Le cannabis est utilisé de manière médicinale depuis des milliers d’années par l’humanité pour une large gamme de troubles. Ce n’est que récemment dans l’histoire humaine que l’herbe puissante a été victime de la cupidité humaine et s’est retrouvée enchaînée par la prohibition. Cependant, ces chaînes sont brisées dans de nombreuses régions du monde, alors que de nombreuses avancées scientifiques et des tonnes de témoignages montrent que le cannabis est un puissant outil médicinal devant être correctement étudié et distribué légalement à ceux qui nécessitent ses pouvoirs de guérison. Le cannabis est administré médicalement pour une multitude de troubles. Un trouble qu’il semble affecter très positivement est l’épilepsie.

C’EST QUOI EXACTEMENT L’ÉPILEPSIE ?

L’épilepsie est une maladie neurologique, qui affecte directement le système nerveux et provoque des crises épileptiques chez les individus atteints de la maladie. L’épilepsie est généralement diagnostiqué une fois que le malade a subi une série de crises. Les déclencheurs de ces crises sont des perturbations dans l’activité électrique du cerveau. La raison derrière le déclenchement de ces crises reste largement inconnue, mais elle semble peut-être venir d’origines génétiques et de traumatismes du cerveau.

Un nombre colossal de 65 millions de personnes dans le monde entier a été diagnostiqué avec de l’épilepsie. Parmi eux, 3 millions de personnes vivent aux États-Unis et 150.000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année dans le pays. Peut-être encore plus choquant, un total d’un tiers des personnes diagnostiquées avec l’épilepsie souffrent de crises incontrôlables, car il n’existe pas de médicaments qui agissent efficacement pour leurs troubles.

TRAITEMENT CONVENTIONNEL

Un des objectifs du traitement de l’épilepsie est de permettre aux personnes de continuer à mener une vie fonctionnelle et gratifiante. Les traitements incluent la chirurgie et des changements nutritionnels et de mode de vie. Cependant, la tentative la plus courante de traiter la maladie se fait par les médicaments, que de nombreux patients doivent prendre pendant le reste de leur vie. La majorité des crises d’épilepsie sont contrôlées par l’utilisation de médicaments anticonvulsifs qui sont utilisés pour réduire la gravité des crises et calmer l’hyperactivité dans le cerveau.

Même si ces médicaments sont parfois efficaces, les patients commencent généralement par de faibles doses et augmentent graduellement les quantités, à cause de l’étendue des effets secondaires. La liste d’anticonvulsifs disponibles est longue. Mais la liste des effets secondaires ressentis par les patients est tout aussi longue. Parmi les effets secondaire courants, on peut citer un dédoublement de la vision, une somnolence et des maux d’estomac. Les effets secondaires idiosyncratiques sont plus rares, avec des éruptions cutanées et un nombre réduit de cellules sanguines. Certains médicaments en particulier ont des effets secondaires uniques, comme un gonflement des gencives, une prise de poids et même la perte des cheveux.

Le cannabis contre le traitement de l'épilepsie

LE CANNABIS COMME TRAITEMENT POTENTIEL

Pour 70 pourcent des malades atteints d’épilepsie qui ne peuvent pas contrôler les crises, devoir se tourner vers des médicaments qui peuvent entraîner de graves effets secondaires n’est pas une option facile. Heureusement, il semble y avoir des options alternatives à l’horizon. Le cannabis est considéré comme un traitement potentiel pour les crises d’épilepsie. De grands succès ont été constatés, ce qui a provoqué un grand mouvement d’individus et d’organisations en faveur de l’accès au cannabis et de sa consommation médicinale. Le cannabinoïde non-psychoactif CBD est au centre de toutes les attentions grâce à ses apparents effets positifs sur les crises. Et en raison des énormes problèmes juridiques entourant la nature psychoactive du plant de cannabis, le CBD pourrait être une porte d’entrée plus facile pour consommer du cannabis médical pour ceux qui vivent dans des pays où le cannabis est prohibé.

L’Epilepsy Foundation est une de ces organisations, qui est ouverte à l’idée utiliser le cannabis médical pour aider les malades épileptiques à soulager leurs crises. Elle déclare : « quand les traitement conventionnels ne marchent pas, comme c’est le cas pour environ 30 % des personnes souffrant d’épilepsie, il n’est pas déraisonnable d’envisager le cannabis. C’est la raison pour laquelle certains pays y ont autorité un ‘accès par compassion’. Cependant, cela devrait être envisagé uniquement après une évaluation approfondie dans un centre spécialisé pour l’épilepsie, et une fois que les traitements conventionnels (pharmaceutiques et non-pharmaceutiques) ont été raisonnablement essayés. »

Les patients pourraient avoir un accès plus facile au CBD quand ils choisissent de commencer un traitement au cannabis médical. Mais certains éléments indiquent que le THC, un cannabinoïde psychoactif, pourrait également être efficace dans le traitement de la maladie. Plusieurs états américains, comme le Texas, New York, la Louisiane, le Tennessee, l’Alabama, l’Utah et le Wisconsin ont adopté des lois autorisant uniquement un accès aux traitements par CBD aux patients. Même si c’est un pas dans la bonne direction, c’est aussi un blocage de l’accès aux autres composés médicinaux qui pourraient aider contre l’épilepsie, comme le THC et les nombreux autres cannabinoïdes présents dans le plant de cannabis.

ÉTUDE DE CAS

L’étude de cas la plus connue pour la consommation de cannabis médical dans le cadre de l’épilepsie est celui d’une petite fille de neuf ans habitant au Colorado, Charlotte Figi. Après ne pas avoir répondu aux traitements conventionnels, son étant s’est fortement amélioré après avoir utilisé de l’huile de cannabis, contenant à la fois du CBD et du THC. Charlotte est passée de 50 crises convulsives tous les jours à 2-3 par mois. C’est une amélioration impressionnante, qui prouve que le CBD et le THC sont des remèdes très efficaces et que leur étude devrait passer en priorité. Son étude de cas a été publiée dans le journal Epilepsia. Les auteurs ont déclaré en référence à l’huile THC/CBD : « cet extrait, lentement titré sur plusieurs semaines et administré en conjonction avec son traitement existant par médicaments anti-épileptiques, a réduit la fréquence des crises de Charlotte de pratiquement 50 crises convulsives par jour à maintenant 2-3 convulsions nocturnes par mois. L’effet a persisté pendant les 20 derniers mois. Charlotte a pu arrêter avec succès ses autres médicaments anti-épileptiques. Nous avons brièvement analysé des données historiques, pré-cliniques et cliniques, ainsi que les controverses entourant l’utilisation du cannabis médical pour le traitement de l’épilepsie. Nous démontrons que le désir d’isoler et de traiter avec des composés de qualité pharmaceutique du cannabis (spécialement le CBD) pourrait être inférieur à une thérapie utilisant les extraits complets de la plante. »

ÉTUDES

Plusieurs études ont été menées pour explorer les effets du cannabis sur les crises d’épilepsie. Des chercheurs du Département de Neurologie et du Département de Pharmacologie et Toxicologie de la VCU ont étudié les effets du cannabis sur l’épilepsie pendant un certain temps. Ils ont montré que les cannabinoïdes efficaces pour traiter les crises agissent en interagissant avec le récepteur CB1, une partie du système endocannabinoïde. Ces chercheurs ont étudié les effets des cannabinoïdes sur des animaux vivant souffrant de crises. Ils déclarent : « même si le cannabis est illégal aux États-Unis, des personnes dans le pays et à l’étranger rapportent que le cannabis a été thérapeutique pour eux dans le traitement d’une variété de troubles, y compris l’épilepsie. »

Cannabinoïdes synthétiques anticonvulsivants

Les chercheurs ont administré des extraits de cannabis, des cannabinoïdes synthétiques et des médicaments anticonvulsifs ordinaires aux animaux. Les extraits de cannabis et les cannabinoïdes synthétiques ont complètement éliminé les crises chez les animaux. Les membres de l’équipe ont déclaré : « cette étude indique que les cannabinoïdes pourraient offrir un avantage unique pour le traitement des crises en comparaison des anticonvulsifs actuellement prescrits. ». Ils ont ajouté : « cela montre non seulement l’activité anticonvulsive des cannabinoïdes administrés de manière exogène, mais cela suggère en plus que le système cannabinoïde du cerveau agit pour limiter la durée de crises en activant le récepteur CB1. Comprendre ces facteurs, qui contribuent à la durée et l’arrêt des crises, a d’importantes implications pour notre capacité à traiter l’épilepsie et pour le potentiel développement de nouveaux agents anticonvulsifs. »

Des études ultérieures incluent une enquête publiée dans le journal Epilepsy & Behaviour. Cette enquête concernait des parents utilisant un groupe Facebook pour partager et discuter d’informations sur l’utilisation du cannabis pour le traitement de leurs enfant souffrant de crises d’épilepsie. Les informations issues de l’enquête montrent que la quantité de médicaments conventionnels donnés aux enfants avant d’utiliser le cannabis était de 12. Les résultats de l’utilisation du cannabis semblent très efficaces. 84 pour cent des parents ont déclaré que le nombre de crises de leur enfant avait diminué. 11 pour cent ont rapporté un succès complet, avec la disparition complète des crises. 42 pour cent des parents ont déclaré que leur enfant avait 80 pour cent moins de crises et 32 pour cent ont déclaré une réduction des crises de leur enfant. Les seuls effets secondaires ressentis étaient une somnolence et de la fatigue. Mais les enfants ressentaient aussi une vivacité accrue, une humeur améliorée et un meilleur sommeil.

UN BESOIN DE RECHERCHE

Les études mentionnées ici semblent très prometteuses pour ceux qui cherchent un traitement sûr et efficace pour les crises d’épilepsie. Et il ne s’agit ici que d’un petit échantillon des études menées jusqu’ici. Cependant, il est d’une importance capitale que les études puissent se poursuivre et que les aspects légaux et de la prohibition ne mettent pas des bâtons dans les roues du progrès qui aide à améliorer la qualité de vie des patients. Le CBD et le THC ne sont que 2 des centaines de cannabinoïdes différents dans le plant de cannabis. Des études font surface et détaillent lesquelles de ces molécules ont également des effets médicinaux. Le futur semble radieux pour les patients atteints d’épilepsie et d’innombrables autres maladies, au vu de ce que le cannabis peut et pourra accomplir en tant que puissant remède végétal.

 

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander