La culture du cannabis hors sol est une façon de faire pousser vos têtes dont la popularité augmente sans cesse. Cependant, ce n’est pas facile. Il faut un peu de pratique, les bons équipements et suivre soigneusement le planning. Un environnement complètement aseptisé est aussi critique.

Ceci dit, une fois la technique maîtrisée, vous en récolterez les fruits. De nombreux avantages accompagnent la maîtrise de cette technique.

LES AVANTAGES DE LA CULTURE HORS SOL

Le premier avantage de la culture hydroponique est le cycle de culture lui-même. Vos plants pousseront plus vite. Environ 20 % plus vite, en fait. Pourquoi ? Cultivez vos plants hors-sol est un moyen plus efficace de leur transférer les nutriments.

Vous allez aussi générer de plus gros rendements – entre 20 et 25 % de plus. Il n’y a pas de réelle explication pour cela. C’est probablement dû au fait que les plants peuvent utiliser et accéder aux nutriments plus rapidement sous forme liquide.

En résultat, vous pouvez aussi cultiver plus de plants. L’espacement entre les plants ne doit pas être aussi étendu que dans la culture en terre.

Avantages Culture Hydroponique Cannabis

Vous allez aussi remarquer que vous économiserez à la fois en espace et en eau. Votre espace de culture hydro est essentiellement un réservoir. Les plants prennent exactement l’eau dont ils ont besoin. Le reste est stocké dans le réservoir jusqu’à ce qu’ils en aient besoin. Finie l’époque de votre planning quotidien d’arrosage ! Vous remarquerez aussi que, globalement, vous utilisez moins d’eau. Pourquoi ? L’eau n’est pas absorbée par de la terre. Elle va juste directement à vos plants.

L’autre élément que vous allez économiser est le temps. La culture hydroponique utilise bien plus efficacement cette ressource. Il vous suffit juste de surveillez les niveaux d’eau et de pH.

Les cultures biologiques sont également bien plus faciles à faire pousser de cette manière. Elles ne sont pas exposées à des produits chimiques que vous ne souhaitez pas introduire dans l’environnement. Le cannabis est notoirement sensible aux métaux lourds et autres impuretés dans le sol. Cependant, quand vous éliminez le besoin d’avoir recours à la terre, vous pouvez dire au revoir aux contaminants impossibles à voir et à contrôler. La seule chose que boivent vos plants de cannabis, c’est une eau purifiée et riche en nutriments.

Et enfin, votre culture de cannabis sera moins sensible aux nuisibles et maladies. Les plants sont cultivés dans un environnement scellé et protégé. Les nuisibles ne peuvent tout simplement pas y pénétrer.

Culture Hydroponique

LES DIFFÉRENTS SYSTÈMES HYDRO

Une fois que vous avez décidé de cultiver sans terre, il reste plusieurs autres décisions à prendre – à savoir le type de système hydro que vous voulez utiliser. Voici un aperçu des techniques les plus couramment utilisées :

  • Aéroponique : c’est une forme d’hydro dans laquelle le plant est suspendu au-dessus du réservoir. Les racines sont enfermées dans une boîte opaque. De petits émetteurs produisent alors une fine brume qui entoure les racines d’eau.
  • Culture en Eau Profonde ou DWC : les racines sont immergées dans une solution nutritive. Une pompe à air et un diffuseur d’air sont alors utilisés pour oxygéner la solution.
  • Système à Flux Continu et Alimentation Supérieure : ce sont des systèmes qui produisent un apport continu de nutriments sur le dessus du milieu de culture. Il en existe de nombreux types. La Technique de Film Nutriment (NFT) fait référence à un système dans lequel les plants sont cultivés sur un plateau légèrement incliné. Un fin film de nutriments flotte du bas vers le haut du plateau. Pendant ce processus, les racines sont recouvertes d’un film constant de nutriments et d’eau. L’irrigation goutte à goutte est un type de processus similaire. De petits émetteurs nourrissent au goutte à goutte les plants à partir du dessus de la zone de culture.
  • Hydroponie Table à Marée : c’est un système hydroponique dans lequel vous placez vos pots sur un réservoir. Les plants sont déposés dans un plateau sur le dessus, avec les racines qui pendent à travers le fond dans l’eau. La solution nutritive est alors pompée dans le plateau. Ce qui donne alors une marée sur les racines. Tout excès de solution reflue dans le réservoir pour la prochaine alimentation.
  • Système à Mèche : c’est un système très basique, parfait pour les petites cultures. Il n’y a pas de pompes, pas de minuteurs ou d’équipements supplémentaires nécessaires. Connectez simplement vos plants au réservoir avec une mèche trempée dans les nutriments et qui court entre le fond du pot et le réservoir. L’action par capillarité fera le reste.

Types De Systèmes Hydroponiques

CHOISIR LES BONS MILIEU ET ESPACE DE CULTURE

Le bon milieu fera toute la différence. Quand vous choisissez de cultiver en hydroponique, vous devez toujours enraciner vos plants dans quelques chose. Les cultivateurs ont tendance à utiliser des matières comme la laine de roche. Mais vous pouvez aussi utiliser du sable et du gravier. Les pop rocks sont aussi un milieu de culture populaire, il s’agit de granulés de schiste. Ils gardent et transmettent bien l’eau et les petites granules en boulettes sont faciles à nettoyer. Cependant, ils peuvent être difficiles à trouver.

L’aspect le plus important dans l’utilisation d’un milieu alternatif est de s’assurer qu’il soit complètement aseptisé. Les pierres volcaniques, autre milieu de culture populaire, doivent tremper jusqu’à cinq jours avant leur utilisation. Elles doivent également être complètement lavées entre chaque culture.

Le bon réservoir est aussi un composant crucial pour le succès de votre culture hydroponique. Quand vous choisissez un réservoir, il vous faut garder les points suivants à l’esprit : il a besoin d’un couvercle et il doit être prêt d’un point d’eau. Vous pourriez avoir besoin d’un réservoir en double supplémentaire. Essayez d’en avoir au moins un de plus à portée de main. De cette manière, vous pouvez préfiltrer votre eau, éliminer le chlore et neutraliser votre pH avant de nourrir les plants.

Votre réservoir devra aussi être bien isolé. Ceci vous assurera de pouvoir contrôler la température. En surélevant votre réservoir avec quelques briques, vous permettez aussi à l’air de circuler autour. Certains cultivateurs isolent également leurs réservoirs avec du polystyrène ou du caoutchouc mousse.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander