Détailler la relation entre le cannabis et l'anxiété.


L'homme consomme du cannabis depuis des milliers d'années dans l'espoir d'apaiser des maladies mentales et physiques. La science moderne a exploré le cannabis et ses composantes pendant les dernières décennies — avec des résultats prometteurs. Malgré l'association entre l'effet planant du cannabis et la paranoïa, plusieurs composantes ont présenté un potentiel dans le soulagement des symptômes de l'anxiété.

Qu'est-ce que l'anxiété ?

Se définissant par des sensations de malaise, d'inquiétude et de peur, l'anxiété peut fortement réduire la qualité de vie d'une personne. Le trouble peut survenir à n'importe quel moment et va de léger à grave. Même s'il n'existe pas de cause unique, des chercheurs pensent que des facteurs génétiques et environnementaux jouent un rôle dans son déclenchement.

Une des formes les plus courantes d'anxiété, le trouble anxieux généralisé (TAG) affecte environ 6,8 millions[1] d'adultes rien qu'aux États-Unis. Ce trouble peut être issu de différents facteurs, dont :

Suractivité du cerveau Traumatismes passés
Héritage génétique Déséquilibre hormonal
Antécédents d'abus de drogues

Les personnes chez qui il a été diagnostiqué un TAG se sentent souvent agitées et inquiètes, ont du mal à se concentrer et peuvent même ressentir des vertiges et des palpitations cardiaques. Le TAG peut culminer durant des situations sociales, au travail et lors de rassemblements publics. Au final, le trouble peut priver la personne des joies de la socialisation et des moments spéciaux de la vie. Un éventail de changements naturels de mode de vie existe pour aider à aborder les symptômes du TAG, comme :

Sommeil adéquat Méditation
Cours de développement personnel Reducing alcohol and caffeine intake
Activité physique régulière Arrêt du tabagisme

Cependant, ces changements de mode de vie ne fonctionnent pas pour tout le monde. Certains doivent se tourner vers des substances pharmaceutiques pour gérer leurs sensations d'anxiété. Et pourtant, pour d'autres, le cannabis est une alternative fiable pour soulager certains des symptômes. Regardons pourquoi le cannabis pourrait être une option adaptée pour certaines personnes.

Le cannabis pour l'anxiété : un aperçu

Le plant de cannabis produit une multitude de composés phytochimiques uniques — parmi lesquels plus de 100 cannabinoïdes et plus de 200 terpènes. Les différentes variétés et les différents extraits contiennent des concentrations variables de ces molécules chimiques et produisent donc des effets différents. Bien que souvent présenté comme une « drogue », la complexité des éléments chimiques du cannabis va bien au-delà de ce terme. Le profil en terpènes et cannabinoïdes d'une variété peut produire des effets psychoactifs totalement différents d'un autre cultivar.

La recherche dans le domaine a révélé que les cannabinoïdes et les terpènes entrent en synergie pour renforcer et modifier mutuellement leurs effets — un phénomène connu sous le nom d'effet entourage[2]. Bon nombre de ces molécules peuvent affecter les symptômes de l'anxiété de manières différentes et certaines variétés et extraits pourraient bien fonctionner pour des personnes différentes.

Regardons ensemble quelques-uns des cannabinoïdes et terpènes les mieux compris afin de voir comment ils pourraient combattre ou bien susciter l'anxiété.

Le THC étaye l'effet planant du cannabis

Le THC est derrière l'effet psychoactif planant essentiel qui est associé au cannabis. Il le fait en se liant aux récepteurs CB1 dans le cerveau, ce qui provoque la survenue d'une vague de dopamine. Généralement, plus une personne consomme de THC, plus elle se sent planer haut. Les sélectionneurs ont passé la plupart des dernières décennies à croiser sélectivement des cultivars afin de produire de hauts niveaux de ce cannabinoïde. Parmi les effets positifs du THC, on peut citer :

Euphorie Créativité
Augmentation de l'appétit Relaxation

Ces effets peuvent aider à soulager l'anxiété chez certains consommateurs de cannabis. Cependant, les consommateurs débutants et ceux qui sont sensibles au THC peuvent ressentir des effets qui pourraient augmenter leur anxiété, de quoi la faire empirer à court et à long terme. Parmi ces effets secondaires négatifs, on peut citer :

Anxiété Paranoïa
Confusion Perturbation de la mémoire à court terme

Le THC peut donc être une épée à double tranchant. Certains consommateurs obtiennent une grande tranquillité d'esprit en consommant des variétés riches en THC, alors que d'autres voient leurs symptômes empirer. De plus, la recherche[3] montre que de faibles doses de THC peuvent aider à calmer l'anxiété, alors que de fortes doses peuvent la renforcer. Pour cette raison, il est logique de consommer des variétés de force moyenne à faible. Heureusement, les sélectionneurs ont commencé à créer des cultivars qui possèdent de faibles niveaux de THC et des quantités plus élevées de cannabinoïdes non-psychoactifs, comme le CBD.

THC et réponse biphasique au dosage

Les nouveaux consommateurs de cannabis se posent beaucoup de questions. Ils demandent souvent « combien de milligrammes de THC faut-il pour se sentir détendu ? », ou plus simplement, « quelle quantité de THC pour planer ? ». Il s’avère que les réponses à ces questions sont plus nuancées et plus complexes qu’on pourrait le croire.

Les essais en cours ont jusqu’à présent montré que le THC exerce une réponse biphasique au dosage. En d’autres termes, cela signifie qu’il produit un certain effet à faible dose, et un effet opposé à forte dose.

Des recherches menées à l’université de l’Illinois en 2017 ont révélé que ce principe s’applique également[4] au THC dans un contexte d’anxiété. Afin d’explorer la relation entre le cannabis et l’anxiété, les chercheurs ont recruté 42 volontaires en bonne santé. Âgés de 18–40 ans, les participants avaient une certaine expérience de l’herbe mais n’étaient pas des consommateurs réguliers.

Ils ont divisé les sujets de manière aléatoire en trois groupes. Le groupe à faible dose a reçu 7,5 mg de THC, le groupe à dose modérée a reçu 12,5 mg de THC et le groupe placebo n’a pas reçu de THC. La nature en double aveugle de l’étude a permis aux participants et aux chercheurs de ne pas savoir qui avait reçu quelle dose.

Durant l’expérience, les chercheurs ont mesuré la pression artérielle, la fréquence cardiaque et le taux de cortisol des participants. Il est intéressant de noter que les participants ayant reçu la dose la plus faible ont ressenti moins de stress et ce dernier s’est dissipé plus rapidement. En revanche, le groupe ayant reçu une dose modérée était d’humeur négative avant et pendant les tâches programmées.

Ces résultats suggèrent que le THC provoque une réponse biphasique en termes d’anxiété. Les doses les plus faibles semblent relaxantes, alors que les doses les plus élevées semblent causer plus de stress. Toutefois, le THC affecte les gens différemment ; notre tonalité endocannabinoïde unique et notre expression génétique signifient que nous faisons tous l’expérience de la plante à notre manière. En outre, cette étude s’est concentrée sur le THC isolé. Les fleurs de cannabis contiennent d’autres substances phytochimiques qui agissent en synergie avec la molécule, ce qui pourrait permettre aux gens de tolérer des doses plus élevées de THC.

THC et réponse biphasique au dosage

Le CBD semble prometteur pour l'anxiété

Le CBD est le cannabinoïde non-psychoactif le plus abondant dans la plupart des variétés. La molécule est devenue bien connue car elle semble prometteuse dans la modulation de systèmes biologiques avec un résultat positif. Un de ces domaines d'intérêt concerne le potentiel anxiolytique du CBD. Bien qu'encore préliminaires, les recherches dans ce domaine ont produit des résultats prometteurs. Penchons-nous sur les mécanismes par lesquels le CBD pourrait influencer positivement le phénomène de l'anxiété :

Le CBD semble agir comme modulateur[5] allostérique sur le récepteur 5-HT1A. Ceci signifie qu'il pourrait être capable de faciliter la signalisation dans le système de la sérotonine, un réseau associé à l'humeur et la principale cible des traitements existants pour l'anxiété.

Un ensemble de batteries de tests animaux[6] ont affiché le potentiel anxiolytique du CBD. Fait intéressant, les doses plus faibles semblaient plus efficaces dans certains cadres, alors que d'autres recherches ont révélé que des doses modérées étaient plus efficaces que les doses faibles ou élevées.

Un article de 2011[7] a montré que le CBD était efficace chez les personnes diagnostiquées avec un TAG lors d'une simulation de prise de parole en public. Les personnes ayant reçu du CBD affichaient une réduction significative de l'anxiété subjective, des perturbations cognitives et de l'inconfort en comparaison du groupe placebo.

un article de 2010[8] présente une étude ayant examiné les effets du CBD sur la circulation sanguine dans le cerveau humain. En utilisant la neuro-imagerie fonctionnelle, il a été découvert que le CBD pourrait réduire l'anxiété en altérant la circulation sanguine dans les régions limbique et para-limbique du cerveau.

Huile de CBD 15% (1500mg)
THC: 0.2%
CBD: 15%
CBD par goute: 7,5mg
Porteuse: Olive Oil

Acheter Huile de CBD 15% (1500mg)

Consommer du THC et du CBD ensemble

Le CBD produit une sensation à tête claire et relaxante, sans aucun effet psychoactif. Ceci fait du cannabinoïde une option bien plus envisageable que le THC pour bon nombre de personnes souffrant d'anxiété. Cependant, on peut tirer un bénéfice à consommer les deux cannabinoïdes en même temps.

Certaines variétés contiennent des ratios variables des deux composés. Des ratios CBD:THC de 1:1 apportent un effet équilibré, alors que des ratios de 8:1 ou plus n'apportent pratiquement aucun effet psychoactif. De manière intéressante, le CBD semble bloquer le THC aux récepteurs CB1[9], ce qui signifie qu'il pourrait aider à réduire l'intensité du THC. Ces découvertes suggèrent que les personnes sensibles au THC pourrait en expérimenter les bienfaits lors d'une consommation simultanée de CBD.

Consommer du THC et du CBD ensemble

Les terpènes sont importants

Si le THC et le CBD existent dans la plupart des variétés, pourquoi les différents cultivars produisent des effets différents ? Même si ces cannabinoïdes sont largement responsables des effets du cannabis, les terpènes ajoutent une touche unique qui rend chaque variété différente. Tout comme les cannabinoïdes, les terpènes apportent leurs propres avantages uniques. Consultez le profil de terpène d'une variété avant de la consommer ou de la cultiver pour maximiser le résultat obtenu. Voici quelques-uns des terpènes les plus prometteurs dans le cadre de l'anxiété :

  • Myrcène : le plus abondant des terpènes dans le cannabis, le myrcène présente une odeur terreuse et musquée. Il contribue aussi fortement à l'effet assommant de bon nombre de variétés indica. Le terpène exerce des effets favorisant le sommeil qui pourraient aider à améliorer la qualité du sommeil et à relaxer le corps. Via l'effet entourage, le myrcène pourrait augmenter les propriétés apaisantes[10] du THC.
  • Limonène : ce terpène ajoute une odeur d'agrumes aux fleurs de cannabis. Les variétés riches en limonène ont goût d'orange et de citron ! Dans des études animales[11], la molécule a démontré une capacité à renforcer la sérotonine et la dopamine. Le limonène semble aussi améliorer l'action anxiolytique[12] du CBD.
  • Caryophyllène : à la fois un terpène et un cannabinoïde diététique, le caryophyllène se lie au récepteur CB2 du système endocannabinoïde. Le caryophyllène donne un goût poivré et épicé et a produit des effets anxiolytiques[13] dans des modèles animaux.
  • Pinène : responsable de la fraîche odeur du pin, le pinène dégage un arôme terreux et de pin. Ce terpène a démontré un effet anxiolytique dans des études animales[14] et il pourrait aider à contrecarrer certains des effets secondaires négatifs du THC, comme la perturbation de la mémoire à court terme.

A-Pinene

  Anti-Inflamatory
Bronchodilator
Aids Memory
Anti-Bacterial
A-Pinene

Linalool

  Anesthetic
Anti-Convulsant
Analgesic
Anti-Anxiety
Linalool

Beta-Caryophillene

  Anti-Inflamatory
Analgesic
Protects Cells Lining The Digestive Tract
Beta-Caryophyllene

Myrcene

  Contributes To Sedative Effect Of Strong Indicas
Sleep Aid
Muscle Relaxant
Myrcene

Limonene

  Treats Acid Reflux
Anti-Anxiety
Antidepressant
Limonene
 

Le timing est important

Après avoir décidé de la variété et du mélange de composés phytochimiques qui fonctionnent le mieux pour vous, il est utile de déterminer le meilleur moment pour les consommer. Peu de données existent sur le timing, vous allez donc devoir déterminer ce qui fonctionne le mieux en tâtonnant.

Pour certains consommateurs, prendre du cannabis riche en CBD le matin pourrait aider à réduire leur anxiété tout au long de la journée. D'autres pourraient trouver plus utile de consommer des extraits ou de fumer un joint juste quand leurs symptômes apparaissent. Pour ceux qui ont du mal à dormir, consommer une variété indica riche en THC et en myrcène avant d'aller au lit pourrait les aider à se détendre.

Gardez à l'esprit que les différents produits font effet avec des délais différents. Les produits alimentaires mettent une heure ou plus à faire effet, mais ils durent plus longtemps. Le vapotage et l'administration en sublingual agissent bien plus vite, mais les effets sont plus temporaires.

De nombreux consommateurs connaissent aussi un grand succès avec le microdosage, qui implique de prendre une dose sous-perceptible de cannabis afin de cibler les symptômes sans ressentir d'effet planant.

Le cannabis peut aider, mais il ne doit pas être une béquille

Le cannabis peut faire une grande différence chez certaines personnes souffrant d'anxiété, mais il ne faut ni en abuser, ni s'appuyer uniquement sur lui. Il peut toutefois constituer une partie d'une approche holistique plus large. L'alimentation, la méditation, la thérapie, l'activité physique et la communication jouent toutes un rôle important dans ce genre de stratégie. L'équilibre est la clé.

Quelle variété de cannabis choisir ?

Les trois variétés suivantes sont celles dont nous pensons qu’elles couvrent le plus de situations pour ce qui est de consommer du cannabis pour la gestion de l’anxiété. Il est impossible de dire comment vous aller réagir en consommant du cannabis, mais comprendre les différents effets pouvant être obtenus vous aidera à prendre une décision informée et éduquée. Enfin, commencer par une variété faible en THC et/ou riche en CBD est probablement le meilleur choix pour la plupart des anxieux. Le CBD est un composé non-psychoactif qui peut aider à combattre l’anxiété avec des propriétés comme un esprit plus clair et une plus forte sensation de calme.

Stress Killer – Sativa

Pour bien commencer, le nom ne pourrait pas être plus approprié. Bien qu’étant principalement une variété à dominante sativa, elle possède toujours une forte composante indica. Les variétés sativa élèvent et énergisent en général le consommateur, ce qui peut être indésirable quand on essaye de se calmer. Stress Killer marie le meilleur des deux mondes. Elle a un contenu en THC de 11% tout en étant aussi riche en CBD pour apporter cet effet à tête claire. Regorgeant de parfums d’agrumes, c’est une variété faisant mouche à coup sûr pour bien commencer la journée.

Stress Killer Automatic CBD Royal Queen Seeds

Stress Killer Automatic CBD
Lemon Shining Silver Haze x Juanita la Lagrimosa x Ruderalis
450 - 500 gr/m2
90 – 140 cm
7 - 8 Semaines
THC: 11%
Sativa 60% Indica 30% Ruderalis 10%
110 - 160 gr/plant
120 – 160 cm
11 - 12 weeks after sprouting
Clair, Concentration

Acheter Stress Killer Automatic CBD

Royal Jack Automatic – Hybride

Nommée d’après un infatigable activiste du cannabis, Jack Herer. Royal Jack Automatic, bien qu’à légère dominante sativa, est une variété plus équilibrée. En raison de l’ADN indica plus présent, elle donne une sensation légèrement plus assommante pour le corps qui aide quand l’anxiété commence à s’accumuler et que vous avez besoin de vous calmer. Malgré ceci, un contenu moyen en CBD aide toujours à garder les choses claires pour que vous puissiez penser avec une clarté renouvelée.

Royal Jack Automatic

Royal Jack Automatic
Jack Herer x Ruderalis
350 - 400 gr/m2
40 - 80 cm
7 - 8 Semaines
THC: 16%
Sativa 40% Indica 30% Ruderalis 30%
70 - 120 gr/plant
60 - 80 cm
11 - 12 weeks after sprouting
Créatif, Motivant

Acheter Royal Jack Automatic

Northern Lights – Indica

100% indica, cette variété est très fortement une herbe pour la fin de journée. Avec ces gènes primés, elle apporte une forte sensation physique capable de clouer au canapé le consommateur tout en savourant l’effet. Parfait pour quand vous avez besoin d’un moment de contemplation ou quand les choses deviennent trop lourdes à porter. Avec un contenu moyen en CBD, elle possède également le contenu en THC le plus élevé des trois variétés.

Northern Light Royal Queen Seeds

Northern Light
Northern Light S1
500 - 550 gr/m2
100 - 160 cm
8 - 9 Semaines
THC: 18%
Sativa 0% Indica 100%
575 - 625 gr/plant
180 - 220 cm
Fin de Septembre
Assommant, Clair, Équilibré

Acheter Northern Light

Enfin, cette liste est loin d’être exhaustive. Chaque personne est unique et le choix de votre herbe l’est aussi, alors expérimentez jusqu’à trouver la bonne variété pour vous. La clé est de se faire une idée de l’effet avant de partir sur une longue session. En général, fumer ou vapoter permet de contrôler beaucoup plus l’effet que du cannabis ingéré ou en dab, c’est pourquoi ces méthodes de consommation sont recommandées.

Sources Externes
  1. Facts & Statistics | Anxiety and Depression Association of America, ADAA https://adaa.org
  2. Taming THC: potential cannabis synergy and phytocannabinoid-terpenoid entourage effects https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  3. Low-dose THC can relieve stress; more does just the opposite -- ScienceDaily https://www.sciencedaily.com
  4. Low-dose THC can relieve stress; more does just the opposite https://www.sciencedaily.com
  5. Cannabidiol as a Potential Treatment for Anxiety Disorders | SpringerLink https://link.springer.com
  6. Cannabidiol as a Potential Treatment for Anxiety Disorders | SpringerLink https://link.springer.com
  7. Cannabidiol Reduces the Anxiety Induced by Simulated Public Speaking in Treatment-Naïve Social Phobia Patients | Neuropsychopharmacology https://www.nature.com
  8. SAGE Journals: Your gateway to world-class journal research https://journals.sagepub.com
  9. Cannabis Pharmacology: The Usual Suspects and a Few Promising Leads - ScienceDirect https://www.sciencedirect.com
  10. Taming THC: potential cannabis synergy and phytocannabinoid-terpenoid entourage effects https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  11. Cannabis Pharmacology: The Usual Suspects and a Few Promising Leads - ScienceDirect https://www.sciencedirect.com
  12. Taming THC: potential cannabis synergy and phytocannabinoid-terpenoid entourage effects https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  13. β-Caryophyllene, a CB2 receptor agonist produces multiple behavioral changes relevant to anxiety and depression in mice - ScienceDirect https://www.sciencedirect.com
  14. Cannabis Pharmacology: The Usual Suspects and a Few Promising Leads - ScienceDirect https://www.sciencedirect.com
Avertissement:
Ce contenu est conçu dans un but purement éducatif. Les informations fournies proviennent de recherches rassemblées depuis des sources externes.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.