L'univers des dérivés et concentrés de cannabis est en perpétuellement expansion et la science du cannabis étend également ses connaissances. Au cours des dernières décennies, la recherche a constamment montré le potentiel thérapeutique des cannabinoïdes. En chemin, les chercheurs ont été confrontés à l'étonnante réalisation qu'un extrait complexe de composés du cannabis semble plus efficace d'un point de vue médicinal qu'un cannabinoïde unique isolé. C'est là d'où vient le concept de « plante entière ».

Les fruits et les légumes renferment une multitude de composés biochimiques en plus des vitamines et minéraux dont nous avons besoin pour rester en bonne santé. Pour faire simple, la raison pour laquelle il est bien préférable de consommer ces vitamines dans les fruits, plutôt que dans des gélules, par exemple, est que tous ces éléments naturels agissent ensemble pour renforcer leurs effets individuels. Après tout, Mère Nature a préparé ces ensembles riches en nutriments pour une bonne raison ! Quand on a besoin de vitamines supplémentaires, il n'y a pas de mal à prendre des compléments, de même qu'il n'y a pas de mal à prendre du THC ou du CBD pur. Cependant, il semble que les extraits de plante entière, que ce soit sous la forme de jus de fruit ou d'huile au CBD, sont généralement plus efficaces.

LA COMPLEXITÉ DES COMPOSÉS DU CANNABIS

La plante qu'est le cannabis contient plus de 400 composés chimiques, dont le THC, le CBD, le CBN et autres cannabinoïdes. De plus, les terpènes, et non les cannabinoïdes, sont les substances volatiles qui donnent leur parfum aux fleurs et nous apportent des propriétés bénéfiques qui renforcent l'effet médicinal des cannabinoïdes. En outre, des flavonoïdes, acides gras, protéines, enzymes et sucres sont tous présents dans la matière végétale entière et finissent par jouer un rôle renforçant encore plus l'efficacité médicale de la plante.

Les recherches mentionnées plus bas, ainsi que d'autres études et rapports anecdotiques, remettent aujourd'hui en question l'idée fausse selon laquelle les extraits botaniques seraient moins efficaces et plus difficiles à doser que les molécules isolées de cannabinoïdes, généralement produites par les grands groupes pharmaceutiques. Tout est dû à « l'effet entourage » et à l'effet « courbe en cloche ».

L'EFFET ENTOURAGE

« L'effet entourage » est un terme fréquemment utilisé pour décrire le résultat médicinal d'une combinaison de cannabinoïdes, terpènes et autres composés mineurs du cannabis dans le corps. Une célèbre étude menée par Ethan Russo sur les synergies médicales parmi différents composants du cannabis a ouvert la voie à une nouvelle ère de recherches sur le cannabis, en tant que phytocomplexe bénéfique, mais complexe. Cette étude et d'autres ont également découvert que le CBD contenu dans un extrait à spectre complet était capable d'antagoniser le THC, en limitant son affinité de liaison avec les récepteurs CB1 dans le cerveau, réduisant ainsi ses effets enivrants tout en apportant un soulagement face à la douleur et à l'inflammation.

L'EFFET ENTOURAGE

En résultat de ces découvertes, des chercheurs se sont mis à expérimenter avec différents ratios de THC:CBD et avec des combinaisons d'autres cannabinoïdes. De plus, des scientifiques se sont mis à réaliser les propriétés pharmacologiques des terpènes et le rôle significatif qu'ils jouent dans l'effet entourage. En fait, les chercheurs cherchent désormais à cibler le rôle spécifique des terpènes dans les préparations à base de cannabis. Les différents chémotypes de cannabis ont des profils de terpènes distincts, qui génèrent un éventail diversifié d'extraits à base de plante entière, ce qui donne des effets légèrement différents sur le corps et l'esprit.

Les extraits riches en CBD contiennent une diversité de composés végétaux qui semblent aussi présenter un meilleur profil thérapeutique que la molécule unique de CBD chez les malades souffrant d'épilepsie réfractaire. Une méta-analyse d'études allant de 2013 à 2017 révèle une occurrence significative de la potentielle supériorité des extraits de plante entière. Cette analyse avait pour but d'explorer les bienfaits thérapeutiques du CBD pour les malades épileptiques. Plus de 70 % des malades traités avec des extraits de CBD à spectre complet ont rapporté des améliorations, en comparaison de seulement 36 % des malades ayant reçu du CBD pur, la molécule isolée.

La communauté du cannabis a immédiatement été enthousiasmée par ces résultats et les sélectionneurs ont été parmi les plus réceptifs, en développant rapidement de nouvelles variétés avec des profils en cannabinoïdes et terpènes uniques. Voilà pourquoi les nouvelles générations de génétiques de cannabis possèdent souvent un phytocomplexe plus riche que leurs grands-parents « à l'ancienne » et peuvent facilement répondre aux besoins des consommateurs récréatifs et médicaux avec la multiplication actuelle des formes et méthodes de consommation.

L'EFFET DE COURBE EN FORME DE CLOCHE

Comme de nombreuses autres substances, le CBD diminue son efficacité attendue liée au dosage lors d'une prise de doses plus élevées, à tel point que des doses exceptionnellement élevées peuvent échouer à aider face à n'importe quel trouble. Des études montrent que l'administration de molécules pures et isolées de CBD entraîne une courbe de réponse à la dose en forme de cloche, ce qui signifie que lorsque la quantité de CBD dépasse un certain point, son impact thérapeutique diminue radicalement. Les effets de soin du CBD sont généralement observés au sein d'une fourchette de doses limitée, ce qui pourrait donc limiter ses applications dans un cadre médical. Cependant, une deuxième étude fondamentale sur les synergies entre les composés du cannabis parle de la possibilité de dépasser la réponse de courbe en forme de cloche du CBD par l'utilisation d'extraits de cannabis à base de plante entière.

D'autres recherches montrent que les effets anti-inflammatoires du CBD pur pour des pathologies telles que l'arthrite rhumatoïde, les MICI, la sclérose en plaques et le diabète suivent la réponse de courbe en forme de cloche avec une fenêtre thérapeutique étroite. En revanche, un extrait contenant du CBD, du THC, du CBC et du CBG provoque un effet plus direct et dépendant de la dose. En outre, une quantité plus faible de l'extrait est nécessaire pour soulager la douleur en comparaison du CBD pur afin d'obtenir le même effet.

Chanvre vs marijuana

COMPLET, C'EST PLUS QU'UN ISOLAT

Les preuves de laboratoire, cliniques et anecdotiques suggèrent définitivement qu'un extrait de plante entière préparé à partir de matière végétale de cannabis est plus efficace pour réduire la douleur, les spasmes, l'inflammation et autres troubles typiquement ciblés par les cannabinoïdes. Un extrait complet augmente l'absorption des ingrédients actifs et s'avère capable de cibler un éventail plus large de troubles en ajustant précisément le profil de cannabinoïdes et terpènes aux besoins et préférences spécifiques de la personne.

La capacité des extraits de plante entière à dépasser la courbe en forme de cloche, en établissant une corrélation claire entre le dosage et les réponses anti-inflammatoires ou analgésiques, les rend idéaux pour une application médicale, ainsi que pour des études cliniques ultérieures. Il ne s'agit pas de dire que les formulations de molécules uniques sont inutiles ; dans les régions où le THC est illégal, par exemple, des isolats de cannabinoïdes purs comme le CBD sont la seule réelle option pour ceux qui cherchent à absorber le cannabinoïde. Cependant, alors que plus de recherches se développent sur l'efficacité des formulations à base de plante entière, nous verrons certainement le monde des extraits de cannabinoïdes continuer sa progression.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.