Quand vous démarrez votre aventure dans la culture du cannabis, il y a plusieurs points à garder à l'esprit. Avez-vous un environnement de culture adapté en place ? Êtes-vous capable de le surveiller régulièrement ? Savez-vous ce que vous voulez faire du plant quand il sera prêt ? Tous ces points sont importants, mais la question de la teneur en cannabinoïdes l'est tout autant.

Combien de THC et de CBD votre plant va-t-il contenir ? Une fois que vous le saurez, vous pourriez vous demander quelles prédictions vous pourriez en tirer. Et même avant, vous pourriez vous demander ce qui influence ces valeurs. Nous allons nous efforcer de répondre aujourd'hui à toutes ces questions.

COMMENT LES GÉNÉTIQUES INFLUENCENT LES RATIOS DE THC ET CBD

Pendant le développement génétique d'un plant de cannabis, il synthétise du CBDA et du THCA (qui deviennent du CBD et du THC quand ils sont exposés à la chaleur) à partir du même cannabinoïde : le CBGA. L'apparition de l'un, de l'autre ou des deux dépend d'une enzyme qui peut prendre une des deux formes, que nous appellerons A ou B, codées par le même gène. Comme chaque plant obtient deux copies du gène, il n'y a que trois options disponibles. Il aura soit deux gènes encodant A, soit un encodeur A et un encodeur B ou bien deux encodeurs B. Cette distribution détermine la quantité de CBDA et de THCA que le plant abritera.

Les plants possédant deux gènes encodeurs A finissent par être à dominante CBD avec des niveaux de THC minimaux, avec des variétés comme Solomatic CBD. Les variétés possédant un encodeur de chaque finissent par avoir un ratio 1:1, comme Painkiller XL et Dance World. Enfin, les plants qui obtiennent deux encodeurs B deviennent des variétés à dominante THC, ce qui inclut de nombreuses variétés modernes, comme Royal Gorilla.

POURQUOI LES VARIÉTÉS ONT DES LIMITES EN THC ET CBD

Les plants de nos jours contiennent plus de THC que jamais auparavant. Cependant, ils ne peuvent en contenir qu'une quantité limitée avant d'atteindre un pic insurmontable. Ceci est dû au fait que le THC et le CBD sont issus du même gène, ce qui signifie qu'il existe des limites strictes sur les ratios possibles de chaque cannabinoïde.

Pour le THC, cette limite est d'environ 35% de THC du poids sec, les variétés les plus puissantes étant mesurées à 25–30 %. La limite supérieure pour le CBD, en comparaison, est à environ 20–25%, ce que l'on retrouve dans des variétés comme Solomatic CBD, qui contient 21% de CBD. Avec les variétés abritant des quantités significatives de chaque cannabinoïde, les limites sont encore plus nuancées. Donc, par exemple, une variété contenant 30% de THC et 10% de CBD est impossible, tout comme l'inverse.

PRÉDIRE LES EFFETS D'UNE VARIÉTÉ À PARTIR DES NIVEAUX DE THC ET DE CBD

Une fois que vous avez une idée des quantités de THC et de CBD présentes dans votre plant, vous pouvez commencer à émettre des hypothèses sur les effets. La plupart d'entre nous connaissent les effets des variétés à dominante THC : appétit accru, énergie diminue, sens aiguisés, rire, etc. Si c'est une variété à dominante CBD, il n'y aura pas d'effets psychoactifs, mais vous profiterez à la place d'effets plus sous-perceptibles. Des variétés contenant à la fois du THC et du CBD auront un effet psychoactif et sont recherchées par de nombreux consommateurs car leurs effets sont plus équilibrés que celles contenant principalement du THC.

CALCULATING CANNABINOID PERCENTAGE

CALCULER LE POURCENTAGE DE CANNABINOÏDES

Grâce à de récentes avancées dans l'industrie du cannabis, nous avons désormais plusieurs méthodes pour vérifier les pourcentages en THC et en CBD. Chacune de ces méthodes à ses avantages, mais la plus populaire est peut-être la chromatographie liquide à haute performance (CLHP). Utilisé par plus de la moitié des acteurs du secteur, cette méthode ne nécessite pas d'action de chauffe et donne constamment des résultats précis en comparaison des autres méthodes. Cependant, d'autres méthodes de test ont également des applications cruciales, comme la chromatographie en phase gazeuse, qui peut détecter des composés volatils dangereux. Elle est ainsi souvent utilisée pour détecter les solvants résiduels.

Ceci étant dit, la méthode la plus accessible, et qui donne toujours des résultats satisfaisants, est la chromatographie sur couche mince (CCM). Elle commence généralement par une plaque de verre ou de plastique contenant une fine couche de gel de silice, de cellulose ou d'oxyde d'aluminium. Une solution contenant l'échantillon de cannabis est alors déposée sur cette « assiette », alors qu'un solvant est aspiré par capillarité pour séparer les composants de la solution. À partir de là, les échantillons sont prêts à être analysés en utilisant des kits de test CCM spécialisés. Cela peut sembler très complexe, mais c'est en réalité assez simple en pratique. Ces kits peuvent se commander auprès de nombreuses sources en ligne.

Une autre méthode, la chromatographie par fluide supercritique, utilise du CO₂ dans un état supercritique, où il possède l'efficacité d'un liquide et la praticité d'un gaz. Une fois que toute est fini, le CO₂ est recyclé et les solvants potentiellement dangereux éliminés.

Enfin, si vous passez par une de nos boutiques Royal Queen Seeds à Amsterdam, vous pouvez faire tester la puissance de vos têtes dans notre machine GemmaCert pour un prix abordable de 8 €. La méthode n'est pas destructrice, vous n'avez donc pas à vous inquiéter de perdre de l'herbe pendant le test !

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.