Les différences entre le fait de manger ou de fumer du cannabis.


Les consommateurs expérimentés connaissent la différence entre la fumée, la vaporisation et l’ingestion du cannabis. Les préférences varient, mais en général : manger du cannabis provoquera un high bien plus puissant et intense. Sa fumée en revanche, vous permet l’accès à des inhalations plus prédictibles et plus faciles à gérer. Pourquoi ?

Si c’est la question que vous vous posez, alors cet article devrait vous offrir une réponse.

Comment Peut-On Consommer Du Cannabis ?

Mis à part le dabbing et la vaporisation, les méthodes principales de consommation du cannabis de nos jours restent la fumée et la consommation de produits comestibles. Si vous préférez la première, alors vous pouvez choisir le spliff, le blunt ou encore la pipe ou le bang selon vos préférences.

Les comestibles, quant à eux, ont fait un bon bout de chemin depuis les brownies et space cakes. Il est maintenant possible de consommer un bonbon en gélatine délicieux qui, nous fera faire un bond dans le temps, vers le nous de 12, surexcité par la nuit d’Halloween. Le cannabis peut aussi être infusé dans le café, le vin et même dans une crème glacée.

Manger Ou Fumer Du Cannabis : Les Différences À Prendre en Compte

Comme nous l’avons mentionné précédemment, le high que vous provoquera la consommation de cannabis différera de celui que vous ressentirez si vous choisissez de le fumer. Plongeons-nous plus en détail sur ce sujet.

  • Absorption

MANGER DU CANNABIS
Voici une des différences les plus flagrantes. Si vous avez déjà consommé des produits comestibles, vous savez qu’il faut du temps pour en ressentir les effets. Mais une fois que c’est le cas, leur présence se fait remarquer. La raison derrière cela tient dans le fait que lors de l’ingestion du cannabis, le foie commence à métaboliser le THC et le transformer en un métabolite appelé 11-hydroxy-THC. Il est bien plus puissant et dispose d’une plus longue demi-vie, ce qui le rend globalement bien plus intense.
FUMER DU CANNABIS
Lorsque l’on fume du cannabis, d’un autre côté, le THC voyage vers le cerveau de manière quasi instantanée, par le biais des alvéoles présentes dans les poumons. C’est pour cela que ses effets se ressentent en quelques minutes à peine.
  • Apparition Des Effets

FUMER DU CANNABIS
Nous l’avons déjà mentionné, mais la différence d’apparition des effets entre la fumée et l’ingestion du cannabis peut grandement influer sur l’expérience globale. En fumant du cannabis, il est plus facile de jauger de la quantité de THC consommée étant donné l’instantanéité des effets dès la première inhalation. De ce fait, il est plus simple de savoir quand s’arrêter et quand faire une pause, cela vous offre un plus grand contrôle sur la situation.
MANGER DU CANNABIS
Ce n’est pas le cas des produits comestibles, qui ne viendront provoquer leurs effets qu’au bout de plus ou moins une heure. En raison de cette fausse impression de « ne rien ressentir » durant la première demi-heure, vous risquez de vouloir en consommer plus. C’est absolument à éviter, surtout si vous débutez seulement votre aventure avec le cannabis.
  • Durée Des Effets

FUMER DU CANNABIS
Voici une chose à garder en tête lorsque l’on fume cette herbe magique : décollage immédiat = vol courte durée. Après votre première inhalation, attendez-vous à vous sentir euphorique, détendu ou cloué à votre canapé pour près d’une heure ou deux avant que les effets ne s’estompent. Si vous voulez continuer à planer, quelques inhalations de plus vous renverront dans la dimension dans laquelle vous vous trouviez.
MANGER DU CANNABIS
Avec les produits comestibles, quant à eux, c’est une tout autre histoire. Une fois que leurs effets se font ressentir, attendez-vous à planer pour les 4 à 8 prochaines heures. Même un fumeur vétéran et célèbre comme Snoop Dogg évite de consommer sa weed sous la forme de produit comestible, car « il n’y a pas de bouton off ».
  • Puissance Des Effets

MANGER DU CANNABIS
Ingérer du cannabis vous offre une puissance bien plus importante que de simplement le fumer. La raison derrière cela réside dans la manière dont le THC est transformé par le corps. Nous avons précédemment fait mention de la manière dont le THC se métabolise en 11-hydroxy-THC s’il pénètre le corps par le biais de l’estomac et du foie. Ce métabolite a une bien plus grande affinité avec les récepteurs CB1 du cerveau, ce qui rend ses effets plus puissants. Mais avant même de parler de puissance, un autre facteur majeur à prendre en compte, c’est la tolérance. Certaines personnes pourraient se sentir parfaitement bien après avoir mangé un plat entier de brownies au cannabis, alors que pour d’autres, les sensations pourraient être plus proches d’un trip psychédélique plutôt que d’un simple vol avec cannabis airlines après avoir mangé une demi-part.
FUMER DU CANNABIS

Le cannabis fumé produit des effets différents de ceux des comestibles. Les fleurs de cannabis contiennent du THC sous forme de THCA. L’exposition à la chaleur transforme cette molécule en THC grâce à un processus connu sous le nom de décarboxylation. Ce cannabinoïde nouvellement formé passe alors à travers les poumons et dans la circulation sanguine, puis dans le cerveau où il se lie aux récepteurs CB1.

Contrairement aux produits comestibles, le cannabis fumé « monte » bien plus vite. Ceci donne aux consommateurx beaucoup plus de contrôle sur l’expérience. Ils auront le choix de prendre une inhalation à la fois, jusqu’à arriver à l’effet désiré. Même si les consommateurs peuvent opter pour une expérience détente, les gros dabs, les pierres de lune et les concentrés offrent des expériences intenses pouvant rivaliser avec les produits comestibles.

Comment Doser : Produit Comestible vs Fumée

Étant donné les différences d’installation des effets, de méthode d’absorption et de durée du high, les méthodes de dosage du cannabis inhalé ou ingéré varieront elles aussi. Voici comment faire :

  • Produits Comestibles

En raison de la puissance et du risque de surconsommation, les experts recommandent de consommer 10 mg de THC ou moins par portion de produit comestible. Donc, si vous vous apprêtez à consommer une tablette de chocolat infusée de 100 mg de THC, il vaudra mieux la couper en 10 carrés de tailles égales.

Des facteurs clés tels que le poids de corps et le fait d’être à jeun ou non peuvent aussi affecter les effets de l’expérience. Consommer des produits comestibles en ayant l’estomac vide, par exemple, pourrait augmenter la puissance du high.

Pour ce qui est d’en manger à nouveau, vous feriez mieux de toujours attendre au moins une heure après la consommation de votre dernière avant de prendre une autre bouchée. Laissez le temps aux 10 premiers mg de faire effet avant de reprendre un morceau de cette délicieuse tablette de chocolat.

  • Fumée

Puisque la fumée du cannabis offre plus de contrôle, les gens dosent à l’œil. Mais si vous souhaitez être précis en termes de quantité, il faut tout d’abord savoir combien de THC (en pourcentage) est présent dans la variété sur laquelle a porté votre choix. Vous pouvez soit faire votre propre recherche, soit poser la question à l’équipe de la boutique dont provient votre tête.

Passons au calcul. Une formule simple consiste à multiplier la quantité d’herbe que vous consommerez (en milligrammes) par le pourcentage de THC de votre variété (en décimal). Le résultat final vous donnera la quantité de THC que vous consommerez.

Alors, si l’on consomme un joint de 500 mg de sa propre White Widow Automatic (contenant 14 % de THC), cela donne un total de 70 mg de THC.

Voyons ce chiffre en adoptant le point de vue de la tolérance. Un débutant se sentira probablement dépassé par la consommation de 10 mg de THC dans un joint. Un fumeur expérimenté, à la Seth Rogen, d’un autre côté, ne sera surement pas affecté avant d’atteindre les 80 mg.

Fumée

Que Faire Si L’on Mange Ou Fume Trop De Cannabis

Cela arrive même aux meilleurs d’entre nous : parfois, trop c’est trop haut. Si vous fumez, la moindre sensation d’inconfort disparaitra généralement en quelques minutes, contrairement aux longues heures lors d’une consommation de produit comestible. De fait, il suffit bien souvent aux fumeurs de poser leur joint, bien s’hydrater et manger quelque chose pour reprendre leurs esprits.

Avec les comestibles, même si l’on conseille les mêmes mesures (boire et manger) et peut être même prendre l’air, vous aurez du mal à vous débarrasser des sensations désagréables pour une ou heure ou deux. Par chance, il n’est pas possible de faire d’overdose léthale avec du cannabis, rassurez-vous, tout reviendra bientôt à la normale.

Inhalation De Fumée Ou Ingestion De Produits Comestibles : Quelle Est La Méthode La Plus Saine

C’est une question qui revient très souvent. Voici la réponse la plus honnête que nous pouvons vous donner.

  • Fumée

Tout dépend de votre définition de « sain ». Si on parle de santé respiratoire, alors fumer est clairement l’option la moins saine. Remplir ses poumons de quelque fumée que ce soit peut avoir des conséquences cancérigènes.

Et bien que le cannabis ait par lui-même des vertus anticancérigènes, nombreuses sont les personnes qui préfèrent utiliser un dab ou un vaporisateur pour minimiser l’inhalation de toxines. Cette école de pensée suppose que moins de fumée est synonyme de moins de dégâts sur les poumons et de ce fait, moins de se retrouver à tousser de manière désagréable.

  • Produits Comestibles

Si on parle de nutrition, alors dévorer des space cakes et autres bonbons en gélatine ne fait pas vraiment partie d’un régime équilibré. Tout ce que cela fait, c’est augmenter votre niveau de sucre dans le sang, ce qui pourrait mener à de plus graves problèmes dans le futur.

Mais de nos jours, il est possible d’infuser du cannabis dans un guacamole ou même dans une huile d’olive pour en faire une sauce vinaigrette. Si vous êtes assez créatif, vous pourrez même trouver votre propre recette de délice au cannabis pour ravir vos amis.

Vaut-Il Mieux Fumer Ou Manger Du Cannabis ?

Fumer le cannabis est mauvais pour les personnes ayant des problèmes pulmonaires, autant que le manger peut l’être pour une personne ayant des problèmes de poids ou de diabète. Mais si vous appliquez le principe de modération, alors vous ne devriez pas avoir de raisons de vous inquiéter.

Finalement, tout dépendra de vos préférences. Les gens qui n’apprécient pas de remplir leurs poumons de fumée pourront choisir l’ingestion, alors que ceux qui surveillent leurs calories pourraient préférer un spliff ou une pipe. Chacun plane à sa manière.

Pour conclure, consommez toujours l’herbe d’une manière qui vous fait sourire. N’oubliez surtout pas de vous détendre, de faire le vide dans votre esprit et de profiter du voyage.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.