Le cannabis suscite l’intérêt de l’industrie médicale depuis un moment maintenant. Si vous ne le saviez pas encore, le cannabis produit naturellement des centaines de cannabinoïdes et de terpénoïdes qui agissent bénéfiquement sur le corps humain. Le système endocannabinoïde (SEC) dans le corps humain le permet; c’est un réseau complexe de récepteurs de cannabinoïde naturellement présents dans le système nerveux, le cerveau et tout le corps — qui intéragissent tous avec les molécules du cannabis.

CONNAITRE LE SYSTEME ENDOCANNBINOÏDE

Le système endocannabinoïde joue un rôle important dans notre corps, il régule les fonctions vitales telles que l’humeur, le sommeil, les inflammation, l’apétit, la douleur et la mémoire (pour ne citer que celles-ci). Le cannabis produit plusieurs types de cannabinoïdes connus pour se lier parfaitement aux récepteurs de cannabinoïdes du système endocannabinoïde - ils ont donc la capacité de déclencher différents processus dans le corps. Les deux principaux récepteurs de cannabinoïde sont le CB1 et le CB2.

  • Les récepteurs CB1 se retrouvent principalement sur les neurones du cerveau, du système nerveux et dans certains organes et tissus tels que la rate et le cœur.
  • Les récepteurs CB2 se retrouvent eux principalement sur des cellules immunitaires appelées Microglies. Leur fonction reste plutôt floue, cependant nous savons qu’elles jouent un rôle de soulagement de la douleur dans le cerveau.

Nous commençons tout juste à comprendre comment une carence d’endocannabinoïdes dans le corps peut être liée à un certain nombre de symptômes incluant:

  • Raideurs musculaires
  • Douleurs chroniques et raideurs musculaires généralisées
  • Fatigue et maux de têtes
  • Problèmes de vessie et d’intestin
  • Insomnie et troubles du sommeil
  • Dépression et morosité

C’est sans surprise que le cannabis possède pléthore de bénéfices pour la santé quand vous examinez ces faits, les cannabinoïdes facilitent simplement le bon fonctionnement du système endocannabinoïde du corps humain.

THC-A
THC
THC-V
CBN
CBD-A
CBD
CBC-A
CBC
CBG-A
CBG
Analgesis
Pain relief
THC
CBN
CBD
CBC
Anti-inflamatory
Reduces inflamation
THC-A
CBD-A
CBD
CBC
CBG-A
CBG
Anoretic
Suppresses appettite
THC-V
Appetite stimulant
Stimulates appetite
THC
CBD
Antiemetic
Reduces vomiting and nausea
CBD
Intestinal anti-prokinetic
Reduces contractions in the small intestine
CBD
Anixolytic
Relieves anxiety
CBD
Antipsychotic
Tranquilizing, used to manage psychosis
CBD
Antiepileptic
Reduces seizures and convulsions
THC-A
THC-V
CBD
Antispasmodic
Supresses muscle spasms
THC
CBN
CBD
Anti-insomnia
Aides sleep
CBN
CBD
Immunosuppresive
Reduces the efficacy of inmune system
CBD
Anti-diabetic
Reduces blood sugar levels
THC-V
CBD
Neuroprotective
Prevents nervous system degeneration
CBD
Antipsioriatic
Treats psoriasis
CBD
Anti-ischemic
Reduces risk of artery blockage
CBD
Anti-bacterial
Kills or slows bacteria growth
CBD
CBC-A
CBC
CBG
Anti-fungal
Treats fungi infection
CBC-A
CBG
Anti-proliferative
Inhibits cell growth in tumors/cancer cells
THC-A
CBD-A
CBD
CBC
CBG
Bone stimulant
Promotes bone growth
THC-V
CBD
CBC
CBG

CANNABIS, SYSTEME ENDOCANNABINOÏDE, ET FIBROMYALGIE

La Fibromyalgie est un syndrome qui causent tous les symptômes cités ci dessus. L’origine de ce syndrome est encore au cœur des débats, mais les chercheurs commencent à établir un lien entre ces symptômes et le système endocannabinoïde.

“Des niveaux de cannabinoïdes insuffisant peuvent être la cause sous-jacente de nombreux symptômes soulagés par le cannabis” – Ethan Russo, Conseiller Principal chez GW Pharmaceuticals

Russo écrit en détails dans son rapport original sur les CCEC (Carences Cliniques d’Endocannabinoïdes) que le SEC lie le cerveau à certaines parties du corps et fonctions; un déséquilibre des cannabinoïdes dans notre corps pourrait donc perturber cette communication. Il explique que le THC remplit la fonction d’un endocannabinoïde naturel du corps)— l’anandamide, qui réduit l’hypersensibilité.

Une étude[1] conduite par le Dr Mary-Ann Fitzcharles, un professeur de médecine à l’université de McGill, s’intéressait aux bénéfices thérapeutiques des cannabinoïdes sur 302 patients atteints de fibromyalgie et 155 patients atteints d’une autre maladie provoquant des douleurs chroniques. Ils ont trouvé que 72% des patients affirmaient avoir besoin d’à peu près 1 gramme par jour ou moins afin de soulager significativement les douleurs. Le taux de réussite pour les traitement pharmaceutiques communs est aux alentours de 8-10%. Ce qui est une bonne nouvelle puisque cela signifie qu’il existe une alternative potentiellement plus saine et moins cher qui pourrait être utilisée en association avec des opioïdes ou comme traitement de substitution.

Les spasmes musculaires, raideurs et troubles du sommeil sont les caractéristiques de la fibromyalgie. Les trigger points (nœuds musculaires), situés en dessous des muscles contractés, peuvent occasionner des douleurs dans différentes parties du corps quand on appuie dessus, ce qui signifie que les spasmes musculaires ont plus de chances de se déclencher pendant la nuit, interrompant le sommeil. Un traitement médical à base de cannabis à prendre avant de se coucher pourrait rallonger le cycle de sommeil profond et aider à l’endormissement[2].

On a découvert que le CBD (une molécule non-psychoactive) que l’on retrouve dans le cannabis aidait à traiter les symptômes de la Sclérose En Plaques (SEP) administrée à des souris de laboratoires. Depuis, des recherches [3]plus approfondies sur cette molécule étudient son utilisation dans les traitements contre les symptômes liés aux douleurs et spasmes musculaires.

Cela ne fait que confirmer que le cannabis pourrait être au premier plan dans notre lutte pour des traitements potentiellement sans dangers, pas chers et efficaces. La plupart des preuves concernant le cannabis et la fibromyalgie sont anecdotiques, mais les recherches menées jusqu’à présent semblent certainement positives, en plus des études en cours pour le futur plus approfondies. Qui sait, peut-être qu’un jour, le cannabis sera appelé “la réponse nous avons toujours cherché”.

Sources Externes
  1. Association of herbal cannabis use with negative psychosocial parameters in patients with fibromyalgia http://onlinelibrary.wiley.com
  2. Around-the-clock oral THC effects on sleep in male chronic daily cannabis smokers. - PubMed - NCBI http://www.ncbi.nlm.nih.gov
  3. Cannabinoids decrease the th17 inflammatory autoimmune phenotype. - PubMed - NCBI http://www.ncbi.nlm.nih.gov
Avertissement:
This article has been written for informational purposes only, and is based on research published by other externals resources.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.