Justin Trudeau, son parti libéral et de nombreux experts du cannabis canadiens pensent que le système actuel de prohibition du cannabis n'est pas efficace.

Si une personne a bien compris la différence entre l’action et l’activisme politique, c’est bien Justin Trudeau, le premier ministre canadien nouvellement élu. Lui et son parti libéral ont bien compris comment l’herbe fonctionnait et ils ont clairement déclaré que la situation juridique actuelle n’empêchait pas les jeunes de consommer du cannabis. Ils s’apprêtent à changer cette situation.

Le gaspillage des ressources gouvernementales entraînant des casiers judiciaires pour des Canadiens vivant une existence normale, n’étant pas du tout des criminels et payant des taxes pour contribuer au succès du Canada, tout ceci ne semblait pas normal pour Trudeau.

Voici un résumé rapide des raisons officielles que son parti a publié sur leur site internet :

1. Efficacité en termes de coût : enfermer des gens qui pourraient potentiellement travailler est, d’un point de vue économique, fortement discutable.

2. Les lois actuelles enferment trop de Canadiens dans le système judiciaire criminel pour des délits mineurs et non-violents. Criminaliser un large pourcentage des citoyens canadiens pour leurs choix personnels n’a pas de sens.

3. Les profits des ventes (illégales) de cannabis tombent plus ou moins dans les poches d’organisations criminelles. C’est ainsi qu’une substance dont la dangerosité pour le corps humain n’a pas été prouvée se retrouve à menacer la sécurité publique en soutenant des criminels aussi impliqués dans des choses comme les drogues dures et le trafic d’êtres humains.

4. Légaliser, réglementer et restreindre l’accès au cannabis est la meilleure approche pour l’éloigner des enfants et pour priver les criminels des profits.

5. Établir un nouveau cadre légal plus fort qui est sans pitié pour ceux qui vendent de l’herbe aux mineurs, qui conduisent sous l’effet du cannabis, ou qui vendent sans l’approbation du gouvernement a plus de sens que de mener une guerre contre le cannabis et ses consommateurs, guerre ne pouvant de toute évidence ne pas être gagnée.

cannabis au Canada

C’est assez réconfortant de voir comment un politicien analyse d’abord la situation, en vient à une conclusion puis se met immédiatement au travail pour changer la situation. Beaucoup de consommateurs de cannabis dans le monde entier en ont assez d'entendre toujours les mêmes mensonges du gouvernement sur le cannabis depuis son changement de statut juridique en 1937.

Si vous ne le saviez pas, une des raisons principales qui ont poussé à le déclarer illégal au départ était que le cannabis poussait les hommes noirs à chercher à avoir des relations sexuelles avec des femmes blanches. Juste pour vous donner une idée des arguments politiques solides que les politiciens actuels doivent battre quand ils défendent la légalisation de l’herbe. Facile !

Changer les choses non pas en parlant tout le temps, mais simplement en agissant, est l’approche que nous espérons voir les politiciens européens suivre dans le futur, pour restaurer la perte de confiance provoquée malheureusement par leurs prédécesseurs. Bien joué, Mr Trudeau !

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander