Les produits topiques au cannabis sont une superbe manière de connaître un soulagement de la douleur et une réduction d’inflammation localisée. Avec un marché à l’expansion si rapide, leur usage est bien plus répandu qu’il ne l’a été, sortant même du cadre traditionnel des consommateurs de cannabis.

Bien qu’un grand nombre de produits topiques contienne très peu de THC, de nombreux consommateurs sont inquiets à propos des risques qui les accompagnent et du fait qu’ils puissent ou non déclencher une réponse positive à un test de drogue. Ce n'est que quelques-uns des nombreux obstacles auxquels les patients se soignant grâce au cannabis doivent faire face afin de contrôler leurs douleurs dans une société qui reste largement non-réceptive à leurs besoins.

QUE SONT LES PRODUITS TOPIQUES ?

« Topique » est un terme utilisé pour décrire un produit appliqué sur la surface de la peau. Baumes, onguents, crèmes et lotions font partie de cette catégorie. Ce qui les rend uniques, c’est que plutôt que d’être consommé par voie orale, ils sont directement appliqués sur la peau. Pour cette raison, ils ne sont pas consommés en tant que drogue récréative, mais exclusivement dans le cadre d’un usage thérapeutique.

Grâce à des applications localisées, les souffrants peuvent cibler les zones qui posent problèmes de manière spécifique, améliorant ainsi le soulagement de la douleur de la lutte contre les inflammations. Cependant, c’est la manière dont ils sont absorbés par la peau qui soulève des questions au sujet de leur sécurité d’emploi. Les consommateurs planeront-ils sous leurs effets ? Et plus encore, les rendront-ils positifs à des tests de drogues ?

Produits Topiques De Cannabis

LES PRODUITS TOPIQUES, PEUVENT-ILS FAIRE PLANER ?

Les produits topiques sont infusés de toute une variété de cannabinoïdes. Le plus commun d’entre eux étant le CBD, qui ne contient pas la moindre des propriétés psychoactive pour lesquelles le cannabis est connu. À la place, il est utilisé pour ses vertus médicales. Cependant, certains produits topiques contiennent en effet d’autres cannabinoïdes tels que le THC et le CBN. Étant donné que le THC est le composant psychoactif clé du cannabis qui permet à ses consommateurs de planer, il est compréhensible que certaines personnes restent sceptiques quant à l’utilisation de produits topiques.

En fait, notre peau agit comme une barrière protectrice, et elle le fait très bien. Pour imager le fait les produits topiques ne peuvent pas vous faire planer, pensez au fait de se frotter avec de l’alcool. Ceux qui appliquent de l’alcool sur une coupure sont tout de même capables de conduire sans pour autant craindre de dépasser la limite légale. La raison derrière cela est qu’il ne peut pas être absorbé au sein du système sanguin en passant par la peau. Les produits topiques au cannabis fonctionnent sur le même principe. Les cannabinoïdes viennent se lier aux récepteurs de votre peau, votre tissu musculaire, ainsi que vos nerfs, mais sont absorbé avant de pouvoir traverser votre peau et d’atteindre le système sanguin.

LES PRODUITS TOPIQUES, PEUVENT-ILS RENDRE POSITIFS À UN TEST DE DROGUE ?

Étant donné que les produits topiques ne sont pas à même de faire planer, cela paraîtrait logique qu’il ne puisse pas non plus rendre positif à un test de drogue à la suite de leur application. En principe, c’est vrai, mais il faut rester prudent. Cette étude de 2017 confirme que les produits topiques contenant du THC ne causent pas de résultats positifs lors de tests sanguins ni lors de tests urinaires.

Il faut cependant rester prudent en ce qui concerne les patchs transdermiques. Ils fonctionnent à la manière d’un patch de nicotine, apportant au patient une forte dose d’ingrédient actif qui sera absorbé par le système sanguin au travers de la peau. De ce fait, des patchs riches en THC seront très susceptibles de vous rendre positif à un test de drogue.

Les Produits Topiques Sont Infusés De Toute Une Variété De Cannabinoïdes

MIEUX VAUT ÊTRE TROP PRUDENT QUE PAS ASSEZ

Selon la méthode de test, le cannabis peut être détecté dans nos corps des mois après la dernière ingestion ou consommation. Un test du follicule pileux peut retrouver des traces de THC remontant jusqu’à 3 mois. Si vous êtes passé aux produits topiques afin de traiter vos douleurs sans pour autant fumer du cannabis, alors il vaut mieux établir précisément le moment ou vous avez arrêté afin de passer un test de drogue sans aucun risque.

Même si les produits topiques ne devraient pas vous rendre positif, tant que les patchs transdermiques sont évités, il vaut mieux s’en munir avec prudence quoi qu’il en soit. Le contact avec les yeux ou la bouche pourrait causer l’introduction de THC au sein de votre système sanguin et déclencher une réponse positive. Il est vraiment simple de se frotter les yeux ou de se ronger les ongles et ainsi mettre en péril vos chances de réussite au test. Utilisez des gants et lavez-vous bien les mains après avoir appliqué la lotion médicale afin d’être certain d’éviter tout risque.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander