C’EST QUOI UN CALICE

Le calice est la première partie de la fleur qui est formée quand un jeune plant entre en phase de floraison, si c’est bien sûr un plant capable de fleurir. Dans une séquence parfaite en spirale de Fibonacci, le plant forme rapidement et très efficacement une plate-forme protectrice constituée de petites feuilles, appelées les sépales. Cette plate-forme protectrice pour la fleur est dans son intégralité appelée le calice.

Le calice est conçu pour protéger les organes reproductifs de la plante entre les sépales et pour apporter à la fleur une base de stabilité. Même si tous les plants mâles et femelles en floraison ont des calices, pour ce qui est des plants de cannabis en particulier, seuls les calices des plants femelles intéressent le cultivateur de cannabis en herbe.

Dans la culture du cannabis, l’objectif est de récolter de belles grosses têtes, dont les calices sont une partie. Et pas n’importe quelle partie, mais la partie la plus importante, car les calices sont là où on retrouve les organes reproducteurs de la plante, organes appelés pistils et trichomes.

Les pistils sont l’endroit d’où vous voyez les longs poils sortir, ces poils sont appelés stigmates. Ces stigmates commencent par être blancs quand le plant est encore au début de la floraison, puis passent à l’ambré ou au jaune, et enfin au marron, alors que le plant avance dans sa phase de floraison. Les trichomes sont les glandes à résine où les cannabinoïdes sont formés, dont le THC psychoactif et si familier.

Calice plante de cannabis femelle organes de reproduction de la plante

CE QUE DIT UN CALICE POUR LE CULTIVATEUR EXPÉRIMENTÉ

Les pistils sont aussi le meilleur outil qu’a un cultivateur pour faire la différence entre les plants mâles et les plants femelles. Il est important de reconnaître tôt les plants mâles pour pouvoir les éliminer et minimiser voire exclure tout risque de pollinisation. Les plants femelles peuvent se reconnaître à leurs longs poils blancs, qui commencent à se former tôt durant la période de floraison qui est l’étape de formation des têtes ou colas. Les plants mâles auront des glandes à pollen, qui commenceront à pendre vers le bas et finiront par s’ouvrir pour polliniser les calices femelles.

Les stigmates ou longs poils peuvent aider le cultivateur à identifier quand un plant est prêt à être récolté. Durant les premières semaines où une fleur ou tête de cannabis femelle est formée, elle aura de longs poils blancs qui en sortent. Après 4 à 5 semaines, les stigmates passeront au jaune. Quand environ 50 à 80 pour cent des têtes de vos plants ont des stigmates qui sont passés au jaune ou à l’ambré, ils sont alors prêts à être récoltés. Si vous récoltez plus tard, les stigmates passent au marron et sèchent, n’attendez pas aussi longtemps pour récolter vos plants de cannabis, car les têtes perdraient en puissance et en goût.

En fait, la plupart des cannabinoïdes sont formés dans les pistils et les calices du plant de cannabis. C’est la fleur du plant, qui est récoltée, séchée et curée pour être enfin prête à la consommation.

La consommation finale est la raison pour laquelle vous voulez que vos plants femelles ne soient pas pollinisés, car ils se mettraient sinon à former des graines, qui sont vraiment pénibles à retirer et donnent un goût horrible et un craquement quand elles sont fumées. De plus, la plupart de l’énergie du plant sera détournée vers la formation des graines, et non pour faire gonfler les têtes et former les cannabinoïdes.

Si votre but est de créer votre propre variété de cannabis en croisant de variétés ou races, surveillez les calices de vos plants en développement pour identifier les mâles et les femelles que vous voulez utiliser pour vos expériences.

trichomes pistils

C’EST QUOI LE RATIO CALICE À FEUILLE

Après avoir récolté vos plants de cannabis, il vous faudra tailler les feuilles pour exposer les têtes, qui peuvent alors être bien séchées et curées.

Les grosses feuilles, qui poussent plus bas sur le plant et entre les sites des fleurs, mais pas dans les têtes elles-mêmes, sont appelées les feuilles en éventail ; il s’agit des panneaux solaires du plant. Ces feuilles apportent à la plante l’énergie dont elle a besoin pour grandir et former des feuilles. Les quelques grosses feuilles qui restent après la taille pendant la période de floraison peuvent facilement être taillées à la récolte dans la culture en intérieur. Pour la culture en extérieur, la plupart de ces feuilles en éventail seront toujours présentes sur le plant à la fin de la floraison, mais il reste facile de les retirer à la récolte.

Il y a aussi les petites feuilles qui sortent des têtes elles-mêmes, on les appelle les feuilles sucrées, car elles sont couvertes de trichomes, qui donnent un aspect de sucre blanc. Elles sont bien plus difficiles à tailler, car le haut niveau de résine les rend très collantes. Des feuilles collantes signifient que vous devrez nettoyer bien plus souvent votre équipement et les outils que vous utilisez seront plus difficiles à manipuler car les parties mobiles seront collées ensemble.

Ces petites feuilles sucrées sont celles concernées par le ratio calice à feuille, qui est une mesure de la pénibilité de la taille à la récolte. Des plantes avec un ratio calice à feuille élevé ont moins de feuilles sucrées, ce qui rend les têtes plus faciles à tailler.

Mais les feuilles sucrées ne sont pas mauvaises ; elles peuvent toujours servir à préparer des aliments ou du cannabeurre, des teintures, des extractions, des baumes ou même du haschisch. Elles peuvent même être fumées, mais en raison de la température de combustion plus élevée des feuilles, le goût peut être affecté.

Sucre feuilles bourgeon cannabis plante colas résine

Top 5 des variétés avec un ratio calice à feuille élevé :

 

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander