Marinol est le nom de la marque d’une forme de THC synthétique appelée dronabinol. Elle a été lancée sur le marché à l’origine pour traiter les symptômes provoqués par le SIDA au début des années 1980.

Elle est controversée depuis le début.

Ce médicament a été à l’origine développé durant les première tentatives limitées pour commercialiser un médicament à base de cannabinoïdes. De nombreux patients, en particulier ceux qui souffrent d’autres maladies, ne l’aiment pas. Ils disent soit qu’ils ne fonctionne pas du tout, soit qu’il est si intense qu’ils ne peuvent pas en modérer les effets. D’autres, en particulier ceux qui souffrent de nausées, déclarent qu’il leur donne des maux d’estomac.

Lancé à l’origine comme substance de Classe II, Marinol a été reclassé à la Classe III. On ne sait pas encore si, comme Sativex, il sera encre déclassé. En attendant, la plante elle-même reste une substance de Classe I aux États-Unis et dans la plupart du monde.

La recherche sur le THC et les cannabinoïdes a généralement tendance à confirmer les déclarations des patients citées plus haut. Marinol ne contient pas de CBD, qui est un cannabinoïde sur lequel s’appuie beaucoup la communauté médicale. Il ne contient ni flavonoïdes, ni terpènes. De plus, le microdosage du cannabis gagne en intérêt comme pratique médicale viable.

La montée des médications à base de « plante entière » pourrait finalement mettre un terme à l’utilisation de Marinol. En attendant, de nombreux patients sont forcés de se tourner vers le médicament plutôt que vers la plante. Pourquoi ? Il est couvert par l’assurance maladie, alors que les « têtes » de cannabis ne le sont pas.

Composition du marinol synthétique

QU’EST-CE QUE MARINOL ?

Le THC est une molécule chimique comme les autres. Elle peut être reproduite en laboratoire. C’est ce qu’est Marinol – un médicament basé sur un cannabinoïde chimique.

Le résultat est le cannabinoïde synthétique dronabinol, qui est dissous dans de l’huile de sésame et condition en cachets.

POUR QUOI EST-IL UTILISÉ ?

Marinol est couramment prescrit pour le syndrome de dépérissement, les nausées et de plus en plus pour les douleurs chroniques provoquées par les troubles du mouvement, dont la Sclérose en Plaques et la Dystonie. C’est aussi un médicament de classe III. En tant que tel, il est souvent pris en charge par la plupart des assurances santé occidentales.

Dans la plupart des endroits, le combat actuel est mené pour faire prendre conscience que les médications avec la plante entière sont bien plus efficaces et sont une alternative naturelle aux formulations synthétiques.

POURQUOI LE PLANT DE CANNABIS NATUREL EST-IL MEILLEUR ?

De très nombreuses raisons expliquent pourquoi la plante entière de cannabis et ses composants chimiques sont supérieurs à Marinol.

  1. Les patients peuvent mieux contrôler leur dosage. Même la plus petite dose de Marinol – 5mg – est trop pour beaucoup de patients. Prendre des cannabinoïdes d’autres façons est plus facile et permet un dosage plus ajustable. Marinol peut vous propulser en orbite. Pour les patients qui cherchent à rester complètement fonctionnels, c’est évidemment très désagréable.
  2. Il peut provoquer des maux d’estomac. Marinol peut en réalité pousser les patients nauséeux à se sentir plus mal et non mieux.
  3. Il ne contient pas d’autres cannabinoïdes. Marinol ne contient que du THC synthétique. Le CBD, en particulier, est connu pour interagir avec le THC de nombreuses façons bénéfiques. Priver le médicament de ce cannabinoïde et d’autres nuit totalement à son objectif.
  4. La weed médical contient un remède bien plus efficace. Elle inclut tous les cannabinoïdes de la plante et bien plus. Des composés aromatiques connus sous le nom de terpènes ont beaucoup attiré l’attention récemment pour leur contribution à l’efficacité médicale générale du cannabis. Marinol n’en contient aucun. Il ne contient aussi pas de flavonoïdes, qui semblent aider la substance à mieux agir.
  5. Il entraîne des effets secondaires. De nombreux patients ne tolèrent tout simplement pas le médicament. Alors que la weed a aussi des effets secondaires, beaucoup peuvent être améliorés selon la variété. Il n’y a qu’une seule variété de Marinol.

Une chose est très claire. Quand ils ont le choix, les patients choisissent à une écrasante majorité les formes naturelles de cannabis, ou autrement, les substances directement produites à partir de la plante.

ALORS POURQUOI MARINOL EST-IL ENCORE UTILISÉ ?

C’est une très bonne question. Les réponses sont surtout politiques. Marinol a toujours été utilisé pour ralentir la réforme sur la plante entière. C’est dû aux préjugés qui entourent toujours la culture cannabique. C’est aussi dû au pouvoir de lobbying des compagnies pharmaceutiques bien enracinées. En général, l’industrie des médicaments n’aime pas le cannabis médical. Elle voit la weed comme une menace.

Ceci dit, ceci pourrait changer. Des essais médicaux, pour le cancer en particulier, font à présent des découvertes intéressantes. Ajouter du cannabis aux médicaments conventionnels semble renforcer l’action des deux médications.

Dans ce genre d’environnement, les entreprises pharmaceutiques ont de fortes chances de changer d’opinion au sujet du cannabis. Si toutefois elles n’ont pas déjà commencé à breveter une concoction de cannabinoïdes qu’elles peuvent ensuite vendre sur un marché assoiffé.

En attendant, Marinol est une des rares médications à base de cannabinoïde qui est largement disponible dans le monde.

Même quand elle est consommée à des fins médicinales, la plante continue à être interdite dans de nombreuses régions du monde. Ceci aussi pourrait être en train de changer, mais c’est le prochain combat. Actuellement, au Canada et en Allemagne, des patients attaquent en justice les compagnies d’assurance qui refusent de prendre en charge le coût de leurs médications.

Comparaison THC contre THC synthétique

COMMENT POUSSER MON MÉDECIN À ME FAIRE CHANGER DE MÉDICATION ?

Si vous êtes un des patients chanceux dont le médecin est utile à ce sujet, la première étape est de lancer la discussion.

Le premier problème est le coût.

Si ce n’est pas un problème vu votre région de résidence, vous avez de la chance.

Aux États-Unis, au Canada, en Israël, en Australie et en Allemagne, c’est une discussion qui se produit au quotidien. Les avancées réalisées par le mouvement pour réformer et légaliser le cannabis ont permis cette opportunité.

Cependant, la route est encore longue. En Allemagne, les patients font actuellement face aux « choix » peu réjouissant entre payer 10 euros pour une réserve mensuelle de dronabinol ou beaucoup plus pour la vraie plante.

La plupart des gens n’ont pas vraiment le choix.

C’est pourquoi ce problème est devenu si discuté.

LES TESTS DE DÉPISTAGE DE DROGUES PEUVENT-ILS FAIRE LA DIFFÉRENCE ?

Ce problème suscite bien des débats. Certaines personnes prennent Marinol afin de passer un test de dépistage de drogues. Malheureusement, ce n’est pas une solution efficace. Le cannabis contient bien plus de composés chimiques de Marinol. Les tests de dépistage cherchent la différence. En bref, vous pouvez toujours demander à repasser le test en vous appuyant sur Marinol pendant un mois. Ce sont des situations désagréables dans lesquelles les patients se retrouvent souvent. Cependant, sachez-le – c’est une tactique à n'utiliser qu'en dernier recours.

On peut, en fait, faire la différence entre les deux substances dans tous les tests de fluides corporels.

 

Spannabis

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander