Cela importe peu si l'on discute de drogues légales et prescrites ou de celles que l'on prend pour le plaisir, tous les remèdes contiennent des composés qui interagissent avec les autres composés. Prenons la caféine que l'on consomme pour la plupart d'entre nous quotidiennement. La Caféine a 82 interactions connues de l'Homme. Tandis que peu sont graves, cela vous donne une idée du nombre d'interactions possibles entre différents éléments chimiques.

La façon dont les éléments chimiques interagissent entre eux peut être divisée en deux catégories : les additifs et les effets synergique.L'additif, comme son nom l'indique, cause l'addition de deux éléments chimiques ou plus. Il y a cependant, une façon plus complexe pour ces éléments d'interagir et cela s'appelle l'effet synergique. Cela veut dire que la synergie des deux éléments et le résultat seront supérieurs à la somme de ses parties. On entend par là que lorsque les deux éléments synergiques sont combinés, ils produiront un effet plus puissant que s'ils étaient seuls où s'ils étaient simplement additionnés l'un à l'autre. Pour le cannabis, ce n'est pas si simple, les terpènes spécifiques et le profil cannabinoïde varient grandement selon le type de variété. Une White Widow interagira différemment d'une Amnesia Haze parce qu'ils ont des passés génétiques différents et contiennent des composés chimiques différents.

L'interaction entre le cannabis et d'autres drogues restera toujours incertain. Comme ce n'est pas un composé isolé, mais bien un organisme avec beaucoup de caractéristiques, il est difficile de deviner quel sera le résultat de l'interaction. Le cannabis peut accroître les effets ou la puissance de la drogue avec laquelle elle est combinée rendant ainsi les effets plus forts. En tant que tel, il est important de toujours s'assurer d'avoir de l'assistance médicale ou au moins de pouvoir consulter un docteur au sujet des drogues que vous souhaitez combiner.

Notez s'il vous plaît que les informations établies ci-dessous ne vous donneront qu'une idée générale des interactions possibles. Les interactions peuvent être très complexes et nous n'encourageons pas la combinaison du cannabis avec d’autres drogues.

Combinaison d'alcool et de cannabis

LES DROGUES RÉCRÉATIVES

L'ALCOOL

Malgré que l'alcool soit courant et utilisé par beaucoup, il reste néanmoins l'une des drogues les plus dangereuses avec laquelle combiner n'importe quelles substances. Certaines des combinaisons, telles que l'alcool avec des somnifères peut même s'avérer fatal. Combiner l'alcool et le cannabis est très populaire mais peut être trop puissant pour certaines personnes. Cela cause une espèce de double défonce, ainsi que de possibles nausées ou malaises. Il existe bon nombres d'études sur les combinaisons, mais il n'y a toujours pas de conclusion définitive.

Une étude indique que l'alcool va augmenter les niveaux de THC dans votre sang ce qui sous entend que si vous ajoutez l'alcool au pétard, vous serez de surcroît, défoncé. Une autre étude suggère que les personnes consommant du cannabis ne boivent pas autant que ceux qui ne fument pas.

La combinaison devient dangereuse lorsque l'on prend le volant ou que l'on se sent mal. Vos capacités motrices seront d'autant plus attaquées et si vous n'avez pas bu au point de vomir, le cannabis risque de prendre le relais. Cela accroît la gueule de bois le lendemain ou peut même vous causer un empoisonnement à l'alcool. De plus, l'alcool peut également avoir des effets suppressifs sur le système nerveux central qui contrôle par la même occasion vos fonctions vitales tel que la respiration et le rythme cardiaque. La combinaison de l'alcool et du cannabis peut amplifier les effets suppressifs au point de vous blesser ou même potentiellement vous tuez. La modération semble être la clé du bon sens lorsque l'on mélange les deux.

LES AMPHÉTAMINES

Les amphétamines sont une grande famille, mais la plus connue n'est nulle autre que le speed. Combiné avec du cannabis est censé provoquer l’allègement des côtés néfastes lorsque l'on prend du speed.

Une autre amphétamine très connue et souvent utilisée est l'Adderal, souvent prise par les teufeurs comme substitut pour l'ecstasy ou la MDMA et par les étudiants pour pouvoir étudier plus longtemps et plus intensément. Lorsqu'elles sont combinées avec le cannabis, les utilisateurs ont rapporté un sentiment de sociabilité exacerbé à l'engagement de diverses conversations au début avant de très rapidement se sentir confus et désorienté. La défonce ne devrait pas durer trop longtemps soit entre 3 à 5 heures et la gueule de bois le lendemain va de négligeable à relativement doux.

LA COCAÏNE

Cela risque d'être une combinaison un peu plus compliqué étant donne que la cocaïne est faite pour vous exciter à l'inverse de l'objectif du cannabis. Sans mentionner que la cocaïne est une drogue dangereuse alors quelconques interactions sont peu recommandables.

LA CODÉINE

La codéine et le cannabis semblent être un couple parfait. Lorsqu'elles sont combinées, les utilisateurs rapportent des effets très relaxants, calmant, apaisants voir même euphoriques. Le seul inconvénient est peut-être la gueule de bois intense du lendemain vous laissant avec une tête digne d'une ruche d'abeille.

LE DMT

Le DMT est un hallucinogène qui peut être soit fumé ou ingéré avec du MAOI pour former de l'ayahuasca. Il est devenu récemment plus populaire et la combinaison du THC et du DMT semblent s'annuler au niveau des effets. Les utilisateurs déclarent avoir eu des trips moins intenses lorsqu'ils avaient fumés du cannabis.

Synergies de cannabis à la coca

LA KÉTAMINE

Certains des effets de la kétamine sont plus prononcés lorsqu'elle combiné avec du cannabis tels que des hallucinations quand les yeux sont fermés, des voyages dans l'esprit, de la confusion, des malaises et somnolences. Il est également plus difficile de se concentrer.

LE LSD

Le diéthylamide de l'acide lysergique, ou acide ou LSD est un psychédélique intense. Lorsqu'il est combiné avec le cannabis le THC rendra l'expérience moins intense lorsqu'il rentre en jeu , mais, intensifiera la durée de votre trip. Il aide également à redescendre tranquillement lorsque les effets commencent à se dissiper.

LES CHAMPIGNONS

Les champis et le cannabis ont un effet synergiques lorsqu'ils sont combinés. Le THC peut augmenter l'étrangeté des visuels aléatoires observés pendant votre trip et peut aussi aider à vous apaiser lorsque les conséquences des champis commencent à se dissiper.

LA SALVIA DIVONORUM

Tandis que le cannabis à un effet apaisant et sédatif, la salvia elle est plus orientée vers les effets psychédéliques. Lorsqu'ils sont combinés, les deux semblent se compléter mutuellement. Les utilisateurs ont rapportés ressentir des trips plus intenses, mais aussi des gueules de bois plus longues et intenses, perte de connaissances et de bonne humeur ou des trips effrayants. C'est donc une combinaison à faire avec précaution ou au moins sous bonne supervision.

LES DROGUES MÉDICINALES OU PRESCRITES

LES NIVEAUX DE SUCRE DANS LE SANG

L'interaction exacte entre le THC et les niveaux de sucre dans le sang sont encore à être déterminés précisément aujourd'hui. Il se pourrait que le cannabis aide à réduire les niveaux de glucose comme certaines études suggèrent que les consommateurs d'herbe ont moins de chances de développer du diabète ou d'être obèse. Les patients qui sont traités avec de la metformine ne devraient pas combiner les deux puisqu'il s'avère que le THC réduit l'efficacité du médicament.

LA PRESSION SANGUINE

Lorsque le cannabis est utilisé, il active non seulement les récepteurs CB1 du corps, mais également les récepteurs CB2. Cette activation simultanée peut déclencher l'amenuisement du flot de sang vers les artères coronaires et une consommation élevée de l'oxygène cardiaque. En gros, la combinaison du cannabis et des médicaments pour traiter la pression sanguine aggrave les effets du médicament.

LA DILUTION DU SANG

Malgré que le cannabis peut vous créer un appétit féroce (munchies), il ralentit en réalité votre métabolisme, et cela peut accroître les effets des médicaments pour la dilution du sang tels que la warfarine et l’héparine.

Médicament médicamenteux médecin cannabis

LES OPIACÉS

La combinaison des opiacés et du cannabis est additive, signifiant que cela ne produit aucun effet secondaire supplémentaire mais augmente le soulagement de la douleur. Les niveaux des opiacés devront être ajustés afin de compenser le cannabis ajouté. L'abaissement des niveaux d'opiacés dans le traitement des patients peut être très positif tandis qu'on apprend l'augmentation de la surconsommation d'opiacés jour après jour.

LES SÉDATIFS

Le cannabis peut-être assez diversifié dans ses effets lorsqu'il est combiné avec des sédatifs. Tandis que ce n'est pas aussi dangereux que de mélanger des sédatifs avec de l'alcool, les effets sont encore très incertains. C'est une combinaison additive signifiant qu'aucun nouvel effets secondaires ne devraient apparaître, mais les effets des sédatifs et du cannabis s'empileront. Une augmentation de la somnolence et de la sédation ont été rapportés. C'est une combinaison dont il faut faire extrêmement attention voir complètement évité si possible.

Comme vous pouvez le constater, il existe bien des façons pour le cannabis d'interagir avec les autres drogues. Cela peut être assez complexe, et la liste au-dessus ne fait que dépoussiérer le sujet. Nous n'encourageons pas l'utilisation de drogues dures ni la combinaison du cannabis avec d'autres drogues. L'éducation est la clé alors pensez à toujours faire vos recherches.

 

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander