La plupart du temps fumer du cannabis donne lieu à des fous rires, de bons moments, des fringales et une euphorie. Pensez à la session d’hier soir (du moins ce dont vous vous souvenez). Il y a de grandes chances pour que vous ayez simplement fumé, mangé un bout, participé à une discussion profonde juste avant d’aller vous coucher. Génial, non ?

Même si le cannabis nous catapulte dans la joie du moment présent la plupart du temps, parfois, ça tourne un peu au vinaigre. Il arrive que les fumeurs voient le côté sombre de l’herbe.

Pour une raison ou pour une autre, le cannabis peut nous pousser à nous sentir anxieux, paranos et inconfortables. Ces sensations peuvent même escalader en une véritable panique.

Mais quelles sont les raisons de cela ? D’où viennent ces sensations ? Continuez la lecture pour explorer les causes d’un bad trip au cannabis, comment stopper cette expérience négative et l’empêcher de survenir dans le futur.

Qu’est-Ce Qu’un Bad Trip Au Cannabis ?

Le cannabis a tendance à pousser vers l’introspection. Lorsque nous sommes sobres, nous passons souvent d’une idée à l’autre et cela en un instant. Les pensées apparaissent et sont aussitôt remplacées alors que nous sommes distraits ou désintéressés.

Ce mode de fonctionnement normal change alors que nous planons. Le cannabis nous aide à nous pencher sur chaque pensée en détail. Alors que c’est ce trait qui nous aide à écrire un livre, peindre une toile ou jouer les philosophes entre amis, il pose problème lorsque les pensées qui surviennent sont négatives.

Lorsque nous ne sommes pas dans une bonne posture mentale, ou que nous nous trouvons face à une situation risquée : le cannabis amplifie nos pensées et nos sensations et peut donc provoquer une mauvaise réaction. Il est facile de nous retrouver bloqués dans une spirale de pensées négatives jusqu’à en avoir le souffle court, les yeux écarquillés et sentir que l’anxiété nous serre la gorge.

En réalité, il n’y a presque rien à craindre. Tout comme le cannabis rend divin un plat insipide et fait de la musique un son béni, il exerce un effet amplifiant sur nos pensées qu’elles soient négatives ou positives.

Qu’est-Ce Qu’un Bad Trip Au Cannabis ?
  • Le Cannabis Est-Il Un Psychédélique ?

Nombreuses sont les personnes qui supposent que le cannabis agit à la manière d’un psychédélique, ce qui mène à une question : peut-on tripper sous weed ? C’est clair, le voyage peut parfois être intense avec la weed, mais il agit différemment des psychédéliques classiques tels que la DMT, le LSD, la psilocybine et la mescaline.

Ces puissantes substances sont définies par leur capacité à provoquer des visions longues et intenses, des changements émotionnels et une distorsion de la perception. Ce résultat a lieu en partie par le biais d’une interférence avec le signalement de la sérotonine à notre cerveau.

Par contraste, le cannabis provoque un high par le biais du système endocannabinoïde. Le THC, la molécule active, se lie aux récepteurs CB1 du cerveau et y exerce son effet psychotrope. De nombreux terpènes différents (composés chimiques responsables de la bonne odeur du cannabis) ajoutent aussi une touche énergisante ou relaxante à ces effets.

Cependant, l’intensité et la nature pseudo-psychédélique du cannabis changent lorsque le cannabis est mangé. Dans ce cas, le THC est converti en un composé chimique plus puissant et aux effets plus longs connus sous le nom de 11-hydroxy-THC.

Bien que de nombreux consommateurs décrivent la consommation du cannabis comestible comme une expérience psychédélique, les hallucinations sont rares et il n’agit pas de la même manière que la plupart des « véritables » psychédéliques.

Qu’Est-Ce Qui Peut Provoquer Un Bad Trip Sous Cannabis ?

De nombreux facteurs contribuent à un bad trip ou à une mauvaise réaction au cannabis. Cela va de votre état d’esprit avant de fumer à un excès total. Cela peut frapper les plus novices comme les plus expérimentés. Découvrez ci-dessous certaines des raisons pour lesquelles les gens ont de mauvaises expériences avec le cannabis.

  • Variétés Très Puissantes

Une surconsommation de THC reste la raison la plus récurrente expliquant les bad trips sous cannabis. Fumer ou manger trop de ce composé chimique psychotrope est de plus en plus commun, simplement, car les variétés de cannabis sont de plus en plus fortes chaque année.

Dans les années 60 et 70, les amoureux du cannabis devaient se contenter de weed mal cultivée aux faibles niveaux de THC. Les plus chanceux pouvaient mettre la main sur du hasch importé de haute qualité. De nos jours, nous profitons de dispensaires, cannabis club et coffeeshop qui servent un cannabis de haute qualité.

Les taux moyens de THC des variétés ont absolument explosé avec des quantités allant régulièrement jusqu’à 30 %. Les fumeurs novices peuvent facilement se faire prendre par surprise par ces cultivars puissants : ce qui donne lieu à un high désagréable.

  • Produits Comestibles

Les produits comestibles catapultent notre esprit vers un tout autre royaume. Même si vous fumez tranquillement du cannabis depuis des années, l’expérience des produits comestibles peut facilement vous surmener. La puissance, la durée et l’aspect presque psychédélique du trip ressemblent en peu de chose aux effets du cannabis fumé.

Si vous sautez à pieds joints dans cette expérience, sans prendre vos précautions et que vous en mangez trop, vous ferez probablement l’expérience d’un bad trip.

Qu’Est-Ce Qui Peut Provoquer Un Bad Trip Sous Cannabis ?
  • Dabbing

Le dabbing écrase le corps et l’esprit d’énormes niveaux de THC. De puissants concentrés mettront le feu à votre système endocannabinoïde et vous feront planer comme jamais auparavant. Même les fumeurs les plus chevronnés auront du mal lors de leurs premières grosses sessions dabbing.

Voyez la chose de la sorte : un gros dab vous propose autant de cannabis que dans un gros joint, sauf que tout ça, vous l’inhalerez en une fois.

  • État D’Esprit

La manière de consommer le cannabis influe sur votre high, mais votre état d’esprit aussi. Le cannabis agit comme une loupe sur vos problèmes. Si vous repoussez une tâche stressante, que vos finances vous inquiètent ou que vous ignorez vos émotions : il y a de bonnes chances pour que la weed les propulse au premier plan.

Le psychologue américain et défenseur des psychédéliques Timothy Leary a parlé du très célèbre « set et setting » pour les drogues psychédéliques. « Set » veut dire entrer dans l’expérience avec l’esprit clair et non pollué, alors que le « setting » fait référence à un environnement optimal et apaisant.

La même logique s’applique au cannabis. Essayez de résoudre vos problèmes ou du moins planifiez de le faire avant de fumer pour éviter cette expérience désagréable. Cependant, cela nous pousse parfois tout pile dans la bonne direction.

Symptômes D’un Bad Trip Au Cannabis

Un bad trip cannabique peut se manifester de différentes manières allant de visions non désirées aux sensations insupportables de paranoïa. Explorez les symptômes les plus communs d’un bad trip ci-dessous.

  • Hallucinations

Les hallucinations sont rares lorsque l’on fume ou que l’on mange de l’herbe, mais elles peuvent arriver. Quiconque a déjà englouti plusieurs space cakes en une fois peut partager ses anecdotes de scènes aliens ou géométriques.

Soyons réalistes, il y a peu de chance que vous connaissiez une hallucination après avoir fumé trop de weed. Mais avec les produits comestibles, c’est autre chose. Même 10 mg de dose par voie orale peut rendre anxieux les plus chevronnés des consommateurs, des doses plus élevées peuvent donner lieu à des hallucinations, des délires et une accélération du rythme cardiaque.

Tous ces facteurs convergent vers le bad trip si le consommateur a peu d’expérience face à cet état d’esprit.

Symptômes D’un Bad Trip Au Cannabis
  • Paranoïa Et Anxiété Intenses

Vous vous souvenez de la tendance dont nous avons parlé ? Celle qui nous fait trop réfléchir ? Eh bien ce trait peut parfois rendre les consommateurs très inconfortables lors d’une mauvaise réaction au cannabis. « Est-ce que ce type est en train de me fixer ? J’ai pas fait tomber mon portefeuille ? Je devrais encore vérifier, juste pour être sûr. Le type là-bas, il sait que j’suis fonsdé ça se voit. »

Voici quelques-unes de questions que se posent le plus souvent ceux et celles qui planent trop haut. Le cannabis devrait être une expérience fun et plaisante, pas négative. Ces sentiments sont le signe que vous avez dépassé votre tolérance personnelle et que vous devriez y aller plus doucement la prochaine fois.

  • Peur

Avaler des comestibles ou inhaler de gros dabs peut parfois provoquer un sentiment de peur profond chez ceux et celles qui n’y sont pas préparés. De la peur face aux responsabilités de la vie aux questions existentielles en passant par le questionnement de toutes les choses qui vous entourent : cette peur peut frapper fort et surprendre totalement.

  • Sensations Physiques

Un bad trip peut aussi se manifester sous la forme de symptômes physiques. Ceux-ci incluent :

- Sudation
- Accélération du rythme cardiaque
- Maux d’estomac
- Engourdissement
- Tremblements

Comment Empêcher Un Bad Trip Du Cannabis ?

Pour résumer, un bad trip sous cannabis trouve ses origines soit dans votre état mental, soit à cause d’une surconsommation. Vous trouverez ci-dessous des manières de prévenir d’une mauvaise expérience du cannabis afin d’éviter totalement de devoir subir tout cela :

Faites la paix dans votre esprit
Si quelque chose vous perturbe, ne l’enfumez pas. Allez vous balader, accueillez vos émotions, méditez et respirez. Ne fumez que lorsque vous aurez atteint la paix de l’esprit.
Contrôlez votre environnement
Il y a plus de chances que vous fassiez un bad trip sous cannabis en ville ou n’importe quel lieu où vous n’êtes pas supposé planer. Fumez chez vous, dans le confort de votre chambre ou en pleine nature, à la plage, là où vous pourrez capturer ces bonnes vibrations.
Commencez par peu et lentement
Modération. Prenez quelques inhalations à la fois, attendez que votre corps réagisse, puis continuez. Si vous consommez des dabs ou des comestibles, ne sentez pas le besoin de « rattraper » qui que ce soit. Prenez une petite dose. Il sera toujours possible d’en reprendre plus tard.

Comment Mettre Fin À Un Bad Trip Sous Cannabis ?

Durant un bad trip sous cannabis, vous vous sentirez surmené et sans défense. Mais ne vous inquiétez pas. Gardez en tête le fait que tout se terminera vite. Jusqu’à lors, il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour vous calmer et réduire l’intensité de cette mauvaise expérience.

Respirez
Lorsque l’on passe en mode combat-fuite, notre respiration diminue. Prenez de longues inspirations ventrales pour faire comprendre à votre système nerveux que tout va bien et que vous êtes prêt à vous détendre.
Allez vous balader
Bougez et faites circuler votre sang. L’air frais vous éclaircira les idées et le mouvement viendra accélérer la métabolisation du THC.
Prenez du CBD
Ce cannabinoïde non psychotrope vous détendra et vous permettra de reprendre le contrôle du high.
Buvez une infusion
Le romarin et la mélisse contiennent le terpène relaxant et diététique bêta-caryophyllène qui saura apaiser votre esprit. Gardez ces herbes dans votre placard en cas de besoin.
Parlez-vous, écoutez-vous
Rappelez-vous bien que vous serez bientôt sobre. Voyez cela comme une leçon. Des choses sombres ont fait surface. Le cannabis vous a simplement montré ce que vous devez améliorer dans votre vie pour devenir une meilleure personne.

Combien De Temps Dure Un Bad Trip Sous Cannabis ?

Un bad trip en fumant de la weed peut durer 1–2 heures. Cependant, votre réponse corporelle viendra surement réduire ce temps. Si vous commencez à être agité et effrayé, de hauts niveaux d’adrénaline et autres hormones vous remettront rapidement d’aplomb.

Un bad trip sous produits comestibles dure entre 6–8 heures selon la dose.

Peut-On Faire Une Overdose De Cannabis ?

Non, du moins pas de manière létale. Fumer ou manger trop de cannabis peut provoquer des effets secondaires néfastes, mais pas une overdose dans le sens classique du terme. Des drogues telles que les opiacés posent un réel danger d’overdose, elles agissent sur des zones du cerveau qui contrôlent la respiration. Les récepteurs de cannabis sont absents de cette région.

La Différence Entre Un Bad Trip Sous Cannabis Et Un Malaise Cannabique ?

Un bad trip sous cannabis s’accompagne d’effets secondaires tels que l’anxiété, le stress, la panique. Même si ceux qui en souffrent connaissent un inconfort physique, un bad trip et un malaise cannabiques sont deux choses différentes.

Le malaise cannabique implique de consommer trop de cannabis et de sentir de conséquents effets physiques, tels que la nausée et un besoin irrésistible de dormir. Cependant, il est possible de faire un malaise cannabique pendant un bad trip.

Lorsque l’on connait l’un ou l’autre, il faut simplement garder en tête qu’aucun ne dure éternellement. Buvez de l’eau, faites-vous un thé bien chaud, respirez et rappelez-vous que tout finira par passer.

Une fois que vous aurez expérimenté un bad trip sous weed, vous saurez à quel point c’est difficile. Si vous voyez un ou une amie dans la même situation, alors portez-lui assistance. Utilisez les astuces de cet article pour lui permettre de passer à autre chose.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.