Même avec tous ses avantages apparents, la consommation de cannabis a ses inconvénients. Et bien qu’il n’y ait pas lieu de s’en inquiéter, ces aspects peuvent nuire à l’expérience récréative.

Nous avons tous un ami qui a des vertiges après avoir mangé des comestibles. C’est le même ami qui s’effondre dans le canapé après quelques taffes d’une pipe ou d’un joint. Alors on se demande : « C’est quoi le problème ? L’herbe peut-elle vous faire perdre connaissance ? ».

Dans cet article, nous allons apporter une réponse à cette question. Et plus tard, nous vous donnerons quelques conseils pour éviter que cette sensation de vertige et d’inconfort ne se produise.

Pourquoi avons-nous des vertiges ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, nous allons d’abord faire une distinction importante entre un évanouissement et un black out. Il est compréhensible que les gens confondent les deux, mais il existe des différences.

Différence entre évanouissement et black out

Voici une distinction simple et nette : lorsque vous faites un black out, vous traversez une brève période de perte de mémoire. Ces épisodes surviennent généralement après une nuit de consommation d’alcool, d’où l’expression « trou noir d’alcool ». Selon les experts, les gens font un black out lorsque le taux d’alcool dans le sang atteint 0,15 %.

Lorsque vous faites un black out après avoir bu, votre cerveau se dérègle momentanément et cesse de créer des souvenirs pendant ces instants. Mais dans la plupart des cas, les souvenirs reviennent grâce à certains indices et rappels.

Les black out sont également dues à des commotions cérébrales et à des crises d’épilepsie. Dans ce dernier cas, les souvenirs ont tendance à revenir dans les 30 minutes, ou après l’état de confusion post-ictale.

L’évanouissement, quant à lui, est une perte de conscience causée par une baisse de la pression sanguine (hypotension). Comme le cerveau n’est pas suffisamment irrigué, le corps s’éteint.

Certaines maladies comme l’épilepsie, les hémorragies internes et les troubles cardiaques comme l’arythmie peuvent provoquer des évanouissements. De même, cela peut survenir à la suite d’événements banals, comme se lever trop rapidement.

Pourquoi avons-nous des vertiges ?

Pourquoi le cannabis nous donne-t-il une sensation d’étourdissement ?

C’est là que les choses deviennent un peu plus complexes. Bien que nous ne comprenions pas complètement la relation entre le cannabis et les étourdissements, elle implique certaines activités de notre système circulatoire.

Cannabis et tension artérielle

Les consommateurs expérimentés de cannabis récréatif se souviennent de leurs premières expériences où ils se sont sentis faibles après avoir fumé. Les experts ont établi un lien entre le cannabis et l’augmentation de la pression artérielle, en particulier lors des premières taffes. Il faut également tenir compte d’une augmentation potentielle de la fréquence cardiaque[1].

Les chercheurs tentent toutefois de déterminer si, une fois que l’organisme a développé une tolérance au THC, le cannabis peut effectivement faire baisser la pression artérielle.[2] Une étude de 2018 soutient cette hypothèse[3], en invoquant les effets vasodilatateurs potentiels du cannabis. En termes plus simples, il provoque un élargissement des vaisseaux sanguins. C’est aussi la raison plausible pour laquelle les consommateurs de cannabis ont les yeux rouges après avoir fumé. Mais il ne s’agit pas de conclusions définitives, et des recherches supplémentaires sont nécessaires.

Quelle est la fréquence des évanouissements dus à la consommation de cannabis ?

Vous avez peut-être entendu de nombreuses histoires sur des personnes s’évanouissant après avoir fumé de l’herbe, ce qui déclenche quelques sonnettes d’alarme. Cependant, la réponse est simple : les évanouissements ne sont pas fréquents lorsqu’on fume ou qu’on mange des comestibles. De plus, la frontière ténue entre évanouissement et défonce assommante peut amener certaines personnes à raconter leur expérience comme étant la première alors qu’il s’agissait de la seconde en réalité.

Autres effets secondaires du cannabis

Toutefois, à part les évanouissements, il existe d’autres effets secondaires dont il faut être conscient lorsqu’on choisit de consommer du cannabis :

Paranoïa

Des études ont établi un lien entre la consommation de cannabis et des épisodes de paranoïa. Il s’agit d’un effet secondaire fréquemment signalé lors de la consommation de variétés riches en THC.

Psychose

La consommation de THC est également liée à des épisodes momentanés de psychose chez les personnes prédisposées à cette pathologie.

Bouche sèche

Connu également sous le nom de « bouche cotonneuse », il s’agit d’un effet secondaire commun où le corps ne produit pas assez de salive. Ce n’est pas un effet secondaire grave, mais c’est tout de même gênant.

Trous de mémoire

Stéréotype classique du fumeur, mais parfois vrai, les trous de mémoire peuvent être désagréables pour ceux qui essaient de rester fonctionnels ou productifs.

Douleurs thoraciques

Selon des études[4], les personnes souffrant de troubles cardiaques sont plus prédisposées à ressentir cet effet secondaire.

Dépendance

Bien que le potentiel de celle-ci soit faible, la dépendance au cannabis reste une possibilité, surtout chez les utilisateurs chroniques.

Comment prévenir les étourdissements dus à la consommation de cannabis ?

Vous êtes donc l’une de ces malheureuses âmes qui ont des vertiges après avoir fumé. Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas la fin du monde. Voici quelques conseils utiles pour rendre ces étourdissements plus faciles à gérer.

  • Essayez une autre variété

Si vous avez l’impression de vous évanouir après avoir fumé de l’herbe, vous avez probablement consommé trop de THC.

Si vous avez des étourdissements à cause d’une certaine variété, changez de variété. Trouvez des variétés qui ne sont pas aussi puissantes. Et comme conseil, choisissez des variétés qui ont un rapport équilibré entre THC et CBD. Le cannabidiol est connu pour modérer les effets du THC, ce qui pourrait vous aider à lutter contre vos étourdissements.

  • Mangez quelque chose avant de fumer

Les effets du cannabis varient d’une personne à l’autre. Pour certaines personnes, les effets sont beaucoup plus fort avec un estomac vide, comme pour l’alcool.

Pour plus de sécurité, mangez un morceau avant de fumer. Vous n’avez pas besoin de remplir votre estomac de nourriture. Toutefois, mangez suffisamment pour vous aider pour les prochaines heures.

  • Changez votre méthode de consommation

Les gens ont tendance à avoir des vertiges après avoir consommé des comestibles. Ce n’est pas surprenant étant donné la nature plus puissante et prolongés des effets avec les comestibles. C’est comme être sur des montagnes russes pendant des heures.

Si les comestibles sont à l’origine de vos étourdissements, trouvez une autre méthode de consommation qui vous convienne. Fumez une douille, allumez un joint, ou prenez un bang pour voir avec laquelle vous êtes le plus à l’aise.

Mais si vous deviez rester fidèle à vos comestibles, pensez au microdosage. Limitez votre consommation à 2,5 mg de THC pour conserver les effets désirés sans être trop écrasé.

  • Allez-y doucement mais sûrement

Parfois, les étourdissements sont causés par un afflux soudain de THC dans le corps. Votre système n’est pas capable de le traiter tout de suite, ce qui provoque une réaction déséquilibrée.

Tout comme notre conseil pour les comestibles, commencez doucement. Allez-y à votre rythme. Si vous êtes un débutant parmi des consommateurs expérimentés, vous n’avez pas besoin de les rattraper. Faites les choses à la vitesse avec laquelle vous êtes à l’aise. Vous vous remercierez plus tard.

Comment prévenir les étourdissements dus à la consommation de cannabis ?
  • Commencez votre session en vous asseyant

Surtout si c’est la première fois que vous avez affaire à une substance étrangère comme le THC, vous devrez contrôler la situation autant que possible.

Dans ce cas, il est préférable de commencer votre session fumette assis. D’une part, vous êtes beaucoup plus stable lorsque vous êtes confortablement installé sur une chaise. Et au cas où vous auriez des étourdissements, vous réduisez le risque de tomber et de vous blesser.

Cannabis et étourdissements : faut-il s’en inquiéter ?

Un peu de vertige est assez courant lorsqu’on fume du cannabis. Même les consommateurs récréatifs les plus expérimentés connaissent de temps en temps de telles périodes. Et comme nous l’avons expliqué, le cannabis affecte chaque personne différemment, il s’agit donc de trouver ce qui fonctionne pour vous.

En suivant nos conseils mentionnés plus tôt, vous pouvez empêcher ces épisodes de se produire. Mais si les cas sont graves, vous devriez envisager d’autres problèmes de santé.

Sources Externes
  1. Cannabis Use and Blood Pressure Levels: United States National Health and Nutrition Examination Survey, 2005–2012 https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  2. Role of the central autonomic nervous system in the hypotension and bradycardia induced by (-)-Δ9-trans-tetrahydrocannabinol https://onlinelibrary.wiley.com
  3. Frontiers | A Systematic Review of the Complex Effects of Cannabinoids on Cerebral and Peripheral Circulation in Animal Models | Physiology https://www.frontiersin.org
  4. Marijuana and heart health: What you need to know - Harvard Health https://www.health.harvard.edu
Avertissement:
Ce contenu est conçu dans un but purement éducatif. Les informations fournies proviennent de recherches rassemblées depuis des sources externes.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.