Sativex est un produit pharmaceutique fabriqué par la compagnie britannique GW Pharmaceuticals. Comme le nom le suggère, le médicament contient vraiment du cannabis. Cependant, c’est un produit pharmaceutique breveté – un spray oral aromatisé à la menthe.

Sativex a été approuvé dans 28 pays. Il est utilisé pour traiter les spasmes musculaires douloureux provoqués par la Sclérose en Plaques et d’autres maladies. Il n’a pas été accepté aux États-Unis.

Il tombe dans la même catégorie que plusieurs autres médicaments à base de cannabinoïdes du commerce. Ceci inclut des médicaments synthétiques créés en laboratoire, comme Marinol/dronabinol. Ceci inclut également Cesamet. Ce médicament est couramment prescrit pour les patients souffrant de la maladie de Parkinson.

Sativex est différent de ces deux médicaments et il est issu de vrai cannabis. Il est produit à partir de la plante entière et il n’est pas synthétique. Il est produit à partir d’un concentré et administré sous forme de spray oral. Ceci signifie qu’il est constant d’un point de vue chimique à chaque lot. Ce qui n’est évidemment pas le cas pour le produit naturel.

Dans ce cas, ceci implique également des concentrations reproductibles de THC et de CBD. De plus, Sativex est produit avec un ratio THC à CBD de 1:1. Ce n’est pas le cas de toutes les variétés de cannabis, ni même d’autres médicaments à base de cannabinoïdes.

Sativex spray buccal

AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS

Malgré toute l’agitation qui entoure la plante, la réalité est que les cannabinoïdes ont un impact scientifiquement mesurable. Ils stimulent le système endocannabinoïde. C’est vrai, peu importe s’ils sont « naturels » ou imités de manière chimique (comme dans le cas de Marinol et d’autres produits).

Sativex marche. De plus, les consommateurs médicaux lui donnent une meilleure note que Marinol. Pourquoi ? Il est plus facile à utiliser. Le contrôle du dosage est aussi beaucoup plus pratique. Tout comme en fumant un joint, les consommateurs peuvent contrôler les quantités ingérées au fur et à mesure de l’ingestion. Les consommateurs ressentent également l’impact de ce médicament d’une manière différente. C’est un spray buccal. En résultat, il agit légèrement plus lentement que du cannabis fumé, et légèrement plus rapidement que le cannabis quand il est mangé.

En termes de similarité avec ce qui existe actuellement sur le marché ? C’est essentiellement un extrait à base de cannabis, administré par voie orale. Certaines personnes ne réagissent pas très bien au spray buccal.

Ceci dit, au contraire du cannabis médical dans le monde entier, Sativex est pris en charge par l’assurance maladie.

Ce n’est pas le cas du cannabis médical.

La réalité ? Les patients consommant du cannabis finissent par payer le même prix environ, peu importe ce qu’ils achètent. Pour cette raison, beaucoup préfèrent se procurer des fleurs de cannabis quand les deux sont disponibles. Quand ce n’est pas le cas, certains se tournent directement vers le marché noir.

Les patients qui ont le choix préfèrent généralement la vraie plante au produit pharmaceutique.

Et c’est là que le bât blesse.

POURQUOI SATIVEX EXISTE POUR COMMENCER ?

Une des principales raisons de l’interdiction du cannabis a été tout d’abord la compétition pharmaceutique. Alors que les preuves médicales ont commencé à s’accumuler au milieu et à la fin des années 1970, tous les efforts ont été faits pour court-circuiter la distribution des fleurs elles-mêmes.

Au début des années 1980, le dronabinol a été lancé sur le marché pour soulager la nausée. Le fait qu’il ait d’abord été administré aux malades du SIDA n’était qu’un aspect du problème. C’était à une époque où les activistes dans les différents états essayaient d’obtenir la prise en charge du médicament par l’assurance maladie fédérale aux États-Unis.

Sativex est issu de ce débat. Même si la culture du cannabis est illégale au Royaume-Uni, l’entreprise s’est lancée avec la bénédiction des autorités britanniques à la fin des années 1990. Depuis lors, GW Pharma a continué à se frayer un chemin dans le secteur de la weed médicale.

Assurance santé Sativex et Marinol

QU’EN EST-IL EN EUROPE ?

Sativex, comme Marinol, est disponible en Europe. Il est également pris en charge bien plus largement par l’assurance maladie. Cependant, il ne touche clairement pas les bonnes personnes. C’est pourquoi les gouvernements sont en train d’essayer de déterminer comment orienter la réforme du cannabis à l’heure actuelle. En Allemagne, par exemple, la préférence est clairement marquée pour la distribution d’un type de produit manufacturé. À quel point cela réussira, c’est encore peu clair. Le marché est prêt pour une réforme récréative. Des politiques qui remontent à 30 ans en arrière avec des programmes ratés pourraient être tentées à nouveau. Elles ont aussi une bonne chance d’échouer.

Pourquoi ?

La réforme récréative est une réalité dans plusieurs pays à présent. Elle arrive en Europe, au-delà des frontières néerlandaises. Et pourtant, les patients qui sont vraiment désespérés continueront à cultiver leurs propres réserves.

Il devient de plus en plus difficile de poursuivre un patient pour une culture de cannabis, même si les autorités font tout leur possible pour dissuader les gens. Ceci peut souvent être pénible. Ce n’est pas aussi terrible qu’aux États-Unis. Même si la loi avance, les malades, comme d’habitude, sont laissés dans une position où ils ont moins de choix que ce qu’ils aimeraient avoir.

C’est une situation qui va probablement encore perdurer.

De plus, la médication « à base de plante entière » prend enfin son essor. Il est également probable que les patients se livreront à des pratiques illicites et continueront à s’en tirer.

QUE VA-T-IL PROBABLEMENT SE PASSER ?

À court terme, personne ne sait. À long terme, il est clair que Sativex ne va pas disparaître alors que la réforme du cannabis continue à s’étendre en Europe. Cependant, il pourrait ne plus être la principale solution « de base ». Il y aura beaucoup de concurrence.

À un certain moment, une réforme récréative complète touchera l’Europe. À ce moment-là, le marché changera à nouveau. Cependant, il est déjà clair que les consommateurs médicaux sont activement découragés de consommer directement la plante.

Le résultat final ? Il y aura plus de compétition pour Sativex. Et même si les consommateurs ne sont pas totalement contents à l’idée d’être forcés dans un marché pharmaceutique, ils auront bientôt plus de choix.

 

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander