Le cannabis est de loin la substance illégale la plus consommée au monde. On parle de près de 150 millions de personnes qui en consommeraient régulièrement chaque année.

Le soutien pour le cannabis et sa légalisation est à son plus au point depuis ces 100 dernières années (ou du moins depuis le début de la prohibition dans les années 1930). Malgré ce soutien croissant, le cannabis reste illégal d’une certaine manière dans la majeure partie du monde.


Légalisation vs Dépénalisation : Quelles Sont Les Différences ?

De nombreuses personnes confondent les termes légalisation et dépénalisation. Cependant, ces termes ne sont pas interchangeables et ont deux définitions complètement différentes. Il est important de comprendre ces différences lorsque l’on parle du statut légal du cannabis.

Légalisation
L’acte de légalisation du cannabis implique le retrait des restrictions légales à l’encontre de la plante et de sa consommation. Différents pays et gouvernements peuvent choisir différentes approches de la légalisation du cannabis. Certains peuvent complètement légaliser la culture, la vente, la transformation et la consommation du cannabis et de ses dérivés, alors que d’autres peuvent se contenter de légaliser sa consommation médicale ou bien ne légaliser que la production et la vente de fleurs de cannabis tout en interdisant la production de dérivés cannabiques tels que les extraits et les produits comestibles.
Dépénalisation
La dépénalisation implique le retrait des sanctions à l’encontre de la consommation, la culture, la vente et la possession. Une fois de plus, différents pays choisiront la décriminalisation du cannabis à différents degrés. Certains dépénaliseront la possession de petites quantités, la culture de peu de plants ou la consommation du cannabis dans des lieux privés tandis que d’autres choisiront des approches plus libérales.

Pourquoi Le Cannabis Reste-T-Il Illégal ? Quelles Sont Les Raisons De Sa Prohibition ?

Les opinions concernant cette plante ancestrale et sa consommation (qu’elle soit récréative, médicale ou entre les deux) changent et quelques gouvernements ont commencé à refléter ces changements dans leurs politiques en les mettant à jour.

  • Des Promesses Grandioses Des Deux Côtés

Les défenseurs de la légalisation ont souvent du mal à présenter un argument convaincant à l’appui de leur cause. Malheureusement, les défenseurs de la weed ont tendance à donner une image de remède miracle au cannabis qui viendrait soigner toutes les maladies, promouvoir la créativité, l’ouverture d’esprit et la progression spirituelle. Cela dit, il est important d’être honnête et réaliste en ce qui concerne ce que peut et ne peut faire cette plante.

  • Préjugés Et Racisme

Durant des années, le cannabis a été associé aux contrecultures, allant des hippies rebelles des années 60 et 70 jusqu’aux archétypes cinématographiques du stoner fainéant, la weed manque depuis longtemps de modèles grand public.

Même avant les années 70, les propagandes gouvernementales racistes et xénophobes liaient le cannabis aux immigrés et aux criminels. Des films tels que Reefer Madness (1936), parmi d’autres « oeuvres » médiatiques, dépeignent une image claire de cela, tout comme le fait l’histoire du mot marijuana en lui-même. En effet, le mot marijuana est un terme aux racines racistes qui remontent à des campagnes politiques méprisantes destinées à instiguer la peur et la xénophobie en Amérique.

  • Le Tabou Du Cannabis Médical

Alors que certaines recherches ont enquêté sur le potentiel thérapeutique du cannabis, de ses composés et de ses dérivés, cela ne suffit clairement pas et il reste une tonne de choses à découvrir au sujet de cette plante et de la manière dont elle nous affecte.

C’est le manque de compréhension qui crée une combinaison de scepticisme, de doute et de peur et ceux et celles en faveur du cannabis médical craignent de faire la moindre promesse au sujet des possibles interactions positives de la plante avec notre corps. En effet, même s’il y a des preuves qui suggèrent que le cannabis est une substance relativement saine et non toxique avec un faible profil addictif, la réalité, c’est qu’on ne sait pas si tout cela est vraiment certain.

  • En finir Avec Le Statu Quo

La prohibition du cannabis ne dure que depuis près de 90 ans, mais cela semble assez long pour avoir forcé beaucoup d’entre nous, surtout les faiseurs de lois, à simplement accepter le statu quo actuel tandis que d’autres ont des intérêts dissimulés au maintien du statut illégal du cannabis.

Ci-dessous, nous avons développé 10 arguments en faveur de la légalisation.

Pourquoi Le Cannabis Reste-T-Il Illégal ? Quelles Sont Les Raisons De Sa Prohibition ?

1. La Prohibition A Porté Atteinte À Notre Compréhension Du Cannabis

En faisant des recherches dans les plus anciens textes médicaux du monde, vous trouverez un nombre incalculable de mentions du cannabis.

Poser l’œil sur ces anciens textes peut nous aider à comprendre à quel point le cannabis était grandement utilisé tout au long de l’histoire de l’humanité et à mettre en avant certaines des manières dont nos ancêtres ont utilisé et compris cette plante. Cela pose aussi la question d’à quoi ressemblerait notre compréhension de cette plante si nous avions eu l’occasion de librement l’étudier ces 100 dernières années.

Un des effets les plus négatifs de la prohibition tient dans les implications légales de l’étude du cannabis, de ses composés et de ses complexes mécaniques d’action. Le manque d’accès à cette plante a directement participé de notre manque de compréhension de son interaction avec le corps humain. Surpasser cet obstacle pourrait nous permettre d’investir dans des études exhaustives ayant pour but de révéler de potentiels bienfaits et risques que la plante pourrait apporter à nos sociétés.

2. La Légalisation Signifie Une Meilleure Régulation Du Cannabis

Comme nous l’avons mentionné plus tôt, on trouve des preuves plutôt solides qui suggèrent que le cannabis est une substance relativement sans danger. Mais en vérité, il y a tant de choses que nous ignorons au sujet du cannabis, de ses composés et de la manière dont il agit sur notre corps qu’il est impossible d’être vraiment certain de cela.

Le fait que la plupart du cannabis vendu et consommé dans le monde est cultivé et distribué illégalement ne facilite en rien cela. La légalisation viendrait cependant offrir la parfaite solution aux problèmes existants ainsi qu’aux doutes et questionnement concernant sa salubrité.

La légalisation du cannabis offrirait une manière d’évoluer et de passer d’un marché clandestin, indigne de confiance et illégal à un marché transparent et honnête, un marché qui pourrait être régulé comme il se doit et qui devrait des comptes en termes de salubrité, de santé et de transparence. Le fait est que les gens continueront de consommer du cannabis malgré son illégalité. Légaliser et régulariser le cannabis nous permettrait de nous assurer que quiconque ferait le choix d’en consommer puisse le faire de manière responsable.

La Légalisation Signifie Une Meilleure Régulation Du Cannabis

3. Légaliser Le Cannabis Bénéficie À L’Économie

Rien que ces 10 dernières années, le cannabis est devenu l’un des produits agricoles les plus vendus aux USA. Chaque année, les marchés légaux de la Californie, du Colorado, de l’Alaska, du Nevada et d’autres états légaux engendrent des milliards de dollars et créent des milliers d’emplois qui viennent ensuite apporter leur lot de revenus sous la forme de taxe et d’impôts aux états et communes.

En 2020, années aux défis économiques majeurs pour presque tous les secteurs du monde entier, l’industrie du cannabis est montée en flèche. Aux USA par exemple, les ventes de cannabis légal ont augmenté de 67 % en 2020 et la valeur du secteur a atteint un nouveau record avec 61 milliards de dollars.

De nombreux produits ont été créés, pas tous à base de THC, ce qui vient mettre encore plus en avant les possibilités des produits dérivés du cannabis.

4. La Légalisation Est Une Réponse Viable Face À L’échec De La Guerre Contre Les Drogues

Des preuves montrent qu’une vaste majorité des gens punis sous la prohibition ne sont pas en fait des criminels, ils ne sont que simples consommateurs. Aux USA par exemple, on estime que 92 % des arrestations liées au cannabis sont des cas de possessions[1] de petites quantités de weed, alors que 8 % sont liées au trafic et à la production.

Les statistiques montrent qu’il y a tout simplement trop de consommateurs dans le monde entier pour que les forces de l’ordre appliquent uniformément la prohibition. Essayer d’appliquer une répression d’une substance autant consommée est tout bonne irréalisable, mais c’est aussi un gâchis énorme de ressources qui mènent à des souffrances qui auraient pu être évitées.

Tandis qu’avec le marché légal du cannabis, des études prouvent que la légalisation du cannabis n’a pas d’effet majeur sur le nombre de crimes[2], mais qu’elle pourrait être une bonne manière d’éliminer (ou sérieusement diminuer) le marché noir et à la place, faire remonter à la surface les ventes de cannabis et leur permettre d’être régulées en fonction. La légalisation est aussi vue comme une manière de limiter les arrestations liées au cannabis, libérant ainsi énormément de ressources et permettant aux forces de l’ordre de se concentrer sur les aspects les plus importants de leur métier.

La Légalisation Est Une Réponse Viable Face À L’échec De La Guerre Contre Les Drogues

5. Le Cannabis Représente Moins De Danger Que L’alcool Et Le Tabac

Même s’il doit être approché avec prudence, le cannabis n’est pas aussi dangereux que l’on voudrait nous le faire croire. Comparé à l’alcool et au tabac, deux substances légales et disponibles partout (et qui sont même réglementées par les administrations alimentaires et pharmaceutiques comme la FDA américaine), les risques pour la santé que pose le cannabis au quotidien sont bien moins inquiétants.

Des études montrent que l’alcool est responsable de la mort de plus de 85 000 personnes[3] chaque année en Amérique. Le tabac quant à lui, est responsable de près de 500 000 décès[4] chaque année rien qu’aux USA. Le cannabis, consommé seul, n’a quant à lui jamais tué personne et les experts du monde entier s’accordent à dire que le cannabis n’est ni toxique ni fatal[5].

Cela n’exempte cependant pas du besoin d’éducation et de consommation responsable.

6. La Légalisation Viendrait Mettre Un Terme Aux Préjudices Et Stigmates Autour Du Cannabis

Comme nous l’avons vu précédemment, la prohibition du cannabis est alimentée par des suppositions biaisées et des préjudices vieux jeu concernant les gens qui le consomment. Et même si mettre un terme à tous ces préjudices ne sera en aucun cas simple après plus de 90 ans d’accumulation, la légalisation aidera à mettre la balle dans le bon camp.

On voit déjà que les stigmates négatifs qui entourent le cannabis commencent à doucement se déconstruire grâce à la poignée de marchés légaux dans le monde. Au fur et à mesure que plus de gens s’ouvriront et normaliseront leur consommation de cannabis, une société plus forte, plus libre et plus moderne exemple de vieux clichés et idées préconçues verra le jour.

La Légalisation Viendrait Mettre Un Terme Aux Préjudices Et Stigmates Autour Du Cannabis

7. La Plupart Des Gens Sont En Faveur De La Légalisation

Alors que l’attitude envers le cannabis varie d’un pays à l’autre, les sondages d’opinion montrent que (du moins dans la plupart des pays occidentaux) la majorité des votants soutient la légalisation.

Des statistiques émanant du Pew Research Center ont par exemple montré que plus de 90 % des votants américains soutenaient la légalisation[6] d’une manière ou d’une autre (pour des raisons médicales ou récréatives). 70 % des votants des Pays-Bas soutenaient aussi la légalisation, tout comme la majorité des gens en Australie, Angleterre, Espagne et de bien d’autres pays. Le moins que l’on pourrait attendre d’une démocratie, c’est que des changements législatifs reflètent ces sondages. La prohibition du cannabis existe encore dans la plupart de ces pays suggèrent donc que la démocratie s’arrête à la légalisation du cannabis.

8. La Légalisation Du Cannabis N’encourage Pas La Jeunesse À En Fumer

Les détracteurs clament souvent que la légalisation du cannabis encouragera les jeunes gens à s’y adonner. C’est très inquiétant, car certaines études[7] suggèrent que la consommation de cannabis durant l’enfance ou l’adolescence peut endommager le cerveau en développement.

Cependant, la peur que plus de jeunes consomment du cannabis en cas de légalisation est mal placée. Les données des marchés actuellement légaux dans le monde montrent que la légalisation n’encourage en fait pas les jeunes à en consommer. En effet, le nombre de jeunes consommateurs de cannabis a même diminué depuis la légalisation au Colorado.

La Légalisation Du Cannabis N’encourage Pas La Jeunesse À En Fumer

9. La Prohibition Ne Fonctionne Tout Simplement Pas : Nous En Avons La Preuve !

Il est évident que la guerre contre les drogues n’a pas réussi à réduire la violence ni diminuer le trafic de drogue. Des données statistiques montrent que des restrictions plus fortes émanant des gouvernements ne font que pousser le trafic à être encore plus dissimulées.

La prohibition ne fonctionne tout simplement pas. On l’a vu dans le passé avec l’alcool et on le voit encore aujourd’hui avec le cannabis.

Rendre une substance illégale n’empêche tout simplement personne de la consommer. Mais au-delà de ça, la prohibition n’aide pas à réduire le crime, au lieu de cela, elle vient gâcher un tas de ressources nécessaires aux forces de l’ordre et punit principalement les consommateurs, surtout racisés, et rarement les acteurs du crime organisé.

10. Le Gouvernement Ne Devrait Pas Avoir Son Mot À Dire Quant À Ce Qu’Ingèrent Les Adultes

Si l’on accepte le fait que le cannabis est considérablement moins dangereux que le tabac et l’alcool (que l’on peut acheter légalement sans restriction de quantité presque partout) il est alors évident que la prohibition du cannabis est tout bonnement hypocrite, mais qu’elle est aussi une énorme intrusion dans la liberté individuelle de choisir qu’ont les individus.

Interdire et soutenir la prohibition du cannabis jusqu’à mener des arrestations et des jugements pour simples cas de possession est tout bonnement ridicule.

De nombreuses décennies de prohibition ont rendu tout cela très clair, mais ces 10 dernières années de progrès donnent de l’espoir pour le futur. Nous espérons que le cannabis sera bientôt légal dans le monde entier !

Sources Externes
  1. 40% of U.S. drug arrests in 2018 were for marijuana offenses | Pew Research Center https://www.pewresearch.org
  2. The Cannabis Effect on Crime https://www.tandfonline.com
  3. Alcohol consumption is the sole cause of 85,000 deaths annually in the Americas, PAHO/WHO study finds - PAHO/WHO | Pan American Health Organization https://www.paho.org
  4. Fast Facts | Fact Sheets | Smoking & Tobacco Use | CDC https://www.cdc.gov
  5. Can marijuana kill you? https://www.medicalnewstoday.com
  6. Overwhelming support for legal recreational or medical marijuana in U.S. | Pew Research Center https://www.pewresearch.org
  7. News Feature: Cannabis and the adolescent brain | PNAS https://www.pnas.org
Avertissement:
Ce contenu est conçu dans un but purement éducatif. Les informations fournies proviennent de recherches rassemblées depuis des sources externes.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.