Imaginez : vous êtes en train de vous détendre, en pleine session fumette avec des amis et, soudainement, vos jambes commencent à trembler, puis vos épaules, et enfin vos paupières. Vous commencez à vous inquiéter et les tremblements empirent. Paniqué, vous vous demandez ce qui vous arrive. Pas d'inquiétude, il s'agit probablement juste de la tremblotte du cannabis (et vous devriez aller mieux dans quelques minutes).

Qu'est-ce que la tremblotte du cannabis ?

« La tremblotte » implique des spasmes et tremblements musculaires involontaires. Ce phénomène peut parfois survenir après une consommation d'herbe. Si pour vous la tremblotte est généralement associée aux crises de manque d'alcool, ou à des troubles de santé plus graves, ne stressez pas. Dans le cadre du cannabis, les tremblements ne sont généralement rien de grave.

Le cannabis possède un très bon profil de sécurité[1]. Même si aucune étude formelle n'a été menée sur les tremblements liés au cannabis, une multitude de rapports anecdotiques nous indique qu'ils sont relativement courants et généralement sans gravité. Comme les autres symptômes d'une trop grande consommation d'herbe, tels l'accélération du rythme cardiaque, les suées et la nausées, ils ont tendance à disparaître aussi vite qu'ils sont apparus.

Pourquoi tremble-t-on après avoir fumé du cannabis ?

Alors, qu'est-ce qui provoque la tremblotte du cannabis ? Est-ce juste un effet secondaire quand on plane beaucoup trop haut ? Tout un ensemble de facteurs pourraient en réalité contribuer à ces tremblements, comme :

• Un environnement froid
• La sur-stimulation
• L'anxiété
• Un excès de THC

Regardons-les de plus près :

Un environnement froid

Vous pourriez trembler ou frissonner parce que vous avez froid. Le cannabis réduit en réalité votre température corporelle[2] —un effet connu sous le nom « d'hypothermie induite par le THC ». Mais avant d'aller vous imaginer mourir de froid alors que votre canapé se transforme en montagne enneigée, respirez un grand coup. L'hypothermie induite par le THC ne provoque qu'une légère baisse de la température basale. Vous pourriez frissonner et serrer les fesses, mais ce n'est ni dangereux, ni mortel.

La sur-stimulation

Dans beaucoup de régions, on roule couramment les joints avec un peu de tabac. La nicotine est un stimulant : elle excite le système nerveux et augmente les niveaux de dopamine. Alors que ce coup de pouce est la raison qui pousse beaucoup à rajouter un peu de tabac à leur herbe, cela peut provoquer des spasmes et de l'anxiété à fortes doses. Si vous avez fumé ce genre de mélange et que vous avez la tremblotte, le problème pourrait en réalité venir du tabac et non du cannabis. De même, si vous avez bu beaucoup de café, de thé ou de soda, la caféine pourrait contribuer à vos tremblements.

La sur-stimulation

L'anxiété

C'est un fait bien connu, l'herbe peut provoquer une anxiété et une paranoïa aiguës et certaines personnes y sont plus sensibles que d'autres. Si vous êtes dans ce cas, ou si vous traversez juste une mauvaise passe, la nervosité pourrait être la cause de vos tremblements. Bien sûr, le fait que votre corps semble agir hors de votre contrôle peut amplifier l'anxiété. Si vous avez la tremblotte, essayez de ne pas paniquer. À la place, gardez votre calme et continuez normalement.

Un excès de THC

Pour revenir à la question originelle : la tremblotte est-elle juste un effet secondaire qui se produit quand on plane trop haut ? Souvent, la réponse est oui. Les tremblements liés au cannabis sont souvent dus à une légère surdose de THC. Ne laissez pas le mot « surdose » vous effrayer, surtout si vous êtes jeune et en bonne santé. C'est arrivé à tout le monde de planer trop près du soleil, mais personne n'est jamais mort d'une overdose juste au cannabis[3]. Par contre, de paniquer et de se taper la honte devant tous ses amis ? C'est une autre histoire.

Que faire si vous avez la tremblotte du cannabis ?

Pour récapituler, les tremblements liés au cannabis ne sont pas mortels, mais ils peuvent inquiéter et provoquer des sensations désagréables. Alors que le temps est ici un facteur clé, attendre que les spasmes passent tout seuls n'est pas votre seule option. Voici quelques conseils rapides de réduction des risques pour aider à combattre la tremblotte :

• Ajustez votre environnement
• Bougez, changez-vous les idées, respirez
• Évitez les stimulants
• Envisagez de changer de
• Essayez le CBD

Ajustez votre environnement

Peu importe la cause précise de vos tremblements, rester assis et paniquer, ou vous concentrer sur les sensations désagréables, ne vous sera pas utile. Prenez plutôt le contrôle sur ce que vous pouvez.

L'environnement joue un rôle énorme dans notre état émotionnel, en particulier quand des substances psychoactives sont impliquées. Se sentir à l'aise, au chaud et en sécurité est primordial. Cela pourrait signifier changer de pièce, ou aller dans un endroit plus relaxant. Cela pourrait signifier quitter une situation sociale trop prenante. Cela pourrait être quelque chose d'aussi simple que de régler les lumières et de mettre votre chanson préférée. Et, si vos tremblements sont en réalité des frissons, montez le chauffage. Des couvertures confortables sont les meilleures amies du fumeur de joints frileux.

Bougez, changez-vous les idées, respirez

Si vous sentez que vous commencez à paniquer, passez donc des mouvements involontaires au mouvement tout court. Levez-vous et bougez. Changez-vous les idées avec une tâche simple, même si c'est juste compter le nombre de pas. Respirez lentement et profondément pour vous calmer, ou essayez donc d'autres stratégies pour calmer l'anxiété. Le mouvement et la respiration peuvent vous aider à vous recentrer dans votre corps et à vous concentrer sur autre chose que votre anxiété. Marcher ou bouger vous aide aussi à vous étirer et à échauffer vos muscles tendus et agités.

Évitez les stimulants

Si vous roulez vos joints avec du tabac, ou que vous buvez de la caféine, il est temps d'essayer des alternatives moins stimulantes. Passez à des boissons sans caféine et limitez les quantités de tabac dans vos joints. Si vous ne voulez pas rouler de joints au cannabis pur, mélangez avec quelque chose d'autre. De nombreuses herbes sont de bonnes alternatives au tabac. Évitez juste tout ce qui possède de fortes propriétés stimulantes. Il ne faudrait pas se retrouver avec le même problème de tremblotte (version 2.0).

Évitez les stimulants

Changez de variété

Quelques-uns des facteurs derrière ces tremblements — l'anxiété, la sur-stimulation, un excès de THC — pourraient être dus à la variété que vous fumez. Il existe des centaines de variétés de cannabis, chacune avec sa propre combinaison unique de propriétés. En général, les variétés à dominante sativa ont tendance à être plus stimulantes (et potentiellement provocatrices d'anxiété) que les variétés à dominante indica.

Beaucoup de personnes aiment le boost d'une bonne variété sativa. Mais, si vous êtes sujet à l'anxiété ou à la paranoïa, cherchez plutôt des variétés indica qui penchent vers la relaxation. Bien sûr, cette séparation indica/sativa n'est pas une règle absolue. Le meilleur choix est celui pris en toute connaissance de cause, alors n'ayez pas peur de consulter les évaluations de variétés faites par d'autres consommateurs, ou demandez au vendeur une recommandation.

Essayez le CBD

Il est aussi possible que la teneur en THC de votre variété soit tout simplement trop élevée. À la place, recherchez une variété riche en CBD (cannabidiol). Le CBD n'est pas psychoactif et des études scientifiques[4] ont déterminé qu'il atténuait certains des effets secondaires du THC. La recherche suggère aussi qu'il possède un potentiel anxiolytique, ce qui signifie qu'il pourrait aider à combattre l'anxiété. Selon votre préférence, choisissez une variété avec un ratio de THC à CBD de 1:1, ou bien une variété plus riche en CBD et plus faible en THC. Ces variétés riches en CBD populaires sont un excellent point de départ.

Et que faire s'il est trop tard pour changer de variété et que vous planez déjà ? Si vous vous retrouvez piégé par les spasmes et la tremblotte, le CBD pourrait toujours être utile. Vous n'avez probablement pas envie d'ajouter encore du THC dans votre système, alors choisissez une huile ou un isolat de CBD avec un mécanisme d'absorption rapide. Quelques gouttes d'une teinture ou huile de CBD de haute qualité sous la langue devraient pouvoir vous aider.

Combien de temps dure la tremblotte du cannabis ?

Heureusement, les tremblements liés au cannabis ne durent généralement pas trop longtemps. Bien sûr, tout ceci dépend de plusieurs facteurs, dont la quantité de cannabis consommée (et la méthode de consommation). Si vous avez vapoté, fumé un joint ou tapé trop de douilles sur un bang, vous devriez vous sentir mieux en 15–20 minutes. Mais si vous avez mangé trop d'aliments au cannabis, vous pourriez être parti pour un peu plus longtemps.

Si vous constatez des symptômes véritablement inquiétants, que vous souffrez de troubles de santé préexistants ou que vous suspectez qu'il y a un problème plus grave, consultez votre médecin ou un professionnel de santé sensibilisé au cannabis. Autrement, quelques petits changements et un peu de patience (ou de CBD) devraient suffire.

Sources Externes
  1. Safety and Toxicology of Cannabinoids https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  2. Behavioral and temperature effects of delta 9-tetrahydrocannabinol in human-relevant doses in rats https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  3. Can you overdose on weed? | Popular Science https://www.popsci.com
  4. Cannabidiol Counteracts the Psychotropic Side-Effects of Δ-9-Tetrahydrocannabinol in the Ventral Hippocampus Through Bi-Directional Control of ERK1-2 Phosphorylation https://cdn2.hubspot.net
Avertissement:
Ce contenu est conçu dans un but purement éducatif. Les informations fournies proviennent de recherches rassemblées depuis des sources externes.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.