By Miguel Ordoñez


Planer entre amis, c’est toujours un bon moment. Faire tourner un joint, se taper des fous rires, c’est ça passer un bon moment. Ces expériences entre fumeurs de joints s’ancrent dans nos mémoires et sont de parfaits souvenirs.

Mais il y a aussi des moments où l’on préfère fumer en solo. Après une longue journée de travail, on s’en allume un petit avant de se poser devant une série TV et se détendre. Ce peut être un moment en solitaire très appréciable. Après tout, c’est toujours bon de prendre du temps pour soi.

Même si vous avez déjà tout un rituel pour fumer en solo, cet article vise à vous proposer un peu d’inspiration pour améliorer votre routine. Les personnes qui n’ont jamais fumé d’herbe en solo trouveront un excellent point de départ dans nos suggestions.

Activités créatives

Beaucoup d’amateurs du cannabis savent que l’herbe et les activités créatives vont bien ensemble. Être dans un état d’esprit différent mène généralement à des résultats intéressants. Cela est bon pour presque tout ce qui va de la rédaction d’une nouvelle jusqu’à la composition d’une symphonie.

Voici quelques projets créatifs auxquels vous adonner lorsque vous planez.

  • Peindre, dessiner, croquer et composer

Une chose magique avec l’herbe, c’est qu’elle a tendance à mettre sous les projecteurs des parties inexplorées de notre cerveau. Peut-être que vous ignoriez votre talent pour le dessin ou la peinture, mais qu’après une session fumette, c’est tout un monde qui s’ouvrira à vous.

Quel que soit ce qui mijote en vous, laissez-lui libre cours. Attrapez un pinceau, de la peinture, une toile et lâchez-vous. Laissez cette partie de votre âme communier dans les images que vos mains font apparaitre.

Qui sait ? Peut-être que vous donnerez lieu à un chef-d’œuvre digne du Musée d’Orsay !

  • Prendre un crayon et écrire !

Si vous ne sentez pas un élan de créativité graphique, peut-être que vous vous sentirez plus inspirés par les mots. Vous avez peut-être une appréciation profonde du langage et du pouvoir des mots qui vous permettra d’écrire quelque chose de touchant. Peut-être qu’un Alexandre Dumas se cache en vous.

Tout comme la peinture ou le dessin, le cannabis permet de désinhiber l’écriture. Peut-être qu’au début, vous aurez l’impression de n’avoir rien à dire, mais les mots finiront par trouver leur chemin. Pour commencer, lancez un timer de 10 minutes à chaque fois que vous écrivez et n’arrêtez que lorsqu’il est à zéro.

Choisissez aussi le médium que vous préférez. Qu’il s’agisse d’un logiciel de traitement de texte et son curseur clignotant ou le bon vieux stylo et son fidèle carnet.

Activités créatives
  • Écouter de la bonne musique avec un bon casque audio

Ne sous-estimez jamais le pouvoir de la musique. Elle peut à la fois soigner et torturer selon comment elle est utilisée. Mais puisqu’il s’agit de passer un bon moment sous cannabis, on va plutôt choisir le côté soigner.

Première étape : choisissez un morceau qui vous réchauffe le cœur. Deuxième étape : allumez votre variété préférée. Troisième étape : enfilez un bon casque audio hi-fi. Quatrième étape : observez le monde autour de vous disparaitre lentement.

Faites-en une routine et votre âme vous en remerciera. Vous vous remercierez plus tard !

Se regarder dans le miroir

Cette suggestion peut sembler une mauvaise idée, voire carrément frôler le lugubre. Mais l’idée qui se cache derrière est de vous regarder de près, en vrai. Quelle est la dernière fois que vous avez fait ça ?

On se limite souvent au superficiel, genre coupe de cheveux. Prenez ce moment pour voir à quel point le temps et les années vous ont changé. Vous serez ébahi par ce qui en ressort.

Bouger bouger bouger

L’idée du cannabis qui transforme tout le monde en loque est un cliché du passé. De nos jours, certaines variétés sont faites précisément pour donner un bon gros coup de fouet. Certaines sont même parfaites pour faire du sport.

Les variétés aux niveaux de THC modérés et aux riches concentrations de terpènes revigorants sont souvent plus adaptées à de telles activités. Choisissez une variété que vous connaissez et au lieu de vous poser sur le canap', mettez-vous en mouvement.

Faite du cardio, du yoga ou du renfo ! Rien de tel qu’une bonne balade en pleine nature ou dans un parc après avoir écrasé un joint. Ajoutez-y quelques minutes de méditation une fois de retour à la maison et vous aurez fait votre sport mental et physique pour la journée !

S’adonner à des activités normales et ennuyeuses

Si on leur laisse le choix, la plupart des gens préféreront éviter les corvées… On peut les comprendre. Après tout, personne ne veut passer tout son après-midi à récurer les toilettes et les joints de la salle de bain. Mais vous serez étonné de voir que ces taches peuvent devenir passionnantes après quelques lattes sur votre variété favorite. Avec un peu de musique de fond, vous ne verrez même pas le temps passer.

Avant même de vous en rendre compte, vous aurez fait tout votre ménage de printemps. Vous méritez bien de vous en allumer un autre pour vous récompenser.

  • Faire ses comptes

Encore une suggestion qui peut paraitre absurde, mais après tout, il n’y a pas de meilleurs moments pour faire ses comptes que lorsqu’on plane sous cannabis.

Prenez ce temps pour repenser vos dépenses et peut-être les ajuster. Vous pouvez même planifier un nouveau budget si nécessaire. Une fois encore, assurez-vous de choisir une variété qui vous motivera et vous concentrera sur la tâche en cours.

S’adonner à des activités normales et ennuyeuses

Tirer le meilleur de son esprit concentré et affuté

Même si vous n’êtes pas du genre « nerd », les puzzles et les jeux types Sudoku peuvent être très appréciables quand on plane. Cela fait travailler des parties de votre cerveau rarement mises à l’épreuve par Netflix !

De temps en temps, un peu d’entrainement cérébral ça ne fait pas de mal. Et quoi de mieux qu’accompagner cet exercice de quelques têtes de qualité ? Tant que vous n’en abusez pas au point d’être incapacité, vous devriez passer un bon moment !

Planifier son voyage de rêve

Avez-vous déjà planifié un voyage en Asie du Sud-Est ? Peut-être que l’Amérique Latine vous fait de l’œil depuis des années maintenant…

Voici notre suggestion : allumez un petit bédot, attendez qu’il fasse effet puis commencer à tout planifier. Vous verrez à quel point vous vous sentirez libres et désinhibés. Peut-être même que vous planifierez le plus beau voyage de votre vie.

Faites-le, c’est tout, lancez-vous ! Laissez la magie du cannabis guider vos choix.

Faire une partie de jeu vidéo

Les amateurs de GTA connaissent le frisson de vivre dans un monde où tout est permis. C’est la seule manière de vivre pleinement (et sans risques) une vie d’hors-la-loi.

Les jeux vidéos permettent de s’éclipser de la réalité et nous en avons tous besoin à certains moments. Ajoutez un peu de cannabis à l’équation et vous vous éclaterez vraiment. Les possibilités vous paraitront soudain infinies.

Adonnez-vous à tous vos genres préférés, sports, musique ou FPS et vous serez étonné de voir à quel point vous vous amusez.

Regarder quelque chose

C’est probablement l’activité la plus simple lorsque l’on est stone. YouTube est une mine d’or de contenu vidéo qui va des adorables montages de chats jusqu’aux violents concours de baffes à la Russe !

Un autre puits de divertissement, c’est Netflix. Cette plateforme vous propose de nouveaux et captivants show TV tout en vous proposant aussi les pépites du passé sans mentionner son côté « paralysie du choix » face à une liste quasi infinie de genre et de films.

Si vous ne voulez pas perdre votre temps à choisir un film, mais plutôt le passer à en regarder un, faites-vous une liste au préalable. Ainsi, une fois high, vous n’aurez plus qu’à prendre le premier de la liste.

Certains disent que « regarder un truc » c’est un high gâché. Mais tout le monde a besoin de se reposer de temps en temps.

Regarder quelque chose

Explorer de nouveaux lieux grâce à Google Maps

La technologie a en quelque sorte rapetissé notre monde.

De nos jours, pas besoin de ticket d’avion ni de passeport pour explorer une ville perdue dans le fin fond des États-Unis. Il suffit d’un smartphone et d’un doigt pour scroller.

Google Maps est un bon départ. Vous aurez un aperçu de la vie dans les rues de votre ville de rêve. Avec un peu de cannabis pour couronner le tout, vous profiterez d’une perspective plus édulcorée une fois votre visite terminée.

Explorer le monde qui vous entoure

Si vous préférez une expérience réelle, tangible, loin du royaume numérique, le monde extérieur se trouve juste derrière votre porte d’entrée. Ainsi, il y a une infinité de choses qui vous attendent.

Vous pouvez choisir de faire une balade nocturne et voir le monde comme jamais auparavant. Vous pouvez vous contenter de vous asseoir sur un banc public et regarder passer les gens. Si vous vivez près de l’océan, prenez le temps d’écouter les vagues qui s’écrasent sur la côte.

En bref, explorez votre environnement. Vous ferez de magnifiques découvertes.

Aller se faire masser

Un massage est déjà une manière de se débarrasser du stress. En plus de bougies odorantes et d’une musique paisible, vous oublierez vos douleurs aux cervicales et les migraines qui l’accompagnent.

Vous savez ce qui rend un massage encore plus agréable ? Un bon joint 5 minutes avant. Pour cette occasion, choisissez une indica bien lourde qui vous bercera vers un état de détente ultime.

Certains se retrouveront à tomber dans les bras de Morphée et il n’y a rien mal à ça. À votre réveil, vous sentirez frais comme la rosée du matin.

Explorer les tréfonds d’un libraire

Que vous aimiez lire ou non, il y a quelque chose de spécial chez les libraires.

On y retrouve les mémoires de nos artistes favoris qui côtoient les classiques de notre enfance et font ressurgir la nostalgie.

L’expérience est inoubliable. Comme vous l’avez lu dans cet article, vous pouvez améliorer le tout avec quelques inhalations sur un bang ou sur un joint. En planant, vous trouverez peut-être quelque chose à côté duquel vous seriez sinon passé.

Explorer les tréfonds d’un libraire

Laisser son esprit divaguer

Bien sûr, nous avons gardé le meilleur pour la fin. Nos esprits sont les vaisseaux parfaits pour nous transporter où l’on souhaite. Les personnes qui ont la chance d’avoir une imagination fertile peuvent facilement se laisser transporter en quelques secondes et même se perdre dans une espèce de transe.

Imaginez tout ça amplifié par l’aide du cannabis. Laissez votre esprit errer à la découverte de nouvelles choses en vous et s’adonner à des perspectives nouvelles quant au monde qui vous entoure.

Testez ces activités la prochaine fois que vous fumerez en solo

Nous ne vous suggérons clairement pas de laisser tomber les sessions en groupe. Mais de temps en temps, la seule compagnie qu’il nous faut, c’est elle d’un bang et d’une activité passionnante. Passer du temps seul est toujours une manière de se ressourcer. Une chose est sure, vous le méritez !