L’une des questions les plus souvent posées en matière de santé et de médicaments est de savoir si le cannabis peut être mélangé à des médicaments ou non. C’est en effet une préoccupation légitime, surtout pour ceux qui prennent régulièrement du cannabidiol, quelle qu’en soit la finalité. Il est compréhensible d’argumenter en sa faveur, surtout concernant l’huile au CBD. Après tout, « elle n’est pas psychotrope et possède un potentiel thérapeutique, elle doit donc être sûre, non ? »

Eh bien, au cas où vous ne le sauriez pas, la plante de cannabis contient plus d’une centaine de composés chimiques. Seuls, ces composés réagissent entre eux en toute sécurité. Mais la question est de savoir s’il en sera de même lors d’interaction avec d’autres médicaments.

Cet article devrait vous fournir une réponse claire, une fois pour toutes. Nous espérons que ces informations vous seront utiles au final.

Huile de CBD 10% (1000mg)
THC: 0.2%
CBD: 10%
CBD par goute: 5 Mg
Porteuse: Olive Oil

Acheter Huile de CBD 10% (1000mg)

L’Huile Au CBD Peut-Elle Affecter Un Traitement Médicamenteux ?

Avant de répondre à cette question, abordons d’abord une autre question importante : comment le CBD interagit-il exactement avec notre organisme ?

La réponse simple : le CBD est connecté aux récepteurs du système endocannabinoïde — CB1 et CB2 — parmi d’autres cibles moléculaires, dont les récepteurs de la sérotonine et des vanilloïdes. Fait intrigant, le CBD entrave la dégradation de certaines substances chimiques, dont l’anandamide, qui affectent directement notre humeur, la perception de la douleur et les fonctions mentales.

Ce faisant, le CBD est capable de maintenir des niveaux plus élevés de ces substances chimiques bénéfiques dans l’organisme, favorisant l’homéostasie (équilibre dynamique) globale entre nos systèmes physiologiques.

Toutefois, le CBD affecte également le métabolisme des médicaments, un processus qui se déroule principalement dans le foie.

Comment L’Organisme Métabolise Le CBD ?

Les cannabinoïdes, dont le CBD, sont métabolisés par le foie à l’aide d’enzymes du cytochrome P450. Le CBD est ensuite décomposé et distribué dans tout l’organisme, où il peut travailler en favorisant un équilibre.

Le CBD peut rester dans l’organisme pendant environ quatre semaines. Pendant ce temps, il est stocké dans les tissus adipeux jusqu’à ce qu’il soit progressivement libéré à petites doses dans la circulation sanguine. De là, le cannabidiol est métabolisé par les systèmes rénal (urinaire) et biliaire de l’organisme.

Maintenant, nous avons mentionné les enzymes du cytochrome P450 et le rôle vital qu’elles jouent dans le métabolisme du CBD. Mais qu’est-ce c’est exactement ?

Comment L’Organisme Métabolise Le CBD ?

Qu’Est-Ce Que Le Système Du Cytochrome P450 ?

Les interactions médicamenteuses du CBD proviennent en grande partie du système du cytochrome P450. Ce groupe d’enzymes hépatiques est principalement responsable de la décomposition des toxines, des médicaments et d’autres substances étrangères dans notre système. Ces enzymes dissèquent essentiellement ces substances pour les rendre plus faciles à éliminer pour l’organisme.

Mais, lorsque le CBD entre en jeu, le foie cesse de métaboliser les autres médicaments qui dépendent des enzymes du cytochrome P450, et se concentre sur le CBD.

Dans certains cas, le CBD peut complètement désactiver l’activité du cytochrome P450, même temporairement, ce qui peut affecter l’activité métabolique des composés présents dans certains médicaments. Ainsi, par exemple, si vous prenez un analgésique puissant comme de l’oxycodone en même temps que le cannabidiol, le premier pourra rester plus longtemps dans votre système — ce qui n’est pas forcément une bonne chose.

Ce qui peut être problématique, c’est qu’un médicament comme l’oxycodone n’est censé rester dans votre système que pendant un certain temps. Au-delà de cette durée, des effets secondaires comme des nausées et de la somnolence peuvent apparaître, ce qui peut poser problème si vous conduisez une voiture ou utilisez des machines lourdes. Au pire, cela peut provoquer des lésions hépatiques.

Médicaments Avec Lesquelles L’Huile Au CBD Peut Interagir

Le fait est que les enzymes du cytochrome P450 métabolisent environ 90 %[1] de tous les médicaments sur le marché, avec deux enzymes en particulier — le CYP3A4 et le CYP2D6 — faisant la majorité du travail. Voici donc la réponse simple : tout médicament métabolisé par les enzymes du cytochrome P450 interagira avec l’huile au CBD. Certaines de ces interactions médicamenteuses n’auront pas d’effets indésirables, tandis que d’autres en auront.

Pour être un peu plus précis. Une étude de 2016[2] s’est penchée sur la façon dont le CBD a réagi à un médicament anti-convulsif connu appelé clobazam, qui est largement utilisé pour traiter l’épilepsie chez les enfants. Cette interaction est particulièrement intrigante, car le CBD (sous forme synthétique, « Epidiolex ») a également été approuvé pour les formes résistantes au traitement du syndrome de Lennox-Gastaut et du syndrome de Dravet.

L’étude a révélé que le cannabidiol ralentissait le métabolisme du clobazam, ce qui entraîna une augmentation significative des niveaux plasmatiques de médicaments dans l’organisme — environ 60–80 %. En conséquence, les chercheurs ont pu réduire la dose de clobazam administrée aux sujets, sans sacrifier son efficacité. Plus intéressant encore, les effets secondaires du médicament, comme l’insomnie, la perte de coordination, la somnolence et la constipation, ont tous été réduits grâce à cette dose plus faible.

Voici une liste d’autres médicaments, leur classification et la façon dont le CBD interagit avec ceux-ci. Vous y trouverez également des recommandations d’experts si le cannabidiol peut être utilisé ou non.

Médicaments Avec Lesquelles L’Huile Au CBD Peut Interagir

  • Substrats Du CYP3A4

Les substrats sont essentiellement des médicaments qui sont métabolisés par les enzymes du cytochrome P450. Le CYP3A4, en particulier, est une enzyme présente dans le foie et les intestins qui oxyde les toxines ou les médicaments pour faciliter leur excrétion par l’organisme.

Les immunosuppresseurs et les antidépresseurs appartiennent à cette catégorie, au même titre que les antipsychotiques, les inhibiteurs des canaux calciques et les opioïdes. Font également partie de cette liste de médicaments les benzodiazépines, les hypnotiques, les statines et les produits chimio-thérapeutiques.

Selon le médicament, le risque d’effets secondaires peut être accru. Comme le recommandent les experts, la co-administration avec le CBD n’est pas conseillée. Les doses doivent également être modifiées en conséquence, et le potentiel d’effets indésirables et de toxicité doit être surveillé.

La cascade médicamenteuse, connue sous le nom de mauvais diagnostic des effets secondaires en tant que symptômes, doit être fortement évitée. Cela devrait également permettre de réduire les effets secondaires à leur tour.

Liste des médicaments
Carbamazepine Felbamate
Phenytoin Ethosuximide
Phenobarbital Tiaagabine
Zonisamide
  • Inhibiteurs Du CYP3A4

Les inhibiteurs de protéase sont des médicaments antiviraux qui sont généralement prescrits aux patients diagnostiqués séropositifs. Le lopéramide, en revanche, est un médicament utilisé pour le traitement instantané contre la diarrhée.

Ces médicaments sont des exemples d’inhibiteurs du CYP3A4, et ils sont assez semblables à leurs homologues de substrat.

Lorsque le CBD interagit avec l’un de ces médicaments, sa biodisponibilité — ou le pourcentage de la dose qui pénètre dans l’organisme lors de son administration — a tendance à augmenter. En conséquence, le risque d’effets indésirables peut augmenter.

Les experts ne déconseillent pas nécessairement de prendre du CBD en même temps que ces médicaments, mais une dose réduite est recommandée.

Les inhibiteurs de la protéase et le lopéramide sont des exemples d’inhibiteurs du CYP3A4 plus puissants. Les plus modérés sont l’amiodarone, le vérapamil, l’aprépitant et la cimétidine.

Liste des médicaments
Allopurinol Fluconazole
Amiodarone Fluoxetine
Amprenavir Quinolones
Aprepitant Valproic acid
Atazanavir Grapefruit juice
Chloramphenicol Imatinib
Cimetidine Indinavir
Clarithromycin Isoniazid
Nifedipedine Itraconazole
Tamoxifen Ketoconazole
Cyclosporine Nefazodone
Darunavir Nelfinavir
Dasatinib Ritonavir
Delavirdine Verapamil
Diltiazem Saquinavir
Erythromycin
  • Inducteurs Du CYP3A4

Les phénobarbitals sont des médicaments utilisés pour traiter les personnes souffrant de crises. Dans certains cas, ils peuvent également être utilisés comme un sédatif léger de courte durée. L’enzalutamide, en revanche, est utilisé pour le traitement contre le cancer de la prostate. C’est un inhibiteur d’hormones qui empêche la testostérone d’atteindre les cellules cancéreuses de la prostate.

Ces médicaments sont des exemples d’inducteurs du CYP3A4. Contrairement aux inhibiteurs, la biodisponibilité du CBD, ainsi que son efficacité, diminue en cas d’interaction avec ces médicaments. Dans ce cas, il est recommandé d’augmenter la dose de cannabidiol.

Voici d’autres exemples d’inducteurs du CYP3A4 : la phénytoïne, la carbamazépine, le topiramate, la rifampicine et la pioglitazone.

Liste des médicaments
Carbamazepine Omeprazole
Corticosteroids Rifampin
Efavirenz Oxacarbazepine
Rifabutin Phenytoin
Modafinil Primidone
Nevirapine St. John's wort

  • Substrats Du CYP2C19

Les enzymes CYP2C19 activent le processus métabolique pour les xénobiotiques comme les médicaments anti-convulsions. Et, comme les substrats du CYP3A4, ils présentent les mêmes effets secondaires lorsqu’ils sont mélangés au CBD.

De même, la co-administration avec le cannabidiol n’est pas conseillée, et les effets indésirables et la toxicité doivent être surveillés de près. Il faut également éviter la cascade médicamenteuse.

Voici d’autres exemples de substrats du CYP2C19 : les inhibiteurs de la pompe à protons, les antidépresseurs, le clopidogrel, le carisoprodol et le coumaphène.

Liste des médicaments
Aripiprazole (Abilify) Lansoprazole (Prevacid)
Carisoprodol (Soma) Mephenytoin (Mesantoin)
Citalopram (Celexa) Methadone
Clomipramine (Anafranil) Propranolol
Clopidogrel (Plavix) Voriconazole (Vfend)
Clozapine (Clozaril) R-warfarin
Desipramine (Norpramin) Moclobemide (Manerix)
Diazepam (Valium) Nelfinavir (Viracept)
Sertraline (Zoloft) Olanzapine (Zyprexa)
Thalidomide Omeprazole (Prilosec)
Proguanil Pantoprazole (Protonix)
Diphenhydramine (Benadryl) Pentamidine
Doxepin (Sinequan) Phenobarbital
Escitakopram (Lexapro) Phenytoin
Fluoxertine (Prozac) Rabeprazole
Imipramine (Tofranil)
  • Inhibiteurs Du CYP2C19

Ceux qui utilisent le Prozac connaissent bien la fluoxétine. Elle est utilisée pour traiter des pathologies mentales spécifiques comme la dépression et même la boulimie. De même, la fluvoxamine est un antidépresseur qui est principalement utilisé par les personnes souffrant de troubles obsessionnels compulsifs.

Ces deux médicaments sont les principaux exemples d’inhibiteurs du CYP2C19. Comme c’est le cas pour ces médicaments, la biodisponibilité du CBD augmente en cas d’interaction. Le risque d’effets indésirables peut donc augmenter, c’est pourquoi des doses plus faibles de CBD sont conseillées.

Les autres médicaments qui entrent dans la catégorie des inhibiteurs du CYP2C19 sont l’éfavirenz, le fluconazole, le kétoconazole et le clopidogrel.

Liste des médicaments
Chloramphenicol Isoniazid
Cimetidine (Tagamet) Moclobemide (Manerix)
Clopidogrel (Plavix) Modafinil (Provigil)
Delavirdine (Rescriptor) Omeprazole (Priosec)
Efavirenz (Sustiva) Oxcarbazepine (Trileptal)
Esomeprazole (Nexium) Ticlopidine (Ticlid)
Felbamate (Felbatol) Voriconazole (Vfend)
Fluconazole (Prozac) Fluconazole (Diflucan)
Fluvoxamine
  • Inducteurs Du CYP2C19

Les patients atteints de la tuberculose connaissent bien la rifampicine. Il s’agit d’un médicament oral utilisé comme antibiotique pour traiter les complications bactériennes. La carbamazépine est un anticonvulsivant utilisé pour traiter les crises d’épilepsie et la schizophrénie.

Ces deux médicaments sont les meilleurs exemples d’inducteurs du CYP2C19. Ils sont relativement sûrs lorsqu’ils sont pris avec du CBD car, contrairement aux inhibiteurs, la biodisponibilité du cannabinoïde diminue lors de l’interaction, ce qui entraîne une réduction de l’efficacité. Les experts recommandent d’augmenter la dose de CBD en cas de co-administration avec des inducteurs du CYP2C19.

Les autres médicaments qui appartiennent à cette catégorie sont la phénytoïne, le phénobarbital et le millepertuis.

Liste des médicaments
Aminoglutethimide Primidone
Artemisinin Rifampin
Barbiturates Rifapentine
Carbamazepine St. John's wort
Phenytoin
  • Substrats Des CYP2C8/9

Les enzymes CYP2C8 et CYP2C9 sont toutes deux directement responsables du métabolisme des xénobiotiques. Toutefois, les premières peuvent également métaboliser les acides gras polyinsaturés.

Et, comme il s’agit de substrat, le risque d’effets secondaires est accru. La co-administration avec du CBD est déconseillée, et des doses de substrat plus faibles sont recommandées.

Un bon exemple de substrat de CYP2C8 et CYP2C9 est la rosiglitazone, un médicament pour le diabète de type 2. Le losartan, un antihypertenseur, fait également partie de cette liste, tout comme le naproxène, le célécoxib, la rosuvastatine et les sulfonylurées, pour n’en citer que quelques-uns.

Liste des médicaments
Amiodarone (Cordarone) Carbamazepine (Tegretol)
Diclofenac (Voltaren) Paclitaxel (Taxol)
Repaglinide (Prandin) Cabazitaxel (Jevtana)
Chloroquine (Aralen) Ibuprofen (Advil)
Rosiglitazone (Avandia) Treprostinil (Tyvaso)

Qu’Est-Ce Que Le Test Du Pamplemousse ?

Vous avez probablement déjà lu « dangereux avec pamplemousse » sur certains de vos médicaments. Si vous prenez l’un de ces médicaments, il vous est conseillé d’éviter de consommer du pamplemousse. Mais pourquoi ?

Comme le CBD, le pamplemousse inhibe également les enzymes du cytochrome P450, ce qui affecte directement le métabolisme de ces substances. Cela signifie que la consommation de pamplemousse pourrait augmenter la dose du médicament dans le sang, ce qui pourrait entraîner une surdose.

Les recherches montrent que plus de 85 médicaments[3] ont la même interaction avec le pamplemousse. Parmi eux figurent le fentanyl, l’érythromycine, le losartan, la loratadine et l’alprazolam.

En Cas De Doute, Parlez-En À Votre Médecin

Alors, avec toute la médiatisation que cela suscite, est-il sûr de prendre de l’huile au CBD durant un traitement ? Si vous avez lu tout l’article, la réponse la plus logique serait : cela dépend de ce que vous prenez.

Vous connaissez votre corps mieux que quiconque, vous devriez donc être en mesure de surveiller les effets de l’huile au CBD sur votre médication habituelle. Assurez-vous simplement d’être très attentif et, surtout, de tout prendre avec modération. Rien de bon n’est jamais sorti d’une consommation excessive.

Mais, si vous voulez être sûr, demandez à votre médecin. Il pourra vous parler en termes simples des effets de ces médicaments et de la manière dont le CBD peut interagir avec ceux-ci. C’est le meilleur moyen d’obtenir des conseils judicieux et des réponses à toutes vos questions.

Avertissement MédicalLes informations listées, référencées ou indiquées en lien sur ce site internet le sont uniquement à des fins éducatives et n’apportent aucun conseil professionnel médical ou légal. Royal Queen Seeds ne cautionne pas, ne prône pas et ne fait pas la promotion de la consommation de drogues licites ou illicites.

Royal Queen Seeds ne peut pas être tenu pour responsable des documents issus des références dans nos pages, ou sur les pages que nous indiquons en lien, qui cautionnent, prônent ou font la promotion de la consommation de drogues licites ou illicites, ou d’activités illégales. Veuillez consulter votre Médecin/Professionnel de Soins de Santé avant d’utiliser tout produit/méthode listés, référencés ou indiqués en lien sur ce site internet.

Sources Externes
  1. The Effect of Cytochrome P450 Metabolism on Drug Response, Interactions, and Adverse Effects - American Family Physician https://www.aafp.org
  2. Human Metabolites of Cannabidiol: A Review on Their Formation, Biological Activity, and Relevance in Therapy https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  3. Common Grapefruit Juice Drug Interactions - Drugs.com https://www.drugs.com
Avertissement:
Ce contenu est conçu dans un but purement éducatif. Les informations fournies proviennent de recherches rassemblées depuis des sources externes.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.