Les gens consomment de la weed pour se détendre, rire, profiter de bons plats et traîner avec des amis. La plupart du temps, l’herbe procure un effet planant fort plaisant qui va juste rendre les choses du quotidien plus agréables. Mais parfois, les choses tournent au vinaigre.

Il s’avère que le cannabis peut avoir un tout autre effet. Prendre quelques douilles de trop ou manger le produit comestible supplémentaire qu’il aurait fallu éviter peut rapidement créer une sensation d’inconfort et engendrer une somnolence extrême ou même tout simplement nous coucher.

C’est un phénomène qu’on appelle le malaise cannabique ou pour les blagueurs un « coma fumylique » : celui-ci implique un état physique très désagréable. Nous allons en discuter en de plus amples détails ci-dessous et nous allons voir comment l’éviter au maximum.

Qu’est-Ce Qu’un Malaise Cannabique ?

Le malaise cannabique, auquel on fait aussi référence sous les appellations de « blanchette beuh », « greening out » ou bien encore le « coma fumylique », fait tout simplement référence aux effets physiques secondaires ressentis après avoir consommé trop de THC en une fenêtre de temps trop courte. Parfois, il suffit de fumer avec un corps fatigué ou le ventre vide pour provoquer ces états.

De petites doses détendent le corps et subliment nos sens. Les doses moyennes offrent de nouvelles perspectives et stimulent notre appétit. Ce sont les doses importantes qui peuvent potentiellement causer ce malaise.

Lorsqu’on consomme trop de cannabis, le corps commence à ressentir des effets négatifs. Durant ce moment passager, les consommateurs vont ressentir les sensations d’un malaise. En plus que de se sentir mentalement instable, le malaise engendre son lot de symptômes physiques dont un estomac noué et fourbe ainsi qu’une accélération du rythme cardiaque.

Quand Le Malaise Se Produit-Il ?

Celui-ci peut se déclencher chez n’importe quel fumeur, peu importe le degré d’expérience. Cela dit, les débutants seront logiquement bien plus enclins à vivre des malaises qu’un fumeur chevronné et habitué. Voici les causes les plus communes :

  • Erreur du débutant : ceux qui commencent avec le cannabis découvrent encore comment la weed agit sur le corps. Il est temps de faire plusieurs essais pour trouver cet équilibre parfait. Durant cette poursuite du bonheur, on est à même de trop en consommer trop rapidement et de tomber dans les pommes. Fumer avec un ventre vide est aussi un facteur risque du malaise cannabique.
  • Les vétérans qui repoussent leurs limites : les fumeurs chevronnés ont bien moins de risques de faire un coma fumylique. Cela dit, ils peuvent essayer de repousser leurs limites habituelles. Les vétérans en quête de nouvelles hauteurs où se percher optent pour des dabs et des comestibles hautement concentrés. Lorsqu’on essaye ces substances pour la première fois, il est fort possible de vivre un malaise cannabique.
  • Comestibles : les produits comestibles sont très différents d’une consommation de cannabis en fumant. L’effet intense et longue durée frappe bien plus fort. Presque tous les consommateurs de cannabis vont vivre un malaise de la sorte lors de leurs premières expériences avec les comestibles.

Quand Le Malaise Se Produit-Il ?

À Quoi Ressemble Un Malaise Cannabique ?

Durant une blanchette beuh, vous risquez de rencontrer ces symptômes :

  • Estomac fragile, nausée et vomissements : un excès de THC peut vraiment affecter l’estomac, surtout si vous venez de rectifier votre fringale avant de faire votre coma fumylique. Cet état désagréable est passager, mais il peut parfois vous faire « rendre » au-dessus des cabinets si vous avez abusé des blunts à gogo.
  • Tremblements, sueurs froides, pâleur : les muscles tremblent et tressaillent parfois après un trop plein de THC, surtout dans les jambes. Les sueurs froides et la perte de couleur dans le visage, d’où le côté « blanchette beuh » peuvent aussi se produire.
  • Fatigue : il est fort probable que vous vous soyez déjà endormi d’un coup sur le canapé après avoir fumé. De hauts niveaux de THC et les terpènes somnolents comme le myrcène peuvent suffire à vous plonger dans un sommeil profond, et ce, même dans un environnement animé.
  • Vertiges : avez-vous déjà été éclaté au point que la pièce commence à bouger sur elle-même ? Le cannabis peut affecter notre tension artérielle, et en consommer bien trop peut en causer une baisse.

Combien De Temps Dure Un Malaise Cannabique ?

La durée de votre bad dépendra de la quantité et la méthode de consommation.

Les effets du cannabis fumé/vaporisé atteignent leur max au bout d’à peu près 30 minutes et durent généralement 1 à 2 heures. Dans le pire des cas, vous ressentirez les effets d’un malaise pendant une bonne heure avant que ces sensations désagréables ne s’estompent progressivement.

Combien De Temps Dure Un Malaise Cannabique ?

Les comestibles au cannabis peuvent durer bien plus longtemps et les consommateurs s’apprêtent à vivre une aventure bien plus mouvementée. Les effets durent entre 6 et 8 heures et le malaise ressenti avec des comestibles risque de durer tout autant de temps.

Combien De Temps Dure Un Malaise Cannabique ?

  • Effets À Long Terme Du Malaise Cannabique

La bonne nouvelle c’est que le coma fumylique est éphémère. Une fois que votre sensation de mal-être, les tremblements ou votre somnolence soudaine sont passés, vous vous réveillerez le lendemain matin frais comme un gardon. Dans tous les cas, on préfèrera largement vivre ça que les effets dévastateurs d’une gueule de bois liée à l’alcool.

Que Faire Lorsqu’une Personne Fait Un Malaise Cannabique

Bien que temporaire, ça reste une situation embêtante au possible. Si vous l’avez déjà vécu, vous vous êtes sûrement demandé : « Euh, les gars, je crois que je vais mourir ! ».

Oui bon d’accord on se sent super mal, mais on sait que tout va forcément rentrer dans l’ordre. De plus, il y a plusieurs choses à faire pour vous aider vous-même ou un ami en perdition afin de se sentir mieux. Exploitez ces astuces pour minimiser les effets désagréables qui y sont liés.

Rester Calme
Paniquer va empirer le malaise cannabique. Il est préférable d’éviter toute panique inutile et de ne pas aller jusqu’à questionner sa propre mortalité. Il suffit d’arrêter de fumer, de prendre l’air et de parler à un copain pour être rassuré.
S’asseoir Ou S’allonger
Vous avez l’impression que vous allez tomber dans les pommes ? Écoutez votre corps. Asseyez-vous et détendez-vous, ou allez vous allonger sur le canapé ou dans votre lit autrement. Mettez-vous un podcast humour, fermez les yeux et attendez que les sensations désagréables passent. Astuce de pro : elles vont vraiment passer hein !
Prenez De Profondes Respirations
La respiration a un effet redoutable sur le système nerveux et notre façon de percevoir le danger. Lorsqu’on plane trop haut, vous remarquerez qu’on a tendance à prendre de petites respirations brèves et peu satisfaisantes, une réaction qui indique le danger à notre corps.

Pour contrer cela, prenez de longues respirations profondes, tenez-les durant plusieurs secondes et expirez doucement. Respirer ainsi va court-circuiter votre système nerveux et indiquer à votre esprit de stormtrooper que finalement, ce ne sont pas les droïdes que vous recherchez.
Manger Ou Boire Quelque Chose De Sucré
Fumer du cannabis peut entraîner une hypoglycémie. Bien que cela soit pratique pour certains, cela peut pour d’autres vous faire avoir une baisse de tension si vous avez en plus oublié de manger un petit déjeuner. Une hypoglycémie en elle-même est déjà une situation très dérangeante. Si on y ajoute un effet planant intense, on peut vraiment bousiller temporairement le cerveau.

Prenez une gorgée d’un jus de fruits frais ou goinfrez-vous rapidement de friandises sucrées pour augmenter votre glycémie et rééquilibrer le tout.
Testez Quelques Gouttes De CBD
Le CBD éclaircit l’esprit et apaise l’âme. Le cannabinoïde non psychotrope fait des merveilles pour dompter votre effet trop intense qui ne devait pas se produire. Prenez quelques gouttes et tenez-les sous la langue pendant une minute pour une absorption rapide dans votre sang.
La Patience Est La Clé Du Bien-Être
Après avoir testé les astuces ci-dessus, vous avez simplement besoin de faire preuve de patience. Écoutez de la musique inspirante, regardez un film drôle ou parlez à quelqu’un de confiance. Au bout d’une heure, ce sera de l’histoire ancienne.

Astuces Pour Éviter Le Malaise Cannabique

Finalement, il suffit de faire preuve de bon sens pour éviter un malaise cannabique. Apprenez les limites de votre corps et vos réactions aux quantités. Si vous débutez avec le cannabis, respectez-le. Suivez ces consignes pour profiter de la ganja comme bon vous semble :

Allez-y tranquillement
Lorsque vous fumez, prenez une inhalation à la fois. Observez vos ressentis au bout de quelques minutes. Si l’effet ressenti vous paraît adéquat, profitez-en et n’allez pas en abuser. Si vous n’y êtes pas encore, n’hésitez pas à augmenter les doses.
Choisissez bien vos variétés
Le choix de la variété aura un rôle capital. Peut-être serait-il préférable de laisser les fleurs trop riches en THC à vos copains expérimentés. Testez plutôt une variété avec un ratio THC:CBD égal pour un effet équilibré qui ne vous bouleversera pas.
Organisez-vous
comptez-vous juste fumer rapidement ? OU comptez-vous plutôt déguster multiples comestibles et vous détendre toute la journée avec un jour de congé le lendemain ? Organisez-vous adéquatement pour le genre de session qui vous tente. Réunissez de l’eau et des en-cas sucrés à portée de main ainsi qu’une huile au CBD de haute qualité au cas où. Si vous allez en forêt, n’oubliez pas d’emporter votre hamac !

Peut-On Mourir D’un Coma Fumylique ?

Que nenni ! Bien que l’on puisse en avoir l’impression au moment précis où on le vit, il suffit de se rappeler que tout sera rentré dans l’ordre au bout d’une heure (ou plusieurs avec des comestibles). Utilisez ces astuces pour rendre l’expérience aussi plaisante que possible et éviter cette sensation. Le cannabis devrait prodiguer un moment de bonheur et non pas un de malheur. Traitez cette herbe avec le respect qui lui est dû et vous passerez un super moment.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.