C’est une vision classique de chez classique : vous allumez votre variété préférée, vous lancez votre album préféré, puis vous vous détendez confortablement dans un bon fauteuil tout en profitant du bon son et d’une bonne ganja. Mais pourquoi la musique semble-t-elle être toujours améliorée sous influence ? Dans cet article, nous nous plongeons dans certains des facteurs potentiels qui contribuent à cela. Ne vous inquiétez pas, on ne va pas vous sortir toutes les équations scientifiques du monde, mais cela pourrait bien vous faire comprendre pourquoi vous ressentez cette chose « différente » quand vous écoutez du son sous influence.

LE CANNABIS ET VOUS

Pour avoir une bonne compréhension de cette question, il vous faut vous focaliser sur vous-même : non pas à une échelle philosophique, mais plutôt chimique.

Tout d’abord, il est bien connu que le cannabis affecte la zone du cerveau en charge de la stimulation auditive. Il y a eu de nombreux tests où des sujets rapportaient une capacité accrue à se remémorer des paroles, comprendre les différences dans le son, le rythme et d’autres nuances qui incarnent les pièces maîtresses du puzzle d’un morceau. Certains sujets ont également déclaré que le cannabis floute la limite entre les sens auditifs et visuels, ce qui produit un phénomène connu sous le nom de synesthésie.

LE CANNABIS ET LA MUSIQUE : QUELLE EST LA CONNEXION ?

Il y a de nombreuses théories qui peuvent expliquer pourquoi le cannabis produit un tel effet réactif sur notre appréciation de la musique. Ces dernières vont de notre perception du temps jusqu’à un effet placebo passif. Voici quelques pistes qui pourrait éclairer pourquoi la musique est sublimée sous influence.

PERCEPTION DU TEMPS

Le cannabis a un impact sur notre perception du temps, ainsi que sur la vitesse de notre horloge interne. Cela peut potentiellement donner aux auditeurs un sens auditif accru lorsqu’ils écoutent du son et leur permettre de vivre des chansons d’une façon bien plus détaillée parce qu’ils ont « plus de temps » pour examiner précisément ce qu’ils écoutent.

LE SYSTÈME ENDOCANNABINOÏDE JOUERAIT-IL UN RÔLE ?

Comme nous le savons, le cannabis déclenche le système endocannabinoïde. Celui-ci est un système biologique qui contrôle les fonctions du cerveau comme la douleur, la mémoire et l’humeur. Lorsque ce système est stimulé, il semble logique que des changements physiologiques de la cognition peuvent pousser les auditeurs à avoir un état d’esprit plus exacerbé. Être capable d’être plus attentif vous permettra d’entrer des parties de la musique qu’autrement vous ne remarqueriez pas.

PLACEBO ET RELAXATION

Une autre raison pourrait être tout simplement l’effet placebo. Peut-être pensons-nous que la musique est encore plus belle et que les paroles sont plus touchantes simplement parce qu’on y croit, ce qui va créer chez nous une sorte de cocon où l’on « vit » l’instant présent. Ou cela pourrait être juste l’association du cannabis et de la musique qui semble être logiquement « idéale ». Pour de nombreuses personnes, partager un joint ou un bowl entre amis nécessite tout d’abord du bon son. Alors que la fumée pénètre vos poumons, la musique elle, pénètre votre âme.

PEU IMPORTE LES RAISONS, C’EST UN DUO MAGIQUE

LE CANNABIS ET LES ARTISTES

Que ce soit Bob Marley, les Beatles ou Snoop Dogg et Brian Wilson, la consommation de drogues est souvent associée au processus créatif de nombreux artistes, d’aujourd’hui ou d’antan. Ici, on s’approche d’une notion qui suggérerait ceci : tandis que de nombreux artistes vont créer leur musique sous influence, les auditeurs peuvent également avoir une connexion améliorée à la musique, due à leur propre état d’esprit qui est altéré et qui permet de remarquer de subtiles nuances qui autrement, seraient invisibles pour un auditeur lambda.

Dans la catégorie légendaire, le fameux et ingénieux astronaute Carl Sagan prêchait souvent l’importance de combiner le cannabis et la musique durant sa vie. Il a expliqué que la façon dont son esprit était altéré lui permettait d’entendre la musique différemment afin de comprendre certaines parties de la théorie musicale qu’auparavant, il ne comprenait pas comme l’harmonie ou le contre-chant. En toute honnêteté, si cela suffit à Carl Sagan, et bien ça suffit pour nous aussi !

PEU IMPORTE LES RAISONS, C’EST UN DUO MAGIQUE

En conclusion, il y a de nombreux facteurs qui contribuent à l’appréciation de la musique. Mais en fin de compte, comprendre pourquoi cette association est si formidable ne devrait pas être un casse-tête. Il reste malgré tout un consensus assez unanime au sein des fumeurs comme quoi le cannabis apporte vraiment ce « je ne sais quoi » au plaisir global. Alors allumez votre platine, allumez un spliff, fermez vos yeux et kiffez bien.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.