Bon nombre de symptômes désagréables peuvent accompagner une femme durant la grossesse et les premiers mois après l’accouchement. Des nausées, des douleurs chroniques et des migraines ne sont que quelques-uns des symptômes physiques. Psychologiquement, certaines femmes font face à de l’anxiété et de la dépression graves, en particulier après l’accouchement. Ce sont des symptômes qui sont connus pour être au moins en partie plus supportables avec le cannabis.

Malheureusement, comme elles portent en elles un fragile être humain, les femmes ne doivent pas consommer de substances psychoactives. Comme vous le savez probablement déjà, le cannabis contient plus de 100 cannabinoïdes. Ils ont de multiples fonctions et agissent différemment selon un certain nombre de variables. Alors que le THC pourrait ne pas être la plus saine des options pendant cette période, le CBD pourrait l’être. Ce cannabinoïde ne provoque aucun effet psychoactif et il est bien plus sûr que le THC. Si vous souhaitez en apprendre plus sur la consommation du cannabis avec tous ses composants durant la grossesse, nous avons aussi un article à ce sujet. Cependant, dans celui-ci, nous nous pencherons spécifiquement sur le cannabidiol ou CBD.

COMMENT LE CBD IMPACTE LA GROSSESSE

Le THC a été beaucoup plus étudié que le CBD. Comme il est illégal dans la plupart des pays du monde, le cannabis ne s’est pas vu offrir beaucoup d’opportunités de recherche approfondies. Jusqu’à récemment, le CBD était relativement inconnu. Mais à présent, nous avons quelques études qui pourraient lever le voile sur le sujet du CBD et de la grossesse.

Considéré comme relaxant musculaire, le CBD pourrait aider les femmes avec les contractions. Ceci se base sur un article dans lequel du CBD synthétique a été utilisé sur des cellules à l’extérieur du corps. Même si c’est loin d’être une étude de cas, c’est ce que nous avons pour l’instant. La recherche (de 2010) a conclu que le CBD aiderait avec les contractions utérines provoquées par l’oxytocine. Seules des études ultérieures sur l’homme peuvent déterminer si cet effet s’applique avec constance. C’est néanmoins une étude convaincante.

Même si le THC peut être associé à des altérations dans l’ovulation et des lésions sur les cellules embryonnaires, le CBD ne provoque pas les mêmes dégâts. En se basant sur des expérimentations utilisant des souris enceintes, des chercheurs ont conclu que les embryons se développaient normalement avec l’administration de CBD. Une fois de plus, des études humaines seront nécessaires pour déterminer si cela s’applique constamment.

Contractions Utérines Et Cbd

LA MEILLEURE MÉTHODE DE CONSOMMATION

Bien évidemment, fumer de l’herbe ne sera pas votre meilleure option pour gérer les effets secondaires désagréables de la grossesse. Même si c’est une variété à dominante CBD comme Euphoria ou Medical Mass, il y aura toujours des traces de THC. Même la vaporisation des fleurs va extraire des composés chimiques préjudiciables que les femmes enceintes ne veulent pas dans leur système.

Les aliments cannabiques riches en CBD sont une option pour éviter les désagréments de la fumée. Mais si vous ne les préparez pas vous-même, c’est toujours risqué. Ne consommez des aliments au cannabis que si vous les préparez avec un dosage contrôlé et des produits bio.

La seule méthode de consommation viable restante est l’huile. Et en effet, ce sera la plus sûre.

De l’huile de CBD à 100 % peut se consommer de différentes manières. Elle peut être consommée en capsules, en teintures (que vous pouvez utiliser dans des aliments) et même en lotions. Celles qui ont des douleurs physiques peuvent réaliser une médication en répartissant un baume ou une lotion sur les zones affectées. Vous pouvez préparer votre propre lotion ou acheter un des nombreux produits légaux disponibles en ligne et en boutique. Assurez-vous simplement de faire confiance au fournisseur et de connaître chaque ingrédient contenu dans le produit. Les produits issus de chanvre bio aideront à garantir l’absence totale de THC. Cela pourrait être la meilleure route à suivre.

Mais il reste une question à laquelle nous n’avons pas répondu.

ALORS, EST-CE SANS DANGER POUR LES FEMMES ENCEINTES DE CONSOMMER DU CBD ?

Malheureusement, c’est une réponse que nous ne pouvons pas apporter avec certitude, car la science ne l’a pas encore confirmée. Il nous faudra probablement attendre que le cannabis devienne plus répandu à l’échelle mondiale avant de pouvoir atteindre une véritable conclusion. À l’heure actuelle, il n’y a pas assez d’investissement dans la recherche.

Et même si le THC a été considéré comme mauvais pour la santé des femmes enceintes, une étude de l’American Academy of Pediatrics en 1994 montre le contraire. Cette étude s’est penchée sur les bébés de 44 femmes jamaïcaines à l’âge de 3 jours et de 3 mois. 24 de ces femmes avaient consommé régulièrement du cannabis pendant la grossesse, alors que 20 ne l’avaient pas fait. En comparaison, les enfants des mères exposées au cannabis ont affiché de meilleurs résultats dans les tests réalisés. Cette étude ne se penche sur aucun des problèmes de santé, ce qui est une faille, mais elle affirme : « les nouveau-nés des femmes consommant chroniquement du cannabis ont eu de meilleurs résultats en stabilité autonomique, en qualité de vivacité, en irritabilité et en autorégulation et ont été jugés comme plus gratifiants pour les soignants. »

Ceci ne fait que prouver que les recherches existantes sont contradictions. Il vous faudra juste attendre et espérer que la recherche médicale suive un chemin toujours plus verdoyant. Si vous êtes une femme et que vous vous demandez si le CBD est sans danger pour vous, nous ne pouvons pas vous l’assurer complètement. Mais il est bien moins dangereux que certains des médicaments pharmaceutiques qui pourraient vous être prescrits. Assurez-vous de parler avec votre médecin de vos inquiétudes. La chose la plus importante est de ne consommer aucune substance avec laquelle vous n’êtes pas 100 % à l’aise.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander