Au contraire de la croyance populaire, les tests de dépistage des drogues standards ne cherchent pas le THC du cannabis. Ils dépistent plutôt un métabolite que le THC crée dans le corps humain, le THC-COOH. La raison principale ? Il reste dans le corps bien plus longtemps que le THC.

QU'EST-CE QUE LE THC-COOH ?

Le THC-COOH est le nom le plus courant de ce métabolite, mais son nom officiel est 11-nor-9-carboxy-Δ⁹-tétrahydrocannabinol, ce qui se lit « carboxy THC ». On l'appelle aussi souvent 11-nor-9-carboxy-THC ou acide THC-11-oïque. C'est le deuxième métabolite du THC qui se forme dans le corps humain après consommation de THC, peu importe la méthode de consommation, juste après l'hydroxy-THC (11-hydroxy-Δ9-tétrahydrocannabinol).

Le THC-COOH n'est pas soluble dans l'eau. Il est soluble dans les lipides et stocké dans nos cellules graisseuses. Pour cette raison, il reste bien plus longtemps dans le système que d'autres substances. Le THC lui-même quitte le corps relativement vite, en général en quelques heures. Mais il n'est pas rare que le THC-COOH soit détectable encore des semaines après votre dernière bouffée.

DIFFÉRENCES SPÉCIFIQUES ENTRE THC ET THC-COOH

Quand on parle de « planer », de « fumer des joints », on fait référence aux effets psychoactifs du THC, le principal cannabinoïde présent dans la plante cannabis. Le THC-COOH, en revanche, ne provoque aucun effet psychoactif que ce soit. C'est tout simplement un aspect de la réponse du corps à l'exposition au THC. Malheureusement, comme nous l'avons déjà mentionné, il reste dans le corps bien plus longtemps que le THC.

Visuellement, le THC est une substance d'un doré foncé ou d'un ambre profond. Il est solide et dur quand il est froid, mais une fois chauffé, il devient très poisseux et collant. Comme nous l'avons dit, il est soluble dans les graisses. Ses métabolites sont donc non seulement stockés longtemps dans le corps, mais il est de plus métabolisé d'une manière totalement différente de celle d'une substance soluble dans l'eau.

THC COOH Solide

MÉTABOLISME ET DÉTECTION

Le THC-COOH se forme quand les enzymes du foie oxydent l'hydroxy-THC. C'est le principal métabolite recherché dans les tests urinaires et sanguins en raison de sa demie-vie étendue. De nouveaux tests de dépistages, plus coûteux, peuvent faire la différence entre l'hydroxy-THC et le THC-COOH, mais ces tests sont rarement utilisés pour déterminer si et quand du cannabis a été consommé, comme lors d'un contrôle routier, par exemple.

Si le THC-COOH est seul à être détecté, cela signifie qu'un produit au cannabis a été consommé il y a un bon moment et qu'il n'y a aucun risque que le consommateur en subisse encore les effets. Si du THC et du THC-COOH sont tous deux détectés, il est fort probable que du cannabis ait été consommé dans les dernières heures. Le THC, l'hydroxy-THC et le THC-COOH peuvent tous être comparativement détectés par un test sanguin, comme par exemple un test du niveau de cannabis dans le sang.

Mais c'est assez rare et, généralement, les tests de dépistages ne se concentreront que sur le THC-COOH, qui peut être dépisté par test sanguin, dans un échantillon d'urine et avec un analyseur d'haleine. Pour ceux qui consomment régulièrement du cannabis, c'est très handicapant, car la substance reste dans le système des semaines après la dernière consommation. Cela signifie que vous pourriez être testé positif à un dépistage de drogues pour un travail, pour une liberté conditionnelle ou bien un contrôle routier, même si cela fait 3 ou 4 semaines que vous n'avez pas fumé (ou vapoté, mangé un aliment au cannabis, etc.).

ÉLIMINATION PAR L'ORGANISME

Selon une récente étude ayant surveillé des consommateurs de cannabis pendant une période d'abstinence de 30 jours, « plus la concentration initiale en THC-COOH corrigée à la créatinine était élevée, plus l'intervalle entre le premier spécimen négatif et les derniers positifs était grand et plus la fenêtre de détection des substances et le taux de détection des spécimens positifs étaient grands. On peut s'attendre à voir les consommateurs de cannabis présentant une concentration de THC-COOH initiale normalisée >150 ng/mg avoir des taux de détection compris entre 60 et 100 % pendant 28 jours après le premier test urinaire négatif ».

En d'autres termes, plus vous fumez, plus le THC-COOH restera longtemps dans votre système. En réalité, c'est une information utile pour tous ceux qui sont concernés. Le fumeur peut estimer pendant combien de temps le cannabis restera dans son système et il peut faire un test lui-même à la maison pour le vérifier. Ceux qui font passer le test peuvent utiliser cette information pour différencier entre un consommateur débutant et/ou occasionnel et un consommateur régulier, chronique.

Certaines personnes choisissent d'accélérer le processus en diluant leur urine, en prenant des compléments au zinc, en buvant du jus de cranberry ou en achetant des boissons spécialement conçues pour la détox de cannabis. Mais aucune de ces méthodes n'est efficace à 100 %. La seule méthode pour être sûr d'être testé propre est de s'abstenir pendant une certaine période de temps.

Beverage Detox Pour Éliminer Le Thc-cooh Du Corps

LE MOT DE LA FIN

S'il y a bien quelque chose à retenir de cet article, c'est que la plupart des tests de dépistage ne RECHERCHENT PAS le THC ; ils détectent le THC-COOH dans votre corps. Alors gardez à l'esprit que si vous êtes un fumeur au quotidien, vous allez devoir arrêter environ 4–6 semaines avant tout test prévu. Si vous ne fumez qu'occasionnellement, votre corps devrait tout éliminer en une semaine environ.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander