PROMO D’ÉTÉ bientôt finie ! -25 % sur ces produits

By Luke Sholl


Peut-on mélanger le cannabis et les champignons magiques ? Est-ce que ces produits qui altèrent l’esprit ont un effet synergique, ou est-ce que vous finirez par faire un bad trip ? Bien que la biochimie qui provoque les effets du cannabis et les trips sous champignons soit comprise, les interactions entre ces processus restent toutefois mystérieuses. Continuez votre lecture, nous vous expliquerons la différence entre les deux et vous découvrirez si l’herbe et les champignons fonctionnent bien ensemble.

Le cannabis et les psychédéliques peuvent-ils se mélanger ?

Le cannabis et les champignons psychédéliques sont les sources naturelles des composés chimiques cannabinoïdes et alcaloïdes respectivement, qui produisent des états de conscience altérés après leur consommation. L’utilisation de ces substances remonte très loin dans l’histoire de l’humanité. Différentes cultures ont consommées des substances psychoactives naturelles pour diverses raisons, allant de l’aspect holistique à l’aspect cérémoniel. Aujourd’hui, elles sont toujours utilisées dans ce but dans différentes parties du monde, et de nombreuses personnes les utilisent également à des fins récréatives ou pour élargir leur conscience.

Parce que le cannabis et les psychédéliques provoquent des effets différents, certains consommateurs les mélangent souvent dans le but d’expérimenter un effet synergique. Mais les deux substances sont-elles compatibles ?

Bien qu’aucun essai clinique n’ait démontré la sécurité ou l’efficacité de la prise de cannabis et de champignons magiques en même temps, des rapports anecdotiques font état d’effets variables. Certains consommateurs rapportent que les produits à forte teneur en CBD aident à réduire les effets secondaires des champignons, tandis que les produits à forte teneur en THC contribuent à amplifier les effets hallucinogènes. Vous découvrirez ci-dessous tout ce que vous devez savoir sur le mélange du cannabis et des champignons magiques.

Cultiver du cannabis avec des champignons

Avant de commencer à parler des effets, quel est le consensus sur la culture conjointe de l’herbe et des champignons ? Faut-il les cultiver côte à côte ? Non, pour la plupart du temps.

Les champignons demandent peu d’entretien et d’attention pour rester hydratés et sans contamination. Tandis que les cultivateurs de cannabis peuvent simplement jeter des graines en terre, les cultivateurs de champignons doivent stériliser leur milieu de culture pour détruire les microbes concurrents. Pour obtenir un premier cycle, les cultivateurs utilisent des bocaux ou des monotubes afin de créer un environnement riche en humidité et en CO₂ qui permet d’empêcher les microbes contaminants d’entrer. En revanche, le cannabis a besoin d’une humidité plus faible et de niveaux d’oxygène plus élevés pour se développer.

Toutefois, après la première récolte, les cultivateurs peuvent transférer leur substrat de champignon entièrement colonisé, désormais plus résistant à la contamination, dans leur chambre de culture ou leur jardin de cannabis, dans l’espoir d’un second cycle. Les cultivateurs choisissent souvent de placer le pain de mycélium autour de la base de leurs plantes, de faire un paillis avec de la paille et du fumier, et d’arroser. Si les conditions sont bonnes, vous verrez apparaître un deuxième cycle dans un futur proche. Si rien ne se passe, rien n’est perdu : le milieu de culture usagé et les fils d’hyphes dans le pain seront une source d’azote et d’autres nutriments qui nourriront votre sol.

Cannabis vs champignons magiques

Pour comprendre la compatibilité entre ces deux substances, il est utile d’analyser leurs différences. Tout d’abord, l’herbe et les champignons appartiennent à des genres totalement différents. Appartenant au règne Plantae, les plants de cannabis sont des organismes autotrophes qui créent de l’énergie par photosynthèse.

A contrario, les champignons à psilocybine appartiennent au règne des champignons ; ce sont des organismes hétérotrophes qui libèrent des enzymes pour digérer leur nourriture de manière externe avant d’absorber des molécules plus petites

Mis à part ces différences d’évolution, le cannabis et les champignons ont des effets drastiquement opposés sur le cerveau humain.

Consommation

La façon dont une personne consomme une substance modifie la façon dont cette dite substance agit dans le corps. La voie d’administration influence la montée, la durée et même les composés chimiques secondaires qui sont créés à la suite des différentes voies métaboliques. Le cannabis étant l’une des plantes les plus polyvalentes, il existe une multitude de façons de le consommer. Toutefois, les options sont limitées concernant les champignons magiques.

  • Cannabis

De nombreuses personnes fument du cannabis parce que le processus est simple et les effets apparaissent rapidement. Toutefois, soucieux des dérivés toxiques du tabac, beaucoup se sont tournés vers la vaporisation de leur herbe.

Les comestibles au cannabis sont connus pour leurs puissances. Manger des produits infusés au cannabis ou consommer des boissons infusées au cannabis expose les cannabinoïdes à un métabolisme de premier passage. Ce métabolisme transforme la principale molécule psychoactive, le THC, en un métabolite plus puissant, le 11-hydroxy-THC. Ainsi, l’absorption orale de cannabis se caractérise par une montée et une durée d’action plus longues.

L’administration sublinguale (mettre l’extrait de cannabis sous la langue) envoi les cannabinoïdes directement dans la circulation sanguine. Cette voix d’administration permet une montée rapide sans avoir besoin d’inhaler de la fumée ou de la vapeur.

Le cannabis peut également être appliqué sur la peau en crème ou lotion, bien qu’une quantité négligeable de THC atteigne la circulation sanguine.

Cannabis vs champignons magiques
  • Champignons

Les champignons sont soit mangé seul frais ou secs, ajouté à de la nourriture ou préparé en thé. La méthode du « Lemon Tek » est devenue assez populaire parmi les psychonautes, et consiste à tremper des champignons magiques dans du jus de citron ou de citron vert afin d’obtenir des effets plus rapides et un meilleur goût. Bien sûr, il existe de nombreuses autres façons de consommer des champignons, en les infusant par exemple dans des barres de chocolat ou en faisant du miel bleu.

Ceci étant dit, la voix orale reste la façon la plus pratique de prendre des champignons. Si vous vous demandez si vous pouvez fumer des champignons magiques, c’est techniquement possible, mais cela réduira leur puissance.

 Cannabis vs champignons magiques

Effets

Le cannabis produit des centaines de composés différents qui appartiennent à plusieurs familles chimiques, notamment les cannabinoïdes, les terpènes et les flavonoïdes. Toutefois, le cannabinoïde THC est à la base des effets psychoactifs de l’herbe.

De même, les champignons à psilocybine contiennent plusieurs alcaloïdes connus pour leur capacité à modifier la conscience : la psilocybine, la psilocine et la baeocystine.

  • Cannabis

Les variétés et extraits de cannabis à forte teneur en THC produisent un « high » souvent caractérisé par des sentiments d’euphorie, de créativité et d’ouverture d’esprit. Les effets secondaires typiques sont les suivants : yeux rouges, bouche sèche, stimulation de l’appétit et anxiété. Les comestibles au cannabis, par la transformation du THC en 11-hydroxy-THC, provoquent des effets plus puissants, à la limite du psychédélique. Par conséquent, les effets secondaires négatifs comme la paranoïa, l’anxiété et la panique sont potentiellement plus courants.

Cannabis vs champignons magiques
  • Champignons

Les champignons à psilocybine produisent une expérience cognitive beaucoup plus intense, selon la dose. Tandis que les plus petites doses provoquent une euphorie et une stimulation des sens, les fortes doses sont associées à de véritables hallucinations, à la mort de l’ego et à une déconnexion complète mais transitoire de la réalité dans certains cas.

Cannabis vs champignons magiques

Mécanisme d’action

En tant que « psychédéliques classiques », les champignons magiques ciblent des voies différentes dans le cerveau que le THC. En gardant cela à l’esprit, les mécanismes d’action de chaque substance nous donnent un aperçu plus précis de leur potentielle synergie ou de leur non synergie.

  • Cannabis

Comment le THC vous fait-il planer ? Suivant une inhalation, la molécule entre dans la circulation sanguine et passe à travers la barrière hémato-encéphalique. Une fois dans le cerveau, le THC se lie aux récepteurs CB1, ce qui entraîne une augmentation aiguë de la dopamine, un neurotransmetteur fortement impliqué dans la récompense et le sentiment de bien-être. Mais le THC ne fonctionne pas seul. Les terpènes aromatiques et les cannabinoïdes comme le CBD, travaillent de concert pour diriger ces effets vers des résultats relaxants ou énergisants, par exemple. Les comestibles au THC, comme mentionné ci-dessus, emprunte un chemin différent dans le corps, mais stimule également les récepteurs CB1.

  • Champignons

Avec le LSD, la mescaline et la DMT, la psilocybine fait partie des psychédéliques classiques, c’est-à-dire des composés qui interagissent avec le système sérotoninergique. Lorsque la psilocybine pénètre dans l’organisme, les processus métaboliques déphosphorylent (convertissent) rapidement la molécule en un métabolite, la psilocine, qui se lie aux récepteurs de la sérotonine. Dans des conditions chimiques normales, la sérotonine (le principal ligand de ce système) se lie à ces récepteurs pour aider à maintenir une fonction cognitive normale. Cependant, en modifiant légèrement ce système, la psilocine parvient à catalyser un changement temporaire profond du traitement cognitif.

Que se passe-t-il lorsque vous mélangez du cannabis et des champignons magiques ?

Et pour le mélange d’herbe et de champignons ? Est-ce que cela provoque un bad trip, ou est-ce que cela stimule un effet synergique ? En vérité nous ne savons pas vraiment comment les deux interagissent, et il n’y a pas de véritables études pour appuyer les conjectures. Cependant, des rapports anecdotiques nous donnent un aperçu de la compatibilité potentielle entre la psilocybine et le cannabis. Les résultats de la combinaison des deux semblent dépendre principalement des cannabinoïdes en question et de la dose de champignons consommée. Toutefois, des rapports anecdotiques nous donnent un aperçu de la potentielle compatibilité entre la psilocybine et le cannabis. Les résultats de la combinaison des deux semblent dépendre principalement des cannabinoïdes en question et de la dose de champignons consommée.

THC vs CBD

Bien que la plupart des personnes qui mélangent le cannabis et les champignons choisissent de fumer une herbe riche en THC afin de stimuler la nature psychoactive de l’expérience globale, d’autres trouvent que la prise de CBD en même temps que les champignons permettent d’atténuer les effets secondaires et favoriser une expérience paisible. Si vous êtes quelqu’un qui éprouve beaucoup d’anxiété avant un trip, ou qui ressent de l’anxiété en consommant du THC de manière isolée, optez peut-être pour le cannabidiol ou excluez complètement le cannabis de votre trip.

Comment consommer cannabis et champignons magiques en même temps

Mais si vous souhaitez quand même les mélanger, comment devriez-vous mélanger l’herbe et les champignons ? Certains préfèrent fumer avant un trip, d’autres pendant, et d’autres encore en redescendant. Voici quelques recommandations pour profiter de la vague de THC et de champignons à différents moments de votre trip. Notez que nous ne recommandons pas nécessairement de prendre des comestibles au THC pendant un trip, car il y a plus de risques d’effets secondaires et d’inconfort.

Avant un trip aux champignons magiques

Fumer un joint avant un trip aux champignons magiques aide certains consommateurs à se mettre dans un état mental avant de partir dans un monde hallucinogène. Pour ceux qui sont un peu tendus avant de tripper, les variétés à forte teneur en CBD peuvent aider l’esprit et le corps à se détendre, tandis qu’une herbe à forte teneur en THC aidera certaines personnes, les fumeurs quotidiens particulièrement, à se familiariser confortablement dans leur environnement.

Comment consommer cannabis et champignons magiques en même temps

Durant un trip sous champignons magiques

Fumer du cannabis durant un trip demande au moins un peu d’expérience avec les psychédéliques. Choisir des têtes et des extraits à forte teneur en THC renforcera probablement la nature psychotrope de l’expérience, particulièrement après deux heures, lorsque les champignons commencent à atteindre leur apogée. Refumer vers quatre heures, lorsque les effets commencent à s’estomper, contribuera à prolonger l’expérience.

Comment consommer cannabis et champignons magiques en même temps

Après un trip aux champignons magiques

Lorsque les effets commencent à s’estomper, de nombreux consommateurs trouvent que fumer du cannabis les aide à redescendre doucement sur terre, à réfléchir à ce qu’ils viennent de vivre et à trouver des moyens d’intégrer ce qu’ils ont appris de leur vie.

Comment consommer cannabis et champignons magiques en même temps

Devrait-on mélanger le cannabis avec des champignons magiques ?

Cela dépend de vous. Le cannabis et les champignons ont tous les deux un profil de sécurité relativement bon. Toutefois, les principaux risques sont liés à des problèmes de santé mentale ; les deux produits sont à éviter pour les personnes qui souffrent de ce genre de problèmes ou y étant prédisposées.

Nous ne savons pas également comment les composés chimiques dans le cannabis et les champignons interagissent. Par exemple, le CBD perturbe le métabolisme d’une large gamme de drogue et ralentit la vitesse à laquelle le corps les assimile. Si vous décidez de consommer du cannabis et des champignons magiques en même temps, nous vous recommandons de les expérimenter individuellement avant. Ensuite, allez-y doucement jusqu’à ce que vous ayez familiarisé votre esprit et votre corps avec cette combinaison de plantes et de champignons.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.