Une multitude de composés et de substances génèrent notre plant de cannabis bien-aimé, ce qui inclut plus d’une centaine de cannabinoïdes. De nombreuses études montrent que l’interaction entre les cannabinoïdes tétrahydrocannabinol (THC) et cannabidiol (CBD) ont divers effets positifs sur le corps et la psyché humaine. Explorons ce sujet.

Des études ont prouvé que le CBD montrait des effets positifs sur les maladies auto-immunes, les irrégularités du métabolisme, l’inflammation, la fatigue, la douleur neuropathique, la dépression, l’anxiété, le TSPT, le cancer, la sclérose en plaque, les fractures osseuses, l’épilepsie, l’anorexie et la liste continue pendant des kilomètres.

CBD THC effet entourage contrebande symbiose système immunitaire psyché cannabis marijuana médicale cannabinoïde endocannabinoïde modulerLe THC et le CBD se fixent dans les récepteurs cannabinoïdes du système endocannabinoïde (SEC). Le système endocannabinoïde module des fonctions de l’organisme comme le sommeil, l’appétit, la cognition et les niveaux d’anxiété. Notre corps produit des cannabinoïdes naturels et peut, bien entendu, recevoir des complément sous forme de cannabinoïdes externes présents dans le cannabis. Le THC a une forte affinité de liaison avec les récepteurs CB1, localisés dans le cerveau, le système nerveux central (SNC), les gonades, les glandes et autres organes. Les récepteurs CB1 sont aussi responsables de l’effet psychoactif euphorique « élévateur », du soulagement de la douleur et de bien d’autres effets.

D’un autre côté, le CBD est une substance non-psychoactive, qui ne vous fait pas « planer ». Le CBD agit sur les récepteurs CB1 et CB2, surtout s’il a une fonction très significative sur les récepteurs CB2, qui sont localisés dans le système immunitaire, dans des organes comme le thymus, la rate et les amygdales. Il régule le système immunitaire et la réponse inflammatoire intestinale, qui est déficiente chez les personnes souffrant de la maladie de Crohn et du Syndrome du Côlon Irritable. Le CBD stagne l’élimination des cannabinoïdes naturels et se lie à des récepteurs responsables de la santé mentale et physique. Les récepteurs CB2 sont aussi localisés dans le cerveau, mais pas dans la même mesure que les CB1.

Quand le THC et le CBD se combinent, un effet magique se produit. Le terme courant est un « effet entourage », qui signifie que les deux substances, THC et CBD, améliorent les qualités positives de l’autre. Par exemple, du THC pur peut provoquer de l’anxiété et du stress, mais quand on y mélange du CBD, de nombreux consommateurs ressentent une relaxation et une montée de sensations positives. Il a été montré que le CBD améliorait les propriétés anti-douleur du THC.

Le CBD est le deuxième cannabinoïde le plus prévalent dans le cannabis, après le THC. Les variétés de cannabis peuvent varier grandement dans leur ratio THC:CBD. Différents ratios créeront différentes sensations. De nombreuses études en cours lient directement le ratio THC:CBD à la sensation « élévatrice » ressentie. Par exemple, il existe des variétés avec des niveaux de THC de 20%+, comme Girl Scout Cookies (22% THC:0,4% CBD) ou Blue Dream (20% THC:0,15% CBD) ; ces variétés sont bonnes et de nombreuses personnes les apprécient, mais elles peuvent être trop intenses pour les consommateurs qui ressentent du stress ou de l’anxiété. Le cannabis médical qui contient en général plus de 4 % de CBD comme Harlequin (6% THC:12% CBD) peut être adapté pour les consommateurs qui ressentent de l’anxiété, car il a été montré que le CBD tranquillisait les effets négatifs du THC. Il est important de noter que la même variété peut affecter différemment les consommateurs. Des études scientifiques restent nécessaires.

De nombreuses études scientifiques cherchent à découvrir la fantastique collaboration entre le THC et le CBD. Les études sont toujours un meilleur point de référence pour obtenir des données fiable. Il est important de noter que de nombreuses études scientifiques utilisent du THC pur sur leurs sujet, ce qui ne se produit pas dans un environnement naturel. Le THC du cannabis est toujours mélangé à du CBD et à des centaines de composés différents.

Une étude menée par Celia J. A. Morgan et ses collègues a conclu que les variétés riches en CBD étaient meilleures pour la mémoire que les variétés faibles en CBD. L’étude a conclu que « au contraire des altérations marquées dans la mémorisation de prose chez les individus ayant fumé du cannabis faible en cannabidiol, les participants ayant fumé du cannabis riche en cannabidiol n’ont montré aucune altération de la mémoire ».

Marijuana médicale juridique cannabis expansion loi légalisationUne autre étude a montré que le CBD était meilleur pour la matière grise (MG) dans l’hippocampe, grâce à ses propriétés neuroprotectrices. La conclusion déclare que « un THC élevé et un CBD faible étaient associés à cette réduction de volume indiquant des effets neurotoxiques du THC et des effets neuroprotecteurs du CBD ».

Cette étude a montré que le CBD pouvait, en fait, avoir des effets antipsychotiques. Cette étude avait trois groupes, des sujets juste au THC, des sujets THC+CBD et des sujets sans aucun des deux. Les résultats de l’étude ont montré que les sujets THC+CBD avaient le moins de sensations psychotiques.

Tous les blogs et articles pro-CBD doivent être pris avec des pincettes. Par exemple, cette étude montre que du pur CBD mélangé avec du pur THC avait pour effet positif de tuer des cellules cancéreuses gliome : « prétraiter les cellules (gliome) avec du THC-P et du CBD-P ensemble pendant 4 heures avant l’irradiation a augmenté leur radio-sensibilité en comparaison d’un prétraitement avec l’un ou l’autre des cannabinoïdes individuellement ». Il est important de noter que les sujets étaient encore sous un traitement par radiation et qu’ils n’ont pas consommé ces cannabinoïdes par eux-mêmes, cannabinoïdes qui auraient « guéri leur cancer ». Ceci nous amène au point suivant : pour la consommation de CBD et de THC, il est préférable de consulter votre médecin traitant, mais attendez, il est illégal de consommer du cannabis dans la plupart des pays ! D’où la nécessité de persévérer pour légaliser le cannabis, pour que plus d’études puissent être menées et pour que les malades traités au cannabis puissent obtenir le traitement au cannabis spécifique sont ils ont besoin.

CONCLUSION

L’interaction entre THC et CBD continue à montrer des résultats positifs dans de nombreuses études. Nous devons faire avancer la culture du cannabis et soutenir les scientifiques pour qu’ils créent plus d’études autour des composés du cannabis et de leurs propriétés médicales. Imaginez un monde où vous entrez dans un dispensaire de cannabis où on peut vous apporter le cannabis parfaitement adapté spécifiquement à vos besoins ! C’est déjà le cas dans de nombreux pays et états, mais il est essentiel d’étendre le mouvement !

 

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander