PROMO D’ÉTÉ bientôt finie ! -25 % sur ces produits

By Luke Sholl


Beaucoup d’entre nous ont une « envie d’ailleurs », en particulier comme les voyages ont fait l’objet de tant de restrictions ces derniers temps. L’envie de voir de nouvelles choses, de rencontrer de nouvelles personnes et de se relaxer est plus forte que jamais. Si vous aimez faire tout ceci tout en planant, vous avez de la chance. Le marché des vacances thématiques sur l’herbe est en expansion. Il y a beaucoup de lieux à visiter et beaucoup de choses à faire. Découvrez donc notre guide des meilleures vacances, destinations et événements pour fumeurs de joints.

L’essor du tourisme de l’herbe

Même si c’est un secteur qui n’existait même pas il y a quelques années, de nos jours, le tourisme de l’herbe est florissant. Prenant de nombreuses formes différentes, le tourisme du cannabis concerne des festivals, des compétitions, des rassemblements et de bonnes vieilles vacances.

  • Festivals 420

Les rassemblements et festivals sur le thème du cannabis gagnent en popularité. Ces événements sont les meilleures vacances pour le fan d’herbe, car ils représentent un environnement sûr pour se détendre et profiter du meilleur de la nourriture, de la musique, des arts, des discussions et de l’herbe. Il existe toutes sortes de fêtes, tout au long de l’année, en Europe et plus loin dans des pays accueillants pour l’herbe comme les États-Unis, le Canada, le Mexique et la Jamaïque.

- Coupes et Compétitions

L’Emerald Cup est la plus grande compétition au monde pour le cannabis bio cultivé au soleil. Organisée à Santa Rosa en Californie, elle rassemble tous les aspects de l’industrie du cannabis à chaque printemps : éducateurs, cultivateurs, entrepreneurs, revendeurs et connaisseurs. Cet événement bien établi offre toujours de nombreuses activités pour enrichir le corps et l’esprit.

- Pour une touche d’activisme

Vous voulez des vacances sur le thème de l’herbe qui feront la différence ? Le Hempfest Seattle souffle ses 30 bougies et le mot d’ordre de l’événement est « la liberté d’abord et le plant de cannabis en deuxième ». Le Hempfest réussit à combiner rassemblement politique et protestation contre la criminalisation et l’emprisonnement des consommateurs de cannabis avec une ambiance de festival. Il comporte des expositions et des prises de parole d’experts dans tous les domaines, en plus d’une bonne musique, de spectacles et de délicieuse cuisine de rue.

- Ambiance de plage de luxe

Vous cherchez les vacances de rêve avec en plus de l’herbe ? Tout le luxe d’une station balnéaire tout compris et tolérante pour l’herbe avec des soirées sur la plage ? Alors « The Bright Side Festival » à Runaway Bay en Jamaïque est fait pour vous ! Lancez-vous dans cette escapade tropicale exclusive qui offre quatre nuits de spectacles alors que la mer des Caraïbes vient vous lécher les pieds. La station joue également au maximum de sa réputation de destination caribéenne accueillante pour les fans d’herbe. Il vous sera proposé des visites organisées sur le thème de Bob Marley et des excursions sur des îles pour découvrir des lieux d’intérêt pour le connaisseur d’herbe.

- La plus grosse des foires – la Spannabis

Impossible de se tromper en choisissant la Spannabis si vous voulez quelque chose de complet. Cet énorme rassemblement en est à sa 18ème année. Organisé chaque année au mois de mars à Barcelone en Espagne, plus de 300 exposants, une compétition pour décerner des coupes à des cultivateurs professionnels, des récompenses pour les produits « meilleurs dans leur catégorie », de la musique, de l’art, de la cuisine et le soleil omniprésent en font une des meilleures vacances sur le thème de l’herbe ! La Spannabis collabore aussi avec la « World Cannabis Conference » pour apporter des nouvelles passionnantes dans les domaines de la science, de la médecine et de la politique.

La plus grosse des foires – la Spannabis
  • Bud 'n’ Breakfast

Et si vous voulez simplement savourer du cannabis tout en vous relaxant dans une chambre d’hôtes ? Heureusement, il existe Bud and Breakfast pour ceux qui recherchent des hébergements accueillant aussi les fumeurs de joints. Alors que vous vous détendez pendant vos vacances, vous n’auriez pas envie de casser l’ambiance en devant vous pencher par la fenêtre pendant que vous fumez. C’est un peu comme un AirBnB pour les fumeurs de joints !

L’industrie du tourisme commence à reconnaître qu’elle doit rester compétitive en acceptant les voyages à la 420. C’est ainsi que le site propose des hébergements aux États-Unis et au Canada, en Jamaïque, aux Pays-Bas, en Espagne et en Uruguay. Les hôtes gardent le contrôle et peuvent fixer des règles sur le moment et le lieu où il est autorisé de fumer.

  • Vous n’avez pas carte blanche

Même si les réglementations se sont assouplies, la possession et la consommation de cannabis se font toujours sous certaines conditions. Pendant vos voyages, soyez attentifs aux lois locales. Le meilleur moyen de voyager avec de l’herbe est d’être respectueux et responsable. Certains pays ont toujours des lois strictes sur la consommation d’alcool, sans parler de cannabis. Si vous n’y prêtez pas attention, vous pourriez avoir de sérieux ennuis.

Top 12 des pays tolérants sur le cannabis à visiter

En sachant ceci, voici une liste des meilleurs pays pour les fumeurs de joints, avec les meilleures vacances 420 dans chaque pays. Tout ceci vient s’ajouter à la culture, à l’amusement, au divertissement et à la relaxation que vous pouvez attendre de n’importe quelles vacances.

États-Unis

Le tourisme du cannabis est en plein essor aux États-Unis. Cependant, il n’est pas facile de se repérer parmi les règles, car chaque état possède ses propres réglementations. Pour résumer, vérifiez toujours les lois de l’état par vous-même avant de réserver un voyage.

Colorado Abritant les Rockies et tous les sports de neige que vous pourriez espérer, c’est déjà en soi une bonne destination de vacances. Il faut avoir 21 ans ou plus pour y acheter de l’herbe. Tous les dispensaires ne vendent pas forcément du cannabis récréatif. La consommation est uniquement autorisée dans un lieu privé, mais il existe plusieurs endroits autorisés pour la consommation par des touristes.
Californie Comment résumer la Californie ? La liste est infinie : Hollywood, Rodeo Drive, Malibu, le pont du Golden Gate Bridge et Coachella. Tout ça et c’est aussi le centre du marché légal du cannabis américain. Il faut avoir 21 ans ou plus pour acheter du cannabis et vous ne pouvez en consommer qu’en dehors de l’espace public. Il est également illégal de franchir une frontière d’État avec du cannabis, même si l’État dans lequel vous vous rendez autorise aussi la consommation.
Alaska L’Alaska est la destination pour les fumeurs de joints plus aventureux. Vous verrez les aurores boréales, la faune sauvage et la nature. Le cannabis est légal pour tous ceux qui ont plus de 21 ans. Il doit être consommé en privé et acheté auprès d’un dispensaire autorisé. Il existe de nombreux B&B accueillant les fumeurs de joints en Alaska et certains servent même des petits-déjeuners « planants ».

Canada

Le Canada abrite des villes vibrantes pleines de culture et de merveilles naturelles. L’est du Canada abrite les Montagnes Rocheuses, la vallée de l’Okanagan, Vancouver, Victoria et Calgary. Dans le centre du Canada, il y a les chutes du Niagara, Toronto, Ottawa, Montréal et Québec. Le cannabis récréatif est légal dans tout le Canada et, selon la région, l’âge légal pour en acheter va de 18 à 21 ans.

Voyager avec de l’herbe au Canada est simple, car il est possible d’emporter de l’herbe sur un vol domestique. Les grandes villes ont une approche assez tolérante. Vous pouvez transporter jusqu’à une bonne quantité de 30 g sur vous en fleurs. Cependant, des règles doivent toujours être suivies. Le cannabis doit être consommé en privé et acheté auprès d’un dispensaire autorisé.

Les Pays-Bas

Le parrain des vacances sur le thème de l’herbe. Cependant, saviez-vous que le cannabis n’était pas légal aux Pays-Bas ? Il n’y est que décriminalisé. Ceci signifie que sa consommation est « tolérée ». Vous pouvez acheter et fumer jusqu’à 5 grammes d’herbe dans un coffeeshop. À moins d’être un trouble pour l’ordre public ou de fumer dans un endroit interdit, il n’y a rien à craindre.

Amsterdam n’est cependant pas la seule ville proposant des coffeeshops. Rotterdam, Leiden, Maastricht et Breda regorgent d’une riche histoire, de culture et de coffeeshops.

Les Pays-Bas

Espagne

Tout comme les Pays-Bas, le cannabis n’y est que décriminalisé. Fumer en privé est permis, mais il est interdit d’acheter du cannabis dans la rue. C’est dans un cannabis club privé, réservé à ses membres, que vous pourrez acheter et consommer de l’herbe.

Les clubs sont en intérieur, mais il y a bien des choses à apprécier en extérieur en Espagne, en particulier à Barcelone. Il y a la Sagrada Familia, la plage, le temps, la cuisine, le shopping et le musée Picasso.

Georgie

Ce pays a beaucoup à offrir au voyageur qui souhaite découvrir des contrées moins évidentes. La capitale Tbilissi, située sur les rives de la rivière Mtkvari, présente des caractéristiques antiques et modernes. Elle déborde de culture sous forme de salles de concert, de théâtres, de cuisine authentique et de tonnes d’histoire.

La Géorgie est le premier pays ex-soviétique à légaliser le cannabis, même si sa consommation en public reste illégale. Il est conseillé aux touristes de faire très attention, car ils peuvent être une cible très facile pour la police. Les dispensaires légaux ne vendent qu’aux consommateurs médicinaux munis d’une prescription. Il vous faudra « tomber par hasard » sur un dealer si vous souhaitez consommer récréativement. L’herbe vendue dans la rue est à un prix assez raisonnable, mais souvent de mauvaise qualité.

Danemark

Des villes modernes et stylées avec beaucoup de choses à faire. Les quatre grandes villes sont assez petites pour être totalement explorées en vélo ou à pied. Copenhague, Aarhus, Odense et Aalborg ont toutes la chance d’être entourées par de magnifiques paysages naturels, comme des plages, des forêts et des parcs nationaux. Bon nombre des points d’intérêt peuvent également vous donner un aperçu de l’héritage viking du pays. Les lois concernant le cannabis au Danemark laissent beaucoup de place à l’interprétation. Même si la consommation personnelle n’est pas illégale, la possession l’est. Ceci signifie que vous pouvez techniquement consommer de l’herbe, mais que vous serez poursuivi si on vous arrête.

Se faire attraper avec de petites quantités d’herbe vous vaudra un avertissement ou une amende. Cependant, la vente et la consommation de cannabis sont officieusement tolérées dans le quartier Freetown Christiania de Copenhague. Situé au centre de Copenhague, il est célèbre pour son ambiance détendue et sa culture du cannabis. Attention cependant, car il n’est pas considéré comme un lieu sûr à visiter, surtout après la tombée de la nuit. C’est dû aux gangs et aux trafiquants de drogues qui se font plus présents ces dernières années.

Australie

L’Australie est une destination qui figure sur la liste de la plupart des gens. Il y a l’Outback, le patrimoine aborigène, les fermes, les ranches et Ayers Rock au nord. Il y a la grande barrière de corail, Gold Coast, Sydney et son célèbre opéra sur la côte est. La consommation et la possession de cannabis sont illégales dans tout le pays. Il est également interdit de posséder des objets impliqués dans la consommation du cannabis, comme les bangs et les pipes à dab.

Il y a une exception : le village de Nimbin dans le nord de la Nouvelle-Galles du Sud. Célèbre pour être un village « hippie » où l’herbe se fume ouvertement, les boutiques du village gagnent leur argent sur cette image en vendant toutes sortes d’accessoires pour fumeur et en faisant la promotion de l’histoire de cette ville haute en couleurs. L’herbe n’est pas légale à Nimbin, cependant, elle est tolérée par les forces de l’ordre locales. Il n’est pas difficile de trouver de l’herbe à Nimbin et les habitants vous en proposeront ouvertement. Si vous en consommez, faites-le discrètement, car vous courez toujours le risque, bien que réduit, d’être stoppé par la police une fois que vous serez reparti.

Australie

Uruguay

L’Uruguay est un des pays les plus sûrs à visiter en Amérique du Sud. 60 % des revenus du pays viennent du tourisme. Les trois endroits les plus populaires à visiter sont la capitale Montevideo, Colonia del Sacramento, une destination populaire pour des visites d’une journée proche de Buenos Aires et station la plus exclusive en Amérique du Sud, « Punta del Este ».

L’Uruguay a été le premier pays à légaliser le cannabis récréatif en 2013. Cependant, les touristes ne peuvent pas acheter de l’herbe. Il faut être résident uruguayen pour en avoir le droit. Cependant, si un résident vous offre de son herbe, pas de problème. C’est le côté « vente » qui est illégal. Les majeurs peuvent fumer de l’herbe partout, sauf dans les lieux publics clos. Par exemple, vous pouvez fumer à table à la terrasse d’un bar, mais pas dans le bar.

Chili

Populaire chez les amoureux de la nature et les chercheurs d’aventure, ce pays d’Amérique du Sud a tout : la cordillère des Andes, des plages à n’en plus finir, de riches forêts vertes et des volcans incroyables. Vous pouvez faire du trek, du vélo, de l’escalade, de l’équitation ou trouver d’autres aventures. La capitale, Santiago, est pleine musées d’art et de délicieuse cuisine. Il y a également l’île de Pâques, qui abrite les célèbres « moai » de pierre.

Le Chili est l’un des plus gros consommateurs d’herbe en Amérique du Sud. La loi déclare qu’on peut en consommer en privé chez soi, mais qu’il est interdit d’en acheter, d’en faire pousser ou d’en vendre. Il y a cependant un degré de tolérance significatif au Chili et il est courant de voir des gens fumer en public. Étant donné le cadre légal contradictoire, il est conseillé de garder votre consommation aussi discrète que possible. La possession d’une petite quantité peut vous valoir au mieux une amende, si vous vous retrouvez au mauvais moment et au mauvais endroit.

Costa Rica

Les lois sur l’herbe au Costa Rica sont tout aussi vagues et confuses. Le Costa Rica est un pays d’Amérique Centrale et 25 % de son territoire est couvert par la forêt vierge. Le Costa Rica est célèbre pour ses plages, ses volcans, ses plantes exotiques et sa vie sauvage. San Jose, la capitale, est un bon endroit à visiter. La loi costaricienne déclare qu’il est illégal de vendre et cultiver de l’herbe à « grande » échelle ou de posséder plus d’une « petite » quantité. Cependant, ces « grosses » ou « petites » quantités ne sont pas clairement définies.

L’interprétation générale de la loi est qu’il est accepté de posséder ou consommer de petites quantités d’herbe dans un lieu privé. Il ne faut pas prendre pour acquis de consommer de l’herbe sans aucune conséquence. Si vous vous faites attraper avec 1-8 gramme, l’herbe vous sera confisquée et vous serez arrêté si la quantité est plus importante. Tout dépend du policier que vous croisez et de son humeur du moment. Le côté vague de la loi leur permet aussi de pouvoir réprimer plus durement si l’envie leur prend. Le mot d’ordre est de faire très attention et d’être très discret.

Allemagne

Berlin est une capitale très moderne, très branchée, adepte de la libre pensée et tolérante. Vous pouvez vous attendre à tout l’art d’avant-garde, les divertissements et la cuisine que vous pourriez voir à Londres ou New York. De plus, il y a une longue liste de sites historiques d’importance à visiter, comme la porte de Brandebourg, le Reichstag et le mémorial du mur de Berlin.

L’Allemagne est actuellement sur le point de légaliser le cannabis récréatif. Malgré cela, le statut actuel est déjà très tolérant. La possession de 10 grammes ou moins pour sa consommation personnelle à Berlin est généralement ignorée. Les forces de l’ordre sont assez souples pour le fait de fumer en public. Du moins tant que vous ne troublez pas l’ordre public, que vous ne gênez pas et que vous n’enfreignez pas les droits des autres.

Il faut faire preuve de bon sens. Restez dans un lieu discret, ou très ouvert, où votre fumée ne gênera personne. Comme le cannabis n’est pas encore officiellement légal, il n’y a pas de dispensaires et vous allez devoir demander dans les bars ou les parcs pour acheter. Cela ne devrait pas être trop difficile.

Allemagne

Autriche

Vienne est la capitale de l’Autriche et c’est une des villes les plus visitées d’Europe. Vienne peut remercier sa fantastique localisation sur les rives du Danube pour son allure et sa riche histoire. Vienne abrite de magnifiques musées et de splendides salles de concert, dont une des plus belles salles d’opéra au monde. En dépit de son histoire saluée et de sa fabuleuse architecture, Vienne possède toujours l’ambiance cosmopolite d’une ville moderne avec toutes les commodités.

La possession de petites quantités de cannabis à des fins personnelles a été décriminalisée en Autriche en 2016. Tout comme à Berlin, la police ne fait pas d’efforts particuliers pour arrêter des consommateurs de cannabis, à moins de vous faire remarquer ou de gêner. Les Autrichiens peuvent cultiver une petite quantité de plants de cannabis à des fins récréatives (jusqu’à 20 grammes). En revanche, la vente et la fourniture de cannabis restent interdites.

Les premières infractions liées au cannabis n’entraînent généralement pas de poursuites. Par la suite, cependant, les sanctions peuvent aller d’une amende à six mois de prison selon la quantité possédée. Une fois de plus, il faut faire preuve de bon sens. L’herbe est généralement bien tolérée, surtout dans le monde de la nuit. Tout comme à Berlin, vous n’aurez aucun mal à trouver un habitant du coin pour vous indiquer où acheter. Soyez respectueux et n’affichez pas votre consommation et vous ne devriez pas avoir de problème.

Le futur des voyages pour les fans d’herbe

Cette liste des destinations accueillantes pour l’herbe est loin d’être exhaustive. De nombreuses destinations se préparent à avoir une approche plus tolérante pour le cannabis et vont probablement exploser en tant que hauts lieux du tourisme de l’herbe. On peut citer la Jamaïque, le Portugal, l’Estonie, le Mexique, Belize et même l’Afrique du Sud. Cependant, l’Afrique du Sud peut être risquée, car seule la consommation loin des regards est tolérée. Si vous vous faites prendre, les sanctions peuvent être très sévères.

Comme mentionné précédemment, le mieux est de faire attention. Faites vos recherches et soyez respectueux. Si vous suivez cette règle d’or, vous avez la garantie de passer un bon moment, peu importe où vous choisissez d’aller.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.