Le médicament Epidiolex, fabriqué par l'entreprise britannique GW Pharmaceuticals, est une forme de CBD purifiée extraite du plant de cannabis sativa. Ce médicament est spécifiquement conçu pour deux formes d'épilepsie infantiles particulièrement difficiles à traiter. Même si la FDA a déjà approuvé par le passé d'autres cannabinoïdes synthétisés comme le Dronabinol (une version synthétique du THC), c'est la première fois que le régulateur reconnaît les avantages médicaux qu'un composé issu du plant de cannabis lui-même.

L'approbation par la FDA du CBD médicinal issu du plant de cannabis est remarquable. Le cannabis, y compris ses composés actifs que sont le CBD et le THC, sont illégaux au regard de la loi fédérale américaine depuis des décennies. Pour le cannabis médical, l'approbation est une grande avancée, qui devrait probablement susciter plus d'intérêt pour les potentielles applications médicales du CBD et d'autres composés présents dans le plant de cannabis. De plus, l'approbation du CBD, une substance jusqu'ici classifiée comme drogue de Classe I, signifie qu'elle doit être re-classifiée soit en Classe 2 ou en Classe 3, ce qui la fera sortir du statut de substance illégale.

LE CBD COMME TRAITEMENT EFFICACE POUR L'ÉPILEPSIE

Pour donner le feu vert à Epidiolex, la FDA a pris en compte trois grands essais cliniques dans lesquels les chercheurs ont présenté de fortes preuves indiquant que le CBD pouvait significativement réduire certains des pires symptômes des deux formes les plus difficiles à traiter d'épilepsie, le syndrome de Lennox-Gastaut syndrome et le syndrome de Dravet.

Ces syndromes de la maladie ont un taux de mortalité précoce bien plus élevé que d'autres types d'épilepsie et ne répondent pas à bon nombre des autres médicaments disponibles. Epidiolex est une solution orale avec un goût de fraise, que les malades prennent deux fois par jour. Le médicament devrait être disponible en Europe au courant de l'année 2019 si l'Agence Européenne des Médicaments l'approuve au début de l'année prochaine.

En parlant des mérites scientifiques du nouveau médicament à base de CBD lors d'une rencontre publique de la FDA plus tôt cette année, le membre du conseil et scientifique expérimenté John Mendelson du Friends Research Institute a appelé le médicament « une claire avancée pour une terrible maladie. »

Les parents des enfants souffrant d'épilepsie qui avaient découvert que le CBD était un traitement efficace étaient auparavant forcés d'enfreindre la loi. Désormais, les familles de ces malades, et avec eux les chercheurs et défenseurs du cannabis, saluent l'arrivée d'Epidiolex comme un traitement longtemps attendu.

Fille Médicamentée

EPIDIOLEX ET LES AUTRES PRODUITS AU CBD

Même si le médicament sera bientôt disponible sur ordonnance en Europe et aux États-Unis, de nombreux malades se tourneront probablement vers des alternatives au CBD moins coûteuses, comme celles disponibles dans les dispensaires de cannabis. Cependant, les chercheurs et défenseurs conseillent de ne pas le faire.

Leur principal argument est qu'il est impossible de vérifier ce que contiennent les autres produits au CBD sur marché. Actuellement, les produits à base de CBD tels que les huiles, teintures et baumes de CBD sont très largement disponibles dans les états où la consommation de cannabis à des fins médicinales est légale.
Laura Lubbers, Directrice de l'ONG Cure, un groupe qui finance la recherche sur l'épilepsie, souligne que la différence entre Epidiolex et les autres produits au CBD est qu'Epidiolex est bien étudié et bien contrôlé, au contraire des produits au CBD disponibles dans les dispensaires. Elle n'a pas tort avec cette affirmation, car de récentes études scientifiques vont dans le sens de sa position plutôt prudente :

Dans une étude publiée dans le Journal of the American Medical Association en 2017, des chercheurs ont testé 84 produits au CBD issus de 31 vendeurs en ligne différents. Ils ont trouvé que 7 produits sur 10 avaient des teneurs en CBD différentes de celles indiquées sur leur étiquette. La moitié des produits examinés dans l'étude contenait plus de CBD que ce qui était indiqué et un quart d'entre eux en contenait moins. Sur 18 des échantillons testés, les chercheurs ont également retrouvé du THC, malgré l'absence d'indication de la substance sur l'étiquette.

Le président de l'American Epilepsy Society et professeur de neurologie et épidémiologie à l'Albert Einstein College of Medicine, Shlomo Shinnar, déclare que l'aspect important ici est que le CBD approuvé par la FDA est du CBD de qualité pharmaceutique, produit en respectant de stricts standards de qualité, comme tous les autres médicaments approuvés par la FDA. Il souligne que ce n'est pas la même chose avec différents produits au CBD qui ne vont que vaguement indiquer qu'ils sont riches en CBD.

EPIDIOLEX PEUT-IL AUSSI SERVIR À TRAITER D'AUTRES TROUBLES ?

Même si Epidiolex est conçu pour traiter uniquement deux types spécifiques d'épilepsie, des professionnels de santé pourraient techniquement en prescrire pour d'autres maladies. Une prescription « hors champ » pour Epidiolex par des médecins serait similaire à la prescription d'autres médicaments pour d'autres applications, comme par exemple la prescription de l'anesthésiant kétamine pour le traitement du TSPT et des cas graves de dépression. Comme Epidiolex sera bientôt légalement disponible comme médicament, il y a évidemment un énorme potentiel pour de telles applications alternatives du médicament, au-delà de son objectif principal.

Les activistes du cannabis s'attendent bien à ce qu'Epidiolex soit probablement aussi essayé pour le traitement d'autres maladies une fois approuvé. Se pourrait-il que l'approbation d'Epidiolex entraîne une plus grande disponibilité du CBD pour les malades souffrant de douleurs chroniques, d'anxiété et d'autres troubles ?

Le vice-président des relations avec les investisseurs de GW Pharmaceuticals, Stephen Shultz, avertit que l'approbation officielle de leur médicament pour d'autres applications n'est pas prête de se produire. Il explique comment les entreprises évaluent leurs médicaments et leurs applications pour des populations spécifiques de malades. C'est dû au fait que différentes populations de malades et différentes cibles thérapeutiques pourraient répondre différemment au même médicament. Epidiolex a été approuvé pour le traitement de l'épilepsie grâce aux données cliniques soutenant son efficacité et sa non-dangerosité. Ces données cliniques n'existent pas encore pour une utilisation à d'autres fins. C'est également la raison pour laquelle Greenwich Biosciences, la filiale américaine du fabricant d'Epidiolex, ne fera pas la promotion du médicament pour des applications au-delà des populations Dravet et Lennox-Gastaut. Prescrire le médicament pour d'autres applications sera uniquement du ressort des médecins et de leurs patients.

Démonstration Pour La Légalisation Du Cannabis Médical

L'APPROBATION D'EPIDIOLEX POURRAIT PROFITER À DES RECHERCHES PLUS APPROFONDIES POUR DES MÉDICAMENTS ISSUS DU CANNABIS

Malgré le fait qu'Epidiolex ne soit actuellement approuvé uniquement que pour deux formes spécifiques d'épilepsie, cette approbation devrait probablement être très bénéfique pour ouvrir la voie à plus de recherches sur les médicaments issus du cannabis. Donner le feu vert au CND signifie également que l'autorité de réglementation DEA doit reclassifier le CBD. À présent, avec l'approbation d'Epidiolex, le CBD va abandonner son statut officiel de drogue illégale pour devenir un médicament, de la même manière qu'Adderall. Pour l'industrie du cannabis médicinal, c'est sans l'ombre d'un doute un grand pas en avant dans la bonne direction.

Les activistes s'attendent également à de grands changements positifs qui affecteront les producteurs de CBD et l'industrie du cannabis médicinal dans son ensemble. Il semble enfin qu'il y ait de la lumière au bout du tunnel pour une industrie qui opère dans un flou juridique.

Des chercheurs ont également à présent commencé à se pencher sur le THC et d'autres composés du cannabis pour leurs potentielles applications médicinales. La récente approbation d'une forme synthétique de THC à des fins médicinales en est un bon exemple. L'approbation d'Epidiolex, le premier médicament produit directement à partir d'un composé présent dans le cannabis, est sans l'ombre d'un doute une avancée historique. On peut espérer que plus de changements positifs pour le cannabis médicinal, y compris pour ses consommateurs et ses applications, sont à l'horizon.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander