Le « troisième œil » apparaît comme symbole emblématique dans l'art de l'Égypte antique. Les Hindous symbolisaient également un troisième œil humain avec un point rouge cérémoniel ou « bindi » sur le front. Ce point est censé être la localisation du chakra Ajna, un centre d'énergie pour l'esprit subconscient. Il se dit que c'est le lien de l'humanité au royaume spirituel et le philosophe René Descartes l'appelle « le siège de l'âme ». Est-ce que la plupart des recherches médicales de Descartes ont été discréditées, même durant sa propre vie ? En bref, oui. Mais une réponse plus longue permet d'introduire la nuance que les chakras semblent correspondre à des endroits physiologiques importants dans le corps.

Dans le cas du troisième œil, la glande pinéale semble non seulement être un organe neurologique important, c'est en fait un organe sensible à la lumière structurellement similaire à l’œil. Oui, peut-être qu'il faut creuser dans cette direction. La glande pinéale est importante dans de nombreuses cultures différentes pour sa signification spirituelle. Elle est nommée d'après sa forme de pomme de pin, un symbole qui se retrouve dans l'art des Assyriens, des Grecs et d'autres cultures. Certains affirment que ses pouvoirs permettent de relier son esprit aux Dieux, ou même de communiquer de manière télépathique. Regardons donc ce que la science nous révèle sur les pouvoirs de la glande pinéale. Si elle remplit une fonction importante, il est alors aussi intéressant d'explorer comment le cannabis peut impacter cette région du cerveau.

LA GLANDE PINÉALE

La première chose à examiner, c'est toute cette histoire de « troisième œil ». Est-il vraiment si similaire aux yeux avec lesquels nous voyons ? Ou serait-ce un vestige d'un œil présent auparavant ? Ou doit-il encore évoluer ? Allons-y doucement. Commençons par nous pencher sur la façon dont « pinéal » est relié aux pinéalocytes de la glande. Il s'agit des cellules qui répondent à la lumière. Elles sont connectées à l'hypothalamus dans le cerveau. C'est la zone qui gouverne notre rythme circadien, le cycle de veille et de sommeil. L'hypothalamus communique la présence d'obscurité aux pinéalocytes, ce qui joue un rôle dans la perception du jour et de la nuit par l'homme. C'est donc un composant important de la perception humaine. Chez d'autres animaux, ils sont même directement connectés à l’œil.

De nombreux vertébrés chez les mammifères, les reptiles et les poissons ont acquis une glande pinéale au cours de l'évolution. D'autres n'ont pas évolué pour en avoir une. Dans le cas du reptile tuatara de Nouvelle-Zélande, la glande pinéale est directement connectée à un troisième œil, littéralement ! Techniquement, l’œil pariétal est la glande que l'on pourrait bien appeler troisième œil. Cette glande est présente sur la tête du tuatara, avec un iris, une rétine et une cornée. Elle est connectée à la glande pinéale, tout comme les troisièmes œils brillants de différents poissons des profondeurs. D'un point de vue évolutionnaire, la glande pinéale est clairement importante pour le rythme circadien, la régulation hormonale et ce type de choses. Mais que fait-elle d'autre chez l'homme ? Et comment serait-elle affectée si l'on consomme du cannabis ?

Function De La Glande Pinéale

L'IMPACT DU CANNABIS SUR LA GLANDE PINÉALE

La glande pinéale reçoit son flux sanguin directement à partir du reste du corps à travers l'artère cérébrale postérieure. Comme le sang n'est pas traité à travers la barrière hémato-encéphalique, les composés chimiques psychoactifs touchent la glande pinéale bien plus vite. Ceci la rend très sensible aux composés chimiques psychoactifs tels que la DMT ou les cannabinoïdes. La glande pinéale régule la santé du sommeil à travers la production de mélatonine. C'est une fonction très importante, à ne pas perturber. La surconsommation de cannabis, ou consommation excessive, pourrait avoir un impact négatif entre autre sur cet aspect de votre santé. Il est toujours plus sûr de modérer sa consommation de cannabis. Si vous consommez du cannabis, à quoi pouvez-vous vous attendre pour la glande pinéale ?

La glande pinéale est connectée au système endocrinien et au système endocannabinoïde. Alors, dans le cadre du réseau d'influence du cannabis, elle aide à faire circuler les cannabinoïdes jusqu'aux récepteurs cannabinoïdes. Vos rêves si trippants sont peut-être dus à l'impact des cannabinoïdes régulant la profondeur et la durée de votre sommeil. Il a été suggéré que le THC pouvait réduire la mélatonine, ce qui affecterait négativement le sommeil. Et pourtant, beaucoup de personnes consomment du cannabis pour bien dormir. D'autres effets du cannabis soulagent les inquiétudes et les tensions physiques qui perturbent le sommeil. Les aspects scientifiques autour de la relation entre le cannabis et le sommeil demandent plus de recherches.

SCIENCE ET SPIRITUALITÉ

Que le cannabis renforce ou non des fonctions spirituellement significatives de la glande pinéale, tout est question de point de vue. Un état de conscience altéré peut être provoqué par l'activité de la glande pinéale durant la méditation. Les états méditatifs et psychédéliques sont aussi connus pour survenir grâce à la consommation de cannabis. Le cannabis est également utilisé comme sacrement dans des cérémonies religieuses multiples, allant de l'hindouisme au rastafarisme. En consommant du cannabis, on peut ressentir de profondes sensations de vision personnelle, ou de connexion avec le monde. Cette sensation de contentement vient-elle du pouvoir sous-estimé de l'ouverture de notre troisième œil et de la stimulation de la glande pinéale ? Ou est-ce juste la façon dont on pense quand on plane ? Les fumeurs de joints adoptent tout un éventail de croyances, des plus spirituels au plus sceptiques. L'expérience de chaque personne variera donc. Une chose sur laquelle nous pouvons tous tomber d'accord, c'est bien notre fascination pour les pouvoirs du cannabis.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander