Les Mix Packs de graines RQS sont là – Plus ici

By Luke Sumpter


Comment faites-vous sécher vos récoltes de cannabis ? Vous embêtez-vous avec des sacs en papier ? Vous retrouvez-vous emmêlé de fils à linge et ficelles de cuisine post-récolte ? Désormais, il est possible d’optimiser et simplifier ce processus plus que jamais auparavant grâce au Séchoir À Herbe RQS. Non seulement il vous simplifie la vie, mais il sèche vos fleurs de cannabis à la perfection à chaque fois. Ci-dessous, nous passerons en revue les méthodes traditionnelles de séchage, puis nous vous proposerons un guide étape par étape du séchage de votre cannabis avec notre Séchoir À Herbe.

Sécher son cannabis : ce qu’il faut faire

Alors, que faut-il faire pour bien sécher son cannabis après l’avoir récolté. Il y a plusieurs variables à prendre en compte. Intéressons-nous aux facteurs qui déterminent le séchage réussi de l’herbe.

  • Trouver le bon emplacement

Choisissez un lieu dédié au séchage de votre cannabis. Une pièce vide ou une tente de culture avec une bonne circulation de l’air feront l’affaire. Vous pourriez être tenté de faire sécher votre cannabis là où vous le cultivez, mais ce serait une erreur. Les plantes vivantes ont des besoins en termes de température et d’humidité différents des têtes récoltées.

  • Minimiser la lumière

Si vous séchez votre weed dans une tente de culture, vous n’aurez pas à vous soucier de l’exposition à la lumière. Cependant, si vous pendez vos têtes dans une pièce vide ayant des fenêtres, assurez-vous d’avoir des rideaux ou des volets pour bloquer la lumière ambiante ou indirecte durant la journée ou encore les lampadaires la nuit. Même l’éclairage du soleil indirect peut dégrader les cannabinoïdes[1] et par conséquent altérer la puissance et les effets de vos récoltes.

  • Ajuster les températures

La température est une autre valeur capitale à prendre en compte. Il peut sembler logique de vouloir faire sécher vos têtes aussi vite que possible pour prévenir l’apparition d’invasion fongique. Cependant, prendre une approche lente et uniforme offre de meilleurs résultats, sans dégrader les précieux composés aromatiques volatils.

Essayez de maintenir une température de 15–21 °C dans votre espace de culture. Vous pouvez utiliser un thermohygromètre pour garder un œil sur la température et des ventilateurs ou de l’air conditionné afin de rester dans cette fourchette.

  • Gérer l’humidité

Le séchage du cannabis nécessite une humidité relative assez basse pour prévenir de la moisissure, mais aussi assez haute pour éviter de trop sécher les têtes et leur faire perdre leur arôme et leur saveur. Les hygromètres numériques peuvent se montrer pratiques dans ce cas. Visez à réduire l’humidité relative pour rester constamment à 55–65 %, utilisez un déshumidificateur si nécessaire.

  • Être patient

Les fleurs de cannabis prennent généralement entre 2 jours (au moins) et 9 jours pour être suffisamment sèche, mais ce processus peut être plus long. La durée du séchage dépend du climat et de la circulation de l’air. La manucure des têtes fraichement récoltées aide aussi à faire accélérer ce processus.

Pour tester si vos têtes sont sèches, vous pouvez essayer d’en plier les tiges. Si elles se brisent facilement, c’est que la tête est sèche. Si la tige se plie, c’est qu’elle contient encore trop d’humidité et qu’il faut lui laisser plus de temps.

Sécher son cannabis à l’aide du Séchoir À Herbe RQS

Chez Royal Queen Seeds, nous travaillons avec le cannabis depuis des décennies et nous savons tout ce qu’il faut savoir de l’après-récolte. En combinant nos expériences, nous avons créé un produit qui facilite grandement le séchage du cannabis. Plus besoin de cartons, de sacs, plus besoin de corde ou de fils et surtout plus besoin d’assembler un rack. Laissez-nous vous présenter le Séchoir À Herbe RQS.

Découvrez le processus étape par étape ci-dessous et simplifiez le séchage de votre cannabis.

Video id: 706464699

1. Préparez la pièce

Commençons par le commencement : vous devrez préparer votre espace de séchage. Si vous utilisez une tente de culture, alors vous êtes prêt. Cependant, si vous utilisez une pièce vide, vous devrez vous assurer de disposer de rideaux ou de volet pour bloquer la lumière. Placez vos équipements de séchage additionnels, tels que les ventilateurs, l’air conditionné, l’hygromètre ou encore le déshumidificateur au sein de votre espace de culture.

2. Ouvrez le Séchoir À Herbe

Comme vous allez bientôt le découvrir, le Séchoir À Herbe RQS est ultra-facile. Pour l’assembler, il suffit de le retirer de son sac. Faites-le doucement, car il s’ouvre à la manière d’une tente 2 secondes. On ne pourrait pas faire plus simple. Pas d’assemblage requis, vous serez prêt pour le séchage dès l’ouverture du sac.

3. Faites pendre le Séchoir À Herbe

Le Séchoir à herbe RQS comprend une boucle en tissu sur le dessus. Le produit est aussi livré avec 1 crochet « S » en métal. Fixez le crochet au plafond de votre espace de séchage. Ensuite, faites prendre le Séchoir À Herbe sur le S en vous servant de la boucle en tissu.

4. Remplissez le Séchoir À Herbe

Le moment est venu. Que vous ayez choisi de manucurer avant ou après le séchage, il est temps de remplir votre Séchoir À Herbe. Répartissez-les uniformément sur les deux étages, en laissant autant de place que possible entre chaque fleur. Chaque section peut recevoir 150 g de têtes, pour un total de 300 g par Séchoir À Herbe. Une fois placées, déposez l’hygromètre et refermez chaque section à l’aide du zip vert clair.

5. Que le séchage commence

Allumez les ventilateurs rotatifs et faites circuler l’air dans la pièce. Ne visez pas directement le Séchoir À Herbe. Au lieu de cela, positionnez le ventilateur pour qu’il ventile le reste de la pièce. Ainsi, le courant d’air traversera vos têtes sans risquer de les faire sécher trop vite. Jetez un œil aux valeurs de votre hygromètre et utilisez vos équipements d’ajustement du climat en fonction.

6. Collectez vos têtes et commencez l’affinage

Après plusieurs jours, vous disposerez d’un Séchoir À Herbe rempli de têtes parfaitement sèches. Une fois encore, vous saurez qu’elles sont prêtes lorsque les tiges se brisent et non se plient sous la torsion. Ensuite, vous devrez faire passer votre récolte vers vos bocaux d’affinage pour plusieurs semaines afin de sublimer les profils de terpène et améliorer leur douceur.

7. Repliez votre Séchoir À Herbe

Avant de commencer à semer vos prochaines graines (ou rempoter votre nouvelle fournée de plantules si vous avez toujours un coup d’avance) vous devrez ranger votre Séchoir À Herbe. Décrochez-le du plafond et écrasez-le pour lui redonner sa forme plate et circulaire. Tenez-le bien à deux mains, puis repliez-le en un cercle plus petit en le croisant. Maintenez-le bien fermement, puis rangez-le dans son sac. Fini !

Sécher son cannabis à l’aide du Séchoir À Herbe RQS

Méthodes de séchage conventionnelles du cannabis : 3 méthodes supplémentaires

Passons en revue trois autres méthodes permettant l’obtention de têtes sèches.

Méthode de séchage 1 : carton et sac papier

Que vous disposiez d’un espace limité ou que votre budget culture de l’année ait déjà été dépassé, les boites en carton et les sacs en papier sont une bonne manière de faire sécher vos fleurs de cannabis à prix coutant.

  1. Pour le séchage dans une boite en carton, placez celle-ci dans une tente, aux côtés d’un ventilateur pour la circulation de l’air.
  2. Remplissez-la de fleurs à hauteur de 5 à 7 cm. Si vous utilisez 2 boites, placez un hygromètre dans l’une d’entre elles afin de suivre la température et l’humidité. Si vous en utilisez plus, placez plusieurs hygromètres dans différentes boites afin de surveiller les anomalies et problèmes.
  3. Placez le couvercle sur chaque boite et ouvrez-les occasionnellement pour libérer l’humidité et faire pénétrer de l’air frais. Si besoin, installez un déshumidificateur ou de l’air conditionné pour maintenir la température et l’humidité de la pièce à des valeurs acceptables.
Method 1

Le processus pour le séchage en sac papier est exactement le même. Remplissez chaque sac de 2–3 couches de têtes et ouvrez-les occasionnellement pour libérer l’excès d’humidité.

Méthode de séchage 2 : placard ou tente de culture

Faire pendre les branches ou les plants entiers dans un placard ou une tente de culture est une bonne solution lorsque les récoltes sont moyennes à grandes.

  1. Coupez vos plants au ras du sol et démantelez-les branche par branche.
  2. Utilisez de la ficelle pour faire une sorte de fil à linge.
  3. Faites pendre les plants ou les branches en vous servant du « V » créé par un nœud, gardez suffisamment d’espace entre chaque plant/branche.
  4. Placez un ventilateur ou un hygromètre au sein de votre espace de séchage, utilisez de l’air conditionné ou un déshumidificateur pour vous assurer de conditions optimales.
Method 2

Méthode de séchage 3 : Faire sécher sur des racks

Faire sécher sur des racks empilés est une bonne méthode, peu importe le moment de la manucure. Les racks avec du filet métallique permettent à l’air de passer entre chaque fleur.

  1. Placez votre rack au sein de votre tente ou pièce de culture et remplissez chaque étage de fleurs en laissant suffisamment d’espace pour éviter les poches d’humidité.
  2. Placez plusieurs hygromètres à plusieurs niveaux et utilisez les mêmes équipements que ceux susmentionnés pour des conditions optimales : ventilateur, air conditionné et déshumidificateur.
Method 3

L’importance du bon séchage de votre cannabis

Quiconque a déjà cultivé du cannabis sait que le travail ne s’arrête pas à la récolte. Vous devrez manucurer vos fleurs, les faire sécher et les affiner pour en tirer le maximum et améliorer leur goût.

De plus, ne pas arriver à sécher correctement son cannabis le rend quasiment impossible à fumer et vulnérable aux champignons et bactéries, ce qui les rend inconsommables. Faire sécher son cannabis implique un juste équilibre en la température et l’humidité. Trouver ce juste milieu vous permettra de sécher vos têtes suffisamment, d’élargir leur durée de conservation tout en maintenant assez d’humidité pour éviter qu’elles finissent en poussière et/ou soient infumables.

Quand devriez-vous manucurer votre cannabis ?

La manucure assiste le processus de séchage, mais tous les cultivateurs ne choisissent pas de débarrasser les têtes de leurs feuilles résineuses. Tout est question de manucure à sec ou non.

La taille humide a généralement lieu juste après la récolte, alors que les calices sont encore pleins d’humidité. Retirer les feuilles résineuses à ce moment est plus collant, mais aide à limiter les risques de moisissures post-récolte. Par contraste, la manucure à sec survient après le processus de séchage, elle est bien moins salissante et aide à la préservation des terpènes volatiles, mais cela peut prédisposer les fleurs aux invasions fongiques, surtout dans les climats humides. Cela peut aussi rallonger le processus de séchage.

Révolutionnez la manière dont vous séchez votre cannabis

Ne nous dites pas que c’était compliqué ! Nous avons séché suffisamment de cannabis pour pouvoir être certains d’identifier les nombreuses manières d’améliorer ce processus. Le Séchoir À Herbe RQS vous facilitera énormément la vie en tant que cultivateur de cannabis. Au lieu de galérer avec des fils et des sacs en papier, le Séchoir À Herbe rend l’après-récolte bien plus simple, linéaire, systématique et organisée. Cet appareil testé et approuvé suspend les têtes en plein milieu d’un air circulant et ses filets permettent de s’assurer d’une herbe fraiche et sans moisissure. Une fois son travail terminé, il suffit de replier le Séchoir À Herbe pour le ranger au fond d’un placard jusqu’à ce que vous en ayez à nouveau besoin pour sécher votre prochaine récolte !

Sources Externes
  1. The stability of cannabis and its preparations on storage - PubMed https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
Avertissement:
Ce contenu est conçu dans un but purement éducatif. Les informations fournies proviennent de recherches rassemblées depuis des sources externes.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.