultivateurs doivent rester à l’affût des parasites lors des cultures en extérieur. Peu importe l’endroit dans le monde, il y aura de nombreuses formes d’insectes, d’animaux et de champignons qui souhaiteront se repaître de vos cultures.

Il existe plusieurs mesures de prévention que les cultivateurs peuvent prendre afin de stopper les invasions avant qu’elles aient lieu. Le compagnonnage des plantes est utilisé pour repousser les insectes et les distraire du cannabis et des insectes bienfaisants peuvent être introduits afin de chasser et éliminer les espèces nuisibles.

Lorsque ces systèmes échouent ou s’ils n’ont pas été appliqués, il ne faut pas longtemps aux parasites pour se déchaîner sur vos cultures de cannabis. Une bonne manière de sauver vos plantes et d’en empêcher la destruction est d’administrer un répulsif contre les insectes. Il est courant dans l’agriculture pour les fermiers d’utiliser des pesticides et des fongicides chimiques pour cette tâche. Ces composés chimiques fonctionnent, mais à quel prix ? De nombreux pesticides sont liés à des problèmes de santé chez l’humain et finissent par être drainés dans les cours d’eau où ils viendront ensuite nuire à la faune, la flore et l’environnement. De plus, qui a vraiment envie de fumer une weed aspergée de pesticides ?

En produisant votre propre répulsif à insecte à la maison, vous pourrez utiliser des substances naturelles qui combattront les nuisibles sans endommager ni votre santé, ni l’environnement.

1. L’huile de neem est efficace pour tuer les insectes

Neem Oil

L’huile de neem est généralement utilisée en tant que biopesticide dans les fermes biologiques et est efficace contre un tas de nuisibles, y compris les pucerons, les aleurodes, les acariens, les mycétophites et les mineuses. L’huile de neem peut aussi contre les infections fongiques telles que l’oïdium. Contrairement aux pesticides de synthèse, l’huile de neem n’endommage ni son environnement, ni la faune qui l’entoure, les abeilles, les coccinelles, les mammifères et les oiseaux seront donc en sécurité.

L’huile de neem contient un composé chimique appelé azadirachtine, on le trouve à 0,2–0,4 %. Cette molécule agit comme un anti-appétant et repousse les insectes voraces et les animaux de pâturage. Pour produire votre spray de neem, vous devrez vous procurer une huile de haute qualité. Essayez de trouver un produit pur à 100 %, pressé à froid et sans additif.

Ingrédients

  • 5 ml d’huile de neem
  • 1 litre d’eau
  • 2 ml de savon liquide biologique

Instructions

Ajouter simplement les 5 ml d’huile de neem dans 1 litre d’eau. Vous devrez également ajouter les 2 ml de savon liquide biologique afin que l’huile se mélange à l’eau. Transférer la solution dans une bouteille de pulvérisation et appliquer sur les plantes affectées.

2. L’ail cible les nuisibles et épargne les coccinelles

Garlic

L’ail est utilisé en tant que biopesticide dans l’agriculture et possède un large éventail d’usages. Plusieurs des constituants de l’ail ont été identifiés comme de puissants insecticides. L’ail fait des merveilles pour repousser les nuisibles tout en ne faisant pas fuir les espèces bienfaisantes telles que les coccinelles. Afin de produire un spray à base d’ail, suivez la recette ci-dessous.

Ingrédients

  • Deux gousses d’ail
  • 1 demi-tasse d’huile d’olive
  • 1 cuillère à café de savon liquide biologique
  • 2 litres d’eau
  • Étamine

Instructions

Mixer les gousses d’ail avec un peu d’eau et laisser infuser une journée entière. Égoutter le liquide à l’aide de l’étamine et ajouter l’eau infusée d’ail, l’huile d’olive et le savon à 1 litre d’eau. Se munir de 250 ml de la solution et l’ajouter au litre d’eau restant. Remplir une bouteille de pulvérisation avec cette solution et appliquer sur les plantes nécessiteuses.

3. Les feuilles de tomates contiennent un alcaloïde létal pour les pucerons

Tomato Leaves

Les tomates ont tout l’air de plantes inoffensives. Elles produisent des fruits rouges et aussi délicieux que leur odeur. Mais en ce qui concerne leurs feuilles, c’est une tout autre histoire. Les tomates font partie de la famille des solanacées, tout comme la célèbre belladone. Bien que bien moins toxiques, les tomates portent fièrement leur nom de famille au travers de la structure chimique de leurs feuilles. Cette partie de la plante contient des alcaloïdes qui sauront combattre des armées entières de pucerons affamés.

Ingrédients

  • 60 grammes de feuilles de tomates hachées
  • 1 litre d’eau
  • Étamine

Instructions

Ajouter 60 grammes de feuilles de tomates hachées dans 500 ml d’eau et laisser tremper toute une nuit. Égoutter l’eau au travers de l’étamine afin de se débarrasser des feuilles. Rajouter 500 ml d’eau pour diluer la solution. Remplir une bouteille de pulvérisation et pulvériser les pucerons pour les stopper en plein élan.

4. Les huiles essentielles feront fuir les nuisibles

Essential Oils

Les huiles essentielles sont de puissants extraits végétaux riches en terpènes. Ces molécules aromatiques sont produites par les plantes afin de se défendre contre les insectes affamés en pleine nature. De ce fait, il semble absolument logique qu’un spray composé d’huiles essentielles soit efficace en tant que répulsif à l’encontre des nuisibles. Les huiles essentielles de menthe poivrée, d’eucalyptus et de romarin sont parmi les plus puissantes. Ces répulsifs naturels sont particulièrement efficaces contre les pucerons, les aleurodes, les acariens et les fourmis.

Ingrédients

  • 1 cuillère à café d’huile essentielle d’eucalyptus
  • 1 cuillère à café d’huile essentielle de menthe poivrée
  • 1 cuillère à café d’huile essentielle de romarin
  • 1 litre d’eau tiède
  • ½ cuillère à café de savon liquide biologique

Instructions

Mélanger les trois huiles essentielles dans une petite bouteille, la remuer vigoureusement. Prendre une ½ cuillère à café de la mixture et l’ajouter à un litre d’eau tiède. Ajouter une ½ cuillère à café de savon liquide pour émulsifier la solution. Pulvériser sur les plantes affectées pour repousser les nuisibles mentionnés ci-dessus.

5. Superaliment pour les humains, ennemi des nuisibles : le curcuma

Turmeric

Le curcuma est probablement considéré comme un des compléments nutritionnels naturels les plus efficaces, grâce à ses puissants effets antioxydants et anti-inflammatoires. Il est aussi utile de bien des manières pour la santé des plantes, en particulier le cannabis.

Le curcuma contient des matières bioactives ayant des propriétés insecticides, pesticides et répulsives contre les insectes. La curcumine est responsable de la couleur jaune du curcuma, mais c’est aussi la principale molécule qui agit comme pesticide naturel. En conséquence, le curcuma repoussera un large éventail d’insectes courants dans le jardin, dont les fourmis et les moustiques.

Ingrédients

  • 20 g de curcuma
  • 1 L d’eau

Instructions

Vous pouvez utiliser le curcuma comme pesticide naturel sous forme de poudre ou de spray préparé avec de l’eau. Pour préparer le spray, mélangez simplement 20 g de curcuma avec 1 litre d’eau. Remuez bien le flacon et la solution est prête à l’emploi.

Vous pouvez aussi saupoudrer de la poudre de curcuma autour de la base du plant et sur ses feuilles. Vous pouvez aussi asperger le plant avec votre solution d’eau et de curcuma. Si vous cultivez des plants à fleurs ou à fruits, évitez d’asperger les sites de floraison car la couleur jaune du spray pourrait tacher.

Les avantages et la puissance des solutions organiques contre les nuisibles

Il existe des dizaines de raisons d’utiliser des pesticides naturels. Pour commencer, c’est plus respectueux de l’environnement. Suivre la voie organique réduit la pollution et évite que de nouvelles substances chimiques ne pénètrent dans votre environnement de culture et dans vos plants.

Il existe de nombreux produits excellents que vous pouvez préparer pour vous aider à cultiver des plants de cannabis sains et luxuriants, libérés du fléau des insectes nuisibles. De plus, les pratiques de culture organique, comme le fait d’utiliser des pesticides naturels, font de vous un meilleur cultivateur.

Vous devez en effet comprendre votre milieu de culture, les insectes que vous essayez d’éviter et les plants dans votre espace de culture. Pour les cultivateurs engagés, ce n’est pas une corvée. C’est même plutôt l’opposé, car pour beaucoup c’est un avantage crucial du processus de culture organique.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.