Le secteur du cannabis médical tourne à fond et de nouvelles entreprises s'épanouissent partout aux États-Unis. Si vous aimez les opportunités d'affaires durables avec un rendement rapide et une croissance exceptionnelle, voici votre chance d'investir et d'en savoir plus.

Regarder de plus près le secteur du cannabis en Amérique du Nord est intéressant non seulement pour les personnes disposant de solides ressources financières, mais peut également être une source d’inspiration pour les politiciens et preneurs de décisions en Europe, qui pourraient être en train de réfléchir à des scénarios comparables pour l’établissement d’une politique des drogues raisonnables qui correspond à la réalité du 21ème siècle. Ça, c’est pour la politique. Mais concentrons-nous complètement sur les aspects économiques dans cet article.

Le Sénat américain a introduit le Marijuana Businesses Access to Banking Act en 2015 pour permettre aux institutions financières d’investir dans des entreprises légales du secteur du cannabis. Les investisseurs potentiels intéressés par plus de détails peuvent suivre le lien vers le Congrès Américain ci-dessous. Cet article a pour but d’apporter des informations basiques sur ce marché et de suggérer quelques stratégies pour les investisseurs privés et institutionnels.

INVESTIR DANS UN MARCHÉ TRÈS INCERTAIN

Les institution financières et les investisseurs privés sont en général assez sceptiques pour ce qui est de l’idée d’investir dans de l’herbe en contexte commercial. C’est compréhensible quand on prend en considération la situation juridique et surtout la contradiction entre les lois fédérales et des états aux États-Unis, contradiction rendant les choses plus compliquées. Les points suivants ont pour but d’apporter un petit échantillon de raisons pour lesquelles investir dans le secteur du cannabis pourrait être une bonne idée.

1. La situation juridique évolue rapidement vers un environnement propice au commerce.

23 des 50 états américains ont légalisé la consommation de cannabis médical et dans certains cas de cannabis récréatif. Le nombre d’états va continuellement augmenté et plus d’états américains vont voter à ce sujet en 2016. Cet article a déjà mentionné le Marijuana Businesses Access to Banking Act qui apporte un havre de sécurité aux investisseurs financiers.

2. Les taux de croissance et perspectives futures sont plus que prometteurs.

C’est la «ruée vers le vert» de notre époque moderne. Le ArcView Group est une compagnie d’investissement et de recherche sur le cannabis basée à Oakland en Californie. Ils ont déterminé que le marché du cannabis légal avait progressé de 74% en 2013 à 2,7 milliards de dollars, en comparaison avec les 1,5 milliards de dollars de 2013. Troy Dayton, PDG du ArcView Group, a déclaré : «au cours de l’année passée, la croissance du secteur du cannabis est passée d’un sujet de conversation intéressant en soirée à la reconnaissance en tant que secteur économique à la croissance la plus rapide aux États-Unis.» Selon une étude de marché de cette entreprise, les ventes de cannabis pourraient atteindre 36,8 milliards de dollars quand les 50 états américains auront tous légalisé.

3. Le marché est toujours en développement et de nombreux grands investisseurs hésitent.

Les grosses compagnies hésitent à saisir les grandes opportunités de ce marché. Les raisons pourraient être que la loi fédérale n’en est pas encore totalement à la reconnaissance de l’argent issu des dispensaires. Ces entreprises sont forcées de tourner avec de l’argent liquide, comme aux heures passées de la prohibition du cannabis. Ceci va probablement changer et les gros investisseurs vont inonder le secteur du cannabis d’argent frais dès que le cadre légal fédéral leur donnera des raison de penser que leur argent est en sécurité. Les investisseurs privés et les institutions financières qui sont prêts à agir dans un secteur encore non accepté légalement à 100% ont une chance d’y prendre pied avant que les gros investisseurs arrivent.

cannabis États-Unis

DES MODÈLES DANS LESQUELS INVESTIR

Les investisseurs privés et institutionnels doivent décider jusqu’à quel point ils sont prêts à s’approcher du produit final, à savoir les fleurs du plant de cannabis. Il existe de nombreuses opportunités différentes dans toute la chaîne de production qui peuvent potentiellement être considérées.

1. Investir dans des compagnies produisant et distribuant du cannabis.

La stratégie la plus évidente serait d’investir dans des installations de production de cannabis qui cultivent la plante et la vendent aux dispensaires. Ces dispensaires sont en général de petites entreprises qui vendent le produit au consommateur, tout comme les coffeeshops aux Pays-Bas. Il pourrait être une bonne idée que de s’intéresser à des entreprises faisant les deux, la production et la distribution de l’herbe au consommateur final. Ce genre de compagnie a plus de chance de survivre durant l’étape de baisse des prix qui commence déjà à être observée. Les réglementations strictes des entreprises qui cultivent et vendent le produit fini sont les inconvénients de cette approche directe.

2. S’intéresser aux entreprises développant des technologies pour les cultivateurs et consommateurs.

Quand il y a une ruée vers l’or, ce genre d’opportunité est dans la vente de pelles. Les installations de production ont besoin de graines, de pots, de terreau, d’engrais, d’éclairage artificiel, de toutes sortes de technologiques avancées pour garantir un produit de haute qualité et des coûts de production efficaces. Il existe de nombreuses entreprises connaissant de beaux succès dans le développement de nouveaux produits comme des engrais bios, des lampes LEDs, ou des accessoires de fumeur pour les passionnés modernes du cannabis. C’est comparable à un investissement dans n’importe quelle autre entreprise, sans avoir à faire face aux strictes régulations imposées quand on touche aux têtes directement. Ce pourrait être une stratégie pour profiter de cette croissance étonnante sans avoir à faire face à trop d’inconnu.

3. Envisager de nouveaux modèles qui répondent aux besoins spécifiques des fumeurs d’herbe.

Un bon exemple est l’investissement réalisé par le spécialiste du capital risque Peter Thiel. Il a financé la plateforme cannabis en ligne leafly.com à hauteur de 75 millions de dollars. Selon Forbes, il possède des actifs d’environ 3,3 milliards de dollars et il s’y connaît donc en investissements. Cette plateforme d’informations est très utile pour les amateurs d’herbe car elle leur apporte des données sur toutes les variétés de cannabis qui existent, avec de nombreuses autres fonctions utiles pour les fumeurs de cannabis. Si vous ne trouvez pas d’entreprise à votre goût, lancez la vôtre. Maintenant semble être le moment parfait pour ce genre de projets.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander