La médecine conventionnelle vous apprendra que l'ibuprofrène est un des moyens les plus efficaces pour traiter la douleur. Depuis les années 1960[1], c'est le médicament par défaut pour des maux ordinaires comme le mal de tête, le mal de dents et le mal de dos.

En face, on retrouve le cannabidiol, un composé prometteur issu du plant de cannabis. Le CBD, comme beaucoup le savent, a fait l'objet d'études dans le cadre de nombreux troubles de santé, tels que la douleur. Mais, au contraire de l'ibuprofène, il n'a pas encore été approuvé par les experts médicaux.

Quoi qu'il en soit, le CBD reste mentionné en tant que composé naturel et polyvalent aux effets intrigants. Mais, quelle est sa réelle efficacité ? Cet article a pour but de répondre à cette question.


Comment Fonctionne l'Ipubrofène

L'ibuprofène est un des médicaments anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS) les plus courants. De plus, il est efficace contre la fièvre et les maux de tête.

L'ibuprofène agit en réduisant les hormones responsables de la douleur et des gonflements. Il inhibe la libération de prostaglandines[2], des molécules responsables du contrôle de l'inflammation et de la circulation sanguine.

L'ibuprofène cible spécifiquement les enzymes COX-1 et COX-2 en réduisant leur activité. Ces deux enzymes déclenchent l'inflammation et la fièvre[3].

Mais, pour ce qui est de ses avantages, l'ibuprofène va au-delà du simple contrôle de la douleur. Le médicament a prouvé son efficacité contre l'arthrite rhumatoïde et les rhumatismes, les blessures musculo-squelettiques mineures et la fièvre, tout en aidant également à prévenir la formation de caillots sanguins.

CBD ou Ibuprofène

Vous avez maintenant une idée générale du fonctionnement de l'ibuprofène. Tournons donc notre attention vers le CBD et son mode d'action dans le corps.

Le CBD communique principalement avec le corps via le système endocannabinoïde. Il ne se lie pas directement aux récepteurs internes de ce système (CN1 et CB2), mais il peut renforcer les niveaux d'endocannabinoïdes naturels et être bénéfique au système d'autres manières[4]. Le SEC est responsable de la régulation de plusieurs fonctions majeures, dont le sommeil, la douleur , la réponse du système immunitaire et l'appétit. Ainsi, tout composé capable de renforcer l'efficacité de ce système est considéré comme méritant d'être exploré.

Mais, si l'ibuprofène est si efficace, pourquoi donc vouloir se tourner vers le CBD pour son potentiel ? Eh bien, parce que prendre de l'ibuprofène s'accompagne de plusieurs facteurs de risque qui méritent définitivement d'être pris en compte. Selon la FDA, autorité régulatrice américaine, les AINS dont l'ibuprofène pourraient faire augmenter le risque de crises cardiaques et d'AVC, même avec une consommation à court terme[5]. Les symptômes pourraient survenir en quelques semaines.

L'ibuprofène dérive de l'acide propionique, le même acide gras présent dans les aliments transformés. Il est principalement utilisé pour lutter contre les moisissures et les bactéries et peut gravement irriter la peau dans le cas d'une interaction directe. Cependant, la FDA considère que la substance est peu toxique[6] pour l'homme.

Pour ce qui est du CBD, il est extrait du plant de chanvre, à l'aide d'un solvant comme l'éthanol ou le dioxyde de carbone. Le cannabidiol est alors transformé en huile, en produit d'application locale ou sous forme de gélule pour être consommé.

CBD ou Ibuprofène

Peut-On Prendre du CBD et de l'Ibuprofène Ensemble ?

D'un côté, il s'agit d'un médicament synthétique à action rapide, avec des effets secondaires et risques pour la santé connus. De l'autre, il s'agit d'une substance organique perçue comme ayant ses propres avantages — sans les risques[7]. En théorie, combiner les deux n'est pas une si mauvaise idée.

Et cela pourrait bien être le cas. Cette étude de 2019[8], par exemple, ne rapporte aucune interaction directe entre l'ibuprofène et le CBD. Cependant, ce n'est pas le cas avec d'autres AINS comme le naproxène et le célécoxib. Des experts déconseillent l'administration conjointe de cannabidiol et de ces substances précédemment mentionnées.

La probabilité d'effets secondaires pourrait varier d'un individu à l'autre. Le mieux serait ici de consulter votre médecin avant de prendre du CBD en même temps que de l'ibuprofène.

Huile de CBD 15% (1500mg)
THC: 0.2%
CBD: 15%
CBD par goute: 7,5mg
Porteuse: Olive Oil

Acheter Huile de CBD 15% (1500mg)

Comment le CBD Affecte-T-Il la Douleur ?

Nous avons précédemment mentionné l'interaction du CBD avec le système endocannabinoïde comme point de départ pour l'intérêt scientifique dans le domaine. Regardons maintenant de plus près la recherche.

  • Le CBD pour la Douleur Aiguë

Si une personne souffre de douleurs aiguës, elle se verra probablement prescrire un analgésique. Il pourrait s'agir de paracétamol, ou d'un AINS comme l'ibuprofène. Pour les cas graves, les médecins peuvent se tourner vers les opioïdes tels que l'oxycodone et la morphine.

Cependant, la recherche[9] est en train d'étudier si les effets du CBD pourrait également servir des fonctions analgésiques. Prenez, par exemple, une étude de phase[10] III publiée en 2009 sur les cannabinoïdes comme médium plausible pour le traitement de la douleur.

Un des points centraux de l'étude concernait Sativex, un extrait de cannabis contenant à la fois du CBD et du THC, par comparaison à un extrait à dominante THC et un placebo. Il a été découvert que Sativex obtenait un soulagement significatif de la douleur, par comparaison à l'extrait à dominante THC et au placebo.

Ce n'est pas tout. Selon une étude de 2006[11] réalisée sur des souris, le CBD favorise également la signalisation des récepteurs adénosine[12]. Les récepteurs adénosine sont répartis dans tout le corps. Un de leurs principaux rôles:la régulation de la douleur et de l'inflammation.

Les antioxydants sont aussi connus pour être efficaces[13] pour lutter contre la douleur. D'autres recherches montrent que le CBD est plus riche en antioxydants que d'autres compléments. Comme le révèle cette étude de 1998[14], le cannabidiol affiche une plus grande activité antioxydante que la vitamine C et la vitamine E.

Le CBD pour la Douleur Aiguë

  • Le CBD pour la Douleur Périphérique

La douleur périphérique, aussi connue sous le nom de neuropathie périphérique[15], est un trouble dû à des lésions nerveuses. Les symptômes généraux sont un engourdissement, des douleurs et des faiblesses. Certaines personnes ressentent également une sensation de picotement dans les doigts.

Au lieu de se tourner vers les stéroïdes et les immunodépresseurs comme traitement, le cannabidiol pourrait-il être une autre option plausible ?

Comme cette étude de 2004[16] sur des dérivés du CBD le montre, le cannabidiol n'a eu aucun effet sur le système nerveux central. Cependant, il a présenté des effets périphériques liés à l'antinociception et à la signalisation immunitaire.

Le CBD pour la Douleur Périphérique
  • Le CBD pour l'Inflammation Chronique

Ressentir une légère inflammation dans certaines parties du corps est une chose. Mais si elle dure pendant plusieurs mois, voire même des années, on souffre alors d'inflammation chronique.

L'inflammation chronique se produit lorsque le corps est constamment en mode combat, une réaction censée se produire contre les maladies. Mais, dans ce cas, le système immunitaire attaque des tissus sains par erreur. Les experts y voient plutôt un trouble autoimmune.

Comme avec la douleur, l'inflammation chronique peut être traitée en prenant des AINS et des stéroïdes. Des experts prescrivent également quelques compléments[17] comme l'huile de poisson et l'acide lipoïque. Ils se tournent aussi désormais vers le profil d'effets du CBD à la recherche de réponses.

Prenez cette étude de 2012[18] sur des rongeurs, qui montre que le CBD et ses dérivés modifiés ont ciblé les récepteurs glycine α3. Les récepteurs glycine jouent des rôles cruciaux liés à la douleur et au contrôle moteur.

Le CBD pour l'Inflammation Chronique

  • Le CBD pour les Migraines

Si vous souffrez d'un mal de tête pénible et handicapant, avec des épisodes nauséeux et d'hypersensibilité à la lumière, vous souffrez de migraines. Cette sensation semblable à une pulsation ou une palpitation est généralement ressentie d'un seul côté de la tête.

Les médecins prescrivent généralement des médicaments ordinaires tels que des AINS, de la codéine et même de la caféine pour traiter la migraine. Mais, depuis le début du XXème siècle, le cannabis est considéré comme une alternative.

Une analyse de 1998[19] a exploré le corpus actuel de recherches sur les cannabinoïdes dans le cannabis en lien avec la gestion de la migraine. En notant des propriétés antiémétiques (anti-nausées et vomissements) et vasodilatatrices (dilatation des vaisseaux sanguins), les auteurs ont conclu que les cannabinoïdes étaient d'un grand intérêt au sujet du traitement de la migraine.

Le CBD pour les Migraines
  • Le CBD pour la Fibromyalgie

Ceux qui souffrent de fibromyalgie savent à quel point ce trouble peut être perturbant. La douleur physique généralisée peut pousser la personne à se sentir constamment fatiguée, à manquer de sommeil et à être tout simplement privée d'une vie normale.

Les causes de la fibromyalgie varient, de la génétique aux traumatismes physiques et émotionnelles. On donne généralement aux personnes qui souffrent de cette maladie des traitements antidépresseurs et anti-épileptiques.

Comme le note cette étude, la carence endocannabinoïde[20] est également identifiée comme une des potentielles causes potentielles de fibromyalgie. Dans ce cas, le CBD a été considéré comme une potentielle solution pour renforcer les niveaux d'endocannabinoïdes.

Le CBD pour la Fibromyalgie

Le CBD Pourrait-Il Remplacer l'Ibuprofène dans le Futur ?

La découverte de l'ibuprofène par le Dr Stewart Adam dans les années 1960 est toujours considérée comme une des plus grandes avancées de la médecine moderne. Grâce à cet heureux accident[21], la douleur et l'inconfort ne sont plus aussi handicapants qu'ils ne l'étaient auparavant.

En même temps, on a sous la main le cannabidiol, un composé qui a récolté une attention significative pour son potentiel améliorateur de bien-être. Mais le CBD pourrait-il remplacer l'ibuprofène dans un futur proche ou lointain ?

À l'heure actuelle, plus d'études doivent être menées. De nombreuses questions restent sans réponse. Cependant, la recherche existante a posé les bases pour des essais plus approfondis.

Sources Externes
  1. A brief history of ibuprofen https://pharmaceutical-journal.com
  2. Prostaglandins: What They Are and Their Role in the Body https://www.healthline.com
  3. COX-2 Inhibitors Drug Class Information on RxList.com https://www.rxlist.com
  4. Cannabidiol (CBD) — what we know and what we don’t - Harvard Health Blog - Harvard Health Publishing https://www.health.harvard.edu
  5. FDA strengthens warning that NSAIDs increase heart attack and stroke risk - Harvard Health Blog - Harvard Health Publishing https://www.health.harvard.edu
  6. Propionic Acid - ScienceDirect https://www.sciencedirect.com
  7. WHO Expert Committee on Drug Dependence Critical Review: Cannabidiol (CBD) https://www.who.int
  8. Potential Adverse Drug Events and Drug–Drug Interactions with Medical and Consumer Cannabidiol (CBD) Use https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  9. Cannabinoids in the management of difficult to treat pain https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  10. DEFINE_ME https://www.jpsmjournal.com
  11. Inhibition of an equilibrative nucleoside transporter by cannabidiol: a mechanism of cannabinoid immunosuppression - PubMed https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
  12. Frontiers | The Role of Adenosine Receptors in Psychostimulant Addiction | Pharmacology https://www.frontiersin.org
  13. Antioxidant therapy for pain relief in patients with chronic pancreatitis: systematic review and meta-analysis - PubMed https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
  14. Cannabidiol and (-)Delta9-tetrahydrocannabinol are neuroprotective antioxidants - PubMed https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
  15. Peripheral neuropathy - Symptoms and causes - Mayo Clinic https://www.mayoclinic.org
  16. (+)-Cannabidiol analogues which bind cannabinoid receptors but exert peripheral activity only - PubMed https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
  17. Chronic Inflammation: Definition, Symptoms, Causes, and Treatment https://www.healthline.com
  18. Cannabinoids suppress inflammatory and neuropathic pain by targeting α3 glycine receptors - PubMed https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
  19. Cannabis for migraine treatment: the once and future prescription? An historical and scientific review - PubMed https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  20. Clinical endocannabinoid deficiency (CECD): can this concept explain therapeutic benefits of cannabis in migraine, fibromyalgia, irritable bowel syndrome and other treatment-resistant conditions? - PubMed https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
  21. The hangover that led to the discovery of ibuprofen https://www.bbc.com
Avertissement:
Ce contenu est conçu dans un but purement éducatif. Les informations fournies proviennent de recherches rassemblées depuis des sources externes.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.