La marijuana est-elle une drogue d’initiation?

Publié le :
Catégories : 420

La marijuana est-elle une drogue d’initiation?

C’est une de ces choses que l’on vous a dites en grandissant : la marijuana est une drogue d’initiation. Tirez un coup sur un joint et vous vous retrouverez vite à vous shooter et à sniffer les produits vraiment dangereux.


Cette idée, basée sur une logique biaisée et de vieilles recherches, n’a pas disparu. Les agences anti-drogue utilisent toujours le mythe de l’initiation comme une platitude dans leurs publicités anti-marijuana. 

Il vaut la peine de comprendre les faits afin de pouvoir répondre aux fausses allégations sur la marijuana et afin de pouvoir apprécier le cannabis sans les soucis inutiles et le stress de se demander si consommer la marijuana signifie se mettre soi-même ou les autres en danger concernant de réels problèmes de drogue.

cannabis is not a gatewaydrug

Les Recherches Utilisées pour Prétendre que la Marijuana est une Drogue d’Initiation 
Un refrain populaire dans les communautés scientifiques est que « la corrélation n’implique pas la causalité. » Ce n’est pas parce que deux choses existent côte à côte que l’une d’elle est la cause de l’autre.

La plupart des  recherches qui prétendent que la marijuana est une initiation à des drogues plus dures utilisent des statistiques très simples sur des consommateurs de drogue et les interprètent comme elles veulent- pas d’une manière très scientifique.

Le gouvernement et les agences anti-drogue ont commencé leur hypothèse de l’initiation avec des données de 1991, quand les sondages montraient que 17% des gens qui avaient fumé de la marijuana avaient aussi pris de la cocaïne. La recherche montrait aussi que seulement 2% des consommateurs de cocaïne n’avaient jamais pris de marijuana. La patrouille anti-herbe a décidé de regarder ces chiffres et de dire que les consommateurs de marijuana ont 85% de chance en plus de passer à la cocaïne comparé aux gens qui n’avaient jamais touché un joint.

Ces données montrent bien que la plupart des consommateurs de cocaïne ont consommé de la marijuana. Ce que la recherche ne prouve pas, c’est que le fait d’apprécier le cannabis est la cause qui pousse à essayer la cocaïne ou d’autres drogues plus dures.

alcohol is a gateway drugLes Défauts de la Théorie de la Drogue d’Initiation
Beaucoup de gens consomment de la marijuana. Le fait est que quelqu’un qui souhaite essayer la cocaïne aura certainement essayé la marijuana. C’est tout simplement irréaliste que quelqu’un qui prend des drogues sérieuses et dangereuses ait traversé la vie sans jamais également prendre de la marijuana. 

Le revers de la statistique des 17% serait le fait que 83% des consommateurs de marijuana n’ont jamais pris de poudre blanche. En général, les gens s’arrêtent à la marijuana plutôt que d’entrer dans une initiation mythique vers des drogues dures.

Un autre défaut évident dans la théorie de l’initiation est le manque de corrélation entre la consommation de marijuana et la consommation de cocaïne, d’héroïne ou d’autres drogues. Ces dernières décennies, la consommation de marijuana a progressivement augmenté alors que la cocaïne et d’autres drogues sont devenues moins populaires. Si les gens étaient plus susceptibles d’essayer d’autres drogues après le cannabis, alors l’augmentation de la consommation de cannabis mènerait à des taux de consommation de cocaïne et autres drogues extrêmement hauts.

La mauvaise compréhension de l’addiction joue aussi un rôle. Le jeu est addictif, donc les gens peuvent passer d’une simple habitude de jouer au lotto à des jeux avec des mises élevées. La marijuana n’a pas les propriétés addictives ou les réactions chimiques de la cocaïne et les deux habitudes ne sont tout simplement pas connectées.

Buy Autoflowering Cannabis SeedsBuy Feminized Cannabis SeedsBuy Medical Cannabis Seeds