Plongeons dans la Politique du Joint avec une analyse du marché Légal Californien pour la cannabis. Avec des Ventes attendues à 6,5 Milliards de dollars en 2020, le Golden State va vivre une Ruée vers l’Or Vert.

Les États-Unis mènent la voie sur le chemin de la Légalisation. Actuellement, le District de Columbia et 4 États (Colorado, Oregon, Washington et Alaska) ont légalisé la consommation récréative de cannabis. 9 États de plus (Arizona, Arkansas, Floride, Maine, Massachusetts, Montana, Nevada, Dakota du Nord et Californie) vont voter sur la légalisation en novembre de cette année. Parmi tous ces états, la Californie pourrait bien être l’état où la légalisation devient « Trop Grosse pour Échouer ». Le potentiel de générer des milliards de dollars en revenus fiscaux pour l’état, en combinaison avec les économies sur les coûts de fonctionnement de la Police et d’incarcération des fumeurs de joints allant jusqu’à ces centaines de millions comme cité dans un rapport de CNBC du 30/06/16, tout cet argent ne peut pas être ignoré ou considéré comme un effet de mode agité par le camp pro-légalisation. Après tout, l’acceptation culturelle largement répandue du cannabis médical est due à la puissance de l’influence de l’état de Californie.

Une fois de plus, le moment est historique. La légalisation du cannabis récréatif en Californie impactera les politiques sur la drogue dans le monde entier. Le Gouvernement Fédéral Américain sera bien obligé de reculer sur « La Guerre contre les Drogues » et les voyous des Cartels seront expulsés des affaires, car ils ne pourront tout simplement pas rivaliser.

CALIFORNIE : CHANGER LE PAYSAGE DU CANNABIS

« C’est vraiment l’État qui mène le bal pour le pays, et si les 55 Sénateurs et représentants au Congrès de la Californie étaient en faveur de la légalisation, ce serait un changement total de dynamique » - Allen St.Pierre, Directeur Exécutif de NORML.

Ce n’est pas un euphémisme. 10 % de la population américaine vit en Californie et c’est une locomotive économique, en fait c’est la 6ème puissance économique mondiale, dépassant la France selon Fortune. L’économie californienne est un moteur qui tourne à l’innovation. Pensez-y, entre la Silicon Valley et Hollywood, la Californie a solidifié sa position dominante sur le marché des Industries Technologiques et du Divertissement, elle a vraiment la plus grosse part du gâteau.

En 1996, la Californie était un État pionnier en légalisant le cannabis médical et vingt ans plus tard, elle va devenir un catalyseur volcanique ayant le potentiel d’initier une formidable réaction en chaîne avec des répercussions pour le mouvement de la légalisation dans le monde entier. Si les forces de Satan gagnaient et votaient contre la proposition 64, les conséquences seraient graves pour le mouvement de la légalisation. Une telle défaite ne serait pas la fin du monde, mais elle retarderait de nombreuses années la légalisation dans les autres États et malheureusement la contagion se répandrait certainement aux autres continents pour affecter les efforts et initiatives de légalisation en Europe et en Amérique du Sud. Heureusement, nous sommes confiants dans le fait que la proposition 64 sera soutenue vigoureusement et adoptée à une confortable majorité de fumeurs de joints de la Côte Ouest ravis de pouvoir payer une taxe de 15 % sur les ventes de cannabis légal. La vraie question est, qu’est-ce que cette légalité à la californienne implique vraiment ?

Joshua Rainey Shutterstock Cannabis Légalisation USA California State Légaliser la marijuana médicale gouvernement fédéral Cannabis Golden State Miroir vertÀ TRAVERS LE MIROIR : UNE ANALYSE PLUS PROFONDE

Si de multiples visionnages du film « Blow » et des marathons de la série de Netflix « Narcos » nous ont bien appris quelque chose, c’est qu’un succès en Californie est une autoroute vers une acceptation internationale et un sacré tas d’argent. Actuellement, des tas de dollars sont prêts à être gagnés légalement et selon les dernières données de Arc View Market Research, en 2020 les ventes totales de cannabis légal aux États-Unis représenteront la somme vertigineuse de 21,8 milliards de dollars. C’est énorme et encore plus que la NFL, la ligue de football américain. Il est projeté que la Californie représentera jusqu’à 6,4 milliards de dollars, ce qui constitue une sacrée somme.

Ce genre d’argent, pour les requins de la finance ou les magnats du capital risque, c’est l’équivalent d’une ruée vers l’or. Bien sûr, nous parlons des corporations qui mondialisent tout ce qui passent entre leurs petites mains avides. Une Ruée vers l’Or Vert est très certainement à prévoir et si cela se passe ainsi, certains devront travailler dans les mines et d’autres feront travailler les mineurs. Nous ne sommes pas sûr de vouloir suivre ce genre de modèle en Europe.

CONCLUSIONS : UN FUTUR VERT POUR LA CALIFORNIE ?

Deux modèles de business distincts se développent dans le milieu du cannabis. Le modèle de franchise à la McDonalds et le modèle d’association de petites entreprises. Le meilleur exemple du modèle de franchise est Diego Pellicer, un gros jouer avec l’ambition de devenir le STAR BUCKS du business de la weed.

Willie’s Reserve est la marque qui représente le mieux les cultivateurs devenus canna-entrepreneurs. La marque est étendue à une petite compagnie par état. La petite compagnie bénéficie de la reconnaissance de la marque avec son association avec le célèbre musicien fumeur de joints et elle continue à cultiver en bio. Ce modèle tourne de façon contraire à la notion de retour rapide sur investissement de « l’Agri-business ». De plus, ce modèle est fortement transférable et spécialement applicable en UE où le marché libre solidement en place permet le mouvement des personnes et des produits.

Est-ce que vous êtes d’accord pour éviter de consommer des aliments gorgés de produits chimiques ou altérés ? Est-ce que vous êtes prêt à payer un peu plus pour des steaks de bœuf élevés en plein air ? Ou est-ce que vous préférez économiser quelques euros et manger un steak de cheval ? Réfléchissez-y encore. Ce genre d’options et de questions surgissent dans un marché libre ; l’industrie du cannabis pourrait finir par devenir comparable à celle des supermarchés, avec de la place pour plusieurs chaînes en compétition pour des parts de marché.

Au final, nous allons gagner et la « Guerre contre les Drogues » va prendre fin. Le cannabis sera légalement disponible pratiquement partout. Quelle sera la source du produit ? Est-ce que ce sera des produits locaux bios ? Qui décidera des standards ? Est-ce que Gordon Ramsay viendra terroriser les dispensaires bas de gamme ? Ou est-ce que personne n’y fera attention et on achètera un paquet de joints comme une boîte de nuggets de poulet ? Personne ne le sait.

Le système bancaire ou plutôt le manque d’accès au système bancaire a nui à l’industrie du cannabis au Colorado. Sans accès aux services bancaires, les Dispensaires sont forcés de ne faire que des ventes « en Liquide », ce qui est non seulement un risque de sécurité et une gêne inacceptable, mais aussi une barrière à la croissance dans une époque ou les crypto-monnaies et paiement sans espèces sont largement disponibles sur nos smartphones. Pour que le modèle de la Californie réussisse et soit considéré comme l’étalon-or du secteur, il doit être fonctionnel et opérer avec plus de fluidité que les autres.

 photocrédit: Rena Schild, Shutterstock et Joshua Rainey Photography, Shutterstock.com

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander