-20 % sur l'Huile au CBD avec le code CBD20

By Steven Voser


Ce phénomène relativement nouveau a ouvert aux amateurs de cannabis les portes d’un tout nouveau monde de saveurs et d’arômes, ainsi qu’à des textures et parfums complètement différents de ceux auxquels vous êtes probablement habitué en fumant du cannabis.

Pour en savoir plus sur les dabs, ce qu’ils sont et comment les prendre correctement, voici notre guide détaillé du dabbing au cannabis.

Que signifie « dabbing » ?

« Dabbing » est un terme utilisé qui fait référence à l’acte de fumer ou de vaporiser des concentrés de cannabis (ou « dabs ») en utilisant un dab rig. Le dabbing est devenu de plus en plus populaire sur les marchés légaux du cannabis, en particulier aux États-Unis, où les dabs sont vendus dans les dispensaires de la plupart des États où le cannabis est légalisé.

Les dabs se présentent sous d’innombrables formes différentes et sont vendus sous divers noms. Parmi les formes de dabs les plus populaires aujourd’hui, on peut citer :

Les dabs peuvent être consommés de différentes manières, mais comme nous l’avons dit, celle qui est la plus populaire est de les fumer à l’aide d’une pipe à eau spécifiquement conçue pour et connue sous le nom de dab rig. Ils peuvent également être ajoutés à des joints, des bangs et des blunts, ou vaporisés à l’aide d’un vaporisateur portable ou de bureau supportant les concentrés.

  • Le dabbing peut-il nuire à vos poumons ?

De nombreux fanatiques du dabbing le présentent comme une alternative saine à la cigarette. C’est parce que, du moins en théorie, les consommateurs de dabs croient que leurs concentrés se « vaporisent » plutôt que de brûler, ce qui permet une inhalation plus propre qui contient beaucoup moins de toxines que la fumée habituelle du cannabis. Les dabs rigs, comme les bangs, utilisent également des chambres à eau pour purger et refroidir la vapeur avant qu’elle ne soit inhalée, ce qui est censé aider à filtrer les toxines et à réduire les dommages aux poumons.

Cependant, d’importantes recherches cliniques suggèrent que le dabbing peut causer des lésions pulmonaires. Par exemple, la revue Respiratory Medicine Case Reports a publié en 2019 une étude qui explorait le cas[1] d’une jeune femme consommatrice de dabs qui s’est présentée aux urgences avec des symptômes respiratoires.

En plus de décrire le cas de la personne en question et de la diagnostiquer comme souffrant d’une lésion pulmonaire aiguë sévère, l’étude a également examiné les données d’autres cas de consommateurs de dabs pour examiner leur potentiel à causer des lésions pulmonaires et des problèmes respiratoires. Les auteurs de l’étude ont conclu que la consommation régulière de dabs a un potentiel élevé de causer des lésions pulmonaires en raison de :

  • Des polluants possibles présents dans les dabs eux-mêmes. Des rapports toxicologiques[2] étudiant l’huile de hasch au butane ont montré que le BHO peut contenir jusqu’à 34 % de polluants du butane.
  • Surchauffe des dabs. Le dabbing consiste à utiliser un chalumeau pour chauffer le clou du dab rig (semblable à la douille d’un bang ordinaire) à des températures extrêmement élevées. Tous les concentrés qui entrent en contact avec le clou s’évaporent immédiatement. Cette méthode rend pratiquement impossible le contrôle correct de la température du rig et la plupart des utilisateurs finissent probablement par surchauffer leurs dabs, ce qui transforme les cannabinoïdes, les terpènes et les autres composés de l’extrait en toxines dangereuses. Des études ont montré que les terpènes et autres composants du BHO peuvent se dégrader en irritants pulmonaires tels que la méthacroléine et le benzène lorsqu’ils sont chauffés à plus de 480 °C.
Que signifie « dabbing » ?

Quels sont les avantages et les inconvénients du dabbing ?

Le dabbing a révolutionné la façon dont les gens consomment le cannabis. Et si les dabs et le dabbing offrent de nombreuses possibilités novatrices et excitantes, ils présentent également des inconvénients spécifiques. Apprenez-en plus sur les avantages et les inconvénients du dabbing ci-dessous :

  • Avantages du dabbing

Plus de puissance
L’une des principales raisons pour lesquelles les gens aiment les dabs est leur puissance accrue. Les concentrés de cannabis comme le BHO et les autres dabs peuvent contenir des concentrations beaucoup plus élevées de cannabinoïdes et de terpènes. Par conséquent, les dabs ont tendance à produire des effets beaucoup plus forts et longue durée que ceux que vous obtiendriez avec des fleurs ordinaires.
Plus de terpènes
Les terpènes sont des composés très fragiles qui sont extrêmement sensibles à la chaleur. Certaines méthodes d’extraction permettent aux fabricants de concentrés de créer des dabs avec des concentrations très riches en terpènes qui donnent un produit final beaucoup plus savoureux.
Un high différent
La plupart des consommateurs de cannabis trouvent que les dabs produisent un high très particulier. Bien que chaque personne expérimente le cannabis de façon différente et personnelle, ceux qui sont high avec des dabs ont décrit les effets comme étant plus clairs, plus stimulants ou plus sédatifs (selon la variété) que le high auquel ils sont habitués en fumant des fleurs.
Bon dosage
Au fur et à mesure que nous en apprenons davantage sur le cannabis et ses innombrables usages, il devient de plus en plus important de bien doser sa consommation. Que l’on consomme du cannabis à des fins récréatives ou thérapeutiques, le fait de pouvoir contrôler sa dose permet aux consommateurs de mieux adapter leur expérience et leur consommation à leurs besoins particuliers. Sur les marchés réglementés où les concentrés sont testés et étiquetés de façon transparente avec le nombre de cannabinoïdes ou de terpènes qu’ils contiennent, le dabbing offre aux consommateurs une alternative beaucoup plus facile à doser que les fleurs.
Plus de variété
Les concentrés de cannabis ont ouvert un nouveau monde de saveurs et de textures qui offrent aux consommateurs des moyens uniques de faire des expériences bien au-delà de ce à quoi ils sont habitués avec les fleurs.
  • Les inconvénients du dabbing

La disponibilité
Malheureusement, le BHO et les autres dabs sont quelque chose que la plupart des consommateurs de cannabis ne font que rêver de goûter/essayer, car ils peuvent être très difficiles d’accès en dehors des marchés légaux des États-Unis. En dehors de ces derniers, les consommateurs qui veulent essayer les dabs doivent se les procurer sur le marché noir où il n’y a pas de normes de qualité ou de sécurité.
Il est dangereux de les fabriquer chez soi
Si certains dabs peuvent être fabriqués à la maison (comme le hasch, le bubble hasch et la live resin), d’autres ne le peuvent pas. Le BHO, par exemple, ne doit jamais être fabriqué en dehors d’un laboratoire professionnel, car le processus est extrêmement dangereux et peut provoquer des explosions, des incendies et des accidents mortels.
Haute puissance
Si la puissance élevée des dabs est un avantage pour certains, elle peut aussi être un inconvénient pour d’autres, notamment les consommateurs qui n’ont jamais essayé les concentrés ou qui ont une faible tolérance au THC. Pour eux, la forte concentration en cannabinoïdes des dabs peut provoquer des expériences négatives et des effets secondaires tels que des nausées, des étourdissements et un « malaise cannabique ».
Peut sembler bouleversant pour les novices
Le dabbing est un processus assez intense qui implique généralement l’utilisation d’un grand dab rig en verre, d’un chalumeau, d’un clou chauffé au point d’être rouge vif et de concentrés gluants et difficiles à manipuler. Pour les novices, le dabbing peut sembler bouleversant, voire dangereux. De ce fait, si vous êtes novice en matière de dabbing, nous vous recommandons toujours d’essayer avec quelqu’un de plus expérimenté qui pourra vous guider tout au long du processus.

De quoi avez-vous besoin pour un dab ?

Le dabbing nécessite un équipement et des ingrédients spécialisés, dont notamment :

Concentrés de cannabis

Les concentrés de cannabis sont, vous l’aurez deviné, des formes très concentrées de cannabis. Bien qu’il existe d’innombrables dabs différents sur les marchés, ils ont tous essentiellement la même origine. Les dabs sont fabriqués en séparant les trichomes (les cristaux collants qui recouvrent les têtes de cannabis) de la matière végétale et en les condensant pour créer un extrait contenant des quantités élevées de terpènes et de cannabinoïdes. Le type de concentré est déterminé par la méthode de production utilisée.

Les formes de dabs les plus populaires sont les suivantes :

  • Wax : un type de BHO avec une texture épaisse, collante et cireuse semblable au miel cristallisé.
  • Shatter : un type de BHO avec une texture claire, friable et vitreuse qui se brise facilement.
  • Budder : un type de BHO qui est agité pendant l’extraction pour créer un extrait épais et crémeux avec une consistance semblable à celle du beurre.
  • Terp sauce : un extrait fluide et riche en terpènes (généralement fait à l’aide de butane) parsemé d’épais cristaux de terpènes qui fournissent des saveurs fantastiques.
  • Live resin : un extrait unique fait avec des têtes de cannabis encore fraîches, plutôt que des têtes séchées et affinées, qui sont congelées rapidement après la récolte pour préserver les différents terpènes et cannabinoïdes.
  • Rosin : un extrait sans solvant obtenu en pressant des fleurs séchées avec une presse hydraulique. En raison de l’absence de butane, c’est probablement la méthode préférée de ceux qui cherchent la forme la plus pure et propre possible.
Concentrés de cannabis

Dab rig

Les dabs rigs ressemblent beaucoup aux pipes à eau ou aux bangs ordinaires et peuvent avoir d’innombrables formes, tailles et styles. Contrairement aux bangs, les dab rigs ont quelques composants différents qui les rendent uniques, notamment :

  • Un clou. Le clou d’un dab rig remplace la douille d’un bang et doit être préchauffé avant de faire un dab. Le préchauffage permet d’assurer une vaporisation plus rapide et plus propre. Certains utilisateurs optent pour des clous électroniques qui peuvent être préchauffés à une température précise tandis que d’autres préfèrent ceux en titane ou en céramique qui doivent être chauffés manuellement avec un chalumeau.
  • Un carb cap qui doit être placé sur le dessus de votre clou pour aider à piéger la vapeur.
  • Un outil pour les dabs conçu pour faciliter la manipulation des dabs gluants, collants, humides ou friables.
Dab rig

Méthode de chauffe

Les dabs rigs fonctionnent à une chaleur très élevée afin d’assurer une bonne vaporisation des concentrés et de tous leurs cannabinoïdes et terpènes. Les 2 principales méthodes pour chauffer un dab rig sont :

  • L’utilisation d’un e-clou. Ces clous électroniques sont dotés d’une unité de chauffe électronique qui peut être minutieusement contrôlée pour fonctionner à une température maximale définie. Bien qu’ils soient plus chers, les e-nails offrent beaucoup plus de précision lorsqu’il s’agit de chauffer vos concentrés. Un avantage pour ceux qui privilégient cela.
  • Utilisation d’un chalumeau. Les clous en titane ou en céramique doivent être chauffés jusqu’à ce qu’ils soient écarlates. La plupart des consommateurs utilisent un chalumeau pour chauffer leurs clous jusqu’à ce qu’ils soient très chauds avant d’y ajouter rapidement leurs concentrés. Bien que cette méthode soit évidemment moins chère et plus accessible, elle ouvre aussi la porte à une sacrée marge d’erreur (principalement le fait de ne pas chauffer suffisamment ou trop le clou).
Méthode de chauffe

Comment consommer correctement un dab

Réaliser un dab peut sembler intimidant, mais cela n’a pas à l’être. Avec quelques conseils et peut-être un peu d’aide d’un dabber expérimenté, vous pouvez commencer à apprécier le goût et l’effet des concentrés de première qualité dès aujourd’hui.

Dosage des dabs

Le dosage des dabs est vraiment personnel et varie en fonction de vos préférences, du type de concentré que vous fumez et de votre sensibilité au cannabis. Dans les marchés légaux des États-Unis, 0,1 g de concentré est considéré comme une dose « standard » de dabs, mais nous recommandons aux débutants de commencer un peu plus bas pour éviter de planer trop vite.

Étant donné que les dabs sont généralement vendus au gramme, il peut être difficile de doser de si petites quantités. Pour faciliter le processus, utilisez toujours un outil pour dabs afin de les manipuler et si possible, utilisez une balance pour mesurer vos doses individuelles. Si vous n’avez pas de balance, n’hésitez pas à mesurer à vue d’œil, mais n’oubliez pas d’opter pour une dose plus petite pour débuter. Après tout, vous pouvez toujours en consommer davantage si vous en ressentez le besoin.

Guide du dabbing étape par étape

1. Préparez vos dabs et tout votre équipement à l’avance. Installez-vous dans un endroit confortable et disposez d’un grand espace sur la table pour étaler votre matériel.

Guide du dabbing étape par étape

2. Préparez votre dose (suivez les conseils de dosage mentionnés ci-dessus).

Guide du dabbing étape par étape

3. Préchauffez votre clou. Pour de meilleurs résultats, nous vous recommandons de commencer à environ 220 °C pour le hasch, le kief, et le bubble hasch. Pour le BHO, vous pouvez augmenter la température jusqu’à environ 260 °C, en fonction de l’humidité de vos dabs. Les concentrés plus humides peuvent nécessiter une chaleur légèrement plus élevée pour être correctement vaporisés.

Guide du dabbing étape par étape

4. Une fois que votre clou a atteint la température, ajoutez votre dose préparée sur le clou et couvrez-le avec votre carb cap pour assurer une meilleure distribution de la chaleur et empêcher la perte de vapeur.

Guide du dabbing étape par étape

5. Votre concentré devrait commencer à se vaporiser dès qu’il entre en contact avec le clou. Quand c’est le cas, commencez à inhaler lentement et doucement à travers l’embout buccal de votre rig.

Guide du dabbing étape par étape

6. Retenez la vapeur dans vos poumons, savourez la saveur, et expirez. Maintenant, préparez-vous à profiter du voyage !

Guide du dabbing étape par étape

Dabs haute température Vs faible température

Comme pour de nombreux aspects de la consommation de cannabis, les connaisseurs de dabs ont des préférences très spécifiques sur la façon dont ils aiment les consommer. En particulier, certains préfèrent fumer leurs dabs à haute température pour assurer des inhalations plus conséquentes et plus complètes tandis que d’autres préfèrent fumer à une température plus basse pour préserver davantage de saveurs et d’arômes provenant des terpènes de leurs concentrés. Voir notre article sur les Slow Start Dabs pour plus d’informations.

Bien qu’il soit important d’éviter de surchauffer vos dabs pour éviter la combustion (qui est toxique), nous pensons généralement que chacun devrait expérimenter et découvrir la technique de dabbing qu’il préfère.

Mot de la fin sur le dabbing

Le dabbing est la dernière folie du monde cannabique et ça se comprend. Peu de choses ont eu un impact aussi important sur la façon dont nous consommons et apprécions le cannabis. Si vous êtes nouveau dans le monde du dabbing, cet article devrait vous avoir préparé à ce que c’est et à la façon de vivre la meilleure expérience possible avec. Pour plus d’informations, découvrez nos 7 conseils de dabbing pour les débutants et n’oubliez pas de toujours expérimenter et de vous amuser lorsque vous vous en jetez un.

Sources Externes
  1. Lung injury from inhaling butane hash oil mimics pneumonia https://www.sciencedirect.com
  2. Toxicant Formation in Dabbing: The Terpene Story https://pubs.acs.org
Avertissement:
Ce contenu est conçu dans un but purement éducatif. Les informations fournies proviennent de recherches rassemblées depuis des sources externes.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.