On a souvent discuté du cannabis comme une aide potentielle à l’ensommeillement. Récemment, on a découvert de nouvelles vertus prometteuses pour palier à des troubles du sommeil. Et pourtant, il nous manque encore beaucoup d’informations sur les effets à court et long terme du cannabis pour déterminer son spectre d’efficacité.

Le cannabis peut soulager des doutes et tensions quotidiennes qui empêchent de dormir et pourrait même raccourcir la durée nécessaire à s’endormir. Mais est-ce vraiment une alternative naturelle aux somnifères pharmaceutiques ? Ou bien un simple dernier petit plaisir avant de vouloir rejoindre les bras de Morphée ?

QUELLES VARIÉTÉS ENCOURAGENT LE SOMMEIL ?

Lorsque l’on observe les effets du cannabis sur le sommeil, il est préférable de prendre en compte séparément les phytochimiques et certains cultivars spécifiques de cannabis. Souvent, on a tendance à associer les indicas à des effets somnolents et peu énergisants. À l’inverse, les sativas sont souvent perçues comme énergisantes et capables de mobiliser activement l’esprit.

Cependant, on réalise de plus en plus que la distinction entre indica et sativa n’est pas si précise ni évidente. De ce fait, on s’intéresse plutôt à la composition exacte des cannabinoïdes et autres terpènes comme facteurs influençant principalement les effets d’une variété.

Des chercheurs de l’Université du Nouveau-Mexique ont enregistré des niveaux d’insomnie[1] auto-perçus par 400 individus avant et après qu’ils ne consomment du cannabis médical. Les résultats montrent que la consommation de cannabis fut associée à une amélioration du trouble de l’insomnie avec une efficacité variable et des effets secondaires dépendant de la méthode de consommation ou de la variété.

Les chercheurs ont également constaté que les variétés contenant plus de CBD étaient associées à un meilleur sommeil.

THC ET CBD : LEQUEL EST MEILLEUR POUR PROMOUVOIR LE SOMMEIL ?

On a identifié plus de 100 cannabinoïdes dans le cannabis. Les cannabinoïdes les plus connus et abondants restent néanmoins le THC & CBD. Nous en discuterons plus tard, mais on a constaté après les avoir étudiés séparément et ensemble qu’il y avait différents effets selon les états d’esprit. Souvent, les deux composés semblent fonctionner davantage lorsqu’ils sont réunis.

CBD POUR DORMIR

La plupart des études sur le sommeil se concentre plus sur le THC que le CBD. Nous ne savons pas exactement comment le CBD affecte le sommeil, mais nous savons qu’il peut encourager à la relaxation. Des preuves montrent[2] que le CBD a un effet apaisant sur le système nerveux central en plus d’être capable de pouvoir réduire la somnolence en journée. Cette action à double face pourrait être pratique pour équilibre le cycle veille-sommeil dans un style de vie sain.

Malgré l’aspect prometteur du cannabinoïde pour assister les troubles liés au sommeil, la même étude de 2019 mentionnée ci-dessus a découvert que 25 % des participants avaient vécu un piètre sommeil avec de symptômes empirés à cause du CBD.

THC POUR DORMIR

La recherche confirme sans prétention que le THC a des effets sédatifs[3]. Une étude sur les effets de multiples substances sur le sommeil ont confirmé cela en découvrant que le THC raccourcissait[4] la latence du sommeil chez ceux qui souffraient ou non, de problèmes de sommeil.

Même au sein du groupe des dormeurs au sommeil profond, le cannabis les aidait à s’endormir encore plus rapidement. De plus, on a découvert que les cannabinoïdes synthétiques qui imitent le THC comme le nabilone le dronabinol pouvaient assister l’apnée du sommeil[5] grâce à leurs effets modulateurs sur les apnées régulées par la sérotonine.

Un rapport[6] sur toutes les sources à ce sujet jusqu’à 2014 a découvert que malgré une réduction de la latence du sommeil par le THC, celui-ci pouvait impacter la qualité du sommeil sur le long terme. Cependant, il y a de nombreux facteurs impliqués dans la qualité du sommeil, et nous manquons encore de données viables sur les effets à long terme du THC sur le sommeil. Ce cannabinoïde facilite le sommeil pour certain, mais d’autres trouvent que des doses importantes de THC engendrent de la paranoïa ou de l’agitation. Ces sensations sont évidemment, peu souhaitables lorsque l’on souhaite s’endormir.

De plus amples recherches sur le cannabis et le sommeil vont vraisemblablement impliquer des doses différentes de THC et de CBD utilisés en tandem. Puisque les effets du CBD sur le sommeil sont plus indirects que ceux du THC, des preuves anecdotiques indiquent que des variétés avec un ratio équilibré en THC:CBD seraient plus efficaces pour promouvoir un sommeil naturel tout en réduisant simultanément les effets secondaires psychotropes du THC.

Les effets du THC & CBD sur notre cycle de sommeil

THC COMME RÉDUCTEUR DE RÊVES

Le sommeil paradoxal est la phase du sommeil liée aux rêves, à l’apprentissage et à la création de nouveaux souvenirs. L’autre étape du sommeil qu’on appelle le sommeil lent profond est en effet très importante pour la récupération mentale et la consolidation de la mémoire. Chez la plupart des gens, il semblerait que le THC altère le temps passé dans ces différentes étapes du sommeil. Pour être plus précis, il réduit le temps passé dans le sommeil paradoxal et accroît la durée du sommeil lent profond.

De ce fait, un consommateur nocturne n’aura pas autant de rêves, ou de rêves marquants qu’un non-consommateur. Cela peut être positif, neutre ou négatif selon le type de rêves et les sensations subséquentes que vous ressentez sans cannabis. Cette propriété particulière du THC peut être une vraie aide pour ceux souffrant de rêves et de cauchemars dérangeants ou trop fréquents.

Pour ceux qui souhaitent continuer de rêver, réduire ou arrêter votre consommation de ganja devrait selon la science, restaurer votre cycle naturel de sommeil paradoxal et les rêves qui en résultent.

D’AUTRES COMPOSÉS DU CANNABIS QUI PEUVENT PROMOUVOIR LE SOMMEIL

En plus du THC et du CBD, quelques autres cannabinoïdes ont montré certains effets relaxants ou tout du moins, capables de relativement encourager le sommeil. Pour commencer, le cannabinol ou CBN, est un cannabinoïde avec une action psychoactive très légère et capable de pouvoir potentiellement induire des effets relaxants. Sa faible psycho-activité et son absence de qualités intoxicantes donnent au cannabinoïde un potentiel intrigant comme alternative au THC pour les troubles liés au sommeil.

La recherche sur les terpènes a découvert que le myrcène, le terpinéol, le linalool et le caryophyllène présentaient tous de légères propriétés soporifiques voire parfois analgésiques. Même le limonène[7], capable de booster l’humeur pourrait aussi assister le sommeil !

EFFETS SECONDAIRES DU CANNABIS SUR LE SOMMEIL

Les études s’intéressant à la façon dont le cannabis influence le sommeil ont présenté des résultats mitigés souvent influencés par des facteurs comme la tolérance personnelle et de nombreux autres facteurs cliniques ou liés au style de vie.

Les analyses des effets négatifs sont également à double sens. Tandis que le cannabis peut vous aider à dormir à court terme, il pourrait engendrer un sommeil à la qualité amoindrie dans un cas de consommation importante et à long terme. De plus, les études ont découvert qu’une consommation[8] à long terme et discontinue pouvait engendrer des cycles de sommeil plus courts[9], une efficacité réduite du sommeil, un rallongement de la durée à s’endormir et des réveils nocturnes.

CANNABIS POUR LE SOMMEIL : UN DÉBAT INTERMINABLE

La recherche sur le cannabis et le sommeil en est encore à ses débuts. De nombreuses études à petite échelle ont été publiées ces dernières années, et pourtant aucune n’est décisive.

La recherche actuelle et future pourrait être prometteuse pour ceux souffrant de toutes sortes de troubles du sommeil. Néanmoins, nous avons cruellement besoin d’essais cliniques à grande échelle sur la sûreté et l’efficacité du cannabis sur des périodes de temps allongées pour déterminer sa viabilité dans ce domaine.

Le cannabis pourrait d’ores et déjà être la clé pour préparer votre sommeil. Cependant, il vous faut être conscient que n’importe quelle altération à long terme de votre cycle de sommeil peut réduire les effets réparateurs du sommeil.

Cela étant dit, les variétés de cannabis contenant des terpènes relaxants, du CBD et une quantité réduite de THC sont censés être bénéfiques pour encourager un bon sommeil. Enfin, sachez que les effets du cannabis sont améliorés voire remplaçables par d’autres aides naturelles au sommeil comme un régime sain et du sport.

Sources Externes
  1. Effectiveness of Raw, Natural Medical Cannabis Flower for Treating Insomnia under Naturalistic Conditions https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  2. Cannabidiol in Anxiety and Sleep: A Large Case Series - PubMed https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  3. Sedative activity of cannabis in relation to its delta'-trans-tetrahydrocannabinol and cannabidiol content. https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  4. Effect of illicit recreational drugs upon sleep: cocaine, ecstasy and marijuana - PubMed https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
  5. Frontiers | Proof of Concept Trial of Dronabinol in Obstructive Sleep Apnea | Psychiatry https://www.frontiersin.org
  6. Cannabis, Cannabinoids, and Sleep: a Review of the Literature - PubMed https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  7. Central effects of citral, myrcene and limonene, constituents of essential oil chemotypes from Lippia alba (Mill.) n.e. Brown - PubMed https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
  8. Penn Medicine Study Finds Marijuana Use May Impair Sleep Quality – PR News https://www.pennmedicine.org
  9. Sleep Disturbance in Heavy Marijuana Users https://www.ncbi.nlm.nih.gov
Avertissement:
Ce contenu est conçu dans un but purement éducatif. Les informations fournies proviennent de recherches rassemblées depuis des sources externes.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.