Même si on n’aime pas trop ça, la plupart des fumeurs ont besoin de se calmer une fois de temps en temps. Que ce soit pour un travail, une maternité, des problèmes judiciaires, ou juste pour votre seuil de tolérance, quelquefois une fois une pause de quelques semaines est nécessaire. Si vous êtes déjà passé par là, vous avez peut-être remarqué un effet secondaire particulier, après avoir laissé tomber l’herbe pendant un jour ou deux – des rêves bizarres !

Nombreux fumeurs rapportent que leurs rêves sont plus lucides et augmentent en fréquence quand ils s’abstiennent de fumer. Une étude de 2008 montrait que la consommation régulière de cannabis diminuait le sommeil paradoxal, qui est la phase du cycle du sommeil où apparaissent les rêves. Le rapport avait pour conclusion ’’la une diminution du sommeil paradoxal sur des sujet ayant pris une dose de 15mg de THC en plus d’un mélange de THC/CBD, mais n’avait pas enregistrer les effets de l’interruption du cannabis,’’ même si l’on pense que s’arrêter conduit à ce que l’on appelle le regain du sommeil paradoxal.
**étude 2008 - 

LES DIFFERENTES PHASES DU SOMMEIL

Pendant que nous dormons, notre cerveau passe par cinq différents cycles de sommeil, dont les plus longs sont le sommeil profond et le sommeil paradoxal. La phase une est le sommeil léger. C’est quand nous dérivons de notre conscient à notre inconscient, et que la moindre petite chose peut nous réveiller. Durant la phase une, vous pouvez ressentir des crampes ou la sensation de tomber.

Une fois passé en phase 2, les impulsions électriques dans nos cerveaux ralentissent. Durant la phase 3, ce qu’on appelle ‘’les ondes delta‘’ commencent à apparaître plus fréquemment. Les ondes delta sont des ondes cérébrales de haute amplitude venant du thalamus ou du cortex et sont associées au sommeil profond. Durant la phase 4, le cerveau produit maintenant que des ondes deltas et il n’y a plus de mouvement des yeux ou d’activités musculaires.

someill REM phase rêve cannabis

Une fois entré dans le sommeil paradoxal, on commence enfin à rêver. Notre respiration se fait irrégulière, les battements de cœur augmentent, nos yeux bougent rapidement dans différentes directions et les muscles sont temporairement paralysés. Cela dépend de combien de temps on dort, nous pouvons passer plusieurs fois dans la phase de sommeil paradoxal durant une nuit entière.

Un cycle du sommeil complet dure normalement 100 minutes, avec la première phase de sommeil paradoxal commençant à 70-90 minutes après s’être endormi. Plus tôt dans notre cycle du sommeil, la phase de sommeil paradoxal dure de 10 à 20 minutes et augmente graduellement en longueur pendant que nous dormons.

EST-CE SAIN DE NE PAS FAIRE DE RÊVES ?

Malgré le fait que le sommeil paradoxal soit réparateur et soit lié à la sauvegarde de la mémoire, il existe peu d’avantages à les éviter. Le principal, c’est moins de cauchemars, ce qui est une bonne nouvelle pour les patients atteins de TSPT. Les cauchemars ou terreurs nocturnes, peuvent empêcher les gens d’effectuer une bonne nuit de sommeil, ce qui peut par la suite engendrer au réveil des sautes d’humeur, des troubles de la concentration, appétit sexuel en berne, gain de poids et suppression du système immunitaire.

La diminution des rêves à cause de l’herbe peut être utile aux personnes souffrantes de cauchemars et / ou d’insomnies. De plus, des études montrent que, à part une difficulté accrue à retenir des informations, un manque de sommeil paradoxal n’avait que peu d’impact sur notre comportement quotidien, les symptômes, ou notre santé en général.

D’un autre côté, il existe une possibilité que le cannabis n’ait pas du tout d’effets abstraits sur nos rêves. Des études montrent la corrélation, mais il n’y a pas eu assez de recherches faites aujourd’hui pour donner une conclusion finale. Je peux témoigner de par mon expérience personnelle des rêves intenses que j’ai eus après avoir arrêté de fumer de l’herbe, même si j’ai aussi eu des rêves dingues quand je fumais. De toute façon, ça vaut le coup d’explorer un peu plus pour trouver vraiment comment l’herbe peut influencer notre subconscient.

 

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander