Amazon Rejoint le Secteur du Cannabis en Développant une Sitcom sur le Sujet

Publié le :
Catégories : 420Cannabis Blog

Amazon Rejoint le Secteur du Cannabis en Développant une Sitcom sur le Sujet

La comédienne Margerete Cho et Amazon Studios développent une série comique avec un fort potentiel. Lisez pour savoir à quoi vous attendre.

C’est tout naturel que de grandes entreprises comme Amazon veulent leur part du délicieux gâteau au cannabis, en termes de revenus bien entendu. Comme la situation juridique ne leur a pas permis de mener à bien leur plan initial de distribuer et livrer de belles têtes sur leur plateforme de vente, ils ont décidé de suivre une stratégie différente en développant une série pour fumeurs de joints sur Amazon Prime.

Amazon est en train de devenir un acteur respectable du secteur du divertissement et développe actuellement «Highland». Le concept de cette série n’est pas particulièrement nouveau, mais il a le potentiel de divertir de spectateur tout en aidant l’ambition d’Amazon de devenir une des plateformes de streaming leader.

DE QUOI PARLE HIGHLAND ?

Actuellement, les informations disponibles ne permettent pas d’avoir une idée complète de la situation, mais certains points sont arrivés jusqu’au grand public.

Margeret Cho, comédienne de haut rang, joue un personnage qui vient juste de sortir d’une clinique de désintoxication sur ordre du tribunal et qui se réinstalle avec ses parents et sa famille. Scénario classique. Sa famille est à présent dans le commerce d’herbe et tiennent leur propre dispensaire ou boutique d’herbe. C’est toutes les informations données par Amazon à ce jour mais nous sommes curieux d’en savoir plus.

Même si l’on ne sait pas encore grand chose, on peut faire quelques suppositions. C’est la procédure habituelle quand il manque des informations importantes.

Il est probable que «Highlands» montre le cannabis sous un jour réaliste, sans exagérer ni minimiser les risques et bienfaits potentiels du cannabis. Margaret Cho sera la productrice exécutive et pourra influencer fortement le processus créatif. Elle pense que «le cannabis médical et récréatif et la fin de la prohibition sont importants pour aider les gens et pour y avoir accès en sécurité.»

Montrer l’herbe sous un jour réaliste est la clé quand on crée une série que les fumeurs de joints vont regarder après une dure journée passée à rien faire, ou à travailler comme tout le monde.

Ce qui est encore peu clair, c’est comment la série va développer son «facteur addictif» pour que les spectateurs s’y attachent. Est-ce que ce sera une série profitant de ses moments drôles et créant une bonne ambiance familiale, donc plutôt sitcom, ou est-ce qu’il y aura des événements plus tragiques en travers du parcours des personnages ?

Peut-être que Amazon va suivre la tendance récente de «Dramédie», un mélange équilibré de comédie et drame. Ceci serait certainement le mieux pour le spectateur, le facteur addictif de la série et Amazon Prime comme entreprise. Si vous avez déjà eu du repos dans votre vie, vous savez bien comment on peut se retrouver à faire un marathon sur une série.

AMAZON EST EN RETARD, NBC ET LES AUTRES ONT ÉTÉ PLUS RAPIDES

Ce n’est pas forcément une critique que de dire que Amazon est un peu la dernière entreprise à se lancer dans la création d’une série sur le thème du cannabis. D’autres ont été plus rapides et le concept de mettre l’herbe dans un contexte familial n’est pas très révolutionnaire. On l’a déjà vu.

Quand on pense à la série grand public Weeds, dans laquelle la mère célibataire Nancy Botwin essaye de mettre du beurre dans les épinards en vendant son «herbe», on se rappelle qu’un manque d’authenticité peut être un vrai poison pour un public de fumeurs. Avoir de faux plants d’herbe sur le tournage peut être légalement le moyen le plus sûr d’en montrer, mais c’est un camouflet pour tous les vrais connaisseurs du cannabis.

NBC est à présent en train de développer la série «Buds» sur l’année 2015/2016. C’est aussi une comédie pour fumeurs de joints sur un dispensaire d’herbe aux États-Unis, avec la star de Parks et Recreation Adam Scott. On ne sait pas encore pourquoi deux grosses séries en préparation essayent toutes de raconter la même histoire : l’herbe est légale dans de nombreux états aux États-Unis et elle est fumée par des gens plus ou moins normaux.

CONCLUSION

Il sera intéressant de voir si Amazon arrive à apprendre des erreurs des autres et réussit à créer une série authentique d’un côté, mais incroyablement drôle de l’autre. C’est un gros défi pour Amazon et les autres entreprises du secteur du divertissement quand elles essayent de séduire un public à la fois défoncé et très critique.

Le fait que Margerete Cho soit productrice exécutive de Highland et qu’elle soutienne activement la légalisation du cannabis donne de bonnes raisons de penser que cette série sera probablement un succès chez les non-fumeurs comme les fumeurs. Il serait très intéressant pour le spectateur averti de voir les producteurs prendre des risques, surtout quand ils déterminent le concept d’une nouvelle série.

Pourquoi ne pas raconter l’histoire d’un américain du Colorado ayant raté ses études universitaires qui essaye de réussir en Europe en utilisant ses connaissances sur le cannabis pour créer l’une des plus grosses installations (illégales) de production de cannabis au monde ? Juste une idée moins grand public, moins public familial et un peu plus enthousiasmante.