On est tous déjà passés par là : s'empresser sur une douille de trop ou avoir mal jaugé un produit comestible particulièrement puissant résultant dans une défonce que vous aimeriez voir redescendre rapidement. Heureusement, il subsiste encore de l'espoir. Contrairement à d'autres substances psychoactives, il n'y a jamais eu d'overdose mortelle de THC.

Cela devrait vous rassurer que peu importent la paranoïa et le malaise que vous ressentez, une défonce " un peu trop forte" finira toujours par se dissiper sans effets secondaires à long terme. Tandis que le temps est la seule méthode pour évacuer le THC du corps, il existe plusieurs solutions relativement efficaces pour réduire les effets du cannabis.

PLANIFIER D'AVANCE : LA TOLÉRANCE ET LES MÉTHODES DE CONSOMMATION

La plupart des consommateurs de cannabis chevronnés se considèrent eux même comme maître de leur niveau de tolérance, mais la plupart d'entre nous s'est pourtant, d'ors et déjà, retrouvé un jour ou l'autre à découvrir dans le reflet du miroir un zombie complètement raide. C'est très souvent le cas dans les rencontres amicales ou " hotboxes" où beaucoup de cannabis y est consommé : cela vous prendra surement quelques minutes avant de réaliser la quantité de THC que vous y avez respiré.

Ce qui finit toujours par tromper autant les fumeurs novices qu'expérimentés, ce sont les nouvelles méthodes de consommation du THC. Les concentrés ont un contenu en cannabinoïde psychoactifs bien supérieur au contenu d'une fleur normale, et donc, bien plus d'effets. Les produits comestibles, qui sont réalisés à partir de beurre de canna ou d'extraits de canna sont connus depuis bien longtemps pour avoir brisé bon nombres de plans de bons nombres de fumeurs à cause de montées bien trop fortes à gérer qui finissent toujours par arriver 1h après.

De la même façon, les concentrés ou "dabs" peuvent contenir des pourcentages de THC grimpant jusqu'à plus de 70 % ou plus ! Faites en une règle, expérimentez-vous aux nouvelles variétés et substances avec la plus grande prudence. Aussi excitant que cela puisse paraître d'essayer de nouvelles formes, il vaut mieux toujours donner de la marge à votre corps afin qu'il puisse s'habituer à ces nouvelles méthodes.

Surdosage de cannabis sportif surmonté

LE CBD : LA MÉDITATION NATURELLE DU THC

Il y a plus de choses derrière le cannabis que simplement le THC. Des dizaines d'autres cannabinoïdes, terpènes et flavonoïdes sont contenues dans les mêmes glandes à trichomes que le THC. Le CBD ( cannabidiol) est le deuxième cannabinoïde le plus présent dans les variétés de cannabis et il est également le composé le plus reconnu pour ses vertus et son potentiel médicinal. Lorsque que l'on subit une expérience négative au THC, le CBD s'avère être un moyen naturel d'amoindrir ces effets néfastes.

Le THC s'attache aux récepteurs cannabinoïdes dans le système endocannabinoïdien humain causant ainsi des effets psychoactifs. En présence du CBD, le THC est partiellement entravé de s'attacher complètement, permettant ainsi de tempérer le mal.

Malgré que le CBD n'initie aucun effet psychoactif, il encourage néanmoins une sensation agréable de sédation qui peut aider à calmer le rythme cardiaque et apaiser l'anxiété résultante d'un surplus de THC.

LES EXERCICES

Faire de l'exercice est l'un des meilleurs moyens pour réduire les effets non désirés d'un surplus de cannabis. Des études suggèrent que l'anandamide endocannabinoïde est responsable de ce que l'on plus communément " la décharge du coureur." Quoi que ce phénomène ait été largement crédité à l'endorphine, des recherches montrent maintenant que les endocannabinoïdes pourrait être responsables de la sensation d'euphorie.

Comment la décharge du coureur peut-elle réguler le THC ? Principalement, courir ou faire d'autres types d'exercice peut libérer du stress associé avec la consommation trop rapide de trop de cannabis. De plus, s'exercer peut être un super moyen de se distraire soi-même des effets du cannabis et d'en profiter pour un grand bol d'air frais pour les poumons. Si courir n'est pas votre truc, faire de la marche rapide est un superbe moyen de faire circuler le sang et de repousser votre défonce de votre esprit le plus loin possible.

Les exercices tels que le Yoga ou le Pilate, qui sont basés essentiellement sur la respiration, sont de bonnes activités physiques en vue de réduire les effets du cannabis. Non seulement, vous vous recentrez et vous renforcez votre respiration, mais vous augmentez également votre circulation sanguine à d'autres zones de votre corps, écartant ainsi toute l'attention se produisant dans votre cerveau des effets psychoactifs.

Le poivre noir a dépassé le cannabis

L'EAU ET LA NOURRITURE

C'est toujours une bonne idée de s'hydrater après avoir consommé du cannabis - surtout si vous en avez trop pris. Si l'on met de côté, les effets fréquents tels que la pâteuse ( bouche sèche), l'eau et aux liquides hydratant permettent au corps de bien se défendre et aux sensations d'être bien réveillés. Il en va de même pour la nourriture. Des études anecdotiques ont longtemps prétendu que manger de la nourriture riche en graisse permettait au THC de se métaboliser plus vite. Que cette information soit vraie ou pas, ça n'a toujours pas été confirmé à l'heure d'aujourd'hui. Lorsque vous doutez, il vaut toujours mieux se mettre quelque chose dans l'estomac au cas où.

LE POIVRE NOIR

Le folklore du cannabis a défendu pendant des années que sentir ou mâcher des grains de poivre permettait d'immédiatement réduire les effets du THC. Il s'avère qu'il y ait de vraies preuves de ce lien entre l'herbe et le poivre.

Ethan Russo, le chercheur renommé du cannabis et inventeur de "l'effet entourage" a publié une revue scientifique dans le Journal Britannique de la Pharmacologie où il y cite les effets phytocannabinoïdes et terpénoïdes avec le THC

Essentiellement, les terpénoïdes beta-caryophyllène et autres que l'on retrouve dans le poivre, s'attachent aux mêmes récepteurs endocannabinoïdes que le THC. Lorsqu'ils sont combinés, les deux produisent un chemin d'effets thérapeutiques. Une histoire similaire à été rédigée sur le citron ( contenant soit disant des terpènes limonènes) et des pignons (pinène).

D'AUTRES DISTRACTIONS

Se distraire permet d'écarter votre esprit d'une paranoïa possible ou d'une défonce quasiment irritante. Pour certains, cela sous-entend se recroqueviller sur le canapé en regardant la télé ou en écoutant de la musique, tandis que d'autres préféreront se sociabiliser pour détourner leur attention sur des amis ou de la famille. Peu importe le choix, les distractions aident à compenser le temps entre le pic des effets du THC et quand ils finissent par se dissiper.

Sommeil cannabis haute repos

UNE DOUCHE FROIDE

De la même façon que de se jeter de l'eau sur le visage le matin vous réveilles plus rapidement de votre état de zombie matinal, prendre une douche froide est une manière infaillible d'amener l'attention de votre corps et de votre cerveau bien loin de votre défonce. Tandis que ça peut être un choc au début, une douche froide est une méthode testée depuis longtemps qui permettent de vous réveiller instantanément. Même si ça ne réduit pas les niveaux de THC dans le sang, l'eau froide revigorera vos sens.

BONNE NUIT !

Si le temps est la seule variable qui peut nettoyer complètement vos niveaux de THC dans votre système sanguin, on ne peut pas penser à une meilleure manière de passer le temps qu'une bonne vieille sieste à l'ancienne. Faites juste attention à ne pas trop dormir, car cela risquerait de vous fatiguer encore et de vous rendre encore plus fatigué et vaseux qu'a l'origine.

Une bonne sieste de 30 à 45 minutes suffit à la plupart des gens pour se réveiller plus sobre et rafraîchi. C'est plus facile à dire qu'à faire selon l'herbe que vous avez fumée. Si vous avez fumé de l'indica ou un variété dominante en indica, le sommeil devrait pouvoir être trouvé sans trop de difficultés. En revanche, si vous avez fumé de la Sativa, même rester assis risque d'être une tâche des plus compliquées.

SOYEZ UN BON AMI AVEC LES AUTRES

La prochaine fois que vous êtes à une réunion sociale de cannabis et que vous trouvez qu'un de vos amis semble souffrir d'un excès de THC, soyez sympa et offrez-leur vos conseils avisés. S'ils viennent de se mettre à fumer, rassurez-les qu'aucun vrai problème ne peut être ressenti et que la meilleure chose à faire est juste d'accepter la sensation et d'avancer avec cette dernière.

 

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander