Vous vous souvenez quand le Colorado et l'état de Washington ont annoncé qu'ils allaient légaliser l'herbe ? C'était il y a sept ans et beaucoup de choses ont changé depuis. Regardons en profondeur la légalisation de l'herbe aux États-Unis, comment elle a progressé et ce qu'il reste à faire.

La Carte Actuelle De La Légalisation Du Cannabis Aux États-Unis

Un total de 11 états américains ont légalisé le cannabis récréatif comme médical :

Alaska Californie
Colorado Illinois
Michigan Massachusetts
Maine Nevada
Oregon Vermont
Washington



22 états de plus ont légalisé uniquement le cannabis médical :

Arizona Arkansas
Connecticut Delaware
Floride Hawaii
Louisiane Maryland
Minnesota Missouri
Montana New Hampshire
New Jersey New Mexico
New York Dakota du Nord
Ohio Oklahoma
Pennsylvanie Rhode Island
Utah Virginie-Occidentale



Quelles Sont Les Différences Entre Le Cannabis Récréatif Et Médical ?

Dans ces 11 premiers états, vous avez accès au cannabis récréatif, qui est disponible pour tous les adultes âgés de 21 ans et plus. Le cannabis médical, en revanche, n'est disponible que pour les malades qui utilisent le cannabis pour traiter des problèmes particuliers. Les maladies éligibles au cannabis médical varient fortement d'un état à l'autre.

Dans de nombreux états, l'expérience d'achat est différente pour le consommateur récréatif et médical. Au Colorado, les dispensaires sont divisés en comptoirs médicaux et récréatifs et les consommateurs récréatifs ne peuvent acheter que du côté récréatif du dispensaire. Les patients médicaux, en revanche, peuvent acheter auprès des deux comptoirs.

Dans certains états, les limites sur la quantité et la culture personnelle diffèrent également entre les consommateurs récréatifs et médicaux. Au Nevada, par exemple, les consommateurs récréatifs peuvent acheter une once de cannabis à la fois et cultiver jusqu'à six plants. Les patients médicaux, étant donné leurs besoins, peuvent acheter 2,5 onces à la fois et cultiver jusqu'à douze plants.

Certains états possèdent également des lois donnant aux mineurs atteints de troubles spécifiques l'accès à des produits au cannabis. Au Colorado, une personne âgée de moins de 21 ans peut acheter du cannabis auprès de dispensaires uniquement médicaux avec la prescription de deux médecins.

Y A-t-il Une Différence De Puissance Entre Le Cannabis Récréatif Et De Qualité Médicale ?

En bref, non. Les produits de cannabis médical et récréatif peuvent tous deux contenir les mêmes concentrations de cannabinoïdes et terpènes. Parfois, la seule différence entre l'herbe de qualité médicale et récréative est la pièce dans laquelle elle est cultivée. Les installations de culture au Colorado, par exemple, doivent avoir des pièces de culture séparées pour l'herbe médicale et récréative, pour des raisons de santé.

Pourquoi Le Monde Du Cannabis Regarde Vers Les États-Unis ?

Pour de nombreux consommateurs de cannabis dans le monde, vivre dans un état comme le Colorado, la Californie ou l'Alaska ressemble au paradis. Mais pourquoi l'approche des États-Unis pour la légalisation du cannabis est si hautement considérée par la communauté du cannabis ?

Tout pourrait être dû aux chiffres. Au cours des sept dernières années, les États-Unis ont construit le plus grand marché de consommateurs au monde pour le cannabis. Au contraire de l'Uruguay, qui a légalisé le cannabis à l'échelle nationale en 2013, mais qui n'a pas encore développé une industrie forte pour la plante, l'herbe vaut des milliards de dollars aux États-Unis.

Les Uruguayens peuvent acheter un peu de fleurs à la pharmacie, se rendre dans un cannabis club pour se détendre, ou bien cultiver leur propre herbe à la maison. Les Américains, en revanche, peuvent se rendre dans des dispensaire chics et dépenser des milliers de dollars pour l'herbe. Des concentrés super puissants, des vapos stylo, des fleurs haut de gamme avec 30 %+ de THC, des cosmétiques infusés, des aliments au cannabis, et encore plus, tout est à portée de main.

Pourquoi Le Monde Du Cannabis Regarde Vers Les États-Unis ?

Même le marché du cannabis canadien ne peut rivaliser avec celui des États-Unis. De nouvelles estimations suggèrent que l'industrie du cannabis au Canada, qui a légalisé le cannabis à l'échelle nationale en 2018, pourrait valoir 5 milliards de dollars en 2021. Cela pourrait sembler être beaucoup, jusqu'à ce qu'on se rappelle que le marché américain de l'herbe est attendu[1] à une valeur de plus de 15 milliards de dollars en 2020. Tout en restant illégal au niveau fédéral.

Étant donné le marché américain, ce n'est pas une surprise si les états ayant légalisé ont innové dans la manière de cultiver, traiter et consommer le cannabis. Peu importe si vous êtes un cultivateur ou un consommateur, c'est difficile de trouver une meilleure référence que les États-Unis pour l'inspiration et l'innovation. En Californie, les cultivateurs de cannabis développent des produits depuis 1996 et beaucoup considèrent la région de la West Coast comme étant l'épicentre de la culture herbe.

Enfin, il faut aussi se rapeller que les États-Unis sont un des pays les plus puissants et influents au monde. Ce n'est donc pas une surprise si les gouvernements du monde entier se tournent vers les USA pour trouver des idées sur ce qu'il faut faire (et ne pas faire) dans le cadre de la légalisation.

Quel A Été l'Impact De La Légalisation Aux États-Unis Dans Le Reste Du Monde ?

À la suite de la décision uruguayenne de légaliser le cannabis en 2012, le Colorado et l'état de Washington ont décidé d'essayer à leur tour de créer un marché légal et réglementé pour le cannabis. L'administration Obama a décidé de ne pas utiliser la loi fédérale pour outrepasser les décisions des états, en leur donnant une chance de décider par eux-mêmes.

Étant donné l'énorme influence américaine à l'international, il va sans dire que la légalisation au Colorado et dans l'état de Washington a eu un impact sur le reste du monde. Juste quelques années plus tard, le Canada a également voté en faveur de la légalisation. L'Australie a également légèrement changé son approche de la gestion du cannabis, en légalisation la consommation médicale à l'échelle nationale et la consommation récréative dans le Territoire de la capitale australienne.

Le Mexique, un des plus grands producteurs de cannabis au monde, est également en débat sur la légalisation depuis 2018, après un arrêt de la cour suprême statuant que les lois interdisant la consommation de cannabis étaient inconstitutionnelles. Même si le pays n'a pas encore officiellement légalisé, ses législateurs sont en train d'examiner un projet de loi qui légaliserait potentiellement le cannabis, peu importe sa teneur en THC, à des fins médicales, récréatives et industrielles. Avec une population de 130 millions d'habitants, le marché du cannabis au Mexique pourrait potentiellement se développer pour devenir un des plus grands au monde.

Parmi les autres pays qui ont commencé à changer leur approche au sujet du cannabis à la suite de la légalisation aux États-Unis, on compte :

  • Le Royaume-Uni, qui a légalisé en permettant aux médecins de prescrire du cannabis médical.
  • La Corée du Sud, qui a également légalisé la consommation médicinale (dans une certaine mesure).
  • Le Lesotho, qui est devenu le premier pays africain à légaliser la culture du cannabis médical en 2018.
  • Le Liban, qui a également légalisé la culture du cannabis médical.

Quel A Été l'Impact De La Légalisation Aux États-Unis Dans Le Reste Du Monde ?

Le Gouvernement Fédéral Américain Légalisera-t-il Un Jour Le Cannabis ?

Alors que de plus en plus d'états rejoignent le camp de la légalisation, la question se pose de savoir quand, si un jour cela arrive, les États-Unis légaliseront le cannabis au niveau fédéral.

S'il y a bien une époque où la légalisation est apparue comme une étape logique, c'est maintenant. Le cannabis s'est avéré être un secteur essentiel de l'économie dans la première moitié de l'année 2020. Alors que le COVID-19 a donné un coup d'arrêt à d'innombrables industries, les ventes de cannabis aux États-Unis[2] ont atteint des records.

Une légalisation fédérale mettrait enfin u terme aux nombreux obstacles limitant la croissance de cette industrie bourgeonnante, comme :

  • Restrictions bancaires : la légalisation fédérale du cannabis donnerait enfin accès à des milliers d'entreprises du cannabis aux financements, aux opérations bancaires sécurisées et aux bourses cotées.
  • Lois commerciales nationales et internationales : comme le cannabis est illégal au niveau fédéral, le commerce est limité uniquement aux états légalisateurs.
  • Taxation : actuellement, les états légalisateurs ont leur propre manière de gérer les taxes sur le cannabis, certains s'en tirent bien mieux que les autres.

On assiste au minimum à quelques progrès au niveau fédéral au sujet du cannabis. En 2019, le Congrès a adopté la loi Secure And Fair Enforcement Banking Act[3], qui a aidé à établir des protections pour les fournisseurs de services financiers et autres faisant affaire avec les entreprises légitimes du cannabis. La légalisation est aussi bien acceptée au sein des partis politiques Démocrate et Républicain — chose assez rare dans le climat politique de nos jours.

Même si les États-Unis n'ont probablement jamais été aussi proches d'une légalisation fédérale, il est important de réaliser qu'il reste encore beaucoup de travail politique à faire avant de faire de ce vieux rêve une réalité. Peu importe la manière, créer une industrie du cannabis réglementée avec les bonnes réglementations, protection, taxation, budget et financement va prendre du temps.

Les Inconvénients De l'Approche Américaine De La Légalisation

Les états ayant légalisé aux États-Unis ont tous leur approche unique du cannabis récréatif et médical. À ce jour, aucun état n'a trouvé de manière parfaite pour légaliser et réglementer l'herbe. Voici quelques-uns des inconvénients de l'approche américaine pour la légalisation du cannabis.

Gestions Des Coûts

Le Colorado a encaissé plus de 1,5 milliards de dollars en taxes liées au cannabis en 2017. cependant, l'état a dépensé plus de 70 % de cette somme pour compenser les coûts liés à la réglementation, l'accréditation et l'administration. Même s'il est vrai que l'herbe légale peut générer des milliards de dollars de revenus, elle est aussi coûteuse à faire tourner. Les états pourraient tirer profit des modèles de taxation, d'accréditation ou de réglementation qui minimisent ces coûts et génèrent plus de revenu.

Problèmes De Santé Publique

Même si on sait que le cannabis est loin d'être aussi dangereux que ce que Ronald Reagan voulait nous faire croire, il n'est pas non plus totalement sans danger. Le fait de fumer du cannabis, par exemple, a été lié à bon nombre des mêmes problèmes de santé que le tabagisme. C'est, pour être honnête, uniquement dû au fait que les deux pratiques impliquent l'inhalation de fumée.

Mais même, il existe des préoccupations de santé au sujet de la vaporisation d'extraits de haute puissance, car les recherches à leur sujet sont rares. Certains états connaissent même des pics d'appels dans les centres anti-poison[4] après avoir légalisé le cannabis, mais c'est surtout dû à une ingestion accidentelle par des enfants. Les états et pays qui voudraient légaliser le cannabis, à leur tour, doivent trouver des moyens d'atténuer ces problèmes de santé publique.

Les Inconvénients De l'Approche Américaine De La Légalisation

Augmentation De La Consommation

Des éléments viennent soutenir l'idée que le nombre de personnes qui consomment du cannabis augmente après la légalisation. Au Colorado, la consommation chez les 18–34 ans a augmenté de plus de 9 % de 2016 à 2017. Cela pourrait être dû aux réglementations laxistes sur le marketing des produits au cannabis au Colorado. Le Canada, en revanche, a connu des augmentations plus faibles de la consommation de cannabis[5] depuis la légalisation, ce qui pourrait être dû à son approche plus stricte quant à la manière dont les produits du cannabis sont vendus et commercialisés.

Stratégies Incohérentes Sur Le Cannabis Médical

Les lois sur le cannabis médical varient fortement d'un état à l'autre. Le Colorado, par exemple, a été par le passé critiqué pour l'obtention trop facile d'une carte autorisant le cannabis médical. En revanche, l'état de New York[6] a été remis en question pour rendre l'accès des malades au cannabis médical incroyablement difficile.

Même si les états où le cannabis est légal sont bien évidemment en avance par rapport à ceux où le cannabis reste illégal, bon nombre de ces états ont toujours des progrès à faire au sujet de la sécurité et de l'accessibilité de leurs programmes de cannabis médical. Si vous souhaitez obtenir plus d'informations, le rapport State of States[7] de 2019 de l'Americans for Safe Access offre une présentation approfondie des différents programmes médicaux dans le pays, y compris leurs forces et leurs défauts.

Absence De Purge Des Condamnations En Lien Avec Le Cannabis

Les états qui ont légalisé le cannabis font désormais face au défi de la gestion des prisonniers avec des condamnations en lien avec le cannabis. Alors que la Californie a été applaudie pour avoir libéré les personnes incarcérées pour des inculpations liées au cannabis[8] et pour avoir purgé les condamnations, d'autres états n'ont pas suivi.

Pour les gouvernements qui cherchent à légaliser le cannabis, le traitement des anciens délinquants liés au cannabis est un élément très important. Historiquement, les États-Unis ont eu tendance à incarcérer rapidement les personnes de couleur pour de petits délits liés à l'herbe, tout particulièrement les jeunes hommes noirs. En résultat, la dichotomie entre une industrie du cannabis grand public florissante et le sombre passé des condamnations pour du cannabis est difficile à ignorer.

Le Futur De L'industrie Du Cannabis Aux États-Unis

La légalisation du cannabis est très complexe. Et même si les États-Unis sont au centre des attentions dans le domaine, il leur reste encore beaucoup à faire pour développer une industrie fiable et bien réglementée. Les lois, plus que tout, doivent protéger les malades et les consommateurs récréatifs. Quoi qu'il en soit, même si le gouvernement fédéral aborde la légalisation sur la pointe des pieds, les États-Unis sont plus proches que jamais du soutien à une industrie nationale du cannabis.

Sources Externes
  1. Exclusive: US retail marijuana sales on pace to rise 40% in 2020, near $37 billion by 2024 https://mjbizdaily.com
  2. Cannabis in high demand amid coronavirus pandemic | Business| Economy and finance news from a German perspective | DW | 05.05.2020 https://www.dw.com
  3. Text - H.R.1595 - 116th Congress (2019-2020): Secure And Fair Enforcement Banking Act of 2019 | Congress.gov | Library of Congress https://www.congress.gov
  4. “Cannabis Poisoning” Calls for Children Have Doubled in Massachusetts | Articles | Analytical Cannabis https://www.analyticalcannabis.com
  5. What has changed since cannabis was legalized? https://www150.statcan.gc.ca
  6. Here's How Infuriatingly Hard It Still Is to Get Medical Marijuana in New York - Filter https://filtermag.org
  7. 2019 State of the States - Americans for Safe Access https://www.safeaccessnow.org
  8. California cities releasing marijuana prisoners, dropping convictions https://www.thecannabist.co
Avertissement:
Ce contenu est conçu dans un but purement éducatif. Les informations fournies proviennent de recherches rassemblées depuis des sources externes.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.